AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)   Ven 16 Mar - 18:54

Le Grand Dévoreur Durant l’hiver 1001
TOMOE
BARTEMIS
Sergei
Les dernières braises s'éteignirent, tandis que Sergei donnait un morceau de viande à son corbeau. Le campement qu'il avait établie en trente minutes était surement un de ses plus rustique, peu chaud en cette saison. Mais la neige qui fondait çà et là l’empêché de trouver de solide branche sèche pour faire un abris plus sophistiqué. Malgré le froid, Sergei était bien entouré : entre son cheval, son chien, son corbeau et la "bouillotte" qu'il avait confectionné à partir d'un estomac de chevreuil qu'il avait remplie d'une eau qu'il avait chauffé. De plus, il avait gardé sa tenue de chasseur, bien plus chaude que sa tenue de tout les jours. Il se coucha alors, entouré par la chaleur de ses compagnons, ne redoutant pas le froid mordant dehors. Ainsi commença la nuit tranquille de Sergei.

Un cri. Tel fut le bruit qui réveilla Sergei. Il avait chaud, comme s'il était en plein été en plein milieu des plaines de Kou, sous le soleil tapant de Ramazan. Il observa autour de lui un peu avant de s'apercevoir que l'être qui criait n'était autre que Kuro, agitant par la même ses ailes de manières violentes. Déjà les deux autres animaux se levèrent de leur somme avant de eux aussi réagir violemment. Leur maitre, embrumé dans son sommeil, ne compris pas de suite les raison de tant d'agitation jusqu’à ce qu'il sente le sol trembler sous ses pieds. Une forte odeurs de chair brulée arriva en même temps qu'une horde d'animaux sauvage qui passèrent en courant au dessus de la battisse improvisée du chasseur. En un instant, les yeux de Sergei se posèrent vers le lieu d'où les animaux fuyait. Le vent brulant lui donna une raison de craindre ce qui arrivait face à lui : un énorme mur rouge écarlate allant plus vite qu'un cheval au trot.

Sa réaction fut immédiate : Il se mit en position debout tout en détruisant au passage sa cabane de fortune et il siffla son cheval qui ne se fit pas attendre. En un éclair, la bête fut debout, dans un galop frénétique tandis que Sergei c'était accroché à sa crinière et monté sur son dos. Kuro, posé sur le bras de son maitre, poussé des cris strident comme une alarme et Hachiko faisait de son mieux pour suivre la cadence, afin de ne pas se faire dévorer par les flammes : ces dernières avançait toujours plus vite, à cause du vent rapide et chaud venant du Sud ayant empêché la neige et le gel de tenir dans les bois. Le rouge de l'incendie se mélangait avec l'orange de l'aurore hivernale qui se dressait au loin. Le cortège fuyait comme si le diable les suivait et fut peu à peu rejoint par des rongeurs et d'autres petits mammifères qui fuyait l'enfer. Sergei, toujours dans sa tenue de chasseur se souvint alors qu'un village se trouvait non loin du nid de ce feu, entouré d'arbre et de verdure. Si jamais les flammes les touchait... Mon dieu. Et ces grand arbres touffue cachant l'incendie au yeux de ces pauvres hères... Ce serait un véritable massacre. Le chasseur intima à Shuko de galopait vers se village que tout autres animaux semblait éviter afin de ce rendre vers des plaines plus sûres.

Les braises volante dans l'air qui commencé à se vicié disparurent peu à peu pour enfin ne plus être visible en entrant dans le village. Avant même d'y entrer, éprouver par sa course, Sergei aperçut les avis de recherche à son nom. "Le Chasseur" semblait avoir fait son nom même ici. Mais pas le temps de se méfier de son titre, c'était une question de vie ou de mort : Sergei hurla de tout ses poumon "AU FEU" tout en profitant des cris de son corbeau pour attirer le plus de monde possible. Il fallait faire vite, mais comment persuader ses gens qu'il n'était pas entrain de tenter un vol, dissimulé sous un air d'incendie ? Après tout, il était recherché pour de nombreux délit... Est-ce que ces gens serait prêt à l'écouter ?
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 24/02/2018

۞ Rukhs : 20

avatar
Tomoe
VAGABOND ET CHASSEUR

MessageSujet: Re: Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)   Dim 25 Mar - 14:46

Le grand dévoreur [FT. Sergei]
Voilà trois ans maintenant que Tomoe avait quitté le temple familial, et quand elle y revenait, rien ne changeait réellement. Durant cette partie de l’année la jeune femme avait décidé de retourner prêt de Kou, la guerrière avait déjà entrepris de long voyage durant ses trois ans, allant de Reim à Balbadd, de Kou à Parthévia, elle allait là ou le vent la menais. C’était l’hiver durant cette période, et il faisait froid. Les animaux étaient rares, ce qui rendait la chasse compliquée.

Heureusement Tomoe avait pu profiter de l’hospitalité d’un petit village dans les plaines de l’empire. La neige rendait d’ailleurs l’endroit magnifique, Tomoe avait toujours eu une certaine sensibilité à la beauté des lieux. Elle essayait de ne rien oublier de ce qu’elle voyait. Bref la guerrière s’était donc arrêtée dans ce village pour se reposer un peu, et reprendre des forces. Certains la regardait avec curiosité ou méfiance, c’était normal dans un sens. La peur des étrangers était souvent présente dans les villages éloignés des capitales, il n’avait pas l’habitude. Quoi qu’il en soit le chef du village, lui, avait accueilli Tomoe avec le sourire, elle s’était donc arrêtée là. Poser sur un bord d’escalier qui menait sûrement à une vielle tour un peu haute, un pain en main et une pomme, sa hallebarde appuyée contre l’escalier également.

Le lieu était calme, et Tomoe appréciait ce calme, on aurait dit un paradis à l’écart des problèmes. C’était bien sûr une utopie, Mais c’était tout de même agréable de n’entendre aucun brouhaha dû au circulation dense des grandes cités.

Mais un cavalier débarqua à toute vitesse dans le village, ce qui intrigua la guerrière et les villageois. Il s’arrêta ensuite devant le panneau d’affichage des avis de recherche (Tomoe s’était d’ailleurs étonnée d’en voir un ici), il commença à hurler aux flammes, son cri attirait les villageois curieux de savoir ce qui se passe.

Sans plus attendre Tomoe attrapa son arme et se releva rapidement, avant de se mettre à escalader la vieille tour du village. Une fois arrivé en haut elle regarda autour d’elle : et si les flammes ne pouvaient être aperçue, les fumées noirâtre et menaçante que l’on voyait sortir par le haut de la forêt indiquait clairement la situation. Elle se redirigea vers le bas de la tour avant de rejoindre la foule et le jeune homme à dos de cheval. Elle se plaça devant lui, comme gage de vérité.

- Il dit vrai, fit-elle fermement, les fumées noires arpentent la forêt en ce moment même, il faut partir.

Les villageois semblaient comprendre, Tomoe pendant ce temps se retourna vers l’inconnu. Qu’elle reconnue rapidement à vrai dire, si l’homme n’était pas connu de son visage, ça tenu, elle, lui avait valu le surnom de chasseur. Quoi qu’il en soit, l’urgence était tout autre pour le moment, alors la guerrière n’en fit rien.

- Assurons-nous que tout le monde sorte bien du village, demanda-t-elle au cavalier.

Le regard de Tomoe n’était ni accusateur, ni paniqué. Il était d’une neutralité sans pareil, tout comme sa voix. Et sans aucune autre forme de procès, elle se dirigea en courant vers la zone qu’elle avait indiqué. Cherchant alors des villageois isolés qui n’aurait pas entendu l’alerte, ou encore des enfants égarés.

@Zestry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)   Ven 30 Mar - 18:36

Le Grand Dévoreur Durant l'hiver 1001
TOMOE
BARTEMIS
Sergei
Sergei était soucieux. tout autour de lui, les gens commençais à douter de lui et une certaines protestation se développa... surtout lorsqu'un homme commença à dire avec un ton menaçant qu'il reconnaissait le Chasseur et qu'il fallait l'attraper. Sergei tira sur la bride de son cheval pour le faire reculer tandis que les villageois semblait de plus en plus près à l'agresser. Mais alors que le chevalier s’apprêtait à sortir son arc pour les effrayer et les faire fuir de force, il reçut l'aide inattendu d'une femme qui, vue son agilité, semblait être assez puissante. La hallebarde qu'elle portait était... immense, comparé au misérable katana du Chasseur. La femme confirma soudain les dires de l'étranger et lui adressa même un regard direct. Il ne fallut qu'un regard de la part de la guerrière pour que le cavalier comprenne qu'il avait été reconnu aussi par une personne plus à même de lui causé du soucis plus tard. Il ne fit comme si de rien n'étais tandis qu'elle lui dit de prioriser la sauvegarde des villageois. Le Chasseur acquiesça du regard avant de se tourner vers l'incendie et de dire :

Kuro, cherche des rescapée et aide la guerrière, Hachiko, cherche humain.

Le corbeau, avec un éclair d'intelligence dans le regard, s'envola et tourna au-dessus de la guerrière tandis que le chien commença à renifler partout en observant en même temps si son maitre approuver ou non ce qu'il trouvait. Soudain, Hachiko dressa les oreilles et courut vers le cœur de la forêt en feu. Sergei tira sur la bride pour que son cheval soit en position pour suivre le chien mais avant, il dit à la femme qui allait l'aider :

Toi, utilise Kuro si tu l'entend ! Il est très intelligent et comprend les ordres basiques, bien mieux qu'un chien.

Et sur ces mots, il partit sur les traces de l'animal chercheur.

La chaleur se faisait ressentir alors que Sergei s'approchait de son chien, aboyant comme un fou. A ses côtés se trouvaient un homme blessée, un chasseur lui aussi, qui, ayant profité du petit matin pour traquer les bêtes nocturnes retournant dans leur terrier, s'était vue sur-nombré par les animaux fuyant et s'était alors blessé, étant tombé par la fautes de ces derniers. Sergei défendit de cheval sans mot dire et regarda l'homme dans les yeux, lui faisant un regard rassurant, pour le calmer. Il l'attrapa et le posa sur le dos de son cheval, évitant d’aggraver la blessure mais accélérant le mouvement tandis que le feu approchait. Ceci étant fait, HachiKo courut en direction du village suivit de près par Shoku, dans un trot calme afin d'évité de blesser d'avantage le souffrant.

De retour au point de ralliement, Sergei aida l'homme à descendre puis remonta sur son cheval, attendant que la femme revienne avec Shoku si ils avait trouvait un blessé.


HORS-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 24/02/2018

۞ Rukhs : 20

avatar
Tomoe
VAGABOND ET CHASSEUR

MessageSujet: Re: Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)   Ven 13 Avr - 16:50

Le grand dévoreur [FT. Sergei]
Le chasseur acquiesça les paroles de Tomoe d’un regard. Il semblait bien accompagné, un cheval, un chien et un corbeau. L’homme semblait connaître les bêtes de près. Il ordonna d’ailleurs à son corbeau de cherché des rescapés, et d’aider la guerrière. Et il demanda à son chien de chercher des humains tout simplement. Le corbeau s’envola sous les ordres de son maître, le chasseur semblait être enclin à aider la jeune femme. L’oiseau tournoyait au-dessus de Tomoe comme pour montrer qu’il suivrait les pas de la lancière.

Le cavalier indiqua ensuite que la jeune femme pouvait utiliser son corbeau, d’après lui l’animal pouvait comprendre les ordres basiques, bien que son chien. Kuro avait donc été bien éduqué.
Tomoe se dirigea donc vers l’endroit qu’elle-même avait indiqué. Elle chercha donc des citoyens encore dans les flammes, mais la fumée se faisait de plus en plus épaisse annonçant l’arrivée très imminente des flammes, et trouvé quelqu’un dans ce désastre était une tâche bien plus difficile que prévu.

Malgré le corbeau croassa fortement, indiquant qu’il avait sûrement trouvé quelque chose. Tomoe accourue vers sa position, et si rien n’était visible c’était bien des pleures qu’elle entendant, ceux d’une enfant. Le corbeau tournoyait autour d’une maison, faisant comprendre alors à la guerrière où se trouvait ce dernier.

Tomoe entra dans le bâtiment, qui commençait à prendre feu. L’enfant se trouvait par terre à genoux, pleurant sans savoir quoi faire. Tomoe, s’approcha-d-elle doucement pour ne pas la paniquée plus qu’elle ne l’était. Et une fois que la gamine avait prit confiance, la guerrière la chopa d’une main pour la mettre contre son épaule gauche. Elle se retourna vivement, voulant sortir du bâtiment, mais une poutre de la maison tomba au sol barrant la route de Tomoe.

Sans hésiter une seule seconde elle se retourna encore pour rejoindre l’escalier du bâtiment, elle s’arrêta quelque seconde pour cherche une ouverture : Une fenêtre. Elle s’aligna sur cette dernière et après avoir pris un élan conséquent, elle chargea dessus et passa à travers la fenêtre tombant alors de la hauteur de la maison, non sans quelque petite blessure. Reprenant son arme et vérifiant que le corbeau suivait le pas, Tomoe s’en alla rapidement du village, rejoignant alors le cavalier et le reste des habitant. Elle déposa l’enfant, laissant les parents la récupérée puis elle posa contre un arbre pour constater ses blessures. Son regard se redirigea vers le chasseur.

- C’était la dernière, je pense.

@Zestry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Dévoreur. (ft Tomoe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's Get This Party Started! [event]
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» des idées de grand'mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives :: Rps (invités)-
Sauter vers: