AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le jeu de la diplomatie [PV aamet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Mer 30 Juil - 21:47








Diplomatie

Action et manière de représenter son pays auprès d'une nation étrangère et dans les négociations internationales.


Scylla attendait sur la plage, seul.


Après les événements qui ont suivis le naufrage du bateau sindorien et la capture de son équipage, notamment de ce moins que rien de prince de balbadd, des tractations diplomatiques avaient eu lieu entre l'état-nation et l'alliance des sept mers.


Un échange de prisonnier contre une rançon était envisagé par les deux puissances pour sortir de cette impasse.


Le membre d'al-thamen aurait quant à lui voulu voir dégénérer cette querelle. Que cet incident entraîne une déclaration de guerre en bonne et due forme.


Malheureusement, le vieux Mogamett c'était montré plus prudent qu'espéré.


Mettant de coté ses vieilles rancœurs et son discours idéologique sur la supériorité des mages sur les rois gois, il avait accepté de recevoir entre les murs de l'académie l’émissaire de Sinbad chargé de signer l'accord.


Mais cela sous trois conditions :
Premièrement que l'émissaire vienne seul, sans garde du corps et qu'il reste dans la capitale durant trois jours maximum.
Deuxièmement que cet émissaire soit un mage
Troisièmement que le navire conduisant l'émissaire à Magnostadt n'aborde sous aucuns prétextes les plages du royaume.


Si l'ambassadeur contrevenait ne serait ce qu'à une seule de ces règles, les prisonniers seraient immédiatement exécutés et toute relations rompues.


En faisant les cent pas dans l'aube grise, Scylla s'interrogeait sur le type de personne désignée par le roi aux 7 djinns pour mener à bien cette délicate mission. Il avait entendu dire qu'un des plus puissants généraux de Sindoria avait fait ses classes à l'académie. Peut être que se serait lui qui bientôt débarquerait devant lui.


Car le jeune prince d'Ogléans était là pour participer à cet accord de paix. Non pas comme citoyen du royaume des mages, ni comme simple étudiant de l'académie, mais bien comme représentant d'un état neutre et ayant à charge de veiller au respect du protocole entre les deux nations rivales. Et notamment à la sécurité de l'émissaire durant tout son séjour à Magnostadt.


Quelle douce ironie.


Le chevalier qui souhaitait tant la guerre allait devoir tout faire pour que les deux parties trouvent une entente. Et cela à cause d'un caprice de sa sœur et reine.
En effet, Regalia lui avait envoyé une missive insistant pour que le jeune homme se porte volontaire pour cette mission et surtout qu'il la mène à bien. Comme Scylla ne pouvait rien lui refuser, il avait encore une fois obtempéré sans poser de questions sur les raisons de cet ordre.
Mogamett avait bien sur était ravi de cette initiative.
Le royaume de Sindoria n'avait officiellement rien trouvait à redire. Le royaume d'Ogléans était un état reconnu par tous pour sa neutralité.


Voilà pourquoi notre prince montait la garde sur une plage déserte, en tenue d'apparat de son pays et chapeau à plume sur la tête, scrutant l'horizon dans l'attente d'un hypothétique ambassadeur qu'il allait devoir escorter durant trois longs jours.


Ah ma douce Sadjia, si tu me voyais ainsi, rirais tu de moi et de mon costume or et vert à jabot?

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Jeu 31 Juil - 0:21

Âamet avait eu envie de faire plus de chose pour Sindoria. Elle avait vécu sa vie tranquillement, sans penser à un éventuel travail, tout ce qu’elle voulait c’était que Sindoria soit en paix. C’était pour cela qu’elle était allé voir le Roi du Pays il y a quelques jours. Pas vraiment de difficultés, ils étaient… amis à présents non ? Au du moins de bonnes connaissances. Elle était fidèle à lui et il le savait. Elle lui avait demandé ce qu’elle pouvait faire pour lui, et pour Sindoria. Le Roi lui avait proposé de devenir une diplomate, une personne qui allait dans les pays pour parlementer lorsque les autres ne pouvaient se déplacer. L’idée lui avait semblée très astucieuse et l’avait de suite séduite.

Aujourd’hui, elle partait pour sa première mission, elle n’avait pas eu trop de détail, elle savait qu’elle devait négocier pour récupérer Alibaba. Dans quel pétrin s’était-il fourré et pourquoi un non magicien était à Magnostadt ? La situation d’urgence qui se présentait ne lui avait pas laisser le temps de se préparer ou même de se rendre plus compte de la situation. Elle s’était dirigé vers le port et avait de suite embarqué dans un bateau pour l’emmener. Ils avaient reçu l’ordre de ne pas accoster aux terres. Maintenant qu’elle maîtrisait beaucoup mieux la magie de gravité ce n’était pas un problème pour elle.

La virée avait durée quatre jours, et la jeune femme arrivait enfin en terres … Ennemies ? Non, elle ne devrait pas dire cela, en plus elle appréciait voir Sphintus à Magnostadt, elle espérait qu’elle pourrait encore revenir. Une fois arrivée non loin des cotes la jeune femme fit son envol sur son sceptre. Elle avait vêtu de beaux habits, un corset marron et gris, ainsi qu’une espèce de longue tunique par-dessous. Elle n’avait pas pris son épée et avait même laissé Seth sur le bateau, préférant y aller seule.

Elle apercevait quelqu’un sur la rive et elle se posa. Il n’y avait personne d’autre que cet homme aussi bien habillé pour l’occasion. Elle se dirigeait donc vers lui tout en le saluant avant de dire.

« Je suis Âamet, l’emissaire envoyée par le Roi Sinbad. Vous êtes bien la personne qui doit m’accompagner ? »

Oui la demoiselle entrait directement dans la vif du sujet, elle n’avait pas le temps de discuter, pour Alibaba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Jeu 31 Juil - 22:21








Politesse

Ensemble des usages sociaux régissant les comportements des gens les uns envers les autres ; observation de ces règles


Quelle ne fut pas la surprise de Scylla de voir atterrir une jolie et frêle damoiselle sur le sable de Magnostadt. Cette délicate fleur des îles semblait douce et fragile, mais son instinct l'avertit qu'elle était sans doute plus forte qu'il n'y paraissait.  Il s'échappait quelque chose des rukhs qui l'environnaient qui lui intimait l'ordre de se méfier.

Pourtant quand la nouvelle venue se présenta comme l'émissaire de Sindoria, le seigneur rouge eut du mal à revenir de sa stupeur. Le roi Sinbad appréciait visiblement le fait de confier de hautes responsabilités à de très jeunes gens.

Aussi robuste soit elle, cette demoiselle ne semblait pas taillée pour mener à bien une telle mission diplomatique. Surtout face à un Mogamett rompu à l'art de la négociation. Le vieux sorciers n'en ferait qu'une bouchée. Sur le coup, le représentant d'Al-thamen eut presque pitié de la malheureuse.

Mais finalement, il se ressaisit. Avec courtoisie, le chevalier  enleva son chapeau et s'inclina devant la sindorienne faisant montre d'une déférence digne de son rang d'ambassadrice :

«  Scylla , prince du royaume d'Ogléans pour vous servir noble dame. Je serai votre guide pour les jours à venir en tant que représentant d'une nation neutre au conflit qui oppose votre seigneur et ce royaume. »

Puis se redressant, le mage de la strenght force rajusta son couvre chef .

«  Le chancelier Mogamett vous attend Milady. Il souhaite vous rencontrer au plus tôt. Pour faciliter votre voyage jusqu'à l'académie, il a mit à notre disposition un tapis volant. Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre. »

Le chevalier la conduisit jusqu'à l'objet magique. Galamment, il lui offrit même sa main pour l'aider à monter .

Afin de la mettre en confiance, le jeune homme blond proposa gentiment :

«  Sachez noble dame,que si je peux vous être d'une quelconque utilité, je me ferai un devoir de répondre à toutes vos attentes et toutes vos questions. »

© Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Scylla le Dim 10 Aoû - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Mar 5 Aoû - 14:19

Pourquoi est-ce que lorsqu’elle se présentait, il avait l’air étonné ? Certes Âamet n’était pas très vieille, cela pouvait surprendre, mais le Roi avait créé Sindoria a un très jeune âge, et puis elle était très motivée à la tâche, surtout que c’était un de ses amis, Alibaba, qui était prisonnier ici, dans un pays peuplé uniquement de magiciens, il ne devait pas être bien et espérait qu’il soit tout de même bien traité. Elle était déjà venue ici en tant que voyageuse, mais elle ne pouvait pas dire si ces gens étaient respectueux des droits des autres, surtout des non magiciens. Probablement pas vu qu’ils n’avaient même pas le droit de rentrer dans le pays.

Celui-ci fini donc par se présenter. A son tour d’être étonnée, il était un prince. Qu’est-ce qu’un Prince faisait ici ? Mais soit, il étudiait peut-être simplement dans cette école. Il se présenta comme neutre. Mais comment être neutre lorsque l’on est étudiant ici ? Enfin, ce n’était que des suppositions, mais Âamet ne voyait pas ces gens faire venir un Prince étranger pour cela. Se présenter comme cela était intelligent, car il ne disait pas qu’il était élève, ou autre, mais aussi étrange… Pourquoi préciser que l’on est neutre ? Elle trouvait cela bizarre mais mettait cette réflexion dans un coin de sa tête.

« Oh je ne pensais pas qu’il était possible qu’un Prince soit mon escorte, je vous remercie. »

Mogamett l’attendait donc. Mentalement elle soupira. C’était l’occasion de faire ses preuves et elle arborait un visage sérieux. Il lui parlait ensuite d’un tapis volant. C’est vrai que ça serait mieux, et puis dans ces conditions cela serait gênant de croiser Sphintus. Hochant la tête elle le suivait tout en le remerciant lorsqu’il tendit sa main et la prise. Il finit par réitérer ses précédents propos. Des questions ? Âamet en avait une en effet.

« Eh bien… Avez-vous déjà rencontré le Chancelier Mogamett ? Comment est-il ? »

Non elle n’attendait absolument pas des conseils, ni même des informations qui soient vraies, elle voulait juste lui poser cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Mar 5 Aoû - 18:41








Confidence

Communication d'un point de vue personnel, d'un aveux, sous le sceau du secret.


« Oh je ne pensais pas qu’il était possible qu’un Prince soit mon escorte, je vous remercie. »
 
A cette phrase, Scylla sourit avec politesse en inclinant sa tête devant la demoiselle.
 
«  C’est là le devoir de tout chevalier qui se respecte, gente dame. »
 
Puis il l’aida à monter sur le tapis. Veillant à ce qu’elle soit installée au mieux, le mage de la strenght magic fit décoller l’objet magique en souplesse et le dirigea droit vers La capitale du royaume. Le ciel était limpide et on pouvait aisément observer le paysage qui défilait sous leurs pieds : Des forêts entrecoupées de clairières et de belles rivières.  
 
C’est alors que l’émissaire formula une question qui amusa le prince sans qu’il n’en laisse rien paraître :
 

« Eh bien… Avez-vous déjà rencontré le Chancelier Mogamett ? Comment est-il ? »
 
L’homme blond réfléchit quelques instants avant de formuler sa réponse. Que dire exactement ? Puis d’un ton neutre mais en souriant gentiment à son interlocutrice, il se lança d’une voix amicale et prévenante :
 
«  J’ai déjà  rencontré le Chancelier.  Mais il serait déplacé de ma part de vous confier mon impression sur sa personne …  du moins, mon statut de simple observateur de ses négociations me l’interdit.  Pour remplir cette mission, Il me faut, en effet, afficher une complète impartialité dans cette rencontre et ne favoriser aucune partie. »
 
Scylla laissa de nouveau le silence s’installer puis il poursuivit l’air songeur:
 
« Pourtant, il me semble nécessaire de vous mettre en garde. Je ne peux décemment  laisser une charmante damoiselle telle que vous se présenter devant lui sans plus d’élément. Donc je ferai une entorse aux règles, si cela reste entre nous bien sûr. »
 
Scylla lui sourit à nouveau avant de d’observer l’horizon et la capitale qui se rapprochait. Ils seraient à destination dans moins d’un quart d’heure. Ce serait court. Alors, doucement, il se mit à expliquer à Aamet :
 
«  Matal Mogamett est un homme que je pense fort attentionné envers les magiciens.  Pour tout vous dire, je crois même que c’est un souverain qui aime sincèrement son peuple  et veille à son bien être avec une grande attention. J’admets que cela est tout à son honneur.  Vous savez tout comme moi que de par le monde, les pratiquants de la magie ont souffert et souffrent encore aujourd’hui. Leurs pouvoirs sont trop souvent utilisés à de mauvaises fins, on les réduit en machine de guerre ou on les chasse les traitant d’abomination et de monstre. Le chancelier offre avec son académie et son royaume un sanctuaire pour tous les sorciers opprimés de la terre. Il les protège avec amour, de ceux qui voudraient les exploiter. »
 
Le jeune prince tourna la tête vers l’émissaire de Sindoria et la regarda droit dans les yeux, la mine sombre :
 
«  Mais cela ne se fait pas sans heurts et ce qu’on sauve d’un côté entraine un sacrifice peut être encore plus énorme de l’autre. Je soupçonne d’ailleurs…»

 
Scylla s’arrête là, la mine surprise, puis il sourit d’un air penaud à son interlocutrice. Enfin, il secoue sa tête, comme ennuyé par ce qu’il vient de dire :
 
« Excusez-moi, mes propos ont dépassé ma pensée. Ce n’est pas des choses qui doivent se dire à un émissaire d’un autre pays.  Veuillez excusez mon impudence. »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Dim 10 Aoû - 14:36

Prince et chevalier. Ce Scylla était bien éduqué, ou bien complètement ironique dans ses propos, dans tous les cas il était agréable. N’était-ce pas ce que l’on demandait à quelqu’un de noble famille ? Enfin Âamet allait éviter de spéculer mentalement sur ça. Mais elle avait un beau contre exemple. Sinbad, qui lui était relativement, bien que très polit, assez dragueur pour un Roi. Il était étrange de voir les différents tempéramment de certaines personnes dotés d’un rang relativement similaires.

« Ravie de le savoir. »

La jeune magicienne s’installa ensuite sur le tapis, attendant que Scylla le fasse voler, regardant la capitale de la magie d’une façon plus haute que la dernière fois. Est-ce que Sphintus était dans l’école ? Est-ce qu’elle allait le croiser ? Le paysage était beau, mais un peu tronqué à cause de la raison pour laquelle elle se trouvait ici. Malheureusement, elle n’était pas ici pour admirer le royaume.

Elle venait de lui demander s’il n’avait pas déjà rencontré Mogamett. Par chance, c’était le cas. Elle sourit à sa réponse. Il ne souhaitait rien lui dire. Elle aurait aimé avoir l’avis de quelqu’un de neutre… Cependant, il lui parlait tout de même en fin de compte, souhaitant la mettre en garde, paraissait-elle si fragile que cela ?

« Je n’ai pas demandé cela pour que vous soyez embêté, je ne vous oblige pas. Mais oui cela restera entre nous, vous avez ma parole. »

Elle l’écoutait donc attentivement, si en plus il transgressait les règles pour lui donner quelques informations. Âamet avait eu de la chance. Elle n’avait pas été traitée de cette façon. Elle était trop petite pour se souvenir s’il s’était passé quelque chose semblable avant ses 7 ans, mais de toute façon, elle n’en faisait pas vraiment usage. Elle se contentait d’essayer de communiquer avec le rukh, l’admirant silencieusement. Elle avait découvert cela lorsqu’elle était arrivée à Sindoria, un peu plus tard. Il avait l’air de quelqu’un de bon malgré une haine envers les non magiciens, mais s’il avait vécu des expériences traumatisantes cela se justifiait. En partie seulement. On ne pouvait pas dire que tous les « gois » étaient comme cela. Non, ses parents ne l’avaient jamais prise pour un monstre et Sinbad, Jafar, et Sharrkan avaient accepté son amitié en connaissance de cause. Sindoria était-elle une exception face à ces persécutions ? La nation était –elle trop jeune ? Voilà que la conversation se coupait lorsqu’il allait dire quelque chose.  Le soupçonner ? de quoi ?

« Oh ce n’est rien, je ne vais pas vous demander plus, vous m’avez déjà bien aidée, merci. Oh. Je crois que nous allons arriver. »

En effet l’école était toute proche. La jeune femme pris une longue inspiration. C’était sa première mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Dim 10 Aoû - 20:50

Son interlocutrice l'écoutait avec attention. Scylla le voyait dans ses yeux. De plus, ce qu'il lui disait était nouveau pour elle. Sindoria n'était donc pas au courant du traitement infligé aux membres du district 5 ? A moins que le roi Sinbad n'en ait pas informé son émissaire. Ce serait curieux tout de même...

Le prince sourit poliment à la jeune femme en inclinant de nouveau respectueusement sa tête avant de se détourner de son joli visage pour observer les bâtiments qui se rapprochaient :

« En effet, nous arrivons... »



Il fit mine de réfléchir.

Allait il la conduire directement devant le conseil où la demoiselle risquait de se retrouver face à un chancelier qui se jouerait d'elle ou bien...

Le mage aux yeux rouges préférait tenter une approche détournée.
Fixant toujours l'horizon, il demanda doucement :

«  Gente damoiselle... Puis je avoir l'outrecuidance de vous faire une proposition ? »

L'héritier d'Ogléans se tourna vers son interlocutrice l'air gêné:

«  Je ne devrai pas le faire mais... votre position risque fort d'être inconfortable devant le conseil si vous ne pouvez amener d'éléments à la table des négociation. Surtout si vous n'avez pas ce types d'informations... »

Sa mine s'assombrit quand il tourna de nouveau ses yeux vers les bâtiments de l'académie :

«  Vous m'êtes des plus sympathique, noble dame, et étant profondément pacifiste, je souhaite de tout cœur vous aider dans votre mission afin d'éviter une guerre entre votre seigneur et le royaume des mages. Ce serait une catastrophe pour l'équilibre déjà bien instable de la région. Et chaque camps risqueraient d'essuyer des pertes aussi bien d'un point de vue militaire que civils. Trop d'innocents en souffriraient... »

Le jeune homme serra les dents et les poings , comme s'il se souvenait d'un événement douloureux, puis son visage prit un air déterminé :

«  C'est pourquoi... je me dois de vous proposer de rencontrer un homme avant tout contact avec le chancelier Mogamett. Cette personne est au courant de tous ce qui se trame en ses lieux et vous trouverez en lui un allier pour sauver les marins de votre royaume ainsi que le prince Alibaba Saludja. Après je comprendrez si vous refusez... "

Il fronça les sourcils, l'air en colère:

" Mais sachez tout de même que malgré les promesses faites, les captifs sont en grand danger. Je ne peux malheureusement vous en ire plus ... mais croyez moi. Et s'il y a bien un être en qui j'ai confiance pour vous aider, c'est bien l'homme que je souhaite vous présenter. »



Scylla planta son regard ardent dans celui de la jeune émissaire. Il lui tendit sa main :


«  Acceptez vous ? »
Revenir en haut Aller en bas

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Ven 22 Aoû - 13:57

Ce n’était pas la même impression que la première fois ou elle était venue à Magnostadt. C’était beaucoup plus tendu. Elle trouvait toujours cette école belle… Mais moins de l’intérieur. Cela se voyait a dix mètres qu’Alibaba n’était pas quelqu’un de mauvais, mais il n’était pas magicien alors fallait-il encore croire un goi comme ils les appelaient ici. Tout se fit silencieux lorsque Scylla brisa a nouveau le silence. Une proposition ?

« Oh ? Oui bien sûr. »

Il n’avait pas l’air très à l’aise. Il n’avait pas l’air de supporter a cent pour cent le Chancelier. La proposition avait-elle quelque chose à voir dans ce cas ? Il n’avait pas l’air spécialement inquiet mais il avait l’air de la penser bien faible, certes c’était la première fois, mais elle avait une bonne éloquence. Elle était capable de défendre Sindoria.

« Je suis d’accord, et puis le Roi Sinbad ne veut pas de guerre. »

Est-ce qu’Âamet était trop méfiante pour croire directement que Scylla était sincère en lui disant qu’elle lui était sympathique ? Qu’il était pacifiste ? Apres tout il était là car iil se trouvait être neutre et avait déjà faillit à ce rôle en lui disant des choses et en voulant l’aider. Il finissait par lui dire qu’il souhaitait lui faire rencontrer un homme qui avait sa confiance. Les captifs en danger ? Alibaba en danger ? Cela l’inquiétait. La jeune femme neperdait rien à rencontrer cet homme et tout le monde a Sindoria étaient au courant qu’elle était là, donc si elle ne revenait pas ils savaient à quoi s’en tenir. Enfin il fallait etre stupide et enragé pour prendre en otage une ambassadrice venue pour la paix. Elle prit sa main en lui disant.

« J’accepte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le jeu de la diplomatie [PV aamet]   Sam 23 Aoû - 13:22

Au contact de cette main, Scylla sourit gentiment comme voulant rassurer l'ambassadrice de Sindoria. Puis il retira doucement ses doigts des siens, faisant mine d'en avoir besoin pour manoeuvrer le tapis volant et le dévier de sa course originale.

En fait, le jeune homme n'aimait pas les contacts physique avec les étrangers. Cela le rebutait au plus haut point. Pourtant il n'en laissa rien paraître, prenant un air concentré afin de choisir un chemin détourné et à l'abris des regards vers le lieu où se trouvait le professeur Zarad.

Son visage affichait un air sombre et inquiet. Mais interrieurement, le chevalier jubilait. Avait il acquis la confiance de cette demoiselle ? Le croyait elle sur parole ? Peut être. Mais en fait cela n'importait pas.

Cette naïve jeune dame venait de lui offrir une magnifique opportunité pour détourner les plans du chancelier Mogamett . Le vieil homme ne s'attendrait sans doute pas à un tel coup de poignard dans le dos et cet envoyé de Sindoria sera l'outil idéal.

Certes son collègue d'al-thamen n'appréciera peut être pas la prise d'initiative de son disciple. C'était un coup de bluff risqué qui aurait pu se retourner contre Scylla si l'émissaire avait refusé pour ensuite tout raconter devant le conseil. Mais on ne conquiert rien sans un peu de risque et sa prestation avait semblé porter ses fruits. Alors maintenant, il était temps de récolter ce qu'on avait semé.


C'est dans cet état d'esprit que le prince conduisit l'ambassadrice à son allié sans que personne à l'académie ne le sache.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu de la diplomatie [PV aamet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bush, Lula et Haiti: La diplomatie de l'éthanol (H en M)
» Changements tant attendus dans la Diplomatie Haitienne.
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Haiti : Repenser la diplomatie [Alterpress]
» Les déboires de la diplomatie haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - ouest :: Magnostadt :: La Capitale-
Sauter vers: