AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Anonymous
Invité
Invité

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyMar 16 Déc - 23:32

Fier empire de Reim!

Sa capitale Romano et son magnifique Colisée de marbre blanc où chaque jours s'affrontent humains et bêtes dans une lutte sans merci où la mort est souvent le seul destin pour le plus faible. Celui qui foule le sable encore rougi par le sang des précédentes victimes doit être prêt à mettre sa vie en jeu pour survivre.

Mais l'attrait et si fort que nombreux sont les fous qui s'y risquent. Gloire et honneur auréole la tête de celui qui triomphe . Ses mains se couvrent d'or. Les femmes tombent à leur pied. Il devient l'idole des foules qui l'acclame comme un héro, un dieu.

D'ailleurs , il y a souvent beaucoup de gens pour assister à ses passes d'armes. Les hommes éprouvent trop souvent le plaisir de voir couler le sang d'autrui. Mais parmi les badauds qui se pressent, hurlant de joie et d'excitation, à l'entrée visiteur de ce temple de la violence, une personne fait tache.


Il s'agit d'une jeune femme. A voir sa toge et ses bijoux élégants, on aurait pu la prendre pour une riche citoyenne de l'empire. Ce qui était d'ailleurs le cas, car cette charmante vestale faisait partie de l'illustre famille Alexius. C'était donc un membre de la haute noblesse de Reim et une proche parente de l'empereur actuel.

Mais ce qui la différencié des autres matrones était déjà sa chevelure rose foncé et ses beaux yeux assortis. Ainsi que son air concentré sur les allés et venues des uns et des autres. A priori la jeune femme attendait quelqu'un ( l'heureux homme!) . Et enfin... son armure rutilante qui recouvrait sa stola.

Tout cela classait, pour l'observateur averti, cette charmante lady dans la catégorie guerrière  fanalis à ne pas contrarier. Et vu sa généalogie , le même observateur aurait immédiatement deviné son identité: Myron alexius, soeur de Mu Alexius, capitaine du terrible fanalis corps de l'empire. Cet hypothétique observateur aurait alors trouvé de bon ton de battre en retraite au plus vite et d'arrêter d'observer les charmantes courbes de la jeune femme pour se concentrer sur l'étude passionnante des hannetons nains.

Oui mais... il y a toujours des imprudents.
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 405

۞ Rukh rose : En quête ~

۞ Localisation : Sindoria

Alibaba Saluja
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyLun 28 Sep - 17:45

[HRP : Enfin à Reim!! Bonne lecture! :p]

Dès que je rencontrai Shérazade, elle ne me laissa pas dans l'illusion longtemps: elle m'apprit que je risquais de mourir si je n'y mettais pas du coeur. Elle insistait pour que je commence à m’entrainer en me disant que la joute était déjà dans 2 semaines. C’est donc les épaules raidies que je me retrouvai une seconde fois dans le Colisée.  Je me disais qu’au pire il n’y aurait personne, car je devais avouer que je me demandais pourquoi j’étais partie ainsi de Sindoria, aussi vite, sans prévenir personne. Il y avait en moi un mage dangereux, si je devenais trop fort, ne risquais-je pas de tuer quelqu’un? Au moins faible, j’étais inoffensif. Mais quel idiot je faisais! Je ne savais jamais ce que je voulais….

La tête un peu ailleurs, je marchais dans le Colisée, dague en main, regardant les gradins vides et le Colisée assez désert aussi jusqu’à temps que je remarque, au loin, une ombre. Sortant de derrière une colonne telle une fauve, je vis une fanalis à l’air revêche munie d’une armure. UNE ARMURE? Merde, merde ce n’était pas le doux Prime! Cette rouge ne semblait pas commode. Je ne m’avançai pas plus, ne désirant pas savoir qui était cette personne à l’air si peu tendre et je me cachai dans les gradins pour passer inaperçu, mais aussi habile que d’habitude pour me camoufler, j’échappai ma dague de l’autre côté des gradins. Je voulus le rattraper, mais elle tomba au sol. Merde! Déjà que sans cette maladresse, j’étais déjà très visible avec ma mèche blonde rebelle, c’était le comble. Le Destin me détestait vraiment. Et elle veniatde tomber directement au pied de cette femme, une chose pour qu’elle pense que je la provoquais. Je descendis des gradins et la ramassai rapidement avant de dire :


-Comme je suis maladroit! Le paysage est trop beau, il doit m’avoir coupé le souffle. Je ne vous dérangerai pas plus que ça. Allez, je me sauve.

Je gratifiai cette réplique bidon d’un de mes sourires niais et de mon traditionnel signe de nervosité, soit frotter ma nuque. Sur ce, je tournai les talons et partis en courant.

*Je suis un crétin.*

Je figeai alors dans ma fuite et la voix du mage murmura à mon oreille.

*Pas si vite, on ne part pas sans connaitre les gens, tu sais.*

Mon sang se glaça alors dans mes veines.

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Untitl12

Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!


Dernière édition par Alibaba Saluja le Mer 9 Déc - 5:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyMar 6 Oct - 12:29

Les yeux rubis de la jeune femme se plissèrent. Quelle était déjà la description du jeune homme qu’elle attendait ? Plus petit qu’elle. Environs 1 mètre 68. De corpulence moyenne avec les cheveux blonds et les yeux dorés. Il aurait un épi de cheveux en haut du crâne. A priori c’était son signe distinctif. Du moins d’après Dame Shérazade. Autres indices : il porterait une petite corde rouge autour de son cou, et deux boucles rouges sur l'oreille gauche.

Pourtant, malgré toutes ces indications, Myron n’arrivait pas à retrouver sa cible. Et cela l’agaçait. On lui avait pourtant assuré que cet « alibaba » viendrait. Elle tapotait nerveusement du pied sur le sol et sa spartiate commençait à creuser un trou conséquent dans le pavé.

Les combats commencèrent et se finirent deux heures plus tard.
Le Colisée se vida.
Toujours pas trace du blond.
C’était à hurler de rage. Mais la sœur de Mu se retenait serrant les dents. Elle finit par abandonner l’entrée pour aller explorer les gradins maintenant déserts. Et que vit elle déambulant comme une âme en peine ? Un jeune homme d’1m68 avec un épi proéminent sur le crane. Quand il l’aperçut, il se figea. Myron eut l’impression de voir un lapin figé d’angoisse devant un loup particulièrement affamé.

Cette vision aurait pu la faire sourire, sauf que l’autre abruti se jeta soudain derrière les sièges, comme s’il voulait se cacher. Mais à quoi jouait-il ? Croyait-il que cette manœuvre pouvait lui permettre d’échapper à un fanalis ? Stupide ! Pire encore ! Il échappa un objet métallique sur le sol. Le bruit résonna dans toute l’arène vide tandis qu’il dévalait les marches jusqu’au pied de la jeune femme qui l’arrêta de la semelle.

Bon sang… il s’agissait d’une sorte de poignard. Pensait-il qu’elle était là pour l’agresser ? Notre guerrière regarda le dénommé Alibaba descendre en catastrophe l’escalier pour récupérer son bien tout en s’excusant pitoyablement :
« -Comme je suis maladroit! Le paysage est trop beau, il doit m’avoir coupé le souffle. Je ne vous dérangerai pas plus que ça. Allez, je me sauve. »

C’était ça qu’elle était censée entrainer pour le compte de son frère Mu ? Même Prime semblait plus apte à se battre que ce gamin blond. Elle l’attrapa par la corde rouge qui entourait son cou avant qu’il n’ait le temps de faire demi-tour :
« -Pas si vite ! »

Puis elle le toisa, plantant son regard incandescent dans celui doré de son interlocuteur :
« C’est toi qu’on appelle Alibaba Saludja ? »

Comme l’autre mettait trop de temps à répondre à son goût, la combattant le secoua comme un prunier. Décidément, la patience n’était pas une de ses vertus. :
« Et bien , répond quand on te parle ! C’est toi Alibaba Saludja ? oui ou non ? »

L’autre semblait terrorisé et une véritable loque. En bref il l’agaçait royalement. Et une myron agacée était particulièrement facilement irritable. Sans même attendre la confirmation de son identité, (tant pis pour lui, si ce blond n’était pas celui qu’elle cherchait), elle le prit sans ménagement sur son épaule et le descendit jusque sur le sable de l’arène avant de le laisser tomber sur le sol :
« Je n’ai pas que ça à faire. Qu’on en finisse. Tu m’as assez fait perdre mon temps… »

La jeune femme se mit en position de combat :
« Bats-toi où je vais te dérouiller ! »




Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 405

۞ Rukh rose : En quête ~

۞ Localisation : Sindoria

Alibaba Saluja
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyMar 8 Déc - 6:32

[Désolée des délais. Il faut dire que j’ai eu un manque d’inspiration dû à un manque de temps flagrant et une baisse du moral, mais voilà que je recommence petit à petit à reprendre le fil. Bonne lecture chère bourreau ]

Au moment où je m’enfuis, la rouge me tira par ma cordelette avec une telle force que ça me coupa le souffle. Je toussai quelque peu, me frottant ma gorge endolorie.

Myron:
 

Je figeai d’un coup. Cette impatience, ce regard acéré qui voulait percer mon âme : ces manières rustres m’intimidaient. Je déviai les yeux. Alors… alors elle me connaissait ? Ceci sentait le complot de Shérazade pour m’entrainer… À cet idée, j’aurais dû trépigner de joie, mais pourquoi avais-je comme un mauvais pressentiment face à cette femme ?

Myron:
 

C’est alors que lorsqu’elle se plaça en position de combat que je me souvins des raisons qui m’avait poussé à voler un navire et à franchir les horizons de l'Ouest, ce n’était sans doute pas pour jouer les faibles, mais bien pour devenir fort qu’importe avec qui et le prix à payer. Pour Eris. Pour Aladdin. Pour Morgiana. Mon pays, Sinbad et ses généraux, Sindoria et... pour vaincre Magnostald...

Je dégainai alors ma dague et, avec un regard beaucoup plus assuré et espiègle, je répliquai :


- Oui, je suis Alibaba Saluja et je suis ici pour devenir fort ! Pardonne-moi pour cette entrée… remarquée, j’étais un peu nerveux de commencer mon entrainement, mais il y a trop de personnes pour lesquels je veux me battre, trop d'enjeux qui me tenaient à coeur à défendre pour reculer. Je suis donc prêt à me battre contre toi, mais… je pourrais au moins savoir contre qui je vais me battre? Serais-tu… mon mentor?

Je me sentais un peu idiot de faire la discussion avec une personne dans ce genre de position offensive, dague à la main, mais j’étais un homme de principe, quand je me battais, peu importe la raison, je voulais savoir contre qui je joutais et pourquoi. J’avais le pourquoi, il me manquait le qui. Malgré la peur et ses paroles qui sonnaient un peu creux dans le Colisée, je souris doucement à la fanalis. Puis, j’ajoutai, en baissant ma dague -en signe de brève trêve- et en m’avançant vers elle en signe de vouloir lui serrer la main :

-Que le meilleur gagne !

*Je vais mourir pour avoir dit ces idioties, je le sens…*

Je ris jaune à cette phrase, qu’est-ce que je baragouinais là ? Je n’avais aucune chance contre une faalis ! À moins que …

*Espérons quand même que Zarad n’intervienne pas, ça ne serait pas juste… et je risquerais d’être disqualifié à lors de la véritable joutte.*

Je soupirai. Mais que pensais-je là ? Je ne serais pas que disqualifié, ce serait la catastrophe. Je préférais ne plus y penser. Je frissonnai. Cette femme semblait forte, au pire, elle n'aurait qu'à me tuer si je devenais trop dangereux contre mon gré. Je déglutis.

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Untitl12

Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyLun 18 Jan - 16:41

On adversaire du jour semblait retrouver un peu de son répondant. Il lui jeta même un regard volontaire en lui disant :
« - Oui, je suis Alibaba Saluja et je suis ici pour devenir fort ! Pardonne-moi pour cette entrée… remarquée, j’étais un peu nerveux de commencer mon entrainement, mais il y a trop de personnes pour lesquels je veux me battre, trop d'enjeux qui me tenaient à coeur à défendre pour reculer. Je suis donc prêt à me battre contre toi, mais… je pourrais au moins savoir contre qui je vais me battre? Serais-tu… mon mentor?»

Au moins il était poli, c’était déjà ça.
Perdant son attitude menaçante, la fanalis passa son bras droit sous sa généreuse poitrine et se mit à jouer de sa main gauche avec une de ses mèches de cheveux flamboyant.
« Je suis Myron Alexius. Une noble et élégante dame de l’empire de Reim. »

La guerrière jeta un regard mauvais au blondin dans le cas où il veuille la contredire avant d’ajouter :
« Et en effet, durant ton séjour ici, je serais ton mentor car on m’a demandé de faire de toi un véritable guerrier. Mais avant cela, il me faut tester tes capacités pour savoir quel est ton niveau de départ.»

Montrant son esprit offensif, Alibaba déclara :
« -Que le meilleur gagne !»

Parfait, ce gamin remontait dans l’estime de la farouche combattante. Peut-être l’avait-elle mal jugé à cause de sa pitoyable prestation dans les gradins ?

Allez ! trêve de politesse. Sans prévenir, la sœur de Mu attaqua. Profitant de sa rapidité, elle dévia l’arme du prince avant de tenter de lui porter un coup de poing dans l’estomac. Mais pas trop fort, elle ne voulait pas réellement blesser ce garçon. Juste voir ce qu’il avait dans le ventre. Au sens littérale comme réel du terme.
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 405

۞ Rukh rose : En quête ~

۞ Localisation : Sindoria

Alibaba Saluja
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyVen 5 Fév - 16:44

Myron:
 

Je ne connaissais pas grand-chose de Reim, mais dans les échos que j’en avais eues,  la famille Alexius étaient une des familles les plus nobles de Reim, mais aussi la plus sans merci. Je déglutis de nouveau : quel signe voulait-on m’envoyer ? Mais bon, je finis par me détendre, c’était déjà ça…

Myron:
 

Je hochai la tête, elle était donc bien ma mentor et non une fanalis qui voulait jouer avec lui (quoi que son mentor semblait vouloir jouer aussi avec lui).

Mais c’est qu’elle était rapide ! Avant que je réalise qu’elle s’élançait vers moi, mon arme fut désarmé et je dis faire une roulade pour éviter, de justesse (ma mèche de cheveux s’était écrasée sur ma tête), j’évitai le coup de poing de Myron dans le ventre. Je devais riposter maintenant. Me relevant, le regard déterminé, je repris ma dague, tombée au sol et j’attaquai mon opposante avec une de mes techniques de prince Saluja, c’est-à-dire avec une agilité accrue et des coups de dague plutôt précis.


*Comment je suis sensé battre une fanalis avec une dague.*

Je soupirai. Je le savais que je devrais utiliser mon équipement. En tout cas, pour le moment je me débrouillais pas mal et si je pouvais encore repousser ce moment où Zarad risquait de faire surface, j'éviterais de trop en faire. Je voulais devenir gladiateur pour moi et ceux que j'aime, pas pour les desseins d'un mage sadique et son pays de cinglés. Je plantai mon regard dans celui de Myron, en position défensive, attendant sa riposte.

- Qu'est-ce que tu attends de moi, je veux dire...

Je fis une pause dans ma voix et ajoutai:

- Pour devenir gladiateur, il faudra que j'arrive à faire quoi ?

Je ne pouvais pas croire qu'il fallait que j'arrive à blesser un membre de la Corpse fanalis, ou encore que je tue quelqu'un... J'étais trop gentil pour ça, non ? Mais pour devenir plus fort, il faudrait sans doute que je me fasse une raison. Je soupirai:

-Je comprends bien qu'il faut qu'on se batte, mais tu pourrias pas me donner un minimum d'infos.

Sans le vouloir, j'essayais de gagner du temps pour ne pas utiliser mon djiin que je n'étais pas capable de garder longtemps et surtout de m'envoler avec. Je frissonnai, quand elle le découvrirais, j'allais en baver: elle travaillerait sur ma faiblesse.

*Zarad aussi.*

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Untitl12

Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyVen 4 Mar - 11:57

Myron esquiva sans peine les coups de dague que tenta de lui infliger le blond.
Il était rapide, mais pas assez pour toucher une fanalis. Au moins cet échange permis à la guerrière de s’assurer que ce jeune homme possédait les bases en escrime. Qui plus est en escrime royale. Voilà qui n’était pas commun. Mais il lui manquait encore beaucoup d’expérience.

La combattante se désengagea laissant à son adversaire le temps de reprendre son souffle. Ce dernier en profita pour lui demander :
«- Qu'est-ce que tu attends de moi, je veux dire... Pour devenir gladiateur, il faudra que j'arrive à faire quoi ? Je comprends bien qu'il faut qu'on se batte, mais tu pourrias pas me donner un minimum d'infos. »

Myron croisa ses bras sous sa généreuse poitrine et regarda Alibaba, visiblement surprise.
« Tu veux devenir gladiateur ? Avec ton niveau actuel tu te ferais massacrer en moins de temps qu’il faut pour le dire. Les combats qui se déroulent dans cette arène ne sont pas pour les débutants, ni pour ceux qui ont le bras faible ou le cœur fragile. Ce sont des combats à mort. Seuls les plus forts survivent. »


Puis elle soupira, commençant à jouer distraitement avec une de ses mèches de cheveux roses :
«Mais bon, après tu fais ce que tu veux. Je ne suis que là sur la demande de Dame Shérazade. A priori, elle est fort intéressée par ta venue et m’a demandé de tester ta force puis de t’entrainer. Je ne fais qu’obéir aux ordres. »

Enfin, la guerrière ajouta, avec une pointe de méfiance :
«  Tu es lié au roi Sinbad , non ? »
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 405

۞ Rukh rose : En quête ~

۞ Localisation : Sindoria

Alibaba Saluja
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] EmptyLun 28 Mar - 21:46

[HRP : désolée des délais, je me relance en rp et j’ai commencé à songer à ma réponse du vieux rp Ali-Scylla courage pour l’attente x)]

Myron:
 

Je me doutais qu’elle finirait par me servir ce genre de réplique, même si de voir cette véritable bête de combat surprise me fit sourire. Alors, Shérazade ne lui avait pas parlé de lui au final ?

Puis, je soupirai. Moi, qui croyais être en train d’entamer mon entrainement pour les joutes étaient un peu déçu. Je descendis la tête. Elle se battait donc toujours comme ça avec le premier venu ? C’était bien une Alexius ! Elle se mit alors à jouer avec ses cheveux, l’air presque timide. Il n’aurait jamais cru avoir le droit à ce genre de réaction de sa part. Un léger sourire en coin revint rapidement. Ils finiraient par se comprendre… peut-être ? Leur monde semblait si éloigné…


Myron:
 

Je relevai la tête, reprenant espoir, elle savait donc. Je serrai les poings et lancé d’une voix déterminée, soutenant mon regard brillant :

-Qu’importe les coups que je devrai endurer, qu’importe le sang que je perdrai, je veux devenir fort, il le faut, pour Sindoria, pour mes amis et…

Il baissa la voix en mettant sa main sur son cœur.

-Et pour toi, Eris… je veux te retrouver et te défendre cette fois ! Je…

Myron:
 
sans trop tenir compte de son discours. Que devait-il répondre à ça ? Oui, il était lié à lui en quelque sorte, oui Sinbad voulait qu’il vienne ici… mais ça c’était avant sa mésaventure à Reim, il était en quelque sorte en fuite en ce moment. Il dévia le regard et rougit quelque peu. Il répondit :

-  Oui, en quelque sorte.

Il frotta sa nuque, puis ajouta :

-Qu’importe pourquoi je suis ici, Myron, aide-moi à améliorer mes techniques. Je veux vraiment devenir gladiateur ! Et puis, si j’en meurs, tu n’auras qu’à te tordre de rire et renvoyer mon corps au roi.

Il ricana nerveusement avant de relever sa dague.

Continuons!

Avec assurance, il fonça sur Myron et frappa.

*Le silence dans ma tête, Zarad, que fait-il, où est-il ?*

Ce silence était anormal et me foutait les jetons.

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Untitl12

Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty
MessageSujet: Re: Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]   Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hauē Imperātor, moritūrī tē salūtant! [P.V. Alibaba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tant mieux si la route est longue... ♫
» TH + la vie est courte, souris tant que t'as des dents.
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice
» Édition n°1: Pour vous qui m'aviez tant manqué
» Les refs sont aveugles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives :: Rps (invités)-
Sauter vers: