AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]   Jeu 6 Aoû - 21:18



Le vent t'a guider jusqu'à moi ...
Naya & Mia


Le soleil était bien haut aujourd'hui, le ciel était totalement bleue et ici tout allait pour le mieux …


Mais si j'étais venue à Reim ce n'était pas pour me prélasser bien au contraire. La raison de ma venue ici se trouver être mon entraînement … Ben quoi pourquoi vous me regarder comme ça ? Oui, moi aussi je veux un jour pouvoir conquérir un donjon et avoir mon propre Djinn, mais pour cela il faut s'entraîner. Alors, lorsque j'ai entendu dire qu'il y avait ici beaucoup de personnes forte, je me suis dit que peut-être l'un d'eux voudraient bien me prendre comme élève. Mais toutes mes tentatives furent en vain … Pourquoi personne ne voulait me prendre comme disciple ?
Mais, bon ce n'est pas pour ça que je vais abandonner … En effet je  vais encore essayer de trouver un professeur (parle à elle-même) 


Mais aujourd'hui, on n'est pas là pour parler de cela … Car, là je vais faire un petit concert dans les rues marchandes pour gagner de l'argent. Hé, oui puisque je n'ai pas de parents et pas trop d'argent, il faut que j'en gagne par moi-même pour pouvoir survivre, c'est ce que j'ai appris en arrivant ici. Déjà je ne vous dis même pas lorsque j'ai débarqué ici avec mes habits de Tran, on m'a direct trouver bizarre. Mais j'ai été aidée par un jeune couple qui m'ont offert à manger et des habits ils voulaient même que je me repose chez eux, mais c'est moi qui a refusé. Ils avaient déjà été très gentils avec moi, alors je ne pouvais pas me permettre plus. 

Commençant à m'habiller en enfilant une robe qui arrivait un peu plus au-dessus des genoux de couleur rose pâle avant de me coiffer, de me maquiller (dessine aussi la marque des Tran sur son front), d'enfiler mon bracelet et le pendentif de ma mère, mais aussi le plus important des chaussures ! Ah, la, la qu'est-ce que c'est cool des chaussures quand même. Bon passons … (Déclaration de guerre à Aladdin XD *sort*)
Je sortais de ma chambre pour sortir en ville et de monter sur une sorte de petites scènes, il y avait déjà un petit public qui attendait ma venue. Hé, oui tu l'as peut-être compris, mais puisque je suis super maladroite je ne peux pas travailler comme dans les restaurants, le bricolage … Bon tu as compris en tout. C'est pourquoi je chante. Hé, peut-être qu'un jour grâce à ça j'arriverais à retrouver onee-chan … J'aimerais tellement un jour la revoir, maintenant elle a dû devenir une magnifique femme et peut-être qu'elle a déjà trouvé un homme … Bah, j'espère qu'elle va bien en tout cas.
Me disais-je à moi-même. Avant de bouger dans tous les sens ma tête pour arrêter de penser de ça et de plutôt me concentrer pour ce qui m'attendait.



   
 
▬ Salut vous tous vous allez bien ? Si vous êtes ici aujourd'hui c'est pour m'entendre chanter n'est-ce pas ? Pour cela veuillez déposé l'argent dans le petit bocal en face de moi.  


Disais-je avec un grand sourire charmeur … Hé, oui il faut parler comme ça pour avoir du succès parfois. J'attendais que cela soit fait en voyant plein de personnes s'asseoir à leur tour pour voir le spectacle tandis que d'autre était debout et regarder un peu plus loin. Fermant doucement les yeux avant de commencer à chanter ma chanson préférée. Cette chanson je l'avais entendue de ma mère et la deuxième personne qui l'avait entendue pour la première fois était ma sœur. Je l'avais chanté quand j'étais enfermé dans cette pièce sombre. Maintenant que j'y pense ça serait tellement drôle de voir ma très chère sœur apparaître comme par magie.

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 294

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]   Ven 7 Aoû - 14:04



IL SUFFIT PARFOIS D'UNE CHANSON
La réalité était parfois difficile à accepter. Jasmine disparue, Naya avait atterie à Reim aux côtés du prince de Balbadd après avoir traversée une tempête. Les pertes étaient lourdes, mais tout n'était pas perdu. Jasmine était forte, et Scylla sur le navire, il a très bien pu lui venir en aide. Il était peu probable que le navire ait coulé, la bleue refusait ne serait-ce que de penser à cette éventualité. Avec Alibaba, ils s'étaient temporairement installés dans une auberge le temps de décider à ce qu'ils feraient. Profitant de l’absence de son ami, Naya partit explorer la capitale. Remano était une ville impressionnante, ici, la tran pourrait sans doute trouver ce qu'elle recherche depuis si longtemps. Elle avait assez attendu. Marchant le long des rues marchandes, elle observait les stands qui se trouvaient face à elle. Désormais elle était bonne à refaire son stock de plantes médicinales et de livres. Mais ce n'était pas la raison principale de sa venue au marché, il lui fallait des armes, un moyen de se battre.

Le navire de Sindoria avait bien quelques épées et sabres, mais cela ne correspondait pas à la bleue qui était plus traditionnelle. Dans son village les principales armes sont les arcs et les lances, c'est avec ces armes qu'elle voulait combattre. Elle finit par trouver ce qu'elle voulait. Dans un petit stand d'armes et d'armures, un arc en bois, sculpté à la main. Il était exactement comme ceux des archipels, seulement en voyant le prix, Naya ne put s'empêcher de pousser un cri, dépitée. Comment pouvait-on mettre un tel prix pour un bout de bois taillé et quelques cordes ? Avec ce qu'il lui restait d'argent, il était préférable de manger et de dormir, surtout qu'ils étaient deux. Elle ne pouvait pas se permettre de dépenser inutilement ses économies. Il lui faudrait sans doute chanter comme elle le faisait autrefois à Sindoria ou à Kou. Ses chansons lui avaient d'ailleurs permis de nombreuses rencontres. C'était un peu sa compagne de voyage depuis son départ.

Fermant les yeux en se remémorant son trajet, elle chantonna la mélodie. En arrêtant il lui semblait continuer d'entendre sa langue natale. Sans doute y pensait-elle tellement fort qu'elle entendait la chanson de sa soeur. Mia... Elle s'en voulait de l'avoir laissée, mais elle était courageuse et débrouillarde, peut-être même avait-elle déjà quitté l'île. Après tout lors de sa venue dans son village avec son fiancé, ni elle, ni Taima n'avaient étaient vues. Il n'y avait jamais eu autant de départs dans les archipels en une si courte période. Mais cette génération avait soif de voyages et de découvertes. Le monde était grand, vaste, et pour les habitants de ce petit bout d'île, il y avait encore de nombreuses choses à découvrir.

Sans s'en rendre compte, Naya avança jusqu'à une petite place où plusieurs personnes étaient installés. La mélodie semblait être réelle, et cette voix... Comme prise d'un doute, la jeune tran se mit à courir à travers la foule, se créant un chemin jusqu'à la petite scène. C'était impossible... Ou du moins trop beau pour être vrai. Mais si cette chanson, si cette voix était bien celle qu'elle croyait alors Mia.. Mia était là. Désormais face à la scène, la voyageuse leva finalement les yeux vers l'origine de cette voix. A ce moment-là son coeur s'arrêta presque l'espace d'une seconde. Et oubliant tout ce qu'il y avait autour, elle se mit à crier dans la foule.

   
 
▬ Mia ?!  C'est bien toi Mia ?!  


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]   Sam 21 Nov - 17:38



Famille ...
Naya & Mia


Etre seule, je l'ai été pendant très longtemps … Même le ciel se fichait du pauvre insecte que je suis.
Je n'étais qu'une créature apportant la malchance et la tristesse, au final … Même ma mère, celle que j'aimais tant est parti avant moi. Mais pourtant, elle, cette fille qui est comme ma sœur était … La seule, ma première amitié. Elle m'a tendu sa main et m'a montré que je n'avais pas besoin de rester enfermé dans cette pièce sombre. Elle a su me sourire, m'aimer, me conseiller et me consoler.
Son nom … Naya !

Si, j'étais ici en ce moment même c'était grâce à elle, je ne pourrais jamais la remercier assez pour ce qu'elle a fait pour moi. Je l'adore, nous ne sommes pas du même sang, mais elle est sans aucun doute la personne que j'aime le plus au monde. Si, j'ai bien un rêve en ce moment même, ça serait de la revoir. Mais, je le sais, en continuant d'aller de l'avant comme je le fais en vivant la tête haute, je sais … Je pourrais revoir son doux visage souriant …
Je ne veux pas perdre espoir et peut-importe la douleur et la souffrance j'irais toujours de l'avant sans jamais renoncer, car … Il y a encore tellement de choses que je veux découvrir.
Je veux en savoir plus sur ce monde qu'on a essayé de me cacher. Peut-être aurais-je du ne jamais sortir ou rester seule dans mon coin. Mais, j'ai désormais un rêve. Je veux vivre et voir ce qu'il m'était impossible d'apercevoir de mes yeux apeuré.
A cette époque peut-importe le nombre de larme qui coulaient sur mes joues et mes prières, Solomon ne me regardait pas.

Mais, peu impore ! Je ne suis plus celle d'avant, je suis devenue débrouillarde et je vis heureuse, certes je me sens si seule … Mais, ici, j'arriverais à faire des connaissances, des bonnes ainsi que des mauvaises, mais … Je ne suis plus aussi seule. C'est peut-être idiot de ma part, mais disons … Que me dire que je ne suis pas seule me permet d'avancer.
C'est pour cette raison que je chante désormais, cette chanson que Naya aimait tellement, je la faisais partager au peuple des autres mers.

Lorsque la foule se rassembla en face de moi en déposant l'argent dans mon petit bocal je me mis sans attendre une seconde à chanter le plus fort possible. Cette chanson, Naya l'aimait tellement et c'était celle qui lui avait permis de me trouver. Mais, le problème dedans, c'est que personne d'autre que ceux qui parlent mon langage pouvait comprendre ses paroles … Ainsi que sa véritable signification pour moi.
Elle raconte mon histoire et ma tristesse du passé. Le passé d'une enfant détestait de tous et soit disant maudite.

Continuant de chanter, j'entendis une voix que je reconnaissais bien cette voix … En l'entendant j'ouvris doucement les yeux et en voyant … NAYA ?
Je ne rêvais pas c'était elle, je ne voyais même plus la foule, mais seulement elle.
En voyant son visage je m'arrêtais de chanter avant de sentir des larmes de couler au bord des yeux avant de sauter du haut de la scène pour me jeter sur elle.


   
 
 ▬ Naya, Naya … Naya, c'est bien toi je ne rêve pas, tu es bien là …
Je suis tellement heureuse onee-san …

Relevant la tête je me mis à lui faire en grand sourire en la regardant de mes yeux humides.


   
 
▬  Je suis de retour onee-san !

made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
 
Tel le chant d'une luciole je regarderais ce que nous réserve l'avenir [PV : Naya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]
» Entrainement n°1 ~ Surprends-moi ! (Pv: Luciole)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent Ouest :: Empire Reim :: Remano :: Rues marchandes-
Sauter vers: