AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Dim 24 Avr - 18:44

Antipathie et plus si affinités


feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002


Hilel n'avait quasiment pas dormi de la nuit. Si nuit l'on pouvait dire. La veille, il avait eu une entrevue forte intéressante en compagnie de l'impératrice de Kou. Il avait reçu des ordres précis : mettre le boxon à Reim tout en emportant quelques reliques au passage. Attendant qu'on les lui prépare, et vu que son bateau ne partait que demain matin, le magicien ne s'en était pas encombré et avait parcouru la ville. Il avait rencontré cette ancienne esclave, Meluzhianne, qui avait pu voir que notre protagoniste était un monstre de froideur lorsque l'on essayait de le draguer. Il avait fini par trouver la paix lors de son sommeil et même si la rencontre avait été intéressante, ils s'étaient quittés rapidement, il n'était pas du genre à faire dans les formes et la politesse.

A présent ? Hilel devait chercher ce sac de relique et s'en aller pour Balbadd, et ensuite pour Reim. Il aurait pu utiliser un cercle de transfert magique pour s'y rendre plus facilement mais cela ne l'aurait pas spécialement avancé, et il avait tout le temps. Il aimait prendre son temps et ainsi apprécier la solitude du voyage qu'il allait faire seul pendant qu'Azzam, Faelan Badr et Chemsa étaient ensembles.

Comme la veille, le magicien, encapuchonné avec son sceptre camouflé dans le dos passa les gardes, invisible. Il annula ensuite son sort, il pouvait gambader dans les couloirs et les jardins sans grande crainte à cette heure ci.. Et puis… Quelle était l'utilité de se camoufler, finalement ? Aucune. Et puis même s'il y avait des gens, à cette heure-ci il lui suffirait de les maîtriser. Ce serait facile.

Le magicien entra dans une partie des quartiers réservés à l'Impératrice, l'ayant vu toute à l'heure, les gardes, affiliés à Al-Thamen le laissèrent passer sans encombre. Hilel récupéra donc le sac de reliques, il était assez léger, pas très voyant mais tout de même, c'était un sac d'objet qui faisait un peu de bruits… Il le mis sur son épaule sans mal, sortant ensuite de la pièce, marchant en plein milieu du couloir, entendant quelques bruits de pas mais n'y faisant pas spécialement.

Il avait l'air louche, il le savait tout chez lui suintait, ses rukhs, son aura, sa capuche, le fait qu'il transporte un sac… Et il ne faisait rien pour y remédier.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 192

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Lun 25 Avr - 22:32

Depuis les rencontres des derniers jours, je n’étais plus certain d’être maître de moi-même. J’avais l’étrange sentiment qu’autant Judal que Kouen tentait de me manipuler… J’étais tout retourné depuis que j’avais eu cette discussion avec mon cousin au cimetière où j’avais demandé à mes frères défunts de passer à travers la mort de Naya qui, selon Judal, n’était qu’une entrave à ma force. Avait-il raison ? Et moi qui pensais enfin avoir le droit au bonheur, au vrai, j’avais oublié que j’étais le fils damné de la sorcière.  Une seule envie me rongeait le cœur actuellement et elle s’appelait : vengeance.  Mais restait, que je ne savais pas pourquoi, mais quelque chsoe dans les paroles de Judal sonnait faux et si… et si Naya s’en était sortie ? Judal ne m’avait pas donné de preuve de ses actes. Enfin, ce qui me dégoûtait le plus, c’est que j’avais envie de suivre les plans du Magi malgré ce qu’il avait pu faire à Naya pour essayer, une fois que je serais fort, de tout tourner à mon avantage.

Je venais d’entrer au palais après avoir laissé derrière moi un Kouen dont les larmes ne sauraient noyer mon propre chagrin. Je serrai des poings et donnez un coup de pied sur un caillou. Malgré la fatigue, j’allais venir vite fait chercher un baluchon avec des effets personnels et partir à la recherche de mon aimée ! Tant que je n’aurais pas la certitude que le Magi l’avait tué, peu importe la raison, j’allais aller jusqu’au bout du monde s’il le fallait pour la retrouver. Même si les chances étaient minces, je voulais y croire. Et puis Kouen et Judal avaient parlé d’une alliance avec eux, je devais d’abord faire ma petite enquête à savoir leurs intentions cachées… Décidément, je n’aimais pas cette sensation d’être un lapin traqué.

Je sortis soudainement de mes pensées, un craquement attira mon attention. Quelqu’un marchait dans les corridors à cette heure. Qui se pouvait être ? Gyokuen ? Kouen qui était rentré avant moi ? Non. Impossible, Kouen était encore dans le cimetière quand j’étais parti et Gyokuen n’attirait pas mon attention aussi idiotement.  Je me cachai alors derrière une colonne de pierres du palais pour observer. C’est alors que je vis un homme encapuchonné tenant… un sac sur l’épaule ! Il avait l’air plutôt suspect et sortait des appartements de Gyokuen. Sans doute un membre d’Al-Thamen. Je sortis ma lance et la serra. J’hésitais à attaquer l’inconnu à cause des gardes non loin, mais peut-être qu’il aurait des informations sur Naya que je pourrais lui soutirer ! Il était peut-être de mèche avec Judal et Kouen ou pire… avec Gyokuen!

Malgré la fatigue, je revêtis mon équipement de djiin et je lançai une liane pour tirer vers moi l’inconnu, laissant le sac tomber plus loin au sol.


*Je le prendrais plus tard, commençons par voir qui nous avons là.*

-Expliquez-vous, toutou d'Al-Thamen et videz le contenu de votre sac, sale voleur ou je vous embroche !

Je soupirai en voyant que ma proie n'avait pas été happé au passage, mais seulement le sac. Je fis alors une révérence et me présentai (pour me moquer).

-Ma "mère" ne m'a jamais parlé qu'elle avait un nouvel amant, qui êtes-vous ? Laissez-moi me présenter, pardonnez-moi mon impolitesse, je suis Hakuryuu Ren, quatrième prince de l'Empire.

Je n'allais pas insister pour ne pas trop attirer l'attention du palais, mais restait qu'il n'avait pas ouvert la bouche et déjà sa seule aura m'énervait.

*J'aimerais bien me passer les nerfs...*





Merci Naya pour son excellent travail :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Mar 26 Avr - 11:31

Antipathie et plus si affinités


feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002


En cette matinée notre voleur n'était pas très discret, en même temps, il avait le droit d'être ici, pourquoi se cacher ? Les gardes le laissaient passer sans aucun problème et personne ne semblait le regarder d'une manière trop louche malgré son apparence… En même temps, si Al-Thamen traînait proche des appartements de l'Impératrice.. Ce n'était pas très étonnant. Le sac sur l'épaule, Hilel restait tout de même méfiant, regardant autour de lui sans forcément bouger les yeux, il entendit un bruit suspect. Quelqu'un qui n'avait pas dans son champ de vision… Il se cachait ?

Ni une ni deux, une liane se dirigeait vers Hilel. Oh ? Activant son borg, le magicien contra ainsi l'attaque, ce n'était pas assez puissant, pas comme de la magie pure, pour briser son bouclier. Il laissait aussi tomber son sac avant de parcourir les lieux et de découvrir un jeune homme habillé richement, en équipement djinn. Oh, intéressant. Il avait l'air jeune… Hilel réfléchit un instant : c'était sûrement un des princes, il n'avait pas du tout l'allure d'un garde, cela devait être le plus jeune Prince, Ren Hakuryuu… Fils de Gyokuen.

Voilà qu'il se mettait à lui hurler dessus ? Toutou d'Al-Thamen ? Le magicien afficha un sourire en coin. Voilà un petit prince bien informé, mais peut-être un peu trop impulsif aux yeux du noiraud. Il le traita au passage de voleur, lui ordonnant de vider le contenu de son sac. Il avait déduit qu'il était d'Al-Thamen car il sortait des appartements de la prêtresse ? Alors pourquoi pensait-il qu'il était un voleur ? C'était étrange comme principe, mais le pire étant qu'il n'avait pas tort, sauf que là… Il n'était pas en train de voler. Pour une fois.

Ne laissant pas spécialement le temps à Hilel de répondre, l'utilisateur de djinn fit une légère révérence en face d'Hilel, moqueuse, évidemment, le faisant agrandir le sourire en coin qu'il arborait.

Un nouvel amant ? Olala…. Hilel éclata de rire, vraiment… Ah elle était bien bonne celle-là ! Sérieusement qui serait assez fou pour être l'amant de l'impératrice ? Qui aurait assez de cran pour supporter cette tension omniprésente autour d'elle… Certes Hilel en faisait parti mais il n'était pas assez intéressé pour être l'amant de l'Impératrice. Au passage, il confirma ses doutes : il était bien son fils, Hakuryuu Ren.

«  Eh bien eh bien, en voici une farce intéressante, quatrième Prince de l'Empire Kou. Vous devriez vraiment apprendre à mieux juger les gens avant de les aborder aussi violemment, je suis loin d'être un voleur. Ni son amant, au passage. Cependant, veuillez vous aussi pardonner mon impolitesse, Prince, mais le contenu de ce sac ne vous regarde en rien.  »

A son tour Hilel se montrait totalement ironique, il n'était pas désolé, et encore moins sincère. Toutes les considérations sociales étaient pour lui d'un ennui, alors même s'il avait été abordé comme ça, il s'en fichait un peu…



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 192

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Ven 6 Mai - 17:41

[HRP : Le la concerne Naya qui a disparu et ‘’soi-disant’’ tué par Judal pour lui monter une leçon].]

Les mains bien serrées sur ma lance, je foudroyais du regard ce personnage à l’air calme, trop calme.  Mais c’était certain que c’était un mage et sûrement dû l’emplacement où il se trouvait vu l’agilité avec laquelle il avait repoussé mes lianes. Je soupirai. Je n’étais pas encore assez fort pour faire crouler Al-Thamen et leur maîtresse, alias ma mère, dans les abimes.  Je devais me tenir à carreau… pour le moment.

Hilel:
 

De l’ironie, que de l’ironie. Ce personnage voulait me faire prendre davantage le mors aux dents et me faire arrêter ou quelque chose dans le genre. Je ne devais pas me faire avoir aussi facilement surtout, que j’avais affaire ! J’allais partir en quête de Naya, je ne pouvais croire qu’elle soit… À cette simple pensée, mes mains se mirent à trembler sur ma lance. Je la serrai davantage.

-Ne me prenez pas pour un imbécile. Je sais ce que vous êtes, ce n’est pas la question, j’ai demandé votre identité et ce que vous faites au palais à une heure aussi matinale après que j’aie été prié au cimetière avec mon crétin de cousin ? On croirait que vous m’attendiez. Vous connaissez Judal, n’est-ce pas ?

Kouen et Judal étaient de mèche, ils auraient facilement pu me fiare attendre par un membre d’Al-Thamen dans le palais. Trop de coïncidence. Il détenait le secret de la disparition de Naya  J’allais le faire parler.

Mes yeux devinrent plus exorbitées et ma voix un peu plus chevrotante.  Je m’avançai vers lui, lance toujours bien enserrée.


-Profitons en pour discuter des vraies choses pendant que la garde fait sa ronde à l’extérieur. Nous serons tranquilles un moment. Dites-moi, est-ce Judal qui vous envoie pour m’empêcher de la  retrouver ou… est-ce Gyokuen ? Montrez-moi le contenu de ce sac et j’arrêterai de… comment les gens appelle ce phénomène ? Ah oui, de la paranoïa ! Mais suis-je fou de croire que tout se manigance autour de moi ? Suis-je damné ? Moi le ‘’survivant’’?

J’émis un ricanement caverneux. Je portais toujours mon équipement.

*Je te le promets Naya… je te sauverai. Je sais que tu n’es pas morte, c’est impossible ! C’EST IMPOSSIBLE ! Ils mentent !*

- Je n’aime pas avoir l’impression qu’on me prend en souricière et votre présence  est la preuve qu'on veut, du moins, attirer mon attention dans toutes les directions. Répondez-moi ! dis-je en levant ma lance, les  pieds à quelques centimètres du sol. On voyait que j’étais sérieux et que je pourrais exploser à nouveau à tout moment.

Et dire que je ne venais au palais que pour récupérer mes choses… Rien n’arrive pour rien !





Merci Naya pour son excellent travail :)


Dernière édition par Hakuryuu Ren le Sam 29 Oct - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Mer 18 Mai - 5:39

Antipathie et plus si affinités


feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002


Hilel se disait que le pire dans l'histoire c'était que ce prince était apparement persuadé qu'iil était en droit de poser des questions, et plus que cela, qu'Hilel devait lui répondre. La seule personne à qui le mage rendait des comptes, c'était Gyokuen, et encore, parfois il ne le faisait pas. Il n'en avait que faire qu'il était son fils.. Il ne lui accordait aucun crédit. S'il voulait les choses, qu'il les obtienne par la force. Hilel était assez têtu et sûr de lui pour savoir que même sous la torture il ne parlerait jamais de quoi que ce soit.

En attendant lui semblait être vaguement en train de délirer. Déjà d'où pensait-il qu'il fut si important pour qu'il soit en train de l'attendre ? Il n'avait pas spécialement prévu de se faire prendre, même si en vrai cela lui faisait une petite distraction ; Il sauta ensuite du coq à 'l'âne en lui demandant s'il connaissait Judal. Il haussa un sourcil à sa réflexion.

«  Et sous quel autorité, Hakuryuu Ouji, pensez vous que je dois répondre ? Rien ne m'oblige, malheureusement pour vous, à répondre à vos questions. Comme si vous rencontrer m'intéressait. J'étais simplement en train de marche dans ce couloir.  »

Le prince s'avança vers lui, sa voix tremblait un petit peu. De colère ou de peur ? Peut-être les deux qui sait, est-ce que quelqu'un lui avait déjà à ce point tenu tête ? Il lui demandait de lui montrer le contenu du sac. Osait-il vraiment lui donner des ordres ? Le prendre tellement de haut pour se croire supérieur à lui juste parce qu'il avait un rang plus élevé ?

«  Il ne me semble pas être dans l'obligation de vous montrer le contenu de ms affaires. Et si vraiment vous inquiète vraiment pourquoi ne pas demander à votre mère, l'Impératrice ? Et je n'en ai que faire d'enretenir votre paranoä ou non.  »

Hilel était toujours parfaitement calme, même quand il se mis à hurler de lui répondre, sa réponse était toujours la même : non, il n'était pas obligé, point. Pensait-il vraiment que réitérer cet ordre allait marcher parce qu'il pointait sa lame vers lui et parlait plus fort. Serrant le manche de son sceptre Hilel s'apprêtait lui aussi à contre-attaquer s'il venait à lui. Dans tous les cas, il n fera rie si Hakuryuu n'attaquait pas.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 192

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Jeu 23 Juin - 3:25

Quand l’intrus resta silencieux et fronça un sourcil, je sus que que j’avais l’air éperdument ridicule d’ainsi croire avoir des informations aussi facilement. Toutefois, désormais, j’étais quand même prêt à discuter, il aurait dû remarquer cette délicatesse ! Je soupirai.  Qu’importe mes efforts ou ce que je ferais ce soir, je ne sentais pas que j’obtiendrais quelque chose.

En fait, tout le monde dans ce palais, les gardes y compris, devaient tous être corrompus jusqu’à l’os. Ça me donnait envie de vomir, mais c’était comme ça. À Kou, la seule justice qui existait était celle que nous pouvions nous donner nous-mêmes. Je me foutais bien de mes titres de noblesse maintenant, ils n’étaient qu’une pâle parure. Et même avec ce personnage qui n’attirait chez moi qu’une vague d’antipathie, je ne faisais pas dans la dentelle : je chialais.


Hilel:
 
 

Je tenais toujours ma lance bien serrée, prêt à me ruer sur cet idiot, mais je me retins, pas ici, pas maintenant. J ‘étais en minorité sur un terrain où je n’étais visiblement pas le maître entouré de pantins de la sorcière. Non, je devais arrêter de jouer les enfants puérils si je voulais gagner cette guerre contre… un Empire, si je voulais revoir ma Naya… Pour elle, oui, pour elle je ferais un effort pour rester distingué : jouer l’innocent. Je rangeai ma lance, puis je haussai les épaules à cette réponse, ma foi, hilarante. D’ailleurs, à mon tour j’éclatai de rire.

- Pourquoi je ne demande pas ces questions moi-même à Gyokuen ? C’est vous qui avez tout un humour. Pourquoi je veux des réponses ? Plus vite vous m’en donnerez, plus vite vous pourrez traverser le corridor et plus vite je pourrai jeter ma ‘’paranoïa’’ sur quelqu’un d’autre. Enfin…

Je continuai à avancer et mis mon visage à quelques centimètres du visage d’Hilel et murmurai à son oreille :

-Vous savez, moi aussi j’ai mes contacts à Al-Thamen. Vous savez le mage dont je vous parlais tout à l’heure, malgré cette souricière dont je suis sans doute victime, reste qu’il m’a choisi donc… je vous déconseille de me tenir tête!

Il ne restait que cette carte : le chantage. J’avais tenté la violence impulsive, l’honnêteté et maintenant ça… Je n’avais plus rien à perdre et puis restait que dans ce lieu, malgré l’heure tardive, nous ne pourrions pas nous battre longtemps, si je voulais une baston pour attraper ce sac, je devrais l’attirer outre part.

Je déposai ma main sur le sac, le tâtant du bout des doigts à la recherche de son contenu. Les gardes pouvaient-ils arrêter un prince qui plus est qui avait baissé les armes ? Si Gyokuen le demandait, oui. Et à quoi bon!  Je finirais par trouver mes réponses…


- Avez-vous envie de me répondre maintenant ou de m’attaquer ? Faites quelque chose bon sang, vous êtes énervant à la fin.

Je reperdais mon calme, ce n’était pas bien, je finirais par craquer à nouveau. Je manquais de patience pour ce genre de jeu.

*Mais quelle perte du temps, je serais mieux de lui couper la tête et de m’en aller, je perds mon temps… Judal, t’es où quand j’ai besoin de toi, merde ?*





Merci Naya pour son excellent travail :)


Dernière édition par Hakuryuu Ren le Sam 29 Oct - 3:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Lun 27 Juin - 13:24

 
Antipathie et plus si affinités
 

feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002


 
D'un certain côté Hilel pourrait se délecter de… l'effort que faisait le prince pour ne pas lui sauter dessus. De l'autre, il ne savait pas si cette rencontre l'amusait ou l'ennuyait. Comme si ce piètre événement avait le pouvoir de faire changer chez lui ce mur de froideur qu'il montrait à tout le monde. Il finissait par ranger sa lance ce qui lui fit hausser un sourcil. Un sourire en coin s'afficha sur ses lèvres lorsqu'il lui disit que plus vite il lui répondait plus vite il pourrait traverser le corridor.

«  Donc, vous sous entendez que vous serez en mesure de m'arrêter lorsque je souhaiterai passer ? Ne serait-ce pas prétentieux de votre part ?  »

Oh bien sûr, même si le ton était interrogatif, c'était une affirmation et non une question. Il le regardait s'avancer sans le craindre. Il n'aimait pas que l'on entre ainsi dans son large périmètre vital, cependant il n'en laissait rien paraître et se laisser approcher si cela lui faisait plaisir…  Il lui murmurait qu'il avait des contacts à Al-Thamen notamment Judal avant de se mettre comme victime d'Al-Thamen. Le magicien avait presque envie de rire en fait. Il trouvait cette attitude tellement pitoyable.

«  Et donc ? Vous pensez me faire peur. ?  »

Il donna un coup de pied sur la main du prince. Il ne lui permettait absolument pas de toucher à ses affaires.

«  Vous pensez que votre rang vous autorise à fouiller dans mes affaires ? Quelle arrogance. Que vous ayez des contacts à Al-Thamen m'indiffère au plus au point. Qu'ils soient hauts placés ou non, vous restez toujours la même personne. Un faible qui ne fait qu'utiliser son rang car il n'est pas capable de faire les choses par sa propre volonté. »

Les mots qu'utilisaient Hilel étaient durs, mais plein de sens pour lui. Cet Hakuryuu se planquait soit derrière sa mère qu'il détestait soit derrière possiblement, Judal ou encore derrière son unique rang. Rien pour Hilel n'était une barrière convenable. Il ne lui trouvait aucun charisme. Aucune volontée propre outre sa colère. Et pour quelqu'un qui ne cède jamais à sa colère il est difficile de prendre quelqu'un en colère au sérieux ou simplement de lui donner un peu de crédit.

«  Me battre avec ça m'ennuyerait au plus haut point.  »

Hilel se pencha pour récupérer son sac et le remettre sur son épaule il tenta d'avancer de quelques pas pour voir comment ce gamin allait encore réagir.
 



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 192

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Sam 29 Oct - 3:36

[HRP:ENFIN une réponse! Désolée de l'attente HORRIBLE, un record de retard quand même... Bonne lecture . o/]

Je ne savais plus à quel saint me vouer. Dans mon for intérieur, je savais qu’attaquer ce mage n’apporterait rien de bon, puisqu’il devait avoir la protection de ma mère et être au palais justement pour elle (comme je l’avais mentionné ironiquement en le traitant d’amant de Gyokuen : comment pourrait-elle avoir un amant sans avoir un cœur ?) Toutefois, j’avais envie de pousser ce jeune homme `about pour en apprendre davantage, quitte à me faire pincer. J’avais la mèche courte, ce jeu ne pourrait durer toute l’avant-midi. Il fallait que je procède à une nouvelle tactique.

Hilel:
 

Je ricanai, la main toujours sur le sac, plutôt impatient de me servir. Il ne m’avait toujours pas arrêté.  J’allais finir par le prendre en défaut. Il me fallait QU’UN détail et je pourrais l’arrêter… Les gardes du palais ne devaient pas tous être corrompus, non? Comme je le pensais tout à l’heure, un seul ordre de ma mère et je pourrais passer la nuit au cachot. Non, ce ne serait pas bon pour me s projets.

-Alors, je comprends que vous avez quelque chose à vous reprocher, n’est-ce pas ? Loin de moi l’idée de me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais vous polluez actuellement mon air. Moi qui croyais être sur le bord de renouer mes liens avec ma famille. Il fallait croire que votre rencontre était là pour me prouver que tout ça n’était qu’illusion. En fait, je devrais vous remercier de m’avoir ouvert les yeux, monsieur le mage ?

D’un coup sec je tirai la cordelette pour ouvrir le sac; il frappa ma main au même moment. Je fis alors une mince révérence au mage. J’avais lancé cette phrase d’un ton mi-figue, mi-raisin dans le genre que je me foutais de sa gueule ‘’poliment’’.  Pour ce qui était du sac, je n’insistai pas plus, mais je voulais lui montrer que je ne me gênerais pas à utiliser la force pour avoir ce que je veux comme information s’il le fallait.

Hilel:
 

Mon chantage n’avait apporté que la provocation de sa part. J’écoutais ce discours avec un regard vide, les cheveux dans le visage. Je n’aimais pas me faire dire mes quatre volontés. Quand il renchérit en me traitant de faible une deuxième fois avec beaucoup plus d’insistance, je craquai. Quand il se releva avec son sac, je fonçai  vers lui, le regard assassin,  et je le pris par la gorge. Je le plaquai au mur et je lui hurlai au visage :

-Je sais que je suis un crétin, espèce de crétin vous-mêmes, pas besoin de me le répéter, mais je sais une chose : je ne suis pas un faible et je le prouverai!Je ne suis pas un faible qui se cache sous les jupes de Gyokuen, moi ! Alors, fermez-la ou je vous jure que je vais vous trancher la gorge pour vous faire tare, MONSIEUR le mage.

Un des gardes nous héla; je me retournai vers lui et lâcha le mage. Il s’approcha de nous et demanda :

-Que se passe-t-il messieurs? Vous ne voudriez toujours pas visiter nos si confortables cachots?

Il ricana; je ne tendais pas à rire. Je soupirai, haussant les épaules.

-Tout va bien… monsieur me disait seulement vouloir passer le petit-déjeuner avec nous. Je l'ai donc invité à prendre le thé avec l'impératrice et moi-même, mais avant de le laisser me suivre, je n’insistais seulement que pour voir le contenu de son sac. Je ne voudrais pas que l’impératrice soit en danger.

Ce que je disais me retournait le cœur et me fit tressaillir à nouveau, mais je devais cacher les apparences et ne pas me mettre à dos la garde qui ne semblait pas encore avoir eu d’ordre à mon endroit…. Un nouveau, sans doute, qui ne connaissait pas ma réputation de mouton noir de la famille. De la chance ?

*Ou une nouvelle mise en scène… Gracieuseté de ma mère.*





Merci Naya pour son excellent travail :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Sam 5 Nov - 21:59

Antipathie et plus si affinités


feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002



Hilel ne pu retenir un sourire en coin. Polluer son air ? Alors que c'était lui qui l'avait arrêté dans ce couloir et que s'il n'avait rien dit et rien fait, le voleur serait déjà parti et le petit Prince n'aurait pas été obligé de faire ce cirque ? Vraisemblablement, il était étouffé par la stupidité. Renouer les liens avec sa famille ? Parce qu'en plus il était totalement naïf ? Ou bien il se complaisait dans le mensonge ? Quelle genre de personne comme lui pouvait apprécier cette fausse mère qu'était Gyokuen ? C'était juste un mensonge et il tentait de se moquer de lui. Cependant cela ne prenait pas chez Hilel. Il n'était pas aussi impulsif. Il restait toujours parfaitement calme. Surtout compte tenu de la situation.

«  Je n'ai rien à me reprocher. Si vous vous sentez mal, Hakuryuu-Ouji, vous n'avez simplement qu'à passer votre chemin.  »

Cela dit Hilel n'allait pas resté à se faire soi-disant bloqué par cet utilisateur de relique. S'il le voulait il n'avait qu'à se rendre invisible et s'en aller simplement. Tant qu'il n'était pas blasé par la conversation cela pourrait aller.

Hilel aurait pu rire à ses prochaines paroles mais il préférait rester parfaitement stoïquer. Il s'amusa à le laisser le plaquer contre le mur. Il ne montrait absolument rien. Aucune peur, aucune crainte. De toute façon il devait se forcer pour rire. Il se traitait tout seul de crétin. Il donnait lui meme toutes les perches à Hilel. Tellement que s'en était désolant et ennuyant. Lui trancher la gorge ? Il n'était cependant pas à la hauteur du magicien. Il ne suffisait pas à lui tout seul. Un garde ne mis pas longtemps à arriver après qu'il eut hurlé. Il demandait s'ils ne désiraient pas visiter les cachots. Personne ne faisait visiter les cachots à Hilel sans que lui meme en ait envie. Et ce n'était pas pour aujourd'hui.

La réaction d'Hakuryuu avait cependant quelque chose de surprenant. Le mensonge. Le pire étant qu'il était totalement discernable mais c'était peut-être car il connaissait bien la vérité ?

«  Cette peur du jugement est amusante. Et non je n'ai jamais rien dis de tel. Et je n'irai pas perdre mon temps à prendre le thé avec toi, Hakuryuu. Tu deviens rapidement ennuyeux, s'en est déplorable. Tu fais honte à Gyokuen, c'est un fait.  »

La peur de se faire enfermer, de ne pas respecter l'autorité de Kou ? Rien. Hilel n'avait rien de tout cela. Hakuryuu voulait jouer au plus fort. Il lui montrait que ce n'était pas possible avec lui. Il regardait ensuite le garde, le transperçant de cet unique œil ambré qui faisait trembler les plus grands.

«  Si tu tentes de t'approcher, tu es mort. Et si le bon Hakuryuu t'ordonne tout de même de m'arrêter, malgré que ce ne soit pas toi qui décide, tu es mort quand même.  »




Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 192

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Sam 12 Nov - 20:16

[HRP : J'espère que ce n'est pas trop intense, mais je tenais à faire une scission entre le Hakuryuu ''aristocratique'' qui cache les apparences et le Hakuryuu qui pète son câble. Merci de m'avoir permis d'entamer ma rébellion ! Bonne lecture o/]

Hilel:
 

J’étais las de jouer au prince parfait, au fils bien éduqué, mais il n’était pas encore temps de se faire trop remarquer. Je n’avais pas le pouvoir de le faire, je devais avant me donner les moyens.

Restait que la présence de ce mage en personne m’avait chamboulé, me donnait envie de tout foutre en l’air tout de suite. Je serrai mes mains sur ma lance que j’avais reprise au sol. Si la garde, sûrement trop corrompue pour agir n’agissait pas, je le ferai moi-même.


-Parce que tu crois qu’elle a besoin de moi pour détruire sa réputation ? Quelle réputation aussi ? Celle que vous lui donnez à Al-Thamen ? Ho, pardonnez-moi, il ne faut pas ébruiter ça devant la garde. À moins que vous les ayez déjà payé pour qu’ils ne parlent de rien ?

Hilel:
 

J’éclatai de rire (je ne pus m’en empêcher, la présence de ce mage me faisait perdre les nerfs). Le chat sortait du sac, il implorait la sécurité de ‘’maman’’ Gyokuen et de sa garde qu’il insultait comme si tout lui était dû, à la manière d’un enfant. Les gardes approchèrent de nous deux. Celui qui nous tenait compagnie depuis un moment et qui venait de faire un clin d’œil consentant à Hilel et lui attrapa le bras, deux autres gardes sortirent du bureau de Gyokuen m’entourèrent. Ils étaient loin de vouloir m’écouter…

Malgré les menaces, je m’avançai vers Hilel, tenant ma lance en face de moi.


- Le chat sort du sac ! Vous le savez déjà TRÈS bien que je perds mon temps actuellement… MAIS J’EN AI ASSE!

Malgré les menaces d’Hilel et les gardes qui se massaient autour de nous, je continuai d’avancer vers le mage, allant jusqu’à déposer la lame sur son menton. Avant que les gardes m’immobilise, je lui murmurai à son oreille :[/i]

-Tu ne peux rien me cacher, je sais tout ce qui se passe et tu verras, je vais la vainre, je vais VOUS vaincre.[/color]

- Sous les ordres de l’Impératrice, nous vous arrêtons, Hakuryuu Ren. dirent deux gardes derrière moi en m’attachant les mains.

À ces mots, je me retournai et je criai :

-ZAGAN!

J’éclatai mes liens et je lançai des lianes pour repousser tous les gardes avant partir en courant vers les portes du palais, les ouvrant encore de mes lianes en hurlant :

-Je vais vous laisser en famille, mais je reviendrai bande d’idiots et à ce moment, je ne ferai pas que lancer des lianes, baka!

Les gardes me poursuivirent; la porte se referma. J’avais détalé.
[/size]





Merci Naya pour son excellent travail :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 462

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    Dim 13 Nov - 17:52

Antipathie et plus si affinités


feat Hakuryuu Ren- le 02/05/1002


Hilel fronça les sourcils. Il n'avait pas parlé de réputation, il avait juste dit que le fait d'être son enfant et d'agir de la sorte était honteux. C'était encore plus méchant de dire qu'il détruisait la réputation de la sorcière d'Al-Thamen. Jamais quelqu'un d'aussi petit que le prince ne serait en mesure de pouvoir entacher la réputation de cette magi noire. Ainsi, le chef de la troupe des voleurs ne pu s'empêcher de rétorquer tout en restant toujours aussi froid, neutre et calme, ne s'amusant même pas des réactions du balafré.

«  Il me semble qu'en plus de ne pas avoir avoir parlé de réputation je n'ai jamais dis une telle chose. Votre propre existence est trop petite pour ternir la sienne.  »

Hilel ne comprenait cependant de suite pas pourquoi ses paroles suivantes donnaient un fou rire au prince. Eh bien, il avait certainement quelques problèmes mentaux celui-ci là. Sans doute pour cette raison qu'il le trouvait aussi ennuyeux, ses nombreuses paranos et ses réactions étranges. Il avait l'air terriblement nerveux malgré tout. Il s'avançait vers le mage, mettant sa lance juste sous son menton, mais celui-ci ne bougeait pas. Aucune inquiétude ne paraissait dans ses yeux. Il ne lui suffirait que d'un sort pour se détendre tandis que le garde se saisissait de son bras. Malgré le clin d'oeil subitement le regard du voleur se fit dur et effrayant, le plongeant dans celui du garde qui le lâcha directement. Il n'avait pas envie d'être touché par ça.

«  Ta vie ne tient actuellement qu'à un fil.  »

Il lui avait dit de ne pas l'approcher ce n'était pas pour qu'il le fasse sous une autre autorité que celle d'Hakuryuu. Gyokuen le cherchait-il ? Il avait hésité à le trancher en deux cependant il n'avait rien à tirer ni de sa mort ni de son existence. Ce n'était pas comme s'il allait véritablement l'arrêter. Sous cette unique condition il le laissait en vie tandis que la situation semblait prendre une autre tournure. Toujours à son avantage. Hakuryuu se faisait arrêter.

Bien évidemment il se doutait que celui-ci n'allait pas se laisser faire, invoquant son djinn il s'enfuit vers les portes du palais tandis qu'Hilel disparut soudainement, tout comme le sac, sous le nez des gardes. Il le cacha sous ses habits avant de se rendre dans les ruelles de l'Empire Kou.


RP TERMINEEEEEEEEEEEEEE ♥



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}    

Revenir en haut Aller en bas
 
Antipathie et plus si affinités {Hakuryuu&Hilel}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Antipathie réciproque [ PV ]
» Sondage RyomaBook : Quelles sont vos affinités avec ...
» 04 - Back in Black [Hakuryuu]
» Une nouvelle affinité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - Est - Empire Kou :: Rakushou :: Palais Impérial-
Sauter vers: