AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Jeu 20 Aoû - 23:10





Cléopatra Valerius


feat. Lotti Baskerville

Identité


ÂGE : Vingt-quatre années.
ORIENTATION SEXUELLE : ... Question étrange.
CAMP : Neutre
GROUPE : Empire Reim
STATUT : mage de Lumière
CAPACITÉ(S) :
Cléopatra est une magicienne de Lumière, spécialisée plus précisément dans les sorts d'illusions, et les boucliers réfléchissants. Elle évite cependant d'aveugler directement et trop brutalement ses ennemis avec sa magie, car elle a trop tendance à rendre cet aveuglement... définitif. Elle maitrise aussi la magie de gravité.
Cléo a également une affinité avec la magie de force, à laquelle elle fait rarement appel cependant.

Descriptions


Caractère

Cléopatra avait autrefois été une personnalité heureuse. Autrefois, elle avait été ce genre de jeune femme, pleine de vie, souriant presque naïvement, prête à ouvrir ses bras à toute aventure ou mésaventure venue. Aujourd'hui, il ne restait plus grand chose de cette jeune fille. Elle avait été enterrée vivante quelques années à peine auparavant.

Désormais, il n'en subsistait plus qu'une adulte. Même sa mère, dans son humble stupidité, paraissait être une enfant, à ses côtés. Cléo était devenue mâture, responsable, respectueuse. Le respect par exemple, était un des principes qui animait le peu de vie qu'il restait encore dans son âme. C'était quelque chose qui avait autant de valeur à ses yeux que la loyauté. La loyauté à sa famille, à sa cause. Quand bien même elle n'en supportait aucune de cause juste, noble ou lâche, elle respectait la loyauté. Quand bien même elle ne les comprenait pas toutes. Il y avait longtemps, elle avait cessé de chercher à les comprendre.

Cependant, même devant cette âme en peine, il restait une certaine passion, qui l'agitait. Un moteur de vie. Un principe premier, qui prouvait que malgré son masque d'indifférence bien souvent intact, il restait encore une lueur de vie. Lorsqu'elle piquait ses colères. Certes, elle n'avait jamais été d'une nature très patiente. Toute personne l'ayant côtoyé, ou la côtoyant encore à présent pouvait le confirmer. Elle s'énervait vite. Elle s'énervait pour de bonnes raisons, à savoir les siennes, mais elle s'énervait vite quand même. Principalement contre le gens qui cherchaient à la faire sourire, rire, pleurer, crier, bref, tous ceux qui recherchaient à faire naître en elle une émotion autre que de la tristesse. L'avantage était qu'ils étaient peu nombreux : son frère, son père, sa (divine) maîtresse et le garde du corps de cette dernière. Sincèrement, c'était suffisant. Amplement.

Après, il y avait bien un autre moteur, qui animait sa vie. Peu original certes, mais la gourmandise était un des péchés mignons, de la demoiselle aux cheveux orangés. Elle aimait, grignoter en cachette, grignoter un dernier biscuit le soir avant de se coucher, une part de gâteau par-ci, une part de sucrerie par-là. Elle aimait le sucré. Le sucre était la seule chose qui la rendait mignonne qu'on disait. Cela aussi, ça avait le don de lui taper sur le système.

Mais bien moins que l'amour. L'amour, c'était une émotion, un sentiment qu'elle supportait mal, exposé en public. Parce que cela faisait mal, de voir le bonheur des autres vous exploser à la figure sans que vous puissiez y échapper. L'amour était un sentiment qui l'avait dégoûtée longtemps, un dégoût qui commençait seulement à guérir. Et encore... Parfois, voir toute cette affection lui donnait envie de maudire dangereusement le destin. Et elle l'aurait fait depuis longtemps. Elle l'aurait fait depuis tellement longtemps, si elle n'avait pas chéri aux tréfonds de son cœur, en secret, deux personnes si particulières et vitales à son être tout entier. Quand bien elle se refusait à montrer cette douce affection qu'elle avait pour eux.

Physique

On ne pouvait pas vraiment la louper, avec des cheveux pareils. D’ailleurs enfant, elle se souvenait du nombre incalculable de fois où les commères du mois lui avaient demandé si sa mère avait confondu le lit de son père avec celui d’un fanalis. Mais non, elle avait juste les cheveux roux. Et roux, ce n’était pas rouge, c’était orangé. Point. Elle n’était pas une fanalis.

Cheveux oranges et yeux roses. Là oui c’était le pompon, on la ratait encore moins. Cheveux oranges et longs, yeux roses, grande depuis sa crise d’adolescence qui ne semblait toujours pas s’être terminée. Mais ce que la fille avait toujours le plus mal assumé, c’était sa poitrine. Elle détestait cette poitrine immonde et généreuse ! Et dieu seul savait que lorsque l’on aimait les vêtements prêts du corps, ce genre d’attribut féminin devenait un véritable complexe. Encore pire que ses cheveux ! Pourquoi fallait-il qu’on lui ait fourni deux obus à la naissance… Parce que oui, elle les aimait tellement, ces robes moulantes, ces robes rouges, blanches, qui épousaient la moindre de ses formes ! Enfin, l’avantage au moins, c’était que même avec son caractère de cochon, elle restait agréable à regarder. Il fallait bien quelque chose qui aille chez elle s’il vous plait. Elles étaient jolies, sa taille et ses trop grand jambes que la femme détestaient également.

Enfin, mieux valait une silhouette mal acceptée que la tête de déterrée qu'elle affichait constamment. Toujours à dormir tard, à faire insomnie sur insomnie pour une raison ou une autre. Une tête de déterrée qui pouvait faire peur. Teint pâle certains matins, cernes creusées par le manque de sommeil. Jamais par des larmes. Elle ne pleurait pas. Elle ne pleurait plus.

Histoire ou rp-test (prédéfini)



Cléopatra est née à Reim, dans une vieille famille de marchands. Deuxième enfant d’une famille aisée, elle connut durant toute son enfance une vie facile et ne manqua jamais de rien. Elle était simplement heureuse, avec ses parents, certes trop surprotecteurs, son frère et sa jeune sœur. Une famille soudée, tout simplement. Une famille heureuse. Et une jeune adolescente joyeuse et pleine de vie. Si on omettait, bien évidemment, les railleries récurrentes dont elle était bien souvent la cible depuis son plus jeune âge, à cause d'une simple couleur de cheveux qu'elle avait hérité de sa grand-mère. Mais une jeune adolescente joyeuse et pleine de vie. Une jeune adolescente extrêmement complice avec sa cadette, comme les doigts de la main. Il était pratiquement impossible de les séparer l’une et l’autre. Même si les choses commencèrent à changer lorsque les deux demoiselles, âgées respectivement de quatorze et douze ans partirent pour Magnostadt pour y étudier la magie.

Elles étaient douées, elles méritaient le meilleur, quand bien même leurs parents les envoyaient au loin, dans un pays considéré comme ennemi. Mais toutes deux étaient soudées, et elles savaient qu’elle pouvait affronter toutes les difficultés du monde ensemble. Sa petite sœur était la personne en qui elle avait le plus confiance au monde.

Et elles y vécurent six ans. Six ans où l’influence du royaume des magiciens avait agi violement sur la mentalité de sa cadette. Une influence qui effrayait Cléo, qui n’avait pourtant rien fait, pour remédier cela. Parce qu’elle avait encore de l’espoir à cette époque. L’espoir que son adorable petite sœur les portait toujours dans son cœur, qu’elle était restée la même adorable petite fille que lorsque toutes deux avaient quitté le domicile familial. Quand bien même elle ne supportait plus la petite Valerius, qui ne pouvait plus voir sa grande sœur, sans se montrer désagréable, irritante, dangereuse. La rousse en avait peur. Mais l’espoir était ce qui la faisait vivre. Même cet homme qu’elle avait rencontré à Magnostadt et à qui elle était alors fiancée lui avait dit de conserver cet espoir si unique. Il la soutenait à l’époque. Elle n’osait pas douter, par conséquent.

Et lorsqu’elles revinrent à Reim, les choses changèrent radicalement et définitivement.

Elle perdit tout d’abord sa meilleure amie, sa confidente, celle en qui elle plaçait toute sa confiance. Elle la perdit lorsque celle-ci n’hésita pas une seconde et tenta d’assassiner leur mère, une « goi », une faible humaine. Même aujourd’hui, la magicienne ne savait ce qui avait pris à sa cadette.

Elle la perdit également lorsque ses deux véritables points d’ancrage la trahirent. Son fiancé s’enfuyant avec sa propre sœur. Une trahison abominable pour son petit cœur si joyeux, pour une demoiselle si vive de caractère. Ce n’était pas qu’elle n’avait jamais été proche de ses parents… enfin si. C’est juste qu’elle ne partageait que peu en commun avec eux. Elle avait refusé de reprendre le magasin familial avec son frère, en se mariant. Elle leur était loyale, elle aimait sa famille, mais c’était tout. Elle leur était reconnaissante de tout l’amour qu’ils lui avaient donné. Mais elle était déjà indépendante à l’époque. Dépendante de sa sœur, mais indépendante de toute autorité parentale. Une demoiselle mâture depuis bien trop longtemps.

Et une fois le choc passé… Elle avait changé. Car de cet événement, il y avait des choses dont elle refusait de parler. Il y avait des choses qu'elle refusait de laisser sortir. Mais elle connaissait les regards portés à son égard par ceux qui autrefois lui avaient été proches. Elle connaissait ces regards de pitié, ces regards qui ne savaient où se mettre, où se poser en sa présence. Elle connaissait cette pitié, dont elle n'avait pourtant jamais auparavant fait les frais. Même les railleries n'étaient plus au rendez-vous. Les gens savaient. Autour d'elle ils parlaient, en pensant qu'elle ne se rendait compte de rien. Ils savaient pour son cœur en miettes... Ils savaient pour le reste. Ils étaient au courant pour tout. Du fait qu'elle était tombée si bas, que personne ne voudrait plus d'elle, qu'elle était salie jusqu'au plus profond de ses entrailles, de son âme. Mais ils savaient aussi qu'elle se relèverait. Un jour, dans un temps indéterminé. Un jour.

Mais en réalité, le choc ne passa jamais. Le choc n’était toujours pas passé, encore à présent. Elle était dégoutée de l’amour, elle était dégoutée de toute confiance qu’elle pouvait donner. Elle avait longuement refusé de la confier. Parce que cela faisait mal. Elle refusait de souffrir. Elle refusait de souffrir à nouveau. Cléo avait refusé de souffrir, jusqu’au jour où elle avait fait la rencontre d’une jeune diplomate de son empire. Une jeune demoiselle de la noblesse qui l’avait prise à son service. Et la mage de Lumière s’était attachée. Elle avait beau se montrer indifférente à toute affection venant de la part de son entourage, elle s’était attachée. A celle qu’elle servait et au garde du corps de cette dernière.

Et aujourd’hui elle le savait. Si on la trahissait à nouveau, ou s’il leur arrivait quelque chose, elle sombrerait à nouveau. Elle avait déjà sombré une fois, elle s’était relevée. Mais elle pouvait aisément recommencer.


Soi réel



Code du règlement : Validay
Pseudonyme : Cléo, j'aime bien ♥
Comment avez-vous connu ce forum : Juste une ancienne sur le retour
Autre chose ? : Hm... Nope


MAGI RPG soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Cléopatra le Jeu 8 Oct - 22:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Ven 21 Aoû - 12:32

Re bienvenue sur le forum,
Alors finallement tu as pris Lottie,
Je te souhaite une bonne continuation et rp bien lorsque tu seras validé 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Sam 22 Aoû - 0:53

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas

SUBORDONNÉ DE KOUMEI

۞ 1ère apparition : 17/07/2013

۞ Rukhs : 520

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : Bloquée dans l'empire Kou avec un Koumei psychopate!

avatar
Famita Karan
SUBORDONNÉ DE KOUMEI

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Sam 22 Aoû - 11:42

Rebienvenue, Cléo! :3 ♥

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Arigato démon du thé ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 517

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Sam 22 Aoû - 13:24

Bienvenue sur le forum =D

N'hésite a poser tes questions !

Oh et si y'a pas de raison de ne pas avoir mis de nom de famille, faut le rajouter à ton pseudo ;)

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Sam 22 Aoû - 13:58

AHujnefinoe... Bref Lottie :D
Même si je te l'ai déjà dit sur la cb, bienvenue à toi ! Au plaisir de pouvoir rp un jour !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Ven 28 Aoû - 23:23

Hey !!

Merci beaucoup à tous pour votre accueil, ça fait plaisir d'être toujours bien accueillie
Oui en effet j'ai pris Lottie x) et je suis heureuse d'avoir enfin pu mettre un caractère sur ce personnage xD

Merci Aamet ♥️ Je le ferai logiquement sous peu, lorsque je me serai (enfin) décidée o/
Revenir en haut Aller en bas

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 517

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   Jeu 8 Oct - 21:58

Bouh :D

Bon bah j'ai quelques remarques, mais rien à changer plus des choses à ajouter en fait o/

1) Comme je te l'ai dis sur la CB, tu dis d'abord qu'elle est rousse, cheveux oranges donc, puis qu'elle a les cheveux roses. On est d'accord, tu l'a bien dis, les cheveux roses et les yeux c'est la couleur des fanalis donc peut pas y avoir de personne les ayant autrement o/ Par contre soit je suis bigleuse soit ton vava me semble avoir les cheveux roses avec des reflets orangés. Si jamais tu veux je peux te faire une petite recolo.

2) Dans ton physique tu parles de cicatrices sur ton dos, or dans ton histoire tu ne mentionnes pas t'être fait blessée ? (ou alors je sais pas lire) xD

3) Encore une fois, en parlant de tes cheveux tu dis que tu as été charriée à cause d'eux, mais tu n'en fais toujours pas mention dans ton histoire du coup ça serait bien d'ajouter ça :)

Sinon pour ta magie n'oublie pas que tu maîtrises aussi la magie de gravité et que ta deuxième affinités est la magie de force :)

Bonnes modifications !

EDIT # suite aux modifications continuées via la CB je valide ta fiche ! Bon RP !

۞ • ۞ • ۞ • ۞

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I just want them dead... Am I pathetic ? || Cléopatra [ Finite ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» pretty much dead already ◭◭ PHOENIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives :: Fiches-
Sauter vers: