AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyMar 29 Avr - 21:58




Un nouveau départ


Eris ouvrit les yeux sur un ciel bleu sans nuage. Au dessus d'elle, pendaient de splendides cascades de glycines que la brise printanière faisait danser doucement. Un vol d'oiseaux blancs fendit le ciel avec grâce tandis que les drapeaux claquaient au vent. L'herbe était douce, si douce. Et le soleil si chauds. Une invitation au repos et à la somnolence. Surtout que le bruit de l'eau qui coulait faisait office d'une merveilleuse berceuse.

Encore fatiguée, l'adolescente ferma les yeux paresseusement et se roula en boule pour trouver une position plus confortable et se rendormir. Ah ! Qu'il faisait bon de ne rien faire après avoir passé le dernier mois à courir dans tous les sens pour échapper aux pièges d'Andromalius. Ce vieux sagouin détraqué avait un esprit plus que retord et Elle en avait suée la petite à survivre à ses entourloupes. D'ailleurs, Eris considérait même que c'était un miracle d'avoir pu s'en sortir et d'arriver à la salle du trésor en un seul morceau.

Avec voluptés la rouquine enfouit son nez dans l'herbe fraiche. Mais tous ça c'était fini. A elle la belle vie.

En tout cas, le djinn ne s'était pas moqué d'elle quand il lui avait dit qu'il l'enverrait dans un endroit bien sécurisé où elle pourrait prendre tout le repos qu'elle souhaite. Et dire qu'Eris avait cru qu'il ne l'appréciait pas. Elle l'avait décidément mal juger, ce vieux taquin. Suspicieuse comme elle l'était, la demoiselle l'avait soupçonné de lui faire un dernier tour pendable. Mais finalement, tout était bien qui finissait bien et elle était de nouveau libre loin de cet horrible donjon crasseux.

Von certes, son propriétaire avait décider de squatter sa bague. Mais c'était un moindre mal. D'autant qu'il lui avait promis de lui prêter sa force. Oui... finalement Andromalius n'était pas si terrible que ça.

Soudain, comme prise d'un doute, la saltimbanque se redressa. Et si... Les yeux grand ouverts, notre héroïne malgré elle observa de nouveau le paysage bucolique qui l'entourait. Tout y était. l'herbe fraiche, le bruit de la petite rivière, les buissons de fleurs, les arbres épanouis, les chants d'oiseaux... mais un gros détails la chiffonnait. Même un énorme détail.

Ces drapeaux... bon sang.. ne me dites pas... il n'aurait pas osé ? L’emblème qu'ils arboraient tous ne laissait aucun doute sur la nation à qui ils appartenaient . Eris n'avait rien contre l'empire Kou, tout comme elle n'avait rien contre aucun pays en particulier... pourtant, de là à s'y retrouver. La jeune fille aurait misé sur une nation un peu moins belliqueuse pour sa villégiature. Une ile paradisiaque et abandonnée, une oasis secrète verdoyante, une vallée fleurie cachée dans les montagnes.Enfin bref, un endroit assez loin de ses congénères humains pour avoir la paix durant un certains temps.

D'ailleurs... attendez une minute... c'était quoi ces bruits métalliques?

Rampant à quatre pattes, l'ancienne voleuse se fraya un chemin parmi les buissons . Le spectacle qu'elle découvrit en écartant les branches la glaça d'effrois et son mauvais feeling se précisa sous la forme de gardes faisant le planton. Vêtu de pied en cape et visiblement armé.

Non de non! Où ce vieux tordu l'avait il envoyé?

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyMer 30 Avr - 17:57


FEAT. Eris
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Seule dans ses appartements, Ayame observait silencieusement l'extérieur de sa fenêtre, le ciel était d'un bleu pur et saint, sans aucune trace de nuages, laissait seulement paraître le soleil qui éclairait le paysage. La Fanalis sourit en vue du temps merveilleux, ces derniers temps, sa vie était bien calme, c'est pourquoi à la vue de cette fabuleuse journée, l'envie de sortir la prenait. Le prince étant occupé, rien ne l'empêchait de prendre l'air, et puis elle avait envie de s'entraîner un peu. Elle était déjà forte certes mais n'arrivait pas à s'arrêter, l'envie de progresser pour protéger le prince était immense, et même avec sa force de Fanalis combinée à celle d'Amdusias, Ayame ne se considérait pas encore assez puissante pour combattre aux côté de la famille impériale.

Quittant la salle la jeune fille marcha jusqu'au jardin du palais. Une légère brise venait faire danser sa longue chevelure écarlate. Alors qu'elle marchait elle aperçut plusieurs gardes faisant le planton, ceux-ci s'arrêtèrent en voyant la demoiselle et la salua, celle-ci fit de même et les laissa continuaient, s'éloignant un peu plus. Après le passage des soldats le calme était revenu et Ayame se retrouva seule, du moins c'était ce qu'elle pensait, car alors qu'elle s'entrainait une odeur se fit sentir.

Quelque chose attirait son attention, la guerrière s'arrêta et se rapprocha des buissons, il n'y avait personne mais étrangement la conquérante sentait comme une présence, au bout d'un instant ce n'était plus une intuition, elle en était sûre, elle n'était pas seule en ces lieux. Fronçant les sourcils elle se mit en position de défense, faisant par la même occasion un creux dans le sol.

" Je sais que vous êtes-là, montrez vous sans faire d'histoire si vous ne voulez pas avoir des probèmes ! "

Afin de faire comprendre à l'intru qu'elle ne plaisantait pas, Ayame invoqua son Djinn et transforma son anneau en arme. Elle serra l'arme dans son poing, déterminée à attaquer si l'ennemi tentait quoi que se soit.
Nouveau départ
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyJeu 1 Mai - 0:16





Quand Eris vit la femme à l'air martial saluer les militaires, vite elle replongea au cœur de ses buissons en gémissant intérieurement . Des soldats et des fanalis. Bon sang, qu'avait elle fait au destin pour qu'il s'acharne ainsi? La saltimbanque appelait de ses vœux de simples vacances pas le repos éternel. Mais vu la réputation du peuple aux cheveux roses... Il valait mieux qu'elle ne se fasse pas pincée.

Revenue au cœur du bosquet, l'adolescente s'assit en tailleur et tenta de faire le point sur la situation avant que son esprit ne sombre complètement dans la panique.

D'après ce qu'elle avait pu voir du décor, la jeune fille se trouvait dans une sorte de jardin. Qui plus est, le jardin etait attenant à la demeure de quelqu'un d'important. En effet, Tout le monde ne pouvait pas se payer de telle soldatesque. Il devait sans doute s'agir du manoir de quelque riche marchand ou bureaucrate.  

Comment l'ancienne voleuse pouvait elle s'en sortir?

Option numero une: Fuir.

Il ne fallait même pas y penser. Certes, vu ses talents d'acrobates, se jouer des militaires serait aisé. En prenant en compte l'effet de surprise, les archers n'aurait sans doute pas le temps de sortir leurs armes qu'eris sauterait le mur d'enceinte avant de filler. Mais l'adolescente était lucide. Face à une fanalis, sa souplesse n'aurait aucune chance. Lors de ses voyages, nombreux furent les récits sur les incroyables capacités de ce peuple. Que pouvait elle faire pauvre mortelle contre une force que d'aucun disait surhumaine.

Et puis pour aller ou? La gamine ne savait même pas le nom de la ville où elle se trouvait. En plus, il fallait dire les choses clairement: elle n'était pas présentable. Ses vêtements partaient en lambeaux. Démontrant l'apretée de l'épreuve qu'avait subis la nettoyeuse de donjon, sa veste tenait que grâce au mélange de boue et de crasse qui la recouvrait, son pantallon était tailladé à de multiples endroit et il lui manquait une chaussure. Si la demoiselle se présentait ainsi dans une zone urbaine, on la prendrait sans doute pour une esclave en fuite ou je ne sais trop quoi. En plus , il faudrait qu'elle explique l'or, les bijoux et les pierres précieuses qui se trouvaient dans ses poches. Personne ne la croirait si la rouquine racontait qu'elle était une nettoyeuse de donjon et qu'un djinn taquin l'avait larguer au milieu du jardin du noble du patelin pour venger sa susceptibilité meurtrie. On l'arrêterait sans doute comme voleuse et la pendrait haut et court.

Se faire condamner à mort pour un vol qu'elle n'avait pas commis. Douce ironie pour une cambrioleuse repentie, n'est ce pas?

Option numéro deux: essayer d'utiliser le pouvoir du djinn. Andromalius lui avait plus où moins expluqué quoi faire pour une utilisation de base du réceptacle. Mais il avait surtout lourdement insisté sur le fait que s'approprier de tels pouvoirs était épuisant et que cela demandait un grand effort de concentration. Fatiguée plus qu'on ne saurait le dire, eris préférait ne pas tenter le diable et de garder cet élément en joker si ça tournait mal.

Non, le mieux était la troisième et dernière option! Rester  tranquillement cachée en attendant la nuit tombée.  Puis prendre la clé des champs à la faveur de la nuit. Après tout ce bosquet était large. Personne ne pourrait la trouver dedans... N'est ce pas?

C'est à se moment là qu'il y eut un craquement sinistre à moins de un mètre de notre héroïne . Il fut presque aussitôt suivit d'une déclaration qui glaça d’effroi  l'adolescente:

- je sais que vous êtes là, montrez vous sans faire d'histoire si vous ne voulez pas avoir de problèmes.


Par tous les dieux du ciel! Pendant qu'elle cogitait, on l'avait découverte! Si ça se trouve, une troupe d'archers l'avait encercler et maintenant il tenait en joue son pauvre sanctuaire. Allait elle finir sa courte existence criblée de flèches tel un hérissons humains? Non, ce n'était pas possible se serait trop bête.

Alors, la mort dans l'âme, eris décida de se rendre. Fermant les yeux, tremblante comme une feuille, l'adolescente se redressa en levant les mains en air.

- ne tirez pas! Ne tirez pas! C'est pas se que vous croyez! Je peux tout expliquer.

N'osant entrouvrir ses paupières pour voir ses potentiels bourreaux, eris se crispa en attente du coup ou de la volée de flèches mettant un point final à sa vie.



Dernière édition par Eris Personne le Jeu 1 Mai - 11:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyJeu 1 Mai - 11:25


FEAT. Eris
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Prête à frapper Ayame se demandait à quel genre de personne elle avait à faire, et sa surprise fut des plus grande en constatant que l'inconnue était une adolescente complétement terrifiée. Elle semblait jeune et sortit de sa cachette les mains en l'air tout en s'exclamant.

" Ne tirez pas ! Ne tirez pas ! Ce n'est pas ce que vous croyez ! Je peux tout expliquer."

La Fanalis fronça les sourcils et s'approcha de l'inconnue, pointant sa lame vers elle, le regard sérieux. Aussi jeune soit-elle rien n'expliquait sa présence et la conquérante était curieuse de savoir quel genre d'excuse elle allait entendre.

" J'espère pour toi que tes explications sont crédibles, car comme tu peux le voir tu n'es pas dans un lieu accessible à tous. Mais avant quoi que se soit présentes-toi et n'essais même pas de mentir sur ton identité."

La demoiselle à la chevelure écarlate avait déjà eu affaire à ce genre de cas et elle savait exactement quoi faire et à quel moment. Elle regarda brièvement la jeune aux cheveux courts afin de vérifier si elle était armée ou non, elle ne semblait rien avoir sur elle. Mais même armée l'inconnue n'aurait pas fait le poids face à l'armée royale, et face à elle non plus car la subordonnée du prince avait de l'expérience dans de nombreux domaines tel que les combats à mains nues, avec armes, sans oublier ses capacités de Fanalis et de conquérante. Bref, la demoiselle n'avait aucune chance face à son ennemie. Ceci-dit Ayame pouvait s'estimer chanceuse d'être passée par là, car c'est presque uniquement grâce à son odorat qu'elle a pu répéter l'intrus. La preuve, les gardes sont passés à côté sans rien remarquer.

Elle toucha le visage de l'adolescente de la pointe de son arme en soupirant.

" Réponds lorsqu'on te pose une question et ouvre les yeux quand je te parle, il n'y a que toi et moi ici."


Nouveau départ
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyJeu 1 Mai - 12:44






Toujours les yeux fermés, Eris retenait son souffle. Le cou rentrait dans les épaules, elle priait intérieurement pour ne pas finir en passoire.Mais rien ne venait. Pas de flèches, pas de coups. Aucune douleur lui indiquant qu'on venait de l'attaquer. A priori, la vie avait décidé de lui offrir un nouveau sursis. D'ailleurs, les lieux étaient bien calme. Même en se concentrant sur son ouïe, Eris n'entendait pas grand bruit.

Sauf  la même voix, de nouveau impériale qui l'apostropha violemment:

▬ " J'espère pour toi que tes explications sont crédibles, car comme tu peux le voir tu n'es pas dans un lieu accessible à tous. Mais avant quoi que se soit présentes-toi et n’essaie même pas de mentir sur ton identité."


Comme si on venait de la frapper, la gamine se tassa un peu plus sur elle même en grimaçant. Non, de non. Que faire? Eris avait tellement peur d'ouvrir les yeux et de voir que la situation était encore pire que ce qu'elle avait estimée. Et puis dire la vérité? Qui la croirait?

Que faire, que faire, que faire... cette rengaine tourbillonner sans fin dans son crane.

Tout d'un coup  elle sentit sur sa joue un contact froid et métallique, suivit d'un picotement. Ses adversaires avaient du perdre patience devant son silence. Instinctivement, notre héroïne ouvrit les yeux pour découvrir contre son visage une lame. Au bout de cette arme la fanalis. Leurs regards se croisèrent quand la guerrière déclara:

▬ " Réponds lorsqu'on te pose une question et ouvre les yeux quand je te parle, il n'y a que toi et moi ici."

Ce fut comme un déclic. Eris retrouva enfin l'usage de ses membres. Elle recula de quelques pas en bégayant.  

- " Je me nomme Eris... Eris Personne... et je vous jure que je...je...Aaaaaaaah!"

C'est alors que on pied nu glissa. Prise au dépourvu, l'ancienne voleuse ne put rien faire pour empêcher son corps de répondre à l'appel de la gravité. Elle tomba lourdement sur le dos dans un cris de surprise. Un tourbillon de feuilles mortes se souleva dévoilant des sacs remplis à raz bord de trésors en tout genre.

Damned... Qu'est ce que ça faisait là! pourquoi il y avait il tout ça? qu'est ce que ce crétin d'Andromalius avait fait? Eris lui avait dit qu'elle ne voulait prendre que ce qu'elle  pouvait transporter. Pas toutes la salle! Alors pourquoi... Pourquoi... pourquoi!!!

Cette combinaison de fatigue, de peur et d'énervement eurent une drôle de conséquences. Les nerfs à fleurs de peau de la demoiselle finirent pas lâcher et la saltimbanque éclata en sanglots:

" - J'en ai marre. ça fait un mois que je subis l'enfer à cause des plans d'un vieux tordu retord, je meurs de faim, j'ai pas pris de bain depuis une éternité et je ne rêve que de dormir. Je ne sais même pas où je suis. Alors prenez tout, trucidez moi si vous voulez mais laissez moi tranquille!!!"

A genoux dans les feuilles mortes, le visage recouverts de larmes, c'était là une bien pitoyable créature.

Soudain, presque aussi rapidement qu'elles étaient apparues, les larmes de la jeune fille s’asséchèrent. Elle respira un bon coup pour se calmer, puis essuya son nez morveux avec sa manche avant de sourire à son interlocutrice et de lui dire comme si cela expliquait tout:

"-Les nerfs."

Toujours souriante, Eris poursuivit d'un ton badin, comme si être à genoux devant une guerrière fanalis de l'empire Kou qui vous menace d'une lame était la chose la plus naturelle du monde:

"-Où en étions nous déjà? Ah oui! Le pourquoi du comment suis je arrivée ici... et bien vous allez rire, c'est une bien curieuse histoire. Je me suis perdue dans le désert et n'est eu d'autres choix que de me réfugier dans une étrange construction. Après quelques péripéties et sans vraiment savoir comment je me suis retrouvée dans un endroit où on m'a proposé de m'envoyer où je souhaitais. Après quelques réflexions, j'ai demandé à être envoyée dans le pays le plus beau du monde. Et à priori, c'est le votre. Curieux non? "


Bon l'histoire était vrai. la gamine avait juste fait de gros, gros, gros raccourcis. Mais c'est bien connu, les militaires sont dénués d'imagination et n'aime pas décider seul quand ils se trouvent face à une situation non prévue dans le règlement. Ils réagissent alors de deux manières que l'ancienne voleuse comptait bien exploiter.

Dans le meilleur des cas, la  jeune femme aux cheveux roses ne l'interrogerait pas trop et préférerait en référer à son chef avant de prendre une décision face à cette histoire abracadabrante. Cela ferait gagner un peu de temps à notre héroïne et elle pourrait concocter un plan de fuite.

Dans le pire des cas, la fanalis penserait qu'eris se moquait d'elle et tenterait dans la tuer. la saltimbanque jouerait alors le tout pour le tout et tenterait de prendre la fuite.

De toute façon, foutu pour foutu, pleurer ne servirait à rien.



Dernière édition par Eris Personne le Dim 18 Mai - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyDim 11 Mai - 15:15


FEAT. Eris
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Sérieusement... Qu'est-ce qu'une enfant comme elle pouvait bien faire dans ces lieux ? Dès que l'inconnue ouvra les yeux, son premier réflexe fut de reculer légèrement en se présentant sous le nom d'Eris, Eris Personne. En reculant la jeune fille glissa et tomba sur le dos dans un tourbillon de feuilles mortes qui cachaient jusqu'à présent une grande quantité de trésors. Ayame fronça les sourcils en voyant les richesses qui se trouvaient à ses pieds, Eris paniqua et finit par craquer, éclatant en sanglots.

" - J'en ai marre. ça fait un mois que je subis l'enfer à cause des plans d'un vieux tordu retord, je meurs de faim, j'ai pas pris de bain depuis une éternité et je ne rêve que de dormir. Je ne sais même pas où je suis. Alors prenez tout, trucidez moi si vous voulez mais laissez moi tranquille!!!"


La Fanalis se demandait qu'elle était le problème de cette fille, et elle se posait énormément de question, peut-être un petit interrigatoire serait le bienvenu. Déjà, d'où venait-elle exactement et où avait-elle eu toutes ses richesses. Une voleuse ? Une espionne peut-être ? Elle n'en avait aucune idée. Rapidement, Eris sécha ses larmes et reprit son calme avant de sourire à la Kou. Ayame fronça de nouveau les sourcils, comment pouvait-elle sourire dans un cas comme celui-ci, elle risque de se faire tuer à tout moment et pourtant se comporte comme si de rien n'était.

"-Où en étions nous déjà? Ah oui! Le pourquoi du comment suis je arrivée ici... et bien vous allez rire, c'est une bien curieuse histoire. Je me suis perdue dans le désert et n'est eu d'autres choix que de me réfugier dans une étrange construction. Après quelques péripéties et sans vraiment savoir comment je me suis retrouvée dans un endroit où on m'a proposé de m'envoyer où je souhaitais. Après quelques réflexions, j'ai demandé à être envoyée dans le pays le plus beau du monde. Et à priori, c'est le votre. Curieux non? "

Le regard de la guerrière à la chevelure écarlate s'aggrava, décidément cette Eris ne prenait pas du tout la chose au sérieux. Elle se rapprocha de la jeune fille et la prit par le bras.

" Ecoutes-moi tu n'as pas l'air de comprendre, je peux te tuer à tout moment alors exprime toi clairement car je commence sérieusement à perdre patience. "."

Tout en saisissant la demoiselle Ayame jeta son regard sur le trésor, cette fille cachait quelque chose elle en était certaine, et elle le découvrirait tôt ou tard.

Nouveau départ
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyDim 11 Mai - 20:20






Devant l'air sombre de la guerrière, Eris comprit qu'elle était mal, mais alors très mal barrée. Des gouttes de sueurs coulaient le long de sa tempe tandis qu'elle tentait de soutenir le regard de la fanalis en prenant son air le plus innocent du monde.
Soudain, la femme lui saisit et le bras. La jeune fille grimaça. Quel poigne ! Elle pourrait facilement lui briser les os d'une seule main avec une force comme la sienne.

" - Ecoutes-moi tu n'as pas l'air de comprendre, je peux te tuer à tout moment alors exprime toi clairement car je commence sérieusement à perdre patience."

Eris hocha de la tête en ravalant sa salive. Elle se sentait comme un malheureux et innocent petit lapin prit entre les griffes d'un énorme ours des montagnes. La saltimbanque murmura d'une toute petite voix :

« - Oui madame... »

Mon dieu les carottes étaient elles cuites pour notre malheureuse héroïne ?
À la pensée de délicieuses et non moins appétissantes carottes , l'estomac de la blondinette se réveilla réclamant bruyamment son due dans un bruit fort peu élégant qui résonna dans le jardin désert.

L'ancienne voleuse se sentit rosir jusqu'à la pointe de ses cheveux. Ce n'était pas le moment d'avoir à gérer une révolution d'ordre alimentaire bon sang ! Elle avait d'autres chats à fouetter. À commencer par une fanalis au regard de tueur qui allait la trancher en rondelles de tomates si elle ne trouvait pas bien vite une solution.

Nouveau gargouillement intempestif. C'était fichu. Il ne se tairait jamais s'il n'avait pas à manger bientôt.

Le teint de la gamine avait maintenant viré au rouge cramoisi. Il fallait quand même qu'elle se dépatouille avec cet handicap en plus. Sinon, c'était la fin des haricots. (nouveau gargouillement belliqueux)

Prenant son courage à une main (l'autre étant prise), Eris tenta une dernière fois de convaincre son interlocutrice.

« -Dé... désolée. Mais je vous jure que tout ce que j'ai dit, c'est la vérité. Je ne sais même pas où je suis et je meurs de faim. »

un gargarisme approbateur appuya ses dires.

Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyVen 13 Juin - 16:48


FEAT. Eris
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

La Fanalis soupira, la jeune fille semblait terrorisée face à elle et complétement paniquée. D'une toute petite voix elle répondit à la conquérante. Ayame avait réellement l'impression d'être un monstre mais bien que cela ne lui plaisait pas elle s'en tenait à son rôle de garde. Elle était sévère, dure et serait capable de l'exécuter sur le champ mais c'était un être humain et elle avait tout de même un cœur. C'est pourquoi elle n'avait pas tué la demoiselle bien que celle-ci se montrait très suspecte. Soudain, un bruit provenant du ventre de l'étrangère résonna dans le petit jardin, la Fanalis fixa la demoiselle qui était désormais aussi rouge que les cheveux de la guerrière.

"Dé... désolée. Mais je vous jure que tout ce que j'ai dit, c'est la vérité. Je ne sais même pas où je suis et je meurs de faim."


Son ventre n'avait pas arrêtait de réclamer à manger depuis tout à l'heure et Ayame commença à soupirer puis la lâcha, elle n'avait pas l'aire de mentir. Mais il ne fallait tout de même pas prendre de risque, et puis aussi innocente soit elle elle avait bien trouvé ce trésor quelque part. Pourtant elle ne semblait pas riche et le fait qu'elle soit en train de mourir de faim signifiait qu'elle n'avait pas mangé depuis longtemps alors qu'elle possédait avec elle les moyens de se nourrir comme une princesse. La Fanalis s'adossa à un mur et sortant une dague de sa ceinture, vissa une fleur située un peu plus loin. En plein dans le mile.

" Écoutes, comprends que je sois si méfiante envers toi, tu te cachais des soldats et possèdes un trésor alors que tu meurs de faim. Mon comportement est tout à fait normal vu la situation."

Elle regarda la demoiselle et s'en approcha afin de se placer face à elle, puis se baissa à sa hauteur et l'examina de la tête aux pieds.Elle regarda la demoiselle et s'en approcha afin de se placer face à elle, puis se baissa à sa hauteur et l'examina de la tête aux pieds.

"Je ne peux pas te laisser là bien que selon moi tu ne sois pas un danger c'est pourquoi je te demanderais de prendre ton temps et de tout me raconter. Tu dis t'êtres réfugié dans une étrange construction et qu'après quelques ennuis on te propose de t'envoyer dans le plus beau pays du monde. Ton histoire ne tient pas debout."

Ayame savait qu'Eris ne lui disait pas tout, pourtant il lui fallait tout raconter afin d'obtenir la confiance de la Fanalis. Mais cette histoire intriguait la conquérante au plus haut point. Et pour une étrange raison ce récit lui disait vaguement quelque chose. Une étrange construction, des périples, un souhait et un trésor, tous ces éléments lui rappelaient un bien mauvais souvenir... Soudain une image s'installa dans sa tête, celle d'une tour en feu et d'Amdusias puis le rire de son ancien meilleur ami. La Kou sentit une goutte de sueur glisser sur son front.

Nouveau départ
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyDim 15 Juin - 18:57






Enfin la Fanalis s'éloigna. Commencerait elle à comprendre ce que la gamine lui disait ? Eris n'en croyait pas sa chance, ni ses yeux. Peut être que cette femme n'était pas qu'une guerrière ? Peut être avait elle un cœur ? Comme un rayon de soleil brisant un ciel tempétueux, l'espoir revint dans le cœur de la demoiselle. Finalement elle allait survivre à cette horrible journée.

Une dague réduisit en lambeaux ce doux rêve comme la fleurs qui se situait à quelques centimètres du pied de l'accusée.

Non cette soldate avait l'intention de la réduire en purée de courgette !!! ( énième grognement stomacal)

De nouveau tremblotante la fille du désert écouta avec crainte ce que la terrible combattante avait à lui dire :

« Écoutes, comprends que je sois si méfiante envers toi, tu te cachais des soldats et possèdes un trésor alors que tu meurs de faim. Mon comportement est tout à fait normal vu la situation. »

Eris hocha du chef faisant comme si elle comprenait. Mais en fait son cerveau s’escrimait maintenant à trouver le meilleur moyen de fuir. D'autant que la guerrière se rapprochait à nouveau. Pire elle s'agenouillait juste devant l'ancienne voleuse ! Eris retint un mouvement de recul. Non, non, non, ne rien faire pour l'agacer.
Sous le regard inquisiteur de la femme à la chevelure de feu, notre héroïne pâlit. À quoi pensait cette garde ? Cherchait elle le meilleur moyen de la tuer ?

« - Je ne peux pas te laisser là bien que selon moi tu ne sois pas un danger c'est pourquoi je te demanderais de prendre ton temps et de tout me raconter. Tu dis t’être réfugié dans une étrange construction et qu'après quelques ennuis on te propose de t'envoyer dans le plus beau pays du monde. Ton histoire ne tient pas debout . »

L'adolescente recommença de nouveau à rougir. Mais cette fois pas de honte. Plutôt de colère. Son égo qui jusque là s'était aplati devant l'adversaire décida de redresser la tête. Il y en avait assez qu'on la traite de menteuse alors que pour une fois, ce n'était pas le cas.

Se sentiment lui donnant du courage, Eris osa planter son regard émeraude dans les yeux de son accusatrice. D'une voix qui ne tremblez plus elle déclara avec une intonation claire :


« - Croyez le ou non, mais c'est la vérité vrai. Je n'avais pas le choix et je suis entrée par mégarde dans ce que les gens appellent un donjon. Et j'y ai survécu seule durant près d'un mois. Je peux même le prouver. »

Ce concentrant, la saltimbanque murmura tout bas la phrase qu'Andromalius lui avait apprise. Il y eut un flash de lumière et la gamine disparut. Elle était toujours là, physiquement, mais il était impossible pour la fanalis de la voir. Espérant que cela soit suffisant, la fille du désert bondit sur ses pieds et s'enfuit à toutes jambes à la recherche du meilleur moyen de sortir de cette maison de fous.



Dernière édition par Eris Personne le Dim 20 Juil - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Anonymous
Invité
Invité

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ EmptyDim 15 Juin - 20:01


FEAT. Eris
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 0000 mots.

Une douleur se fit sentir à la poitrine de la Fanalis, un mal, qui semblait ne plus vouloir la quitter. Des images défilèrent peu à peu dans sa tête et un mal de tête commencèrent à paraître. La jeune fille se secoua la tête pour ne plus y penser et reporter son attention sur l'étrangère, essayant ainsi de chasser tous ses mauvais souvenirs. La jeune fille aux cheveux bruns, qui semblait s'être un peu calmer durant un court moment, se remit à trembler en voyant la conquérante viser la fleur avec sa dague. À partir du moment où la Fanalis s'agenouilla face à la demoiselle, celle-ci devint un peu plus rouge, mais cela ne ressemblait pas à de la peur ou de la gêne, un sentiment de colère s'en dégageait.

"Croyez le ou non, mais c'est la vérité vraie. Je n'avais pas le choix et je suis entrée par mégarde dans ce que les gens appellent un donjon. Et j'y ai survécu seule durant près d'un mois. Je peux même le prouver."


Ayame ouvrit un peu plus les yeux, c'était donc ça, ce mot qu'elle n'arrivait pas dire depuis tout à l'heure, un donjon... Son mal de tête revint au moment même ou le nom fut prononcé. La jeune fille se battait contre elle-même pour ne pas y penser. Elle avait fait tant d'effort et le prince s'était donné tant de mal pour qu'elle accepte. Alors qu'elle se noyait dans ses pensées, une lumière aveuglante fit son apparition et l'inconnue disparut. Néanmoins, Ayame sentit toujours sa présence et soupira.

"Tu es peut-être invisible mais ne sous-estimes pas l'odorat d'une Fanalis."

Elle soupira de nouveau, regardant dans la direction de la jeune fille, elle sentait que celle-ci s'éloignait et se releva avant de prononcer ses dernières paroles.

"Essaie de garder cette forme, si continue tout droit il y a un portail, tu devrais pouvoir sortir par là."

Peut-être était-elle déjà partie maintenant, mais la Fanalis espérait vraiment qu'elle puisse retrouver chemin et quitter le palais, elle aurait pu lui donner à manger, mais bon il faut croire qu'elle avait trop effrayé l'inconnue. La guerrière soupira, se demandant à quel point elle faisait peur. Avant de partir dans la direction opposée, elle se retourna une dernière fois avant de murmurer.

"Bonne chance à toi... Jeune conquérante."

Alors qu'elle commençait à partir la guerrière remarqua le trésor de la demoiselle toujours présent. Elle avait tellement été effrayée qu'elle en oublia ses richesses, et dire qu'elle aurait pu se payer de quoi manger, la Fanalis eu presque de la peine. Mais cela confirmait une chose, ce n'était pas une voleuse, mais simplement une jeune fille égarée. La Kou récupéra le trésor, elle non plus n'était pas une voleuse, elle le conserverait dans un coin, attendant peut-être l'occasion de le rendre à sa propriétaire.

Nouveau départ
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Un nouveau départ Empty
MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Un nouveau départ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau départ [PV William]
» Un nouveau départ... [Terminé - Rude An 6]
» Freyja Söderström - Chaque jour est un nouveau départ où l'ombre de la mort ne cesse de planer au-dessus de nos têtes. (en cours)
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» Relations d'un tout nouveau monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives :: Rps (invités)-
Sauter vers: