AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche du 4ème Magi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: A la recherche du 4ème Magi   Ven 6 Nov - 16:45

1002 - Mouharram (20)

Le doux clapotis de l’eau contre la coque berçait Kaliyo alors qu’elle regardait l’île de Sindoria apparaitre lentement devant elle. D’abord petit point noir perdu sur l’horizon, à peine distinguable dans la nuit tombante, l’île en devenant plus proche laissait apparaitre ses hauts murs rocheux. Ils l’encerclaient comme un écrin protégeant son cœur d’où on pouvait voir s’élever la tour principale du palais du roi, flèche blanche qui refléta une dernière fois les rayons du soleil couchant.

Sans se presser la magicienne mena sa petite embarcation qui comprenait juste une voile, un gouvernail, et deux rames, du côté de l’île qui était opposé au port. Pratique pour se diriger seule, la magicienne avait préféré utiliser ce moyen discret pour s’approcher de cette ville qui était sans doute la plus dangereuse sur terre pour un membre de sa secte.

Mais en se rapprochant de la paroi rocheuse, son bateau devenait de plus en plus difficile à manœuvrer, les courants plus forts à cet endroit la malmenait durement. Elle peinait à garder son embarcation droite, les vagues prenant un malin plaisir à la faire tanguer dans tous les sens possibles.
Manœuvrant le gouvernail des deux mains, Kaliyo donnait toutes ses forces pour tracer son chemin sans se laisser déporter au large ou fracasser sur les rochers tout proches.

Se ne fût que par hasard qu’elle pu apercevoir du coin de l’œil l’énorme forme sombre qui passait sous son petit bateau. Le serpent de mer se dressa juste devant l’embarcation et Kaliyo dût donner tout ce qui lui restait dans les bras pour éviter la collision. La bête la contempla d’un œil surpris comme si elle pensait que son casse croute n’aurait pas dût lui donner autant de fil à retordre. Elle baissa doucement la tête vers la magicienne qui se recroquevilla sur elle-même. C’était le troisième individu de cette espèce qu’elle rencontrait dans ces eaux mais celui là était vraiment imposant. L’océan autour de Sindoria en était vraiment infesté. Si elle avait pu facilement se débarrasser des deux autres sans trop de problèmes grâce à sa magie, elle aurait voulu essayer de ne pas l’utiliser aussi près de la cité.
Sauf que la créature n’était pas décidée à en rester là. Au contraire elle découvrait doucement ses dents, presque avec délicatesse. Cela laissait bien peu de solutions à a magicienne qui se dressa de toute sa hauteur. Kaliyo s’entoura de son borg protecteur et alors que l’animal ouvrait un gouffre noir prêt à l’engloutir, elle monta en amazone sur son sceptre et s’envola dans les airs. Le serpent referma ses mâchoires sur son petit bateau, autant s’en fût pour ses provisions et son moyen de transport discret.

D’un mouvement habile, elle passa sous le coup de la bête qui releva sa tête, désappointée. La magicienne vola à quelques centimètres de son mufle cherchant à la narguer. La bête se détendit qu’un coup pour la chopper au vol mais la magicienne avait prévu son action et évita la créature en s’élevant au dernier moment pour échapper aux crocs dénudés. Elle continua à jouer avec la créature ainsi pendant un moment, cherchant à la rapprocher de plus en plus des remparts de l’île. De droite à gauche, Kaliyo entreprit de monter le long de la paroi rocheuse, prenant garde de ne pas entrer en contact avec le bouclier protecteur de la cité.

Ce bouclier qui était sensé protéger Sindoria de l’intrusion de magiciens non désirés. Elle avait étudié ce sort longuement avec toutes les informations qu’Al Thamen avait pu rassembler. Judal l’ayant brisé quelques années au paravent ils avaient pu connaître d’avantage ses faiblesses mais cela restait de la magie à un très haut niveau, un sort contrôlé par plusieurs personnes qui était ainsi d’une puissance phénoménale. Y provoquer une brèche ne serait en rien discret ni facile. La jeune femme regarda son nouvel ami se tortiller juste sous elle, visiblement frustré. C’était la solution à son problème, bien que cette solution paraisse encore plus folle que d’essayer de pénétrer la défense de Sindoria avec un couteau suisse.

A force de tourner autour de la tête du monstre, la magicienne réussi à le faire grimper progressivement sur la muraille. Finalement, la bête pu voir les champs et les prés de Sindoria s’étendrent devant lui. Il parut bien plus intéressé finalement, par les gras troupeaux qui paissaient devant lui, par rapport au petit amuse-gueule qui le faisait tourner en bourrique depuis un moment. Kaliyo regarda dans la même direction et ne put s’empêcher de ressentir un pincement au cœur en contemplant ce paysage tranquille et paradisiaque ou les arbres plein de fruits côtoyaient des cultures abondantes.

Kaliyo étendit le bras devant elle. Ses doigts effleurèrent une surface lisse et dorée qui étincela avant de la bruler violement. Et pourtant, elle avait prit soin de canaliser au maximum ses rukhs pour ne pas interférer avec le champ magique. C’était une belle magie. Elle ne pu s’empêcher de ressentir un brin d’admiration pour la sorcière qui l’avait conçu. Que pouvais t’on attendre de moins du génie de Magnostadt ? Selon ce qu’elle savait, Yamuraiha, malgré son jeune âge, avait réussi des manipulations de rukhs totalement inédites. De plus, sa puissance dans la magie n’avait plus besoin d’être démontrée. Malgré ses connaissances et années d’expériences, Kaliyo souhaitait éviter l’affrontement avec cette personne, sans même parler des liges ou possesseurs de djinns. Il ne lui restait donc qu’une seule chose à faire…

Avec nonchalance, la magicienne alla se placer juste devant la tête du serpent qui la regarda étonné. Après tous ces tours pour l’éviter, sa proie se mettait d’elle-même à sa portée ? Ni une ni deux, la bête se détendit, plongea sur elle et l’avala d’un seul coup. Son élan l’emporta de l’autre côté de la paroi rocheuse et elle déglutit tout en freinant sa descente sur l’île de Sindoria.
Loin d’être satisfaite, la créature se dirigea en rampant vers les troupeaux bien gras stationnés à quelques mètres.
.....................................................

Assise lévitant dans son borg, Kaliyo attendit que l’intérieur de la bête devienne plus stable pour entreprendre quoi que se soit. Puis, d’un mot étouffé, elle fit jaillir de sa paume une flamme blanche qui lui permit d’éclairer ce qui se trouvait autour d’elle… Se ne fût pas très glorieux. Sans compter une odeur de macérations et de bile, elle pouvait voir les parois de l’estomac du serpent agitées de soubresauts, se préparant pour la digestion. Kaliyo qui retenait sa respiration jusque là crue qu’elle allait vider complétement son abdomen quand elle ne prit rien qu’une petite gorgée de cet air vicié. Si son borg la protégeait du bain d’acide gastrique qui bouillonnait sous elle, ce n’était pas pour autant qu’il était agréable de voir le liquide verdâtre lui lécher pratiquement les orteils.

Le serpent fit soudain un mouvement étrange que la magicienne négocia en faisant tourner la bulle dans laquelle elle s’était enfermée pour garder la tête en haut. La bête fit un autre mouvement du même genre et son borg se fit soudain heurter par plusieurs objets et trempés d’un liquide rouge. Quand le liquide eu glissé le long de sa protection, la femme pût découvrir le train arrière d’un bovin encore agité de tremblements qui dépassait de la soupe gastrique. Les parois de l’estomac se contractèrent d’autant plus, le serpent faisait ripaille là haut et ici on s’apprêtait à convertir toutes ses créatures en énergie.

Ceci dit, la magicienne avait son comptant de bizarreries pour la soirée. Elle abaissa son sceptre et à la pointe de son bâton se mit à tourbillonner un minuscule tourbillon de vent. Puis cet air se condensa et la magicienne y ajouta de l’humidité. La dernière chose qu’elle fit, fût d’utiliser des rukhs de chaleur pour augmenter la température de son petit mélange. Lorsque le sort devint difficile à contenir à cause de l’augmentation de la pression, la magicienne cessa tout simplement d’exercer son influence dessus et le laisse exploser avec toute sa puissance.

.....................................................

Quand l’aube se leva, les habitants de cette région de Sindoria découvrirent les restes d’un beau spécimen de serpent de mer au milieu d’un de leur enclos. Les animaux survivant avaient tous fuis par la barrière cassée qui entourait leur enclos, loin de la carcasse qui commençait déjà à pourrir et dont une odeur de mort se dégageait. Odeur qui venait principalement du fait que le ventre de la bête avait explosé sous une force que les villageois ne parvinrent pas à comprendre. Le contenu de l’animal s’était répandu un peu partout ce qui rendait toute approche et enquête difficile.

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du 4ème Magi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Océans  :: Sindoria :: Zones extérieures :: Forêt environnante-
Sauter vers: