AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme parmi les hommes [Chapitre "1" ; 2 ; 3 ; 4 ; Fin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 04/03/2016

۞ Rukhs : 130

۞ Localisation : Kou

Jin Jiha

MessageSujet: L'homme parmi les hommes [Chapitre "1" ; 2 ; 3 ; 4 ; Fin]   Dim 13 Mar - 13:52


Chapitre 1 :

Q
uand il y repense, Jin a bien changé depuis qu'il est devenu Capitaine de l'armée de Kou. Il est ce genre d'homme qui aime vivre au jour le jour et éviter le plus possible de repenser au passé. Se remémorer son parcours lui apporte autant de joie comme de tristesse. Mais si ce post a été créer c'est évidemment pour aller petit à petit dans les tréfonds des souvenirs du passé de cet homme. Commençons donc lorsque ce dernier avait encore 14 ans.

Un an auparavant, il rencontra pour la première fois ce qui était son maître dorénavant. Ses journées étaient bien chargées et le départ était lancé à six heures avec ses cours du matin. Vint ensuite midi où il mangeait dans la cuisine de sa demeure avec les servantes, son père (un capitaine pistonné et traumatisé de guerre ainsi qu'un cocu) ne bougeait plus de la salle à manger, il agissait comme un farouche prédateur prêt à abattre toute proie apparaissant, d'autant plus s'il s'agissait d'un faible enfant de 14 ans. Derrière son repas, il rejoignait son maître chez lui, une vieille bicoque en bois rongés par les termites, sale et dégageant une odeur pestilentielle tout droit sortie d'un cauchemar. Et donc après avoir passé la journée avec lui il rentrait pour ses cours du soir. Puis vint le cours instant ou il se faufilait à sa chambre ou son père entrait en force, lorsque sa femme le recalait pour une partie de jambe en l'air, et ou ce dernier battait violemment le garçon pour refouler toute sa rage.

Il n'était jamais rare qu'il soit couvert de bleu avant un entraînement. Son maître (appelons-le par son prénom) Yuuki savait bien que la vie de son disciple était rarement remplie de moments de bonheur. Il enjolivait donc ses journées avec beaucoup d'humour et lui transmettait de sa sagesse. "Si tu as mal avec une petite égratignure comme celle-là comment veux-tu apprendre ce noble art que je t'enseigne ? Ces blessures te rendent plus fort donc accepte-les avec le sourire !" Disait-il souvent pour essayer de dédramatiser la vie du jeune garçon.

Un beau jour du mois de Oulas de l'an 987. Il fut venu le moment pour Jin de passer de l'entraînement sur un mannequin en bois et avec son maître, à un test de survie en montagne. Pour y aller Jin avait pris une sacoche remplit de vivres ainsi que sa veste fétiche. Yuuki avait simplement pris sa fameuse cape rouge, ses bandages, et son katana. Ils étaient sur le chemin de la chaîne de montagnes, le maître marchait toujours fièrement avec une prestance et une allure, "c'est ce qui faisait craquer les femmes disait-il ! Un Jour je t’emmènerais avec moi quand tu seras plus mature", l'élève, lui marchait le dos courbé portant difficilement le sac, sa veste fermée et les mains dans les poches.

J. : Dis Yuuki, tu m'apprendras à utiliser un katana pour moi ?


Y. : Pas de Yuuki entre nous, seulement "Aniki", et non, pourquoi aurais-tu besoin d'un katana avec les poings que tu as.

J. : Je n'ai pas ta force donc peut-être qu'une lame...

Yuuki s'arrêta net et s'accroupit au niveau de Jin avant de lui pointer son doigt sur sa poitrine d'enfant n’accueillant presque aucun muscle.

Y. : Toi tu es loin d'être faible, tu es et restera toujours plus fort que quiconque, utilise la force de tes poings pour atteindre les sommets P'tit frère, rends-moi fière !


Décidément il savait comment faire retrouver le moral à Jin. Il avait toujours les mots pour lui. Un jour il était son maître, l'autre son père, et l'autre son frère. C'était un peu un mélange de ça Yuuki, aux yeux du jeune homme. Malgré cela il avait du mal à l’appeler "Aniki", le manque affectif qu'il reçut depuis toutes ces années l’empêchait à son tour d'être affectueux avec une autre personne.

Il redressa donc fièrement le dos, bomba le torse, ouvrit sa veste comme son frère et marcha à la même allure que lui. Ce dernier tourna légèrement la tête et eut un sourire en coin en voyant son disciple avec cet esprit combatif.
La marche fut longue et ils décidèrent de camper dans une clairière à quelques centaines de mètres des chaînes de montagnes. Yuuki lui enseigna comment préparer un bon feu avec deux silex et à faire un petit bouillon de légumes bourratif. Jin ne s'intéressa pas vraiment à ces choses-là, il cherchait juste à devenir fort pour pouvoir enfin en coller une à son bourrin de père. Bien qu'il en parlât souvent à son maître il ne cessait jamais de le contredire "La force extérieur n'est qu'un atout, la force mentale est le bastion des vrais hommes, quand tu sauras prêt nous commencerons à te faire combattre, avant tout renforce ton corps autant que ton mental !" Son corps était déjà devenu beaucoup plus robuste en un an, et frappé avec ses phalanges ou ses tibias le mannequin de bois ne lui faisait plus mal. Selon lui il était déjà prêt à cogner des vrais hommes.

Rien ni changeait, peu importe combien de fois son frère lui faisait la morale Jin ne changeait pas d'avis. Étonnamment Yuuki souriait dans ces moments-là et regardait le ciel comme pour se remémorer de vieux souvenirs. Peut-être au fond de lui comprenait-il son élève et avait été comme lui ? Peu importe, il ne parlait jamais de son passé à qui que ce soit. Il arrivait au garçon de se demander s'il avait une famille quelque part. Pour finir cette soirée, le disciple s'endormit en premier dans cette clairière à l'herbe humide et fraîche.

Le lendemain. Il se fit doucement réveiller par les piaillements des oiseaux environnent. Il s'étira et se releva. Son estomac était si creusé qu'il était prêt à avaler n'importe quoi de comestible même cet infâme bouillon soi-disant bourratif. Étrange, il n'y avait aucune trace de son frangin dans la clairière. Peut-être était-il allé chasser, mais pourtant son katana était toujours au même endroit.
Lorsqu'il se retourna il aperçut sortant des arbres un gigantesque ours brun. Il n'en avait jamais vu en vrai et ne connaissait sur eux que ce qu'il avait lu dans des livres. De loin l'ours était graisseux et poilu, et ses yeux avec sa tête lui donnaient un air farceur. La vérité est que l'ours habitant une tanière proche fut lui aussi réveillé de bon matin par ces infâmes reptiles volants.

L'ursidé se dressa sur ses pattes arrière et grogna. Jin comprit sa situation et se trouvait tétanisé de peur. Il ne pouvait faire aucun mouvement et restait les yeux fixés sur la bête. Son heure était-elle arrivée ? Allait-il mourir dans cette clairière des pattes d'un mammifère primal aux crocs acérés et à l'appétit cinglant. L'adrénaline lui monta au cerveau mais il ne pouvait pas toujours pas bouger "BORDEL !" pensa-t-il, "mourir ici !"

L'ours se mit à charger sur le garçon. Un bruit de buisson se fit entendre et Jin ferma les yeux.

Y. : Tu peux les ré ouvrir maintenant Jin.


Yuuki ? Ou était-il passé ? Il était taché de sangs et avait une gigantesque entaille au niveau du pectoral gauche. Son corps entier était recouvert de sangs. Il regardait Jin et souriait.

J. : Yuuki ?

Y. : Le héro arrive toujours au dernier moment, non ?

Jin commença à pleurer comme il ne l'avait pas fait depuis son enfance. Il montra une partie de lui qu'il n'avait encore jamais montré à personne.

J. : Aniki...

Le disciple se jeta dans les bras de son frangin et pleura toutes les larmes de son corps.

Y. : Je pense que la montagne ce sera pour une prochaine fois.

Comment gardiat-il ce sourire bienveillant et candide à la fois dans une situation aussi grave...










Je percerai les cieux

 ... à n'importe quel prix j'atteindrai le sommet


Liens importants:
 


Dernière édition par Jin Jiha le Mar 29 Mar - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 04/03/2016

۞ Rukhs : 130

۞ Localisation : Kou

Jin Jiha

MessageSujet: Re: L'homme parmi les hommes [Chapitre "1" ; 2 ; 3 ; 4 ; Fin]   Dim 13 Mar - 13:59

Salut, c'est mon premier texte rp solo depuis un très long moment donc si je pouvais avoir le maximum de critique n'hésitez pas, le but étant de m'améliorer pour les autres chapitres :) !


Je percerai les cieux

 ... à n'importe quel prix j'atteindrai le sommet


Liens importants:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'homme parmi les hommes [Chapitre "1" ; 2 ; 3 ; 4 ; Fin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Keito Sakashi [Terminé]
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]
» Un nain parmi les hommes
» Carnet de Roberto Da Costa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - Est - Empire Kou :: Chaîne de montagnes-
Sauter vers: