AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mer 10 Fév - 16:07





Bousculade au coin d’une ruelle (19 du mois D’Oula 1002)


Feat Hilel



        On entendait mes pas résonner dans la ruelles de Remano, il faut dire que je courrais vite : j’étais poursuivie. Des mercenaires, une troupe ou des chasseurs de prime ‘’sais pas quoi’’ … des emmerdeurs quoi. Mais en même temps j’ai fait un peut l’imbécile. J’en revoie encore la scène :

         Assise tranquillement dans un bar, en train de boire un verre avec l’argent d’une mission. J’eu la merveilleuse idée d’enlever ce qui cachait mon visage pour la simple et bonne raison que j’avais chaud (toujours à cause de la chaleur de toute façon…). Or des hommes qui me soupçonnais d’être recherchée et qui me suivais dans l’ombre depuis déjà un bon bout de temps eurent la confirmation à leur questionnement. Ils commencèrent tout d’abord par m’encercler : une dizaine d’hommes. Moi qui était concentrée sur ma boisson, je ne remarquais leur stratégie. Ce fut par un coup de chance, du destin certains diront, que je vis la lame du couteau d’un des mercenaires reflétés sur mon verre. J’esquivai donc le premier coup et pour éviter de m’en prendre un autre je lui donnais un coup dans le ventre pour qu’il ne puissent riposter à mon esquive. Voyant le monde qu’il y avait dans ce bar, je dû passer sur le guichet pour me frayer un passage, en sortant, 10 autres mercenaires m’attendaient …

- NAN MAIS SERIEUX ?! je soupirai un coup, vous avez vraiment que ça à foutre ..?
- L’un des leurs, sortant de l’auberge, me dit d’une voix calme, tu vas mourir ici Xelie Azame. Ta tête va nous rendre riche.
- Cette phrase m’avait un peu irritée, je le regardais d’un air menaçant en fronçant les sourcils, te fous pas de moi, t’aura rien…

           Après ces mots, 5 d’entre eux m’attaquèrent. Le premier fut hors d’état de nuire avec un coup puissant dans le ventre et un coup de pied retourner au niveau de sa tête : il était à terre. Pour le suivant, je fauchai ses jambes et le poussa vers les trois autres pour les faire tomber. Ces derniers m’avaient donc créé une ouverture…

           Et maintenant je me retrouvais en train de courir depuis une demi-heure à tenter de les échapper. Et en plus, ce n’était pas une fuite facile, leur composition était plus qu’embêtante pour quelqu’un au corps-à-corps comme moi : des lances, des arcs, des sabres, des boucliers… Quelque fois, je regardais derrière moi en courant pour voir où ils en étaient par rapport à moi, ce fut à mon désavantage : en déboulant de la rue, au dernier moment après m’être retournée, je rentrai dans une personne. Un homme visiblement.
- Je posai ma main sur ma tête, signe que j’étais un peu sonnée. Ho ! excuse-moi, mais j’avais pas vraiment le choix, disais-je en voyant les mercenaires arrivés.

          De façon rapide, je tirai son haut pour le faire rouler sur un ou deux mètre histoire d’esquiver les flèches tirées par mes assaillants. La zone étant plus dégagée. Je pu prendre le temps de dégainer mes sabres.
Prête au combat.


© Kira 2015


Dernière édition par Xelie Azame le Ven 11 Mar - 6:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mer 10 Fév - 18:49

 
bousculade au coin d'une ruelle
 

feat Xelie Azame - le 19/05/1002


 
Hilel était arrivé depuis peu ici par un bateau depuis Balbadd sous ordre de Gyokuen, pour une fois qu'il écoutait cette dame.. Sa troupe devait le rejoindre lui aussi, il leur avait parvenir un message pour qu'ils se rendent à Reim de leur propre chef, il faisait confiance à Azzam pour que leur voyage se déroule bien. Une sorte d'inquiétude ? Peut-être. Evidemment qu'il appréciait sa troupe, plus que personne d'autre sûrement.

Une fois arrivé à Reim le voleur, couvert comme d'habitude avec sa longue cape et caché malgré une certaine chaleur, se dissimuler pour lui était bien plus important, il ne souhaitait être retrouvé et  reconnu de personne. De toute façon ce n'était pas vraiment nécessaire car dans les bas fonds c'était sous cette apparence la qu'il était reconnu et il n'allait pas inutilement n'utiliser sa magie pour se couvrir. Ce genre de gens necouteraient pas même s'il avait un comportement adulte.  
C'est lorsqu'il allait tourner dans une ruelle que quelqu'un le bouscula soudainement.  Il ne tomba pas mais se prit l'individu de plein fouet. Une femme, vu la voix et la carrure qui s'excusa rapidement avant que ses assaillants ne l'encerclent.  Apparemment elle avait de gros problèmes vu le nombre,  il en comptait quinze.  Le magicien avait lui aussi été encerclé et voilà qu'on lui demandait s'il n'était pas recherché lui aussi voire son allié.  Faut dire que la tenue n'aidait absolument pas à le prendre pour quelqu'un de bien.  

Hilel ne s'attendait pas du tout à se faire tirer pour faire une roulade, son borg aurait tellement pu facilement éviter ces pauvres flèches, ou rien que son épée… Mais s'il ne voulait pas se faire reconnaître, l'arme blanche et les technique au corps à corps seraient bien mieux.

«  Attrapez les tous les deux ! L'autre doit bien valoir quelque chose aussi !!   »

Il soupira. Magnifique. Lui qui au départ ne souhaitait pas se faire repérer. .. il allait être forcé de se battre aux côtés de cette femme.  Il espérait qu'elle savait se battre sinon… Sinon quoi au juste ? Il verra déjà. Un sourire en coin le magicien dégaina son épée, celle qui avait déjà connu le sang à de nombreuses reprises et qui allait encore le connaître. Pas question de se retenir.

D'un mouvement habile il sauta en direction de l'ennemi le plus proche pour lui trancher les intestins avant de se retourner et de faire valser sa lame pour trancher la gorge de la personne arrivant juste derrière pour ensuite donner un coup de poing vers celle sur sa droite tout en jetant un regard à la femme. Il n'avait pas spécialement fait attention  à sa sécurité, à vrai dire il s'en fichait.
 



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mer 10 Fév - 20:38





Bousculade au coin d’une ruelle (19 du mois D’Oula 1002)


Feat Hilel


         ‘’Attrapez-les tous les deux ! L'autre doit bien valoir quelque chose aussi !!’’, tient ? voilà qui était à mon avantage. L’homme que je venais de bousculer était assez atypique : une cape qui cachait son visage du soleil, et peut être des yeux fouineurs aussi. Entendant ces menaces il n’hésita pas à riposter. Il en tua deux et en blessa un dernier, il me regarda un instant. J’eu un petit soupir de soulagement en voyant ces yeux, de couleurs d’ambre… mais ce n’est pas le détail sur lequel je m’étais arrêter, l’expression sur son visage, des yeux semblables aux miens, ça se voyait : il vivait dans le sang. Je répondais de son regard par un sourire à moitié amical et à moitié narquois. Enfin bon, cet échange ne dura qu’un instant puisque j’étais déjà entourée de 5 ou 6 mercenaires. Ils attaquèrent simultanément avec un coup direct. Mais la seule chose qu’ils purent transpercer fut ma blouse : je m’étais vite fait bien fait glisser en dessous, les sabres croisés prêt à tuer. Ce fut celui de devant qui perdit ses jambes, son cri d’agonie fit reculer les autres, cela m’avais donc permis de reculer et de me remettre ne position de combat et de réévaluer une stratégie de combat ainsi que de réadapter ma position.

- hum ? quatre seulement ?

          Mes ennemies se questionnèrent… j’utilisais une position défensive, à vrai dire, c’était une technique de l’armée de Kou, mais je l’avais adapté pour mes deux sabres. Celle de base n’en utilisait qu’un. Elle consistait en se mettant sur ses appuis, prêt à l’esquive et les sabres, l’un en bas l’autre en haut, perpendiculairement à mon corps pointé vers mes assaillants : cela les forçait à attaquer sur les flancs et donc donner une ouverture.

       Ils commencèrent leur seconde attaque, ils venaient deux par deux, bizarre ? en esquivant le premier coup de sabre je plantais le mien sans son ventre, et avec celui de l’autre main, je le fis pivoter pour que la lame soit vers le bas et c’était sa gorge que je visais. Lâchant mon second sabre calé dans la gorge de l’autre, je sortis deux couteaux de ma sacoche, un coup de chance puisqu’il se plantèrent dans les yeux du deuxième adversaire. Prise par surprise, l’un m’attaqua avec sa lance que je parai avec mon sabre puis avec un couteau également je le tuais d’un coup dans la gorge. Le dernier avec sa simple épée mourra en perdant son bras et sa tête.

       Enfin je repris mon sabre sur le corps du premier et rejoignis mon … allié ? le combat n’était pas finis mais sa fin, leur fin était proche nos niveaux respectif dépassaient largement les leurs.

- tu te défends bien. je souriais d'un air amical.

       La question était maintenant : qui était-il ? et surtout pourquoi m’aidait-il ? c’est vrai après tout, il aurait pu tout simplement profiter de l’attention à mon égard des mercenaires pour s’en aller. M’avait-il sauvé ? hum, je pense que oui, en tout cas il avait sauvé ma journée.

J’aimerais faire connaissance, le remercier disons après notre petit carnage.
<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mer 10 Fév - 21:46

 
bousculade au coin d'une ruelle
 

feat Xelie Azame - le 19/05/1002


 
Hilel ne s'amusait pas spécialement, à vrai dire cela embêtait un petit peu ses plans, même s'ils n'avaient de formidable, c'était une distraction comme une autre (ou pas) mais le niveau si faible de ses opposants était une chose qui l'ennuyait déjà. Lorsque son œil ambre croisa ceux de la femme elle lui fit un sourire, le genre de sourire équivoque, il n'avait pas besoin de se demander qui elle était comme personne, c'était le genre de sourire que l'on ne faisait que par appel du sang. Le genre de sourire qu'il avait eut, vu et revu.  

Il ne s'en préoccupait pas plus car il devait se re-concentrer sur le combat, même si ce n'était pas vraiment la peine de s'en faire pour ces clampins. Six d'entre eux allaient vers l'inconnue, ainsi, il lui en restait huit à découper. Bougeant un peu son poignet, Hilel ne se fit pas prier et n'invita pas les gardes, il allait lui même à l'attaque, l'épée dans l'épaule, un à terre, il lui planta son épée dans la tête. Les autres commençaient à devenir pâles mais croyaient encore à leur supériorité numérique. Encerclé par quatre d'entre eux, il effectua un élégant tour autour de lui même histoire de couper quelques têtes.

Cinq étaient encore morts morts de son côté.

Un regard vers la femme lui assura qu'elle avait la situation en main. Il ne s'inquiétait pas pour elle non il voulait juste voir si elle ne mourrait pas pour ne pas avoir un truc encore plus ennuyeux à faire et s'occuper d'encore plus de mercenaires. De toute évidence non : elle venait d'en tuer elle aussi, et le complimentait même. Pas touché, sans être forcément flatté non plus il accepta le compliment mais n'en dit rien.

Il en restait trois.

Il trancha une autre tête, laissant l'autre à la femme alors que le dernier hurla aux monstres avant de tenter de courir pour sa vie. Quel dommage, le maître de la dissimulation n'était pas homme à se faire prendre et découvrir par une telle bévue. Il prit son épée avant de la lancer en sa direction et elle lui empala la tête, il s'écroula sur place.

Le calme revint, la tension aussi, personne, absolument personne avait osé intervenir, personne même n'osait crier aux gardes, à l'aide, les gens s'étaient enfermé. Hilel s'avança, sans aucune émotion pour reprendre son épée avant de l'essuyer sur le premier cadavre venu qui n'était pas trop tâché de sang avant de remettre son épée dans son fourreau.

Il s'engouffra dans une ruelle très malfamée, n'adressant pas de regard à la femme, elle n'avait qu'à le suivre si elle voulait le connaître, lui n'en avait cure.




Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Jeu 11 Fév - 20:52





Bousculade au coin d’une ruelle (19 du mois D’Oula 1002)


Feat Hilel


       Au même moment, les cinq autres revenaient :
- Ha tiens ! vous tombez bien ! je pointais du doigt le cimetière qu’on venait de créer avec cet   inconnu, bon comme vous voyez, on a un peu, mais vraiment un peu hein, massacré vos copains. Bon, je dois avouer, je n’étais pas toute seule, il y avait un autre qui m’a… Bah ? il est où ?
Cherchant autour de moi je vis au dernier moment un morceau de sa cape dépasser d’un coin de ruelle.
Bon, désolé mais je vous tuerai plus tard ! salut !

      Ces cinq la restaient bouche bée. Tout en courant vers l’endroit où était parti l’inconnu je ramassais mes couteaux et ma pauvre blouse qui avait souffert. Arrivant dans la ruelle, je le vis marcher lentement et calmement, ce n’était pas un presser de la vie… je courais pour le rattraper, finalement je le chopai par le col.

- Hop hop hop ! je n’aime pas avoir des dettes tu sais ! je te propose d’aller dans un bar je te paie une boisson. Viens ! je souriais amicalement pour éviter de montrer de l’agressivité.
Bon, je vais encore devoir me racheter une blouse … ma bourse va y passer.

- Je pourrais au moins s’avoir ton nom ?  

       Après avoir poussé un soupir, il faisait chaud à Reim aujourd’hui, le bar le plus proche devait être à trois ou quatre cent mètre.

-    Tu as l’air bon à l’épée, mais tu n’as pas vraiment montré de réelle technique ou style de      combat, tu es magicien non ?

    Son comportement était étrange, intriguant. Il n’exprimait rien, ne laissait transparaître aucune émotion. J’étais dans le même cas mais différemment, moi je faisais semblant et lui… ne faisait rien au final. Juste parlé quand ça l’arrangeait. En tout cas, c’est ce que notre courte rencontre me laissait croire. Je ne sais pourquoi, j’ai toujours eu un petit don pour sentir ce que les personnes que je rencontrais ressentaient par rapport à moi, mais lui rien… la seule chose que je pouvais deviner c’est que ce n’était pas ses premiers meurtres, et surement pas ses derniers. En tant qu’Assassin je pouvais l’affirmer, cet homme tuait tout autant que je tuais moi, de plus son épée empestait le sang, je l’ai remarqué quand je lui aie rentrer dedans. Mais ce n’était pas pour me déplaire, non au contraire ça m’arrangeait : je déteste les personnes qui pense que ce monde peut vivre en paix…

Je pensais cela en fixant son seul œil que je pouvais apercevoir.


© Kira 2015


Dernière édition par Xelie Azame le Sam 13 Fév - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Ven 12 Fév - 17:01

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Le magicien n'avait attendu aucun remerciement, aucune parole, rien du tout. Il n'avait pas fait cela pour elle, juste pour se sortir de cette situation, pas bien dangereuse pour lui, certes, mais il n'aurait pas laissé un simple mercenaire le blesser, ni personne d'ailleurs. C'est donc pour ça qu'il reprit naturellement sa route, s'engouffrant dans la petite ruelle. Il réfléchissait à qui était cette femme, sûrement quelqu'un de recherché, possiblement douée vu ce qu'il avait vu de son combat. Il se contenta donc de poser cette hypothèse et tenta de l'oublier bien vite. Il avait des choses à faire, à Reim. D'ici quelques jours le reste de ses acolytes allaient sûrement arriver. Il faisait confiance à Azzam pour les mener.

Il ne s'attendait cependant pas à être rattrapé puis tenu. Rapidement, d'un geste froid et méthodique Hilel la fit le lâcher. Il était hors de question qu'elle le tienne. Elle affirma qu'elle n'aimait pas avoir de dette, tout en souriant et en lui proposant de lui offrir une boisson. Il haussa un sourcil. Comme ça il n'aurait jamais pensé qu'il s'agissait de ce genre de personne. Devait-il y aller ? Il avait à gagner une boisson gratuite en plus. Il soupira avant de commencer à marcher à ses côtés avant qu'elle ne lui demande son identité. Il tourna son œil vers elle, l'observant un moment.

«  Hilel. Toi ? Et tu n'as pas besoin de dire que tu as des dettes, je n'ai pas fais ça pour toi.  »

Les premiers mots qu'il lui disait, alors qu'elle avait déjà pas mal parlé depuis les quelques minutes de leur rencontre. Continuant la discussion elle lui disait qu'il était bon à l'épée et lui demandait s'il n'était pas magicien. Pas difficile de le demander, avec un baton de magie même s'il était camouflé. Apres un certain temps d'observation, Hilel se rendit compte qu'il était un peu trop fixé, mais il fini tout de même par parler.

«  Oui, je suis magicien  »

Il ne posa d'ailleurs pas de question en retour, elle n'était pas magicienne, c'était sûr et il n'avait pas spécialement ni besoin ni envie de savoir le reste.




Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Sam 13 Fév - 16:46





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


    Pas très bavard… il parlait calmement mais sans trop en dire.

- Oui c’est vrai, mais tu aurais pu t’en aller tout simplement et me laisser dans mes problèmes qui ne te concerne pas.

     Il avait donc décidé de me suivre, tant mieux, il fallait que je me détende et discuter un peu me ferai du bien. Nous arrivions enfin dans le bar le plus proche, forcément il était possible que les problèmes reviennent ma blouse était inutilisable donc ma tête était visible au regard de tous. Pour l’instant nous avions réussie à s’asseoir sans désagrément. Je commandais une bière et m’adressai ensuite à Hilel :

- Que veux-tu ? ce bar est reconnu pour vendre les meilleures boissons alcoolisées du coin on ma dit.

     Bon cette fois-ci, je n’allais pas faire la même bêtise. Je me retournais sur ma chaise et scrutais tout le bar histoire de voir qui s’y trouvais.  Pas grand monde de dangereux à première vue à par mon acolyte et moi-même, ou sinon c’est qu’il était bien caché. Je revenais sur ma position d’origine, en regardant Hilel je lui posai cette question :

- Je me suis toujours demandé ce que ça faisait d’être magicien. Pouvoir contrôler les éléments, la gravité aussi, ça doit être bien pratique non ? enfin, quelque chose que je ne comprendrais jamais c’est surement cette histoire de rukh noir et rukh blanc… à part que souvent, les personnes possédant les rukh noir sont à Al Thamen, cette organisation non plus je la comprends pas…

      Cette discussion était intéressante pour moi, mes entraînements m’ont spécialisée sur le duel singulier et double, et j’ai rarement croisé des magiciens dignes de ce nom donc il était toujours bien de pouvoir en prendre des informations utiles. Quant au membre de l’organisation, j’ai déjà travailler pour eux mais ça sera sûrement une ennemie plus tard. Pour l’instant je manquais de puissance, mon objectif premier était quand même le djinn Haures.  

Une fois cet objectif remplie, je pourrais m’attaquer à plus puissant…



© Kira 2015


Dernière édition par Xelie Azame le Lun 15 Fév - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Lun 15 Fév - 0:41

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 19/05/1002


C'est vrai qu'il aurait pu s'en aller. Pourtant il ne l'avait pas fait. Aurait-il dépensé moins d'énergie à « fuir » ? Ou se sentait-il trop fier pour fuir une situation qui lui paraissait parfaitement gérable ? Non, il ne voulait pas qu'on le reconnaisse, voilà pourquoi il les avait aussi tous tués et s'étaient assurés de leur silence, avec une tête en moins il était impossible de parce, n'est-ce pas ? La magie n'est pas encore arrivée à ce genre de progrès, si un jour elle y arrive. Il haussa donc les épaules simplement. Elle lui demandait ce qu'il souhaitait comme boisson, vantant au passage les mérites des boissons alcoolisées.

«  Un thé au jasmin sera amplement suffisant.  »

L'alcool, il n'en buvait qu'en compagnie de sa troupe, et surtout d'Azzam. Pas qu'il avait peur de dévoiler quelques secrets, mais c'était quelque chose du rang de la camaraderie qu'il ne partageait avec presque personne d'autre que lui. Hilel l'observa entrain de scruter la pièce, probablement pour voir qui était présent. Personne de dangereux pour lui, au pire il lui suffirait de se dissimuler. S'il ne l'avait pas encore fait c'était parce qu'il n'allait pas montrer sa dangerosité sous cette illusion.

Il restait silencieux pour le moment, jusqu'au moment ou elle se mise de nouveau à parler, abordant le sujet des magiciens, se demandant comment c'était, et autre chose, les rukhs noirs et blancs, ainsi que le nom de l'organisation, Al-Thamen. Peu de gens le connaissaient, disant qu'elle ne le comprenait pas.

«  Il est rare d'entendre le nom de cette organisation de la bouche de quelqu'un, il est très méconnu. Ta lame à l'odeur du sang, tes yeux de la bataille et pourtant tu dis ne pas comprendre cette organisation ?  »

Reim n'étant pas un pays de magiciens, ils étaient assez vite remarqué, et c'était en partie pour cela qui n'utilisait pas de magie ici aussi. Les voyageurs étaient cependant intéressés, comme Xelie. D'ailleurs il ne pensait pas vraiment faire une mauvaise action en disant ces mots, non, il prétexterait être un simple tueur à gage qui avait travaillé une fois pour eux, elle ne pouvait pas ressentir son rukh, et c'était parfait, lui, voyait que le sien était noir et pourtant.. Pourtant elle était une tueuse. C'était assez intéressant.



HS : j'avais pas tilté à la premiere lecture mais tu ne peux pas avoir d'information sur le type du djinn. (aka, le feu) car personne ne sort du donjon sans le gagner. tu peux avoir des infos par rapport à l'environnement mais je doute qu'il soit dans de la lave xD.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Lun 15 Fév - 22:06





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


    Du thé hein ? de Jasmin en plus, c’était rare de croisé les personnes qui buvaient du thé. Mais ça collait bien à son style, on m’a souvent vanté les biens faits du thé et leur capacité à détendre l’esprit … l’esprit ? j’avais du mal à faire un lien. Lui ne se méfiait pas de notre entourage, manque de vigilance ou surplus d’assurance ? je pense que même le magicien le plus puissant qu’y soit ne peut pas se promener sans au moins faire attention à ce qui l’entoure. Peut-être qu’en me voyant me retourner j’avais confirmé sa confiance des lieux ?

- Du thé? Hum… pourquoi pas après tout. Je me retournais vers le barman, bien, une bière ainsi qu’un thé s’il te plait.
- Bien, autre chose cher cliente ?
- Nope… c’est bon à moins que monsieur (désignant Hilel) veule un supplément ? je paierai l’ensemble des commandes finissais-je en sortant une petite bourse.

     Pour un magicien, il n’utilisait pas énormément la magie, quelque part il avait raison : dévoiler ses techniques n’est jamais une bonne idée. Surtout devant du menu frottin. Quand j’y repense, c’était assez rare de croisé des personnes qui nous comprennent, nous ceux qui vivent dans l’ombre des morts, ceux à qui la nuit et le brouillard sont des alliés. Il me questionnait maintenant sur le fait que je ne comprenais pas l’organisation, tiens ? c’est d’ailleurs la première fois qu’il me questionne… après une gorgée mes sourcils se baissait quelque peu, je regardais au-dessus de moi me plongeant dans mes pensées.


- Où est l’intérêt de vouloir détruire un monde dans lequel on vit ? je trouve ça stupide… Dis-moi Hilel, crois-tu au destin ? pense-tu réellement que quelque chose dicte nos actes à l’avance, fait de nous une sorte de d’âme suivant juste les ordres qu’on lui donne ? tu vois personnellement je n’y crois pas… je pense que ce sont les ambitions de l’homme qui fait de lui ce qu’il devient. A ce moment-là, mon regard devenait sombre, limite menaçant malgré le vide que je regardais. Et je méprise au plus haut point ce qui ne s’accroche pas à la vie, ça peut paraître bizarre venant de quelqu’un comme moi je conçois… mais je trouve son risible de voir une personne s’abandonner à son sort, comme si... le destin leur avait choisi cette vie. Voilà, je ne comprends pas ces imbéciles, mais bon... collaborer avec eux ne me dérange pas

    Je parlais rarement de mes points de vue au gens ordinaire, mais lui venait du même monde que moi, lui il avait vécu dans le sang, entre les morts qu’il avait lui-même créer. Ce monde où je vivais depuis mes 15 ans, après la mort de mes parents.

    Pensant en cela, de ma bouche sortait un petit soupire. ‘’ pour ce qui est de mes yeux, tu te trompes, la couleur noir… elle ne représente rien, la bataille ? ha ! non, le rouge oui sûrement, mais pas le noir, ce n’est que du néant et je me les trimballe depuis ma naissance…‘’

    En effet je n’aimais pas la couleur de mes yeux, depuis que je suis toute petite… une seule personne hors de ma famille a réussi à les accepter, mais il est mort. J’en avais fait donc cette conclusion, j’apportais la mort autour de moi, donc autant que je la répande. Je repris enfin une autre gorgée, plus grosse cette fois-ci. Après cela, j’entendis une voix crier, je me retournais pour voir ce qu’il se passait : deux hommes, dont l’un ivre, était en train de se battre après que l’un est gagné l’autre à un jeu d’argent.

Je poussai un petit soupire, ‘’décidément…’’.






© Kira 2015


HRP : un petit peu plus d'inpsi pour celle-ci ^^, j'ai réparé l'erreur signaler, j'espère que cette rep te plait ! <3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mar 16 Fév - 12:26

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Un problème avec le thé ? C'était si bizarre que ça ? Il s'en fichait après tout, il y avait des gens qui n'avaient pas spécialement besoin d'alcool, et il ne préférait pas que cela altère son jugement. Il haussa donc les épaules et fit non de la tête lorsqu'on lui proposa un supplément, déjà qu'il n'était pas spécialement motivé à boire ici tranquillement alors si en plus il se prenait des remarques… Enfin, ce n'était pas spécialement cela qui allait le toucher, ce n'était que des remarques et il savait en faire fit de manière appropriée avec toute la froideur qui lui était connue.

L'assassine pointa une question qui sans doute devait effleurer les lèvres de toutes les marionnettes de ce monde : pourquoi tuer ce monde dans lequel on vit ? Justement parce que ce n'était pas le monde d'Al-Thamen, mais, comme il ne l'avait pas fait avec Meluzhianne il n'allait pas le faire avec Xelie. C'était bien trop simple de dévoiler la vérité, à ces créatures de Solomon. Si pures, vouées à subir le destin qu'il avait choisi pour elles, pour chacune d'entre elles. Pauvres créatures. Le pire était en effet, que Xelie n'y croyait pas, c'était une décision comme une autre, et même si cela existait réellement, c'était sûrement par contrôle ou par rationalité, il le comprenait aisément.

«  Que l'on y croit ou pas, le destin est quelque chose de compliqué. C'est plus difficile de dire qu'on peut contrôler tout ce que l'on fait, que de penser que notre vie est sous l'influence de quelque chose, que ce n'est pas totalement notre faute, ce qui nous arrive. De la même manière on pense qu'il arrivera forcément quelque chose de mauvais à quelqu'un qui agit mal, ce qui nous force et nous rassure à croire que le monde est un monde juste. Mais ce n'est pas le cas en effet.  »

Après avoir dit cela, Hilel porta sa tasse encore fumante à ses lèvres, savourant doucement le thé préparé, écoutant la suite des paroles de Xelie, cela devenait intéressant, d'ailleurs, comme discussion.

«  Je parlais du regard que tu avais lorsque tu tuais ces mercenaires, une autre personne non habituée aurait montré.. un regard tout autre.  »

Ils ne s'étaient pas bien compris de ce coté là, mais pas grave, il lui expliquait d'une autre manière. Son regard se balada dans la pièce pour voir que deux personnes étaient en train de se disputer. Il soupira.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Jeu 18 Fév - 19:48





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


       Les dernières phrases qui sortaient de son discours m’avais fait rire.

- Tout noir ou tout blanc hein ? tss conneries… notre existence même le prouve : deux dangerosités dans au milieu de citoyen. Mais ton point de vue par rapport au destin est intéressant, je ne dis pas non plus que je contrôle les événements de ma vie, tout ce qui entre en contact avec nous même influence notre vie, mais encore là j’ai du mal à croire que c’est le destin qui agit.

       L’autre parlait de plus en plus fort, ça devenais extrêmement embêtant à force. Les propriétaires du bar durent intervenir, essayant de calmer l’homme, mais rien à y faire. L’homme les avaient éjectés… l’ennui arrivais, je sortais donc mon kiseru (une sorte de pipe japonais médiéval), voulant l’allumer je sursautai en entendant l’autre crier encore plus fort. Mon kiseru tomba par terre et ma petite flamme s’éteignit.

- Ho putain… je me retournai vers l’homme qui gueulait après lui avoir lancé un couteau à quelque centimètre de sa tempe, TU VAS LA FERMER ?! on s’entend plus parler bordel… jte jure t’es à deux doigt de crever donc ferme la ! c’est possible un bar tranquille où les gens font leur quotidien dans leur coin sans déranger les autres ou pas ?

       Lui se calmait enfin mais restait visiblement sur les nerfs: c'était plus mon problème. Ramassant mon kiseru, je l’allumais enfin, et oui la tueuse que j’étais était parfois clémente vis-à-vis des inconnus. Bref, la discussion continuait.

- Dis-moi Hilel, c’était comment, qu’as-tu ressenti la première fois ? insinuant son premier meurtre. Tu vois je pense que c’est une question que les gens comme nous doivent se poser, pour savoir quel chemin on suit vraiment. Quelle voix on a choisi.

       Malgré les événements que j’avais vécu, les sentiments que j’avais abandonnés, j’étais quand même capable de réfléchir à ce genre de chose. Souvent les citoyens, les gens ‘’normaux’’ nous décrivent comme des personnes sans l’ombre d’un sentiment, mais c’est faux certains sont dans ce cas mais ce sont des morts futurs, des imbéciles qui se croient surpuissant…

       Avais-je réellement choisi un chemin à suivre, un avenir que je m’étais fixé d’obtenir ? je ne sais pas, je suis dans une sorte de juste milieu, je ne tue pas pour rien mais je ne suis pas un ange. C’est pour ça, j’avais besoin de savoir le point de vue des autres personnes tel que moi, ceux qui avaient vécu des choses similaires…

Quoi que ?







© Kira 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Ven 19 Fév - 12:41

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Hilel n'avait jamais dis que tout était noir ou tout était blanc, en vérité il pensait qu'il y avait sûrement plusieurs types de personnes, les définissant par la couleur de leur rukh en plus d'ajouter le passage transitoire entre les blancs et les noirs. Mais l'histoire de chacun était différente, qu'elle soit une marionnette de Solomon ou non. Donc même si on pouvait faire de grandes catégories, les gens étaient différents, tous ne réagissaient pas de la même manière lorsqu'ils étaient acculés, c'était bien pour cela que sa troupe était peu nombreuse.

«  Je pense que le nom qu'on peut donner à cela importe peu, il y a tout de même un flux dans la vie…  »

Hilel fut un peu coupé par les personnes qui gueulaient un peu trop derrière, un début de bagarre naissait et Xelie sursauta, sa pipe lui tombant des mains pendant que le magicien restait de marbre. Elle semblait soudainement énervée… parce qu'elle en avait fait tombé l'objet ? Est-ce qu'elle allait le tuer sous l'énervement ? Apparemment non, elle ne faisait que le menacer. Après ça serait embêtant de tuer quelqu'un en plus jour, les gardes allaient encore se ramener. Contre toute attente le gars ne se moqua pas d'elle en disant qu'elle était juste une fille, elle reprit l'objet et continua la discussion.

Elle lui posa une question ensuite.. assez particulière à vrai dire, qu'avait-il ressenti lorsqu'il avait tué pour la première fois ? Avait-il vraiment ressentit quelque chose ? Il fronça les sourcils avant de se surprendre à réfléchir, il n'avait eu aucun état d'âme à le faire. Ainsi il regarda Xelie tout en lui disant.

«  Rien de plus ou de moins que maintenant. Le travail accomplit et c'est tout.  » Pas heureux, pas triste, pas haineux, rien du tout, juste de la froideur et de l'indifférence. «  Selon ton raisonnement quelle voie ai-je donc choisie ?  »




Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Sam 20 Fév - 18:39





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


       Un flux ? au final quand j’y pensais il n’avait répondu à aucune de mes questions de façon explicite, non, que des détournements. Je le regardais un moment en réfléchissant, sans le remarqué ça faisait déjà un bon moment que je le fixais perdu dans mes pensées… ça m’arrivait rarement mais oui, j’avais parfois des absences. Rien de trop grave mais ça arrivait.

- Mouais, j’ai compris, tu me dévoileras jamais ton point de vue hein ? souriais-je. J’en ai connu des tas de mec qui avaient de même caractère que toi, aucune expression dans le regard, juste un petit sourire effrayant quelque fois mais rien de plus. Mais toi, t’es vraiment le pire d’entre tous… je te jure, jamais vue ça et tu veux savoir le comble dans tout ça ? c’est que ça te rends très intriguant voir même attirant pour certains ou… certaines ? je pris soudain un petit sourire moqueur, d’ailleurs, cela me ferait beaucoup rire d’entendre qu’il y a une élue dans ton cœur ! mais là encore une fois tu n’en diras rien n’est-ce pas ?

         Ayant finit ma boisson j’en commandai une autre, il me balança ensuite qu’il n’avait ressenti ni plus ni moins que les autres meurtres qu’il avait commis. Pfff, belle connerie, je ne le croyais absolument pas, la première fois qu’on tue il y a toujours un effet plus, disons fort que les autres. Une sorte de sensation, un frisson ou même un accélérèrent cardiaque. Certains traumatisent et d’autres font du bien. Il me demandait quel chemin il avait choisi d’après moi, c’était une question difficile. Il m’avait peu parler de lui donc j’avais du mal à construire une réponse.

- Hum… compliqué, je dirai celui du mensonge, de la tromperie. Quelqu’un qui ne se dévoile jamais aux autres ne peut gagner leur confiance. Je pense également que tu ne cherches pas l’amitié, je pense que c’est quelque chose qui ne t’intéresse pas. Ou peut-être que tu as déjà un suffisant. Donc pour résumer, la voix de la solitude. Voilà ce que je pense de toi avec le peu d’information que tu me fournis.

     Pour ma part, c’était également la solitude que j’avais choisi, j’avais abandonné tous les sentiments positifs, ma vie était faite de noir au final, on pourrait dire que je fais partie de l’organisation. Malgré tout ça je n’ai pas maudit mon destin, inexistant. Mon premier meurtre ? un soulagement, me dire que la personne que j’ai tué pour la première fois est morte me détend. J’ai ressenti le besoin de son sang, je la haïssais depuis le jour où il est mort… mon poing se serrait en pensant cela.

Ma mère n’a jamais mérité de vivre.






© Kira 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Lun 22 Fév - 5:57

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 19/05/1002


Hilel se sentait observé depuis un petit moment, enfin non, il l'était réellement, comme si Xelie était perdue dans ses pensées et ne se rendait pas compte qu'elle le regardait comme ça, c'était aussi déjà arrivé sur le chemin pour se rendre vers l'auberge… Un problème avec son visage… du moins… son seul œil visible ? Non, ça devait être autre chose qui la perturbait à son sujet. Il ne tarda pas trop à avoir sa réponse, enfin ce n'était pas ce qu'il espérait mais ça pouvait en être une partie, apparemment, ses actions qui se voulaient froides, calculatrices rationnelles et sombres étaient rattrapées par sa propre façon d'être et il en était donc… intriguant ou… attirant ? C'était pas la première fois qu'on lui disait cela, la danseuse elle aussi en avait fait part. Elle ajouta même qu'elle rirait si quelqu'un était dans son coeur…. Pour le coup il préférait dissiper tout malentendu.

«  Et il est inutile d'entretenir un secret qui n'existe pas, je n'ai personne. Et je serai bien curieux de savoir ce qui peut être.. attirant dans mes réactions.  »

Même s'il avait dit cela, qu'il était rendu curieux, Hilel restait froid. Faire part de certaines émotions ne voulait pas dire qu'il les montrait. Peut-être qu'en tant que femme elle allait pouvoir lui expliquer un petit peu. Ce genre de passion était bien souvent… Un mystère pour notre chef des voleurs.

La réponse à la question qu'il avait posée à Xelie, il la connaissait déjà, il savait quelle voie il avait emprunté, évidemment, et même s'ils était profondément un solitaire dans l'âme, il avait toujours sa troupe, alors pouvait-on dire réellement qu'il s'agissait de cela ? Il avait la confiance de tous les membres de sa troupe. Il avait déjà un ami cher, et ce depuis plusieurs siècles.

«  Ton raisonnement peut paraître juste, mais les conséquences sont fausses. Il y a simplement des gens dont je me fiche de gagner la confiance, ceux qui doivent l'avoir l'ont déjà.  »

Elle pouvait être gagnée par les actes… Sauver des gens de l'esclavage ou de leur vie pour les attirer dans un autre endroit, ou rien n'était pareil avait ses conséquences, et plutôt positives en général. Il n'avait pas l'obligation de se montrer affectueux ou rien d'autre.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Jeu 25 Fév - 15:20





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


     Hilel commençait à montrer de l’intéressement à cette discussion. Il n’avait donc personne dans son cœur ? bizarre, quoi que ? Il me questionnait maintenant sur ce qui pouvait être attirant chez lui. Etais-je intriguée ? oui, pour sûr, mais pas pour les mêmes raisons que j’allais lui donner.

- Tu es déjà attirant par ton corps, souriais-je. On ne peut pas dire que tu es moche ! mais ce n’est pas ça qui m’attire chez toi non, l’amour ne m’intéresse plus depuis bien longtemps… nan ce qui m’attire chez toi c’est ta façon d’être, de t’exprimer. On a envie de savoir ce qui se passe dans ta tête, ce que tu sais ou ce que tu as vécu.  Moi personnellement ça m’intrigue je dois l’avouer.

     J’avais un peu prêt tout dis. Tout ce que je pensais de lui, mais qu’est-ce qu’il pensait de moi ? hum, ça m’intéressait également, peut-être n’en n’avais-t-il rien à faire, pensant cela je rigolai discrètement ne mettant ma main devant ma bouche… pourquoi ça me faisait rire, je ne sais pas.

- Tu as donc des amis ? au moins des collègues je suppose, mais je serai étonnée que ton comportement soit différent de celui-là, vis-à-vis d’eux.

    Mmmhh, je me tâtais à lui poser une question, me concernant. Ça me permettrait de savoir un peut être un peu plus le fond de sa pensée ? Au final je suis curieuse moi aussi. Mais ça réaction allait sûrement être la même, ça finissait par être perturbant, mais on s’y habituait vite finalement. Ah, j’étais trop intriguée par sa réponse !!

- Excuse-moi, mais maintenant c’est à ton tour ! disais-je en tirant la langue, j’aimerai savoir ce que tu penses et de moi ? Ça m'intéresse beaucoup de savoir ton point de vue par rapport à ça.

      J’avais encore une fois fini ma chope de bière, j’en recommandais une autre, histoire de m’hydrater encore un peu. Je me demandais encore qu’elle allait être sa réponse, allait-il rester froid et sans opinion comme avant ou allait-t-il me donner quelque chose de plus construit qu’un simple ‘’oui’’.

Pendant ce temps l’autre restait calme…






© Kira 2015


désolé, celui là est vraiment tout petit petit :s :/...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Ven 26 Fév - 16:06

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Apparemment le magicien était agréable à l'oeil. Le pire étant qu'il ne le faisait pas pour les autres, cr'était juste sa manière de fonctionner, il avait eu besoin d'entraîner son corps pour les batailles et pour être aussi reconnu comme un chef. Apparemment c'était sa froideur qui attirait, pourtant il pensait justement que cela être quelque chose qui allait faire reculer les autres, après cela dépendait sûrement de la personnalité de la personne. En plus, c'était la deuxième à lui dire ce genree de chose, Meluzhianne lui avait dit qu'il était attirant, et toutes les deux étaient… des femmes. Il réfléchissait, Chemsa ne lui avait jamais dis ce genre de choses…

« Je vois. Ma froideur attire, s'en est presque incohérent. »

Lorsqu'il parlait de confiance Hilel avait dit que ceux qui devaient l'avoir l'avaient déjà, cela sous entendait donc qu'il avait en effet des amis, collègues, connaissances et Xelie ne manquait pas de le relever. C'était intelligent, pour le coup, il devait bien l'avouer.

« J'ai des alliés, si tu veux le mot exact. »

C'était un peu un mensonge mais surtout pas totalement vrai, Azzam était son ami, les autres étaient des alliés importants, voire des amis, cela dépendant. Et non en effet son comportement était le même, il était très légèrement attentionné, et encore, si l'on pouvait véritablement parler d'attention. Elle lui posa une question un peu spéciale à laquelle il aurait pu s'atttendre. Hilel finissait son thé doucement puis reposa sa tasse avant de réfléchir quelques secondes pour pouvoir répondre.

« Je pense que contrairement à moi tu es une personne qui feint simplement le fait de ne ressentir que peu d'émotion, surtout quand tu es en combat. Ou peut-être que tu as fini par t''habituer au fait de tuer des gens. Tu me sembles aussi assez observatrice. »

Devoir donner un avis sur tout ça… ce n'était pas son fort et ce n'était pas son intention non plus car il n'avait pas d'avis sur elle, elle était comme ça, et c'était tout il n'avait pas à demandé de modifier quelque chose, il ne demandait pas aux autres de modifier leur comportement car il ne le ferait pour personne donc il ne voyait pas pourquoi il le demandait.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Sam 27 Fév - 15:38





Bousculade au coin d’une ruelle


Feat Hilel


              Ah ! il avait enfin compris, il est un peu long à la détente, peut être que je n’étais que peu explicite, possible. Des alliés, pourquoi, combien était-il ? ah, bonne question, ça m’avait donné envie de les rencontrer pour voir dans quel monde il vivait, ça pourrait être intéressant.

- J’aimerais bien les rencontrer tes… ‘’alliés’’ si c’était possible un jour. Disais-je un rigolant. Mais bon, ça m’étonnerai que ça arrive.

    Ah, il allait me parler de moi, de ce qu’il pensait, m’avait-il réellement captée ? s’avait-il réellement qui j’étais ? ce qu’il disait n’était pas totalement faux mais il y avait une part de sombre dans ce qu’il disait. A ce moment-là pour une raison qui m’échappe encore je changeai complètement de comportement, bizarrement je redevenais ce que j’étais en mission, un monstre sans âme, un être dépourvue de sentiment positif, un mélange de haine, de rage et d’envie de meurtre. Mon regard devenait limite menaçant, et il pointait Hilel, lui restait tout à son habitude, froid et stoïque. Je faisais ça sûrement qui j’étais, qui était la réelle Xelie tueuse de Kou, pour lui montrer certainement ce que je suis sous ce rideau de faux sentiments.

- Observateur ? tu l’es visiblement plus que moi, voir même un peu trop. Je ne disais pas ça pour menacer ni pour casser l’ambiance, non ce n’était vraiment qu’une démonstration de qui j’étais. Mais il y a un point ou tu te trompes, je ne feins pas de ne ressentir aucune émotion, il y en a juste certaines que j’ai abandonnée. On pourrait dire que je suis un condenser de haine, de rage et d’envie de sang, un monstre ou une bête en quelque sorte.

    Il commençait à faire nuit, cela faisait longtemps que nous nous trouvions dans ce bar, je n’avais pas vue le temps passer. Quelque seconde après cette discussion, le barman venait nous accoster.

- Eh bien, ça longtemps que vous êtes ici vous, j’ai fini mon service vous êtes les derniers, on discute ?  

      Toujours avec le même regard, je me retournai vers le barman, mais il changea subitement redevenant amical et gentil, je levai ma main tout en gardant le coude sur la table en sortant un petit : BONSOIR ! tout en souriant.  Le barman sursauta surpris d’une réaction spontanée comme celle que je venais d’avoir. Mais son visage se rassurait quand il vue qu’aucune intention mauvaise envers lui n’était à anticiper.

- Vous parlez depuis un long moment ici, vous êtes en couple non ?
- Cette phrase m’avait un peu choquée, hein quoi ? j’éclatais de rire, si bien que j’en tombait de ma chaise !

       Je n’en pouvais plus, c’était bien la première fois qu’on me sortait une bêtise pareille, moi en couple ? nooooon… impossible, jamais. Si un jour j’avais un amant il mourrait rapidement. De toute façon comme je l’ai dit l’amour ne m’intéresse pas.  J’essuyais les larmes de mes yeux.  

- Sers-moi une autre chope au lieu de poser des questions indiscrètes. Je ne donnais aucune confirmation et aucune négation pour voir ce qu’il allait en tirer.

Je buvais ma chope d’un coup. L’alcool commençait à monter…






© Kira 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Lun 29 Fév - 21:53

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Hilel haussa un sourcil, décidemment c'était le seul mouvement qu'il lui montrait vraiment, et il l'avait déjà fait plusieurs fois. Pourquoi de nouveau maintenant ? Parce que cette femme, cette mercenaire s'il son jugement était assez juste sur les raisons pour lesquelles elle était poursuivie et ses aptitudes au combat, voulait rencontrer ses alliés. Pour quelle raison ? Apparemment c'était pour rire, du moins il l'interprêtait un peu comme ça cela dit n'importe quelle pensée avait toujours un petit fond de vérité. Du coup, Hilel voulait savoir pourquoi et il n'allait pas se gêner à poser la question.

«  Sauf coincidence tu ne les rencontreras sans doute jamais, comme c'est sûrement la première et la dernière fois que l'on se rencontre. Cependant pourquoi voudrais-tu les rencontrer ?  »

Ce sérieux en toute circonstances – ou presque – qui définissait Hilel n'allait pas s'arrêter aujourd'hui. Il mettait les blagues à part et meme s'il était capable de le taquiner il ne le faisait jamais, sauf si c'était quelque chose d'utile.

Lorsqu'il commençait à parler de probables déductions qu'il aurait pu faire d'elle, Xelie semblait se raidir, devenir bien plus froide. Sans que cela ne le gêne, il était comme ça pourquoi râlerait-il lorsque les autres étaient comme lui ? Elle se définissait comme un condensé de haine, mais Hilel avait du mal à y croire. Comment ce genre de personne allait-elle l'inviter dans un bar à boire quelque chose ? Un véritable monstre n'agirait pas comme ça, du moins ce n'était pas la définition qu'Hilel avait du monstre.

«  Dans ce cas il va falloir que l'un de nous revoie sa définition de l'expression « condensé de haine » ou bien de monstre. Ce que je vois là ne ressemble pas du tout à une bête, abandonner tes émotions signifie tout de même que tu es consciente de celles-ci, que tu les a possédé à un moment, et que, ça reste tout de même un rôle à jouer.  »

Du moins c'était l'avis qu'Hilel avait sur Xelie, peut-être qu'il se trompait il ne la connaissait pas depuis longtemps, voire même il ne la connaissait pas en réalité, sauf les observations qu'il avait faites, cela ne signifiait pas vraiment connaître quelqu'un. Il n'avait pas non plus spécialement envie de le faire.

Quelqu'un cependant venait de décider d'interrompre leur discussion, Xelie n'en avait même pas le temps de répondre que le barman qui leur demandait s'ils souhaitaient discuter. Déjà Hilel se demandait comment il avait bien osé les interrompre d'habitude l'aura qu'il dégageait faisait que les autres l'évitaient, et cela lui allait vraiment bien, cependant en regardant autour de lui, il y avait des gens du même genre, et sans doute s'était-il habitué, à force. C'était peut-être dangereux, de s'habituer à ce genre de chose.

Xelie semblait le prendre bien et le salua d'un bonsoir, agréable, assez étonnant d'ailleurs vu l'attitude qu'elle avait il y a quelques secondes. Hilel haussa à nouveau un sourcil lorsque le barman leur demandait s'ils étaient en couple. Il reposa sa tasse vide sur la coupole avant de doucement tirer un peu sur sa capuche qui avait légèrement glissé lorsqu'il avait bu. Xelie semblait véritablement morte de rire… Elle finissait par demander une autre choppe qu'elle vida d'un coup. Et bien, Hilel n'avait pas spécialement envie de devoir s'en occuper… Etait-ce véritablement un devoir ? Il n'avait aucune obligation à ça et le barman se chargerait peut-être d'elle.

«  Il me semble que si vous voyez des clients parler depuis un petit moment c'est peut-être qu'ils ne souhaitent pas être dérangés…  »

Fit-il avec une voix un petit peu plus grave. Hilel n'aimait pas qu'on empiète dans ses discussions, et c'était avec une certaine froideur qu'il lui avait fait comprendre cela, comme d'habitude.



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/11/2015

۞ Rukhs : 124

۞ Localisation : kou

avatar
Xelie Azame

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Mer 9 Mar - 17:38





Bousculade dans un coin d’une ruelle


Feat Hilel


    Pourquoi vouloir rencontrer ses alliés ? ho ! histoire de les connaitre, de savoir qui ils sont, en fait je me posais une question : ils sont tous comme lui dans son groupe ? car ça ne doit pas être des très communicatif. Le problème est que la communication en combat de groupe est décisive. Il n’était pas d’accord avec ma définition du mot ‘’haine’’ et du mot ‘’monstre’’, ha ba oui, forcément tout le monde ne pense pas pareil, est-ce qu’un acteur dans un théâtre possède les mêmes sentiments que ceux qu’il interprète ? non mais pourtant il les fait, donc bon ? C’est un sujet très large sur lequel je n’avais pas envie de m’attarder… donc je n’avais pas répondu sinon un ‘’peut être’’.

    Je commençais à voir trouble, l’alcool était plus fort que je le pensais, mais mouvement commençaient à devenir lent et large, j’avais le cerveau retourné. De plus la nuit tombait, on était resté si longtemps que ça ? et bien pour quelqu’un de peu expansif il a bien tenue la conversation. Ah ? il s’attaquait au patron du bar, lui n’était pas forcément vexer mais ronchonnait un peu en repartant faire ses activités.

- Hihi, C’est pas très gentil. Disais-je avec un sourire un peu perdue.

    Bon il fallait que me prépare, je partais bientôt moi, il fallait retourner à Kou et ensuite partir pour Balbadd. Enfin bon plein de broutille.

- J’espère que tu HIC ! heu… pardon, aura apprécié ton thé.

    Je cherchais une petite minute ma bourse dans ma sacoche, je n’avais même pas assez d’argent pour payer le reste.

- Oups, oh bah tant pis... HIC ! disais-je en chuchotant. Bon, je vais y aller mon ami ! je n’ai pas que ça à faire ! HeheHIC ! oups, encore… décidément.

    Je posais ma bourse à moitié pleine dans sur la banquette, je n’étais même pas sûr qu’il y avait la moitié de toute mes commandes là-dedans, quelque pièce tout au plus mais rien d’autre. Je me levais de ma chaise tant bien que mal, l’alcool ne me faisait pas du bien mentalement parlant. Par contre étant bourré c’était le seul moment où j’étais capable de rire ou de sourire de façon sincère, c’était le réel effet négatif sur moi. Je n’aimais m’exprimer…. Bon, il fallait maintenant marcher jusqu’à la porte : rude épreuve, mes pas n’étaient pas droit. J’avais enfin atteind mon objectif, et je me retournais une dernière fois vers Hilel.

- Allez salut ! au plaisir de se revoir peut-être ? finissais-je en levant ma main pour dire au revoir.

Je ne me souvenais même plus de là où je couchais….







© Kira 2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-   Jeu 10 Mar - 22:38

bousculade au coin d'une ruelle


feat Xelie Azame - le 1/05/1002


Xelie ne semblait apparemment pas vouloir donner plus de détails sur sa définition de monstre.Hilel lui y voyait une contradiction, pour lui elle était bien loin du monstre. Un véritable monstre serait bien plus sanguinaire et sans doute qu'il ne serait pas capable d'avoir cette attitude, de plus pour le magicien un monstre n'était pas un être sans émotions qui tuait sans sourciller ou qui était habité par la haine. Ou la pseudo-haine qu'elle disait avoir, car il n'en voyait rien. La haine, la véritable haine assombrissait le rukh, que l'on croit au destin ou non. Un vrai monstre serait, à son avis quelqu'un qui prenait un plaisir incroyable à tuer, qui n'avait ni camp ni loi, qui faisait juste tout ce qui lui plaisait et qui faisait couler le sang partout ou il passait. Donc qui pouvait ressentir du plaisir. Enfin, qualifier quelqu'un de monstre était assez difficile pour lui, vu ce qu'il était. Il n'était pas un monstre non, juste quelqu'un de froid. Très froid, mais pas un monstre et il trouvait que cette appellation montrait plus quelque chose d'une aberration de la société, d'un jugement normatif.

Comme elle restait évasive sur la réponse, Hilel préférait ne rien répondre d'autre, de toute façon ce n'était pas le genre relancer une conversation, sauf peut-être si elle lui était réellement importante, et là, ce n'était pas le cas.

L'atmosphère changeait ensuite, faut dire qu'elle avait déjà pas mal bu, surtout pour sa corpulence, lorsqu'il disait au patron qu'il ne devait pas les déranger, elle signifiait juste que ce n'était pas très gentil en souriant. Eh bien, l'alcool changeait bien les coeurs. Enfin, il pouvait parler, lui.

«  Bien sûr.  »

Fit-il a propos de son thé. Il appréciait toujours le thé, encore plus dans d'autres situations, mais bon, ce n'était pas le sujet ici. Hilel ne fit aucune remarque sur sa manière de parler ou sur ses « hic » intempestifs, tant qu'elle était compréhensible. Il haussa un sourcil (si si, encore) lorsqu'elle l'appelait « mon ami ». Mouai, si elle voulait mais ce n'était en rien réciproque. Il se contenta de la regarder lorsqu'elle se leva de la chaise avant de répondre aussi froidement qu'avant.

«  Peut-être que nous nous reverrons oui.  »

Non il n'avait pas répondu au plaisir ou autre chose. Oh apparemment le barman vu bien mécontent de voir qu'il n'y avait pas assez d'argent ; Xelie disparue rapidement et il se tourna donc vers notre membre d'Al-Thamen qui lui aussi avait disparu… du moins pour les yeux du patron.


HAHAH, RP clos 8D ♥ merci Xelie !



Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bousculade au coin d'une ruelle ~ [Hilel&Xelie] -fini-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon coin
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» Une ruelle sombre
» Colline de coin de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent Ouest :: Empire Reim :: Remano-
Sauter vers: