AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 294

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Sam 3 Jan - 21:11



Au bal masqué
Naya & Alibaba & Aladdin & Eris & Morgiana


Mêlée à la foule, Naya tentait de reconnaître des visages familiers, bien que cela lui était presque impossible en vue des masques que chacun portaient. Mais la jeune fille était sûre d'une chose, Alibaba était forcement là, parmi la foule. La Tran n'avait rencontré le jeune prince qu'une unique fois, mais cette simple rencontre fut suffisante pour savoir que le blond était une personne sur qui on pouvait compter. Ce que Naya recherchait ce soir n'était pas le divertissement, la voyageuse souhaitait demander de l'aide, et ce quitte à en payer le prix si nécessaire.

Voir tant de personnes, sans pour autant pouvoir distinguer ne serait-ce qu'un seul visage était une chose effrayante, bien qu'il y avait également de nombreux avantages à cela. Naya se remémora la phrase de Scylla, Al-Thamen était partout, et sans doute certain de ses membres étaient présents aujourd'hui. Après tout cette fête n'était pas qu'une occasion pour la bleue, de nombreuses personnes y trouveraient satisfaction. Politique, amusement, espionnage, il n'était pas difficile de deviner les différentes raisons qui ont emmenés tant de personnes ici. Instinctivement, la jeune fille posa sa main sur mon masque, vérifiant s'il était toujours sur son visage. Elle n'avait pas l'habitude de dissimuler ses yeux, pourtant elle devrait faire avec cette fois-ci.

Cachés derrière son masque, ses yeux océan observaient avec attention tout ce qui se passait autour d'elle. La Tran se dirigea finalement au balcon, soupirant un instant. Elle commençait à se demander si elle retrouverait le blond. C'est alors qu'une voix attira son attention non loin du buffet, se démarquant des autres aux oreilles de la jeune fille. Elle se retourna alors, s'approchant de la dite voix, la bleue reconnut immédiatement celui qu'elle cherchait, le seul à ne pas porter un masque semblable à ceux des autres. Sans plus attendre, Naya le prit par le bras, le coupant alors dans son repas, pour l'emmener jusqu'au balcon. Sans doute ne la reconnaîtrait-il pas, après tout la demoiselle avait connu de nombreux changements depuis leur rencontre.

Arrivée sur le balcon la voyageuse le relâcha, se tenant ensuite face à lui, un sourire aux lèvres. Afin que celui-ci la reconnaisse, et ce sans qu'elle n'est besoin d'ôter son camouflage et de trop parler, elle s'exprima tout en regardant le ciel étoilé.

- C'est calme ce soir, il n'y a aucun nuage à l'horizon. Mais il y en aura tôt ou tard. A ce moment-là tu devras te tenir près de ta lumière.

Elle sourit de nouveau, un peu amusée par ses paroles avant de se retourner face au prince.

- Je suis heureuse de te retrouver Alibaba.



made by great thief.


۞ • ۞ • ۞ • ۞



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Sam 3 Jan - 22:55

Les gens commençaient à arriver à la fête, je les entendais parler de tout et de rien dans les salons voisins, mais bon, moi je restais un peu à l’écart. En vue de la situation actuelle dans laquelle je me trouvais, je préférais ne pas me mêler complètement à la foule.Finissant de boire mon deuxième verre de « jus », je regardais le vide, un peu pensif. En vérité, je me demandais si Eris avait été invité à la fête elle aussi. J’avais supplié Sinbad de lui convié, mais le roi ne m’avait pas dit si mes supplications avaient porté fruit. J’étais aussi un pu étourdi et j’avais les joues rougi. Était-ce Zarad ou…

Je regardai le verre que je venais de déposer sur la table avec de grands yeux, je reconnaissais cette sensation :


-Sinbad, tu avais mis de l’alcool dans ce verre! Merde…

Je soupçonnais SHarkkan d’avoir fait un complot avec Sinbad pour me saouler afin de m’empêcher de toucher plus au buffet. Merde, merde je devais prendre un peu d’air j’avais chaud. C’est à ce moment que, comme si on avait entendu ma nouvelle supplication, une demoiselle toute de violet vêtue et enjolivée de bijoux vint vers moi, m’ayant apparemment reconnu. J’étais si mal costumé que ça? JE me frottai l’arrière de la tête :

-Excuse moi, j’ai jamais été bon dans ce genre de jeu…

Elle m’invita à la suivre sur le balcon, je balbutiai :

-Eris-chan?dis-je en suivant cette demoiselle en tanguant un peu et en me rapprochant de son visage en lui tombant presque dessus. Je ricanai.

Non ce n’était pas Eris, elle n’y ressemblait pas. Morgiana? Non plus. Mais ma foi qui était cette jolie demoiselle? Sa démarche me disait vaguement quelque chose.


Naya:
 
me dit alors la jeune fille de sa voix douce en souriant.

Mon cerveau embrumé ne capta pas tout de suite la référence.


-Lumière? Ma lumière? Tu parles d’Eris là, tu es donc une amie d’Eris et de moi, puisque tu viens de dire mon nom donc… DONC…

Je me grattai la tête sous mon chapeau, réfléchissant. Cette voix, cette voix medisait quelque chose. Je savais que c’était une fille, dans mon entourage, mis à part Morgiana et Eris je connaissais qui de femmes? Je n’avais pas de harem moi malheureusement 8D. Sadia? Nah, ce n’était pas sa voix il  ne restait que… ce fut à ce moment que cette phrase m’évoqua le souvenir de cette journée au restaurant et je criai :

-NAYA!

Bon, côté subtilité, il y avait déjà eu mieux, mais en vue de mon esprit un peu brumeux, c’était déjà bien que je l’aie reconnu. Je m’élançai alors vers elle et l’enlaça, un grand sourire sur les lèvres. Puis, me souvenant qu’il était mieux pour moi ces temps-ci de garder une certaine distance, je me reculai. Mais à cause de mon niveau d’alcool déjà élevé -je venais de calé deux verres d’alcool sans m’en rendre compte-, je trébuchai : pathétique. Je baissai les yeux :

-Excuse-moi pour cet accueil, ces temps-ci, ce n’est pas la forme.

Je levai la tête et lui sourit en ricanant, les joues toujours rougies:

-Mais ce soir, on va bien s’amuser, je le sens.

*Ou pas…*

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Dim 4 Jan - 1:44

[hrp : désolée, mon style d'écriture fait vraiment bizarre / lourd dans des contextes festifs xD et je suis pas très à l'aise avec les posts "d'arrivée" comme ça x) ]


Sans être – pour le moment, du moins – en compagnie de personnes de sa connaissance, Morgiana se serait presque sentie déplacée dans ce genre de fête. Et ne pas pouvoir reconnaître les gens avait quelque chose d'inquiétant, des personnes hostiles pouvant très bien se cacher parmi la foule. Et même si la fine équipe de Sinbad veillait certainement au grain, elle ne pouvait s'empêcher de jeter, de temps en temps, des coups d’œil méfiants. Mais au final, et une fois qu'elle s'était à peu près habituée à porter son déguisement – malgré le fait qu'il réduisait considérablement son champ de vision - , mais également à voir les gens évoluant autour d'elle arborer diverses tenues ; Elle finit même sans s'en rendre compte par arborer un léger sourire, émerveillée de la plupart des atours des gens, ou se retenant de rire, certains ayant pris le parti du comique.

L'ambiance était à la légèreté, personne ne semblant trop se préoccuper de ses voisins, même si de petits groupes se formaient déjà ça et là. S'approchant du buffet pour prendre quelque chose à grignoter – les Fanalis mériteraient presque leur réputation de goinfres – elle cru voir dans la masse grandissante des gens se pressant là pour quêter pitance, une houppette de cheveux blonds qui lui parut familière. Mais il se dirigeait dans un autre direction, semble-t-il emmené par quelqu'un dont la carrure ne rappela rien à Morgiana, et elle les perdit de vue. Elle capta pourtant une odeur qui lui parut effectivement familière – la capacité de suivre les gens à la trace, littéralement, lui serait certainement utile dans cette soirée.

Armée d'un verre contenant une substance rouge pas totalement identifiée mais dont la couleur et le parfum lui avaient semblé prometteurs ( il s'agit en fait d'un verre de Sangria, mais chuuuut ) et d'une large poignée de biscuits divers, elle se dirigea dans la direction que le duo hétéroclite avait empruntée pour en avoir le cœur net. Puis même si se perdre au milieu de gens pourrait être source de surprise, retrouver ses amis ne serait pas mal non plus. Après quelques minutes de recherche sans empressement tout en grignotant ses amuse-gueule, puisqu'elle profitait aussi de sa balade pour tenter de repérer d'autres personnes si possible, elle finit par reconnaître le blond sur un balcon, discutant avec une jeune femme qu'elle ne connaissait probablement pas.

Elle s'approcha dans la nuit tombante. Arrivée trop tard pour entendre leur conversation, elle remarqua pourtant qu'Alibaba n'avait pas l'air exagérément joyeux, en tous cas moins peut-être que le contexte aurait pu laisser supposer. Ou alors étaient-ce déjà les dégâts de l'alcool ? Sachant très bien que son identité ne pourrait rester cachée très longtemps, Morgiana salua simplement, de la main à présent vide de biscuits.

« Bonsoir, Alibaba, et … ? »

Ne connaissant pas le nom de l'autre personne, elle pencha vaguement la tête d'un air interrogatif... Ce qui, avec le coiffe un peu lourde et encombrante de sa tenue, lui donna sur le coup un air parfaitement idiot, surtout avec le verre encore plein dans sa main. Elle en but d'ailleurs une gorgée avant de jeter furtivement un regard perplexe au breuvage entêtant, reportant ensuite son attention sur le blond et l'inconnue qui, on devait bien l'admettre, était plutôt joliment parée... Même si la Fanalis tout de noir vêtue n'avait pas grand chose à lui envier.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Dim 4 Jan - 21:59



Que la fête commence
Naya & Alibaba & Aladdin & Eris & Morgiana


Aujourd'hui était enfin le jour attendu pour Aladdin ... Le jour de la fête dans le palais de Sinbad, même s'il était souvent venu, là c'était pour faire la fête, alors il était plus qu'heureux.

En se demandant bien ce qu'il allait porter pour la fête puisqu'il fallait cacher son visage ... Drôle de truc quand même. Et Aladdin se demandait bien quand même pourquoi Sinbad avait-il organisé une telle fête en invitant même l'empire Kou et sans aucun doute dedans ... Il avait leurs ennemis  ... Ceux qui avaient fait du mal à ses amis …

Mais ce n'est pas pour cela qu'il n'allait pas s'amuser depuis qu'il était revenu ici, il avait passé tout son temps à trouver quelque chose pour aider son meilleur ami. Il se demandait même s'il allait enfin pouvoir revoir Morgianna, il est vrai que sans elle dans le groupe il manquait comme quelque chose. Alors, il espérait vraiment qu'elle soit également là.
La nuit n'allait pas tarder maintenant, enfilant son costume ainsi que son masque qui l'empêchée de voir comme à son habitude, mais ce n'était pas trop mal non plus.


Puis, il était enfin l'heure d'y allait, son visage était bien couvert et avec les habits qu'il portait on pouvait avoir un peu du mal à le reconnaître sauf avec sa longue tresse bleue qui était là comme à son habitude.
Marchant un peu partout dans le palais avant d'arriver enfin à la salle des buffets où tout le monde se trouver là, bien qu'il ne voyait le visage de personne ... Il se disait bien que dedans il devait avoir des personnes qu'il connaissait déjà.
Tout était jolie et les généraux étaient chacun à un endroit particulier à montrer la cuisine de chez eux et tout avez l'air délicieux. Comment de ne pas pouvoir résister à cette si bonne odeur qui guidée le petit magi un peu partout à manger et s'amusait comme un fou .
Jusqu'au moment où il prend un verre qu'il croyait être du sirop et qui était en faîte de l'alcool le remarquant pas sur le coup.
Commençant à regarder tout autour de lui, avant de sauter sur une magnifique poitrine qui s'offrait à lui, avant de se faire prendre la jambe pour elle et être balancé vers le balcon. Volant sur toute la salle en se dirigeant sur le balcon avant de remarquer qu'il allait se prendre Alibaba.

❝- Attention !

Mais avant même le temps qu'il le dit il était déjà trop tard, le petit magi pervers se prit son meilleur ami de plein fouets, mais sembler allait un peu mieux que tout à l'heure. Comme s'il était redevenu comme avant.
Il se levait avec un sourire en aidant le blondinet à se relevait pas la faute il avait réussie à le reconnaître d'un coup, car ... Il n'avait pas vraiment le visage caché.
En se retournant il vit deux jeunes filles, l'une avec les cheveux rouges, l'autre avec des cheveux bleus. Tapotant l'épaule de son ami avec un petit sourire avant de lui dire.

❝- Tu as enfin un peu de succès Alibaba ?


Il regarda son ami en disant avec un petit sourie.

❝ - C'est Aladdin

Disait-il avec son grand sourire et d'un air enjoué, puis en se retournant vers les jeunes filles il dit
.
❝ - Et vous qui êtes-vous ?

Puis il regarda pendant un instant vers le ciel.

❝ - J'aurais bien aimé pouvoir revoir Morgi aussi, ça fait longtemps …

Quand soudainement il sentit une main se posait sur son épaule.



made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Mar 6 Jan - 12:43

Eris était nerveuse. Bon, déjà que d’habitudes, ce n’était pas foncièrement une personne détendue (mais plutôt du genre à sursauter au moindre bruit) , là cela atteignait un stade assez anxiogène. Il faut dire que les événements mondains n’étaient pas son fort. Faire montre de politesse, sourire, saluer , bien se tenir alors que tous vos faits et gestes sont épiés , jugés et commentés voilà, qui avait tendance à lui glacer le sang. En fait , la saltimbanque aurait mille fois préféré se retrouver au milieu d’une fosse à serpent plutôt que devoir faire des risettes à tout le monde en priant de ne pas faire une bourde. Et en plus, la scène se déroulait à Sindoria dans le palais de Sinbad, lieu que la fille du désert n’aurait pas voulu revoir, tant il lui rappelait de mauvais souvenirs.  

Malheureusement, on lui avait bien expliqué qu’au vue des événements récents, elle se devait être présente pour essayer de se faire des contacts. (et aussi qu’il fallait qu’elle s’y habitue parce que si un jour ses objectifs étaient amenés à se concrétiser et bien les soirées de ce type risquaient fort de devenir monnaie courante). Oui, mais comment aborder les gens ? Timide comme elle l’était, la saltimbanque se voyait mal commencer une discussion. Et puis comment savoir à qui on s’adresse quand tout le monde est costumé ? Pourtant, il allait bien falloir faire quelque chose. Elle n’allait pas passer sa soirée cachée derrière un rideau.

D’ailleurs elle n’était pas la seule à devoir prendre sur elle. Eris savait que le prince Koumei serait aussi présent ce soir et que ce genre d’exercice ne l’amusait pas non plus. Peut-être que la demoiselle devrait lui tenir compagnie ? Mais comment le retrouver parmi cette foule bigarrée et masquée ? Et puis il y avait tant de gens important… elle risquait plus d’être un boulet pour le deuxième prince.

En parlant de cela… notre future reine trouvait très louche cette invitation de la part du dirigeant de l’alliance des 7 mers… qu’est-ce que Sinbad avait derrière la tête pour inviter ainsi des membres de la famille impériale de Kou ? Les relations entre ces deux grands pôles de puissances n’étaient pas au beau fixe… sans que cela soit la guerre, la jeune fille savait que c’était tendu. La politique expansionniste de la nation de l’est semblait faire de l’ombre et déplaire au souverain. Alors pourquoi cette invitation ? Pourquoi cette fête ? La demoiselle n’aimait pas ça… il faut dire que le roi était loin d’avoir sa sympathie.

Discrètement, la fille du désert tira la lourde tenture de velours derrière laquelle elle se dissimulait depuis son arrivée pour observer la salle avec méfiance. Les gens s’amusaient, riaient, buvaient. Tout semblait normal. Soudain, son cœur eut un raté. Il cessa de battre pour quelques instants avant de se relancer dans un rythme fou. Le feu monta à ses joues, les colorant de rose.

Son regard vert caché derrière un masque ne pouvait se détacher du balcon.

Là ! En face d’elle. Elle ne pouvait se tromper. ( en fait il n’était pas très dur à reconnaitre car il faisait partis des rares personnes à ne pas dissimuler son visage… à moins que son bandeau de pirate soit considéré comme un masque) Alibaba ! Son visage s’éclaira de joie. Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Il lui avait tellement manquait.

Oubliant toutes ses craintes, Eris sortit de sa cachette et fendit la foule droit sur le groupe où se trouvait le blond. Mais à moins de 2 mètres de l’homme qu’elle aimait, elle s’arrêta. Perdue. L’ancienne voleuse mourrait d’envie d’aller parler au prince. Pourtant de le voir ainsi entouré de jolies jeunes femmes, elle eut un doute… et s’il ne voulait plus d’elle ?

C’est ainsi qu’Eris resta plantait là sans bouger au milieu de la foulle. Tortillant anxieusement une de ses mèches de cheveux. Hésitante à avancer. Puis elle repensa à tous ce qui lui était arrivé depuis leurs séparations. Aux décisions qu'elle avait prise , aux choix qu'elle avait fait. Non , ce serait trop bête de reculer maintenant. Alibaba était l'homme qu'elle aimait et elle ferait tout pour le garder. Même des choses complétement stupides. Tant pis.

Alors finalement elle prit une grande inspiration et se dirigea vers lui d'un air déterminé. Doucement, elle posa sa main sur l'épaule d'un enfant qui était sur son chemin en murmurant "pardon"

Puis prenant son élan, elle passa ses bras autour du cou de son prince et fermant les yeux, elle l'embrassa. Et toc!
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Mer 7 Jan - 22:59

Déjà que j'étais un peu crétin sur les bords, quand j'avais bu, surtout sans m'en rendre compte, j'étais horrible!

Enfin, fallait dire que la demoiselle devant moi était plutôt mignonne dans sa robe et... je tournai la tête à l'entente d'un bruit en notre direction.


Morgie:
 

Je sursautai : rapidement, Naya et moi furent rejoint par une jeune femme guerrière. Qui… qui était-elle? Cette voix, cette chevelure m’était familière, mais toujours embrumé par l’alcool, je n’étais pas certain de la reconnaître. Je lui souris et lui répondis :

-Rejoins mon équipage, jeune demoiselle, plus on est de fou, plus on rit!

Et comme un connard, j’éclatai de rire, les joues toujours rougies.

Aladdin:
 

Aladdin? Quand il se présenta, j’attrapai les deux femmes avec l’air fier –et surtout bourré- et je dis, en prenant une voix grave, comme si je tenais un trophée :

-Je te l’avais pas dit, mais j’ai la cote maintenant avec les femmes! J’ai appris du maître!

J’éclatai de rire à nouveau en me dirigeant vers Aladdin en tanguant, puis je me frottai la nuque :

-Et toi, tu n’as pas encore attaqué de jolies demoiselles? Enfin, j’ai soif, je crois que je vais aller boire un peu de jus!dis-je en retournant vers la salle à diner, mais… je fus alors arrêté par une femme avec des ailes qui me sauta dessus et m’embrassa avec passion! Ce parfum… ces lèvres. Rouge pivoine, je murmurai :

-Eris-chan? Je.. enfin…

Je tombai sur Eris et nous fûmes étendu au sol, moi sur elle, le visage rougissant, le regard dévié.

Hypersensible à cause de l’alcool, je me mis à pleurer comme un dégénéré tout en souriant, mouillant ses ailes, et je la serrai contre moi.


-J’ai eu si peur que Sinbad m’éloigne de toi et que je ne te vois plus jamais surtout depuis mon voyage à Magnostaldt. Je suis heureux qu’il m’aie laissé venir ici et de te voir. Tu m'as manqué mon coeur! Comme tu es mignonne! Et ah oui!

Je me relevai toujours en tanguant et je pointai du doigt Aladdin, un sourire béat aux lèvres :

-Ça, c’est mon meilleur ami, Aladdin-kun! Et elle… elle et bien c’est Naya, la Tran, tu la reconnais? Et ah oui, celle-là c’est… et bien… une guerrière très sexy /PAN/.ajoutais-je en étirant un sourire connard (encore).

Putain que j’allais me faire frapper et de façon bien méritée, mais je ne contrôlais plus mes mots et Zarad n’avait rien à voir avec ça. Merci alcool, merci Sinbad =.=


*On va bien s'amuser tout le monde ensemble :D Zarad, tu vas voir, je vais être plus fort que toi ce soir et me marrer.*

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 294

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Sam 10 Jan - 1:48



Au bal masqué
Naya & Alibaba & Aladdin & Eris & Morgiana


Naya sourit, soulagée de voir le prince de Balbadd. Elle avait longtemps médité sur ce qu'elle devait faire, il ne lui restait plus qu'à faire part à Alibaba de ses objectifs. Bien qu'elle voulait avant tout demander de l'aide, elle refusait de le mettre en danger, c'est pourquoi elle avait prit plusieurs initiatives pour la soirée, elle espérait juste qu'il l'écouterait jusqu'au bout. Le blond ne la reconnut pas immédiatement, il ne marchait même plus droit.  Après avoir réfléchi un moment, il finit par se souvenir soudainement de la Tran et l'enlaça le sourire aux lèvres. Naya fut d'abord surprise, puis elle sourit à son tour. Puis il recula et, ne tenant plus debout, tomba à la renverse, la tête baissé.

-Excuse-moi pour cet accueil, ces temps-ci, ce n'est pas la forme. Mais ce soir, on va bien s'amuser, je le sens.

La voyageuse serra le poing en écoutant le prince, elle ne voulait pas lui pourrir sa soirée avec ses problèmes. Peut être vallait-il mieux qu'elle attende la fin de celle-ci pour en parler. Elle soupira, souhaitant chasser ces idées de sa tête, du moins pour le moment, et tendit la main au blond, l'aidant à se relever. C'est alors qu'une jeune femme s'approcha, penchant la tête.

-Bonsoir, Alibaba, et ... ?

Ne connaissant pas la Tran, l'inconnue ne termina pas sa phrase. Naya fit une révérence à la nouvelle arrivante, s'apprêtant à se présenter. Mais un événement perturbateur fit son apparition et arrivé de nul part, un jeune garçon à la chevelure bleue atterrit sur Alibaba. La voyageuse soupira, le Destin ne semblait pas vouloir lui laisser une occasion tranquille avec le jeune homme. Mais peut être était-ce mieux ainsi après tout. Elle aurait ainsi le temps de réfléchir à la façon dont elle devait aborder le sujet de ses tracas. Le plus jeune du groupe se releva, aidant le prince par la même occasion en lui souriant.

- Tu as enfin un peu de succès Alibaba ? C'est Aladdin.

Naya ne pu s'empêcher de sourire, un peu amusée par la phrase de l'inconnu. Pourtant le prince de Balbadd semblait vraiment connu dans le palais, ce qui était normal en somme. Le dénommé Aladdin sourit et se retourna vers les deux jeunes filles, leur demandant leurs noms. La bleue sourit et s'inclina de nouveau.

- Je m'appelle Naya, ravie de faire votre connaissance à tous les deux.

A peine eut-elle terminer sa phrase qu'Alibaba, visiblement dans un état différent de d'habitude, prit les deux demoiselles contre lui, l'air visiblement fier, tout en riant.
-Je te l'avais pas dit, mais j'ai la cote maintenant avec les femmes! J'ai appris du maître! Et toi, tu n'as pas encore attaqué de jolies demoiselles? Enfin, j'ai soif, je crois que je vais aller boire un peu de jus!

Naya rougit, surprise puis comprit d'où venait l'état du prince. A cette pensée elle baissa la tête, exaspérée. Pourquoi fallait-il qu'il soit bourré ce jour-là ? Alibaba, toujours souriant, relâcha les jeunes filles pour retourner prendre à boire. Alors qu'il s"éloignait, une nouvelle jeune fille rejoins le blond et l'embrassa soudainement. Il n'y avait pas de doute à avoir, cette belle demoiselle ne pouvait qu'être Eris. Au moins, elle serais là pour remplacer le blond qui ne serait pas forcement apte à l'écouter. La Tran dévia le regard en voyant le couple s'embrasser, elle les enviait de pouvoir êtres ensembles. La jeune fille aurait tellement voulu venir dans d'autres circonstances, danser dans les bras de son prince...

Alibaba fit les présentations à Eris. Naya sourit à la brune, elle était vraiment heureuse de la retrouver.

- Bonsoir Eris. Je suis heureuse de te voir, tu es resplendissante comme toujours.


made by great thief.


۞ • ۞ • ۞ • ۞



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Jeu 22 Jan - 19:25

[ le verre d'alcool, accessoire ultime de toute situation stupide Zarad ]



La discussion n'eut pas vraiment de possibilité de commencer puisque, pour bien commencer la soirée, qui s'annonçait magnifique dans tous ses hasards, Aladdin apparut sur cette scène improvisée en réalisant un magnifique strike. Puis, trop occupée à être consternée par l'état déjà bien avancée dans lequel se trouvait Alibaba, elle n'avait rien trouvé à lui répondre, à part un discret soupir de résignation... On va s'estimer heureux que les Fanalis aient tendance à mieux tenir l'alcool, sinon vu la teneur en éthanol de la sangria qu'elle sirotait actuellement pour se donner une contenance, elle serait probablement dans un état similaire au blond. La conversation allait battre son plein.
    - Et vous qui êtes-vous ? ... J'aurais bien aimé pouvoir revoir Morgi aussi, ça fait longtemps …

Elle cacha son étonnement lorsqu'Aladdin et Alibaba ne la reconnurent manifestement pas par un sourire flatté, au moins heureuse que son déguisement soit efficace, et mettant ça sur le compte de l'alcool qui leur coulait dans le sang. Puis elle pouvait bien faire durer la méprise un peu plus longtemps ; personne ne semblait dangereux dans les environs, et la situation l'amusait inexplicablement. Puis une minuscule curiosité s'était emparée d'elle ; comment agiraient-ils sans savoir qu'elle était là ? Cela méritait bien une petite enquête. Elle se sentait également contente et flattée que le petit Magi la considère vraiment comme une amie et veuille la voir, ce qu'elle lui rendait bien.
    - Je m'appelle Naya, ravie de faire votre connaissance à tous les deux.

Souriant à l'inconnue qui s'était présentée à son tour, Naya, elle lui rendit sa révérence d'un signe de tête, peu habituée et totalement déplacée dans les mondanités. « Ah, enchantée, Naya. Je suis …. - »

Elle s'apprêtait à se présenter également, décidant que la 'méprise' avait assez duré et ne servait strictement à rien en compagnie de tous ses amis et connaissances, quand elle fut stoppée par l'enthousiasme inhabituel d'Alibaba qui les attrapa par les épaules comme de nouvelles conquêtes. Elle manqua d'éclater de rire et de lui renverser son verre dessus – remercions ses réflexes d'avoir évité cela. Elle nota pour plus tard que ce truc à moitié vide pourrait lui servir d'arme. La Fanalis fut déjà un peu plus étonnée de constater que le blond avait manifestement... trouvé une copine. Et avait l'alcool triste. Mais comme il avait l'air de souffrir de sa solitude ( HAHAHAHHAAHAHA LOL ) elle était aussi contente pour lui, même si elle nota mentalement dans un coin de sa tête d'en apprendre plus sur cette femme. Histoire que son bienfaiteur ne coure pas de risques ; même si cette jeune créature blonde avait l'air plus... féminine et empotée, que dangereuse.

    - Et ah oui, celle-là c’est… et bien… une guerrière très sexy.

En revanche, elle manqua de s'étouffer à la dernière remarque du prince blond. Une guerrière très sexy ? Mais... ! Ainsi donc, telle était la différence entre l'effrayante Morgiana, et une illustre inconnue 'très sexy' hm... Pour une raison qui manquait de clarté, cette remarque la flatta et la vexa tout à la fois. Elle gonfla les joues, serra un peu les poings et d'une pierre deux coups, fit les présentations ET les premiers dégâts matériels de la soirée quand son pied descella quelques pierres du balcon d'une... pichenette quelque peu excédée. Elle releva assez son ''heaume'' pour qu'on puisse voir son visage en entier, et annonça, stupéfaite mais avec un sourire, contente de retrouver réellement tout le monde :

« Mais enfin, Alibaba ! C'est moi, Morgiana ! J'avais hâte de vous revoir, toi et Aladdin !»

Elle ajouta un sourire insouciant à la cantonnade, dévisageant sans insister les deux femmes qu'elle ne connaissait pas encore mais avec qui Alibaba s'entendaient manifestement bien voir très bien. Sûr que tout ceci lui rappelait qu'elle n'avait pas été beaucoup là ces derniers temps, qu'elle avait raté beaucoup de choses, et que ce soir serait également une bonne occasion de signer son retour au bercail et d'entendre de nouvelles histoires … passionantes – ou d'en créer. Elle ajouta, avec sa gentillesse habituelle, à l'adresse des deux inconnues, histoire de ne pas les laisser s'effrayer de ses classiques moments de 'je-retape-la-voirie-à-ma-façon-ne-m'en-voulez-pas' mais ne sachant pas trop comment composer avec de nouvelles personnes dont elle ignorait l'histoire et les appartenances.
« Et je suis aussi contente de vous rencontrer. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Sam 18 Avr - 22:02



Chose à ne jamais faire
Naya & Alibaba & Aladdin & Eris & Morgiana


Hé, ben drôle de soirée ...  Dans ce genre de situation on peut belle et bien se dire que ça n'arrive pas souvent, ou plutôt en ce moment. Avant tout étais si animer la nuit … Mais maintenant on peut dire que ce n'est plus vraiment le cas, il se passe beaucoup trop de choses en même temps à vraie dire.

Le jeune magi fonça vers son meilleur ami à cause d'une sublime jeune femme avec une poitrine ... Assez provocante ? On peut dire ça comme ça.
Il aida bien évidemment le pauvre blondinet qui semblait un peu trop sou, en même temps ce n'était pas très facile pour lui aussi ... Aladdin voulait simplement le revoir sourire et heureux comme avant sans avoir à le tuer ... Il ne voulait pas d'une telle fin ...


Mais, bon passons aujourd'hui ça devait être une soirée animée avec ses amis.
Le jeune garçon aux cheveux bleus se mit un peu à sourire en voyant les deux filles à ses côtés et voir que Alibaba était comme d'habitude aussi inconscient.
La jeune fille à la même chevelure que le plus jeune du groupe se présenta à lui avant de se retrouver dans les bras d'Alibaba accompagnées de la jeune fille aux cheveux rouges.
Cette posture, cette chevelure lui disait bel et bien quelque chose, quelqu'un qu'il aimait beaucoup mais ... Qui était réellement cette jeune fille aux cheveux flamboyant ?


Il les regardait en rigolant un peu en voyant comme elles étaient gênés chacune d'elle, puis quand le blondinet les lâcha pour aller prendre un peu à boire quelque chose étonnant se produisit.

Une fille avec des ailes tomba sur son ami et l'embrassa, sur le coup le petit magi se mit un peu à rougir, mais pas autant que son amie aux cheveux bleus.
Il continua à regarder la scène en regardant la nouvelle inconnue ... Du moins pas vraiment, lorsqu'il la reconnut il ne put pas se retenir de crier son nom en lui faisant un grand sourire, lorsque son ami les présenta ... Même s'ils se connaissaient déjà à vraie dire.

❝- Ça fait plaisir de te revoit Eris

Soudainement Aladdin se retourna vers la jeune femme aux cheveux rouges qui avait l'air, assez énervé ? Heu il ne savait pas, mais en voyant son visage des étoiles apparurent dans les grands yeux bleues du garçon. Il avait l'impression de rêver, en faisant sa petite bouille toute mignonne avec les yeux qui continuaient à briller il enlaça la jeune fille sans crainte tandis qu'elle leurs parlers.


❝Tu nous as manqué Morgi
                                            Je suis vraiment heureux de te revoir parmi  nous

Puis il regarda sa poitrine en posant les mains dessus tout en les tripotant.

❝-Ça n'a pas trop poussé .... //LOL//

Cela fait il s'éloigna un peu  aillant l'impression d'avoir déjà fait ce genre de scène quelque part dans le passé, mais où ?
Le jeune magi s'éloigna doucement pour se mettre un peu à rire, en espérant qu'il n'allait pas se faire tuer à son amie qu'il venait juste de retrouver.

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   Mar 28 Avr - 23:20

-Eris-chan? Je.. enfin…

La jeune fille rougit de plus belle en entendant son aimé murmurer son nom. Jusqu'à qu'elle s'aperçoive qu'elle avait pris trop d'élan. Alibaba n'arriva pas à la retenir. Et c'est ainsi que tous deux chutèrent lourdement sur le sol de marbre dur.

Inquiéte d'avoir peut être fait mal à son prince sans le vouloir, la fille du désert leva ses yeux verts sur le visage du blond... qui pleurait à gros bouillon.

«  Mille déserts. Je t'ai fait mal ? Pardon, pardon... je suis tellement... »

Mais ses excuses furent interrompus par alibaba

« -J’ai eu si peur que Sinbad m’éloigne de toi et que je ne te vois plus jamais surtout depuis mon voyage à Magnostaldt. Je suis heureux qu’il m’aie laissé venir ici et de te voir. Tu m'as manqué mon coeur! Comme tu es mignonne! Et ah oui! Ça, c’est mon meilleur ami, Aladdin-kun!»

Le blond lui désignait le petit garçon en qui Eris reconnu Aladdin, l'enfant qu'elle avait rencontré sur la plage il y a quelques temps de cela. Ce dernier lui dit :

❝- Ça fait plaisir de te revoit Eris

La demoiselle allait le saluer en retour mais Alibaba, étrangement bavard, continua les présentation :

«  Et elle… elle et bien c’est Naya, la Tran, tu la reconnais? Et ah oui, celle-là c’est… et bien… une guerrière très sexy »

La fille du désert ne sut pas quoi répondre. Qu'arrivait il donc à son prince ? Serait il par hasard... ivre ? Vu les relents qui émanaient de sa bouche, on pouvait le craindre, mais Eris ne voulait pas le croire. Une moue de désapprobation assombrit ses traits, bien vite chassait par un sourire ravi quand la tran la salua :

« - Bonsoir Eris. Je suis heureuse de te voir, tu es resplendissante comme toujours. »

La rouquine rougit :

« -Bonsoir Naya. Toi aussi tu es très belle et... »

S’apercevant qu'elle était toujours à califourchon sur le jeune homme, Eris se dégagea de ses bras pour se lever précipitamment. Passer la soirée vautré sur le sol de marbre du palais de sindoria n'était sans doute pas une bonne idée. Sans parler que le prince koumei désapprouverait sans doute son attitude sans doute peu digne d'une future reine.
De nouveau debout sur ses deux pieds, la donzelle épousseta sa robe blanche avant de se retourner vers la « guerrière sexy » qui semblait visiblement avoir mal pris la remarque du Prince :

« Mais enfin, Alibaba ! C'est moi, Morgiana ! J'avais hâte de vous revoir, toi et Aladdin !»

Malgrè son visible agacement la fanalis adressa un sourire à la cantonade qu'Eris lui rendit. Ali lui avait beaucoup parler de son amie et la fille du désert était enchantée de faire enfin sa connaissance. Alors quand la combattante déclara :

« Et je suis aussi contente de vous rencontrer. »

La fille des sables lui répondit joyeusement :

« Moi aussi Morgiana. Je suis très heureuse de faire enfin ta connaissance. Merci pour tout ce que tu as fait pour Alibaba. De tout cœur. »

Mais le jeune aladdin fit un geste.... absolument déplacé : se jetant sur la fanalis, il se mit à lui malaxer la poitrine en déclarant ingénuement :

❝Tu nous as manqué MorgiJe suis vraiment heureux de te revoir parmi  nous .Ça n'a pas trop poussé . »
Eris devint rouge tomate, terriblement génée pour la guerrière et ne sachant quoi faire .
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec un puceau bourré, sa lumière, une rousse pas commode et un gamin pervers -event
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP avec un Janos bourré ?
» 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
» des rps avec une petite rousse
» Evaluation d'un filleul
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: