AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Dim 5 Avr - 16:45

Ce matin tu t’étais réveillé plus tôt que d’habitude. Tu n’étais même pas sûr d’avoir dormi à vrai dire. Tu avais réfléchis toute la nuit. Hier, Myron, ta supérieure que tu considérais comme une grande sœur, t’avait appris que des citoyens de l’Empire t’avait traité de couard et qu’elle s’inquiétait pour toi. Tu n’en voulais pas à ceux qui t’avait insulté, au fond ils avaient peut être raison. Cela ne t’amusait pas vraiment de te reconnaître dans leurs propos mais c’était une faiblesse dont tu n’avais toujours pas réussis à te débarrasser. Ce qu’Hakuryuu-san t’avait dit à l’Empire Kou aurait peut-être dû te faire réagir. Pour éviter de blesser les autres et de ne te tâcher les mains de leur sang, tu t’efforçais de ne pas rendre les coups et de fuir devant chaque combat. Pendant toutes ces années si tu avais agis ainsi ce n’est pas parce que tu craignais de perdre la vie. Au contraire, tu savais que la force bestiale d’un Fanalis pouvait prendre la vie de bien des gens. C’est cela qui te dégoûtais justement. Résultat : tu étais doté d’une force dont tu refusais de te servir et tu laissais Mû et les autres se salir les mains à la place. C’est vrai que vu comme ça, tu faisais preuve de lâcheté. Pourtant tu ne voulais pas laisser ta famille porter ce fardeau à ta place. Ce n’était pas seulement pour partager leur peine que tu avais envie de devenir plus fort.

C’était aussi pour protéger cette famille. Ce monde pouvait être cruel. Tu ne voulais pas te mêler à la cruauté de certains hommes mais c’était peut-être ainsi que cela fonctionnait. Tu allais te soumettre à leur sadisme, devenir comme eux ? Non, tu voulais juste empêcher que les personnes que tu aimes se fassent du souci pour toi… Surtout que toutes les personnes auxquelles tu tenais n’étaient pas des fanalis. Si jamais d’autres êtres qui te sont chers se faisaient tuer devant les yeux car tu étais incapable de faire quoi que ce soit à cause de ta faiblesse, tu ne sais pas ce que tu deviendrais. Ils pouvaient aussi bien mourir de ta main lorsque tu te mettais à boire. Les fanalis ont en général peu de problèmes et ne causent pas tant de dégâts que ça même si ils se mettent à boire. Mais toi qui passais ton temps à te retenir, à garder tes muscles endormies en temps normal devenais incontrôlable lorsque tu commençais à boire. Ta force ne se libérait qu’à ces moment-là et tu mettais les autres en danger, toi qui t’étais promis de ne jamais utiliser la violence pour tes intérêts personnels, tu devenais ce que tu redoutais lorsque ta bouche avait eu le malheur de rencontrer un breuvage un peu trop fort. Si tu restais toujours les bras croisés c’est normal que tu finisses par craquer et péter des câbles quand tu avais bu.

C’est pour réaliser un équilibre parfait entre les fois où tu buvais ou que tu étais Agen que tu t’étais réveillé tôt ce matin à la plus grande surprise des autres. Qu’ils furent surpris lorsqu’ils virent le petit Prime avec une flamme de détermination dans son regard se rendre sur le terrain d’entraînement sans même manger. Te remplir le ventre n’était pas ta plus grande priorité en ce moment, c’était le cas de le dire. Bien que la nourriture de Rehm fût très bonne, tu préférais faire quelques échauffements avant de te rassasier. Tu attendrais que tu sois vraiment affamé pour prendre un en-cas. Quoique ce n’était pas plutôt déconseillé de se dépenser sans avoir rien mangé avant ? Ben… Tu ne savais pas vraiment en fait, tu avais toujours l’habitude de t’entraîner assez tard en général. Et si tu te rendais tout de suite dans une auberge il y avait des risques qu’un fanalis ait envie de te faire la conversation et bien que cela ne te dérangeais pas, ça pourrait te retarder dans ta formation solo. Une formation que tu devais avoir terminée depuis bien longtemps déjà… Quel retard tu as sur les autres ! Tant pis, tu ne mangeras que si vraiment tu as faim.

Ignorant les gargouillis qui commencèrent à se faire entendre, tu terminas tes étirements dans la bonne humeur. Tous les jours, tu faisais tes échauffements avec l’aide de Myron mais aujourd’hui tu préférais les faire seul, la jeune femme avait autre chose à faire que de te materner. Cependant lorsque tu terminais de t’étirer, tu ne sus pas trop quoi faire. Penaud, tu observais le terrain tout en réfléchissant. Toutes les cibles avaient étés détruites par les autres membres. Peut-être que grand frère Rohroh était passé par là ? En tout cas tu ne pourrais même pas te défouler en terminant son travail, il les avait toutes achevés. Il allait falloir attendre qu’on en ramène d’autres.

Tu soupirais, déçu. Allais-tu encore devoir courir en attendant ? Déçu, tu baissais la tête. Allais-tu devoir remettre ton entraînement à demain ? Un vrai adversaire serait le bienvenu dans ce cas, quelqu’un que tu chercheras à viser sans pour autant le blesser bien sûr… Mais tous étaient occupés. Tu n’allais tout de même pas les déranger. C’est alors que des bruits de pas se firent entendre. Tiens, ça venait d’assez loin mais quelqu'un s’approchait de toi. Peut-être faisais-tu pitié à rester seul ainsi ? Tu te retournas et tu fus soulagé en voyant une autre tignasse qui partait sur le roux. Quelle joie de voir un autre membre se promener par-là alors que tous les autres étaient préoccupés par les affaires de l’Empire et les missions liées à celle-ci.

- Bonjour ! , fis tu joyeusement en voyant ton camarade approcher. Tiens, n’était-ce pas Natsu ? Mais oui, c’est bien lui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 6 Avr - 8:18

Il voulait se changer les idées pour ne pas rester toujours enfermée dans le palais, alors la prêtresse avait sans doute réussi à lire dans son esprit étant donné qu'elle lui accorde sa journée tant qu'il ne va pas trop loin, après tout on ne peut pas savoir ce qui peut arriver justement dans la ville où ailleurs dans le monde. Bref, notre ami avait choisi d'aller voir un peu sur le terrain d’entraînement ce qui pouvait bien ce passé, après cela fait un petit moment qu'il ne s'était pas lui-même exercé avec son Djinn pour différentes raisons surtout.

*Bon, je vais bien trouver une personne pas assez entraîné et qui voudra sans doute me demander de l'aide, enfin je ne le montrerais pas de suite.*

Le jeune homme ne put aller loin qu'une voix le fit sortir de ses pensées et elle ne lui était pas inconnue pour autant, alors notre jeune ami se retourne afin de voir Prime pas très loin pour alors se mettre à lui sourire. Il regarde le garçon dans les yeux comme pour se demander ce qu'il allait lui demander, mais sans trop se douter non pus, alors Natsu n'attendit pas trop longtemps pour parler à nouveau.

"Salut, alors tu fais quoi de beau par ici ? Je ne te pensais pas du genre à vouloir t'entraîner."

Natsu garda quand même son sourire pour montrer qu'il lui demande sans vouloir le mettre en colère ou autres choses dans le genre justement, après tout ce n'est pas son genre de faire cela bien entendus. Il était arrivé a coter de lui et avait donner une tape sur ses fesses comme toujours, après tous il le trouve a croqué et se l'aurais bien fait si n'aimait pas que les filles.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 13 Avr - 12:11

Tu avais beau cherché à te souvenir d’un échange que tu avais pu avoir avec Natsu ou d’une conversation qui ne se résumait à un simple « bonjour ça va » que vous auriez eu mais rien ne te revenait. A croire que vous n’en ayez jamais eu ? Si c’est vrai, c’est plutôt dommage. Etant donné que pour toi la Corpse Fanalis était ta famille, tu trouvais cela dommage de ne pas s’entendre avec un membre de sa famille ou de ne pas savoir beaucoup de choses sur lui en dehors de ce qu’on t’avait dit. C’était plutôt bizarre. Tu avais l’impression de découvrir que tu avais un frère. Voyons un peu, que savais-tu sur Natsu Yamada ?

Tout comme Mû et Myron, ce n’était pas un fanalis de sang pur. Fils d’un fanalis et d’une humaine, il était bien plus proche de Myron que tu ne l’étais malgré le fait que tu la considérais comme une grande sœur. Même si le fait que vous ayez le même âge et que vous soyez tous les deux proches de la jeune femme te revenait en tête, tu n’étais pas jaloux. Tu pensais qu’elle portait autant d’attention à Natsu qu’à toi. Et si ce n’était pas le cas, tu ne viendrais pas coller ta supérieure pour recevoir autant d’amour que son autre frère. Tu étais peut être un peu immature pour ton âge mais tu n’allais pas jouer les enfants en manque d’affection, tu estimais en avoir assez. Cela te dérangeais juste que tout ce que tu savais de ce fanalis venait de la bouche des autres et non de la sienne. Tu voudrais mieux le connaître. Mais à part vous deux, personne ne se trouvait sur le terrain, alors ça allait peut être s’arranger ?

Le jeune homme avait sans aucun doute remarqué dans quelle galère tu étais, même de loin on pouvait voir à quel point tu étais perdu et tu te sentais stupide. Toutefois, le rouquin ne semblait s’en apercevoir que maintenant alors qu’il se retournait vers toi en souriant :

"Salut, alors tu fais quoi de beau par ici ? Je ne te pensais pas du genre à vouloir t'entraîner."

Comme tu pouvais t’y attendre, même lui avait l’air surpris de te voir ici. Hé hé ! … Enfin, il n’y avait pas de quoi s’en réjouir. Il fallait prendre cela plus au sérieux. Il était grand temps que tu te réveilles et tu n’étais pas le seul à le penser. Tu étais peut être contre le fait de blesser les humains pour éviter que la situation s’envenime en général mais si tu voulais être un garde à la hauteur de ton Empire, tu devais devenir plus fort pour protéger cet endroit auquel Schéhérazade tenait tant. Tu ne pouvais pas empêcher les autres de se faire blesser si tu ne te résolvais pas à te défendre toi-même. Et étant donné le temps que tu avais mis pour le réaliser, ça allait être plus difficile que tu ne le pensais. Tu avais un grand retard à rattraper sur les autres. Tu ne disais pas qu’en t’entraînant durement tu deviendrais aussi fort que grand frère Mû mais si tu pouvais arrêter d’être un fardeau, ce serait déjà mieux. Tu souhaitais seulement progresser.

Ton regard s’était fait plus triste alors que tu étais perdu dans tes pensées. Mince, il fallait que tu répondes à la question de Natsu ! Si tu continuais de faire cette tête, il pourrait penser que ce qu’il t’a dit t’a blessé alors que ce n’était qu’une question. Avant que ton interlocuteur n’ait eu le temps de s’inquiéter, tu relevas ta tête pour lui répondre mais… Que !? …

- Kyaaaaaaaaaaaaaaaa !

Après avoir reçu une soudaine tape sur les fesses, tu te mis à rougir. Tu avais oublié que Natsu pouvait se comporter comme lui. Tu devais être habitué à ce genre de gestes après avoir connu Rôzgan et comme tu avais déjà rencontré ce fanalis auparavant. Mais cela remontait à si longtemps que tu avais oublié cette facette de sa personnalité. Comment avais-tu pu oublier une chose pareille ? C’est parce que tu oubliais ce genre de choses et que tu baissais ta garde trop facilement que les autres s’amusaient souvent à profiter de la situation. Tu t’inquiétas alors de ce que pouvait penser Natsu de ta réaction. Tu avais soudainement levé les mains en criant comme une petite fille après avoir reçu cette fessée. C’était juste pour rigoler. Il fallait que tu te détendes. Te perdre autant dans tes pensées te rendais tendu. Tu baissais tes mains en souriant doucement au fanalis, espérant ne pas l’avoir vexé alors que ce n’était que de l’humour.

En plus tu venais de hurler de manière pas très virile, c’est vrai qu’il y avait de quoi rire. Tu riais d’ailleurs nerveusement en t’excusant :

- Ha ha… Excuse-moi, ça m’a un peu surpris, je ne m’y attendais pas…

Après t’être justifié, tu regardais le terrain d’entraînement avant de répondre honnêtement à Natsu :

- Et bien j’essaie de rattraper mon retard que j’ai sur les autres… Je réalise qu’à cause de ma peur de blesser autrui, je ne suis pas assez fort pour protéger l’Empire Rehm avec vous… Je ne m’en suis rendu compte que depuis peu et j’aimerais changer ça assez rapidement…

Sans parler des problèmes que cela te causais quand tu étais bourré, tu souris maladroitement en te retournant vers lui. Tu ne voulais pas l’ennuyer avec tes ennuis en rendant l’atmosphère plus tendue. Tu lui demandas alors :

- Et toi, Natsu-san ? Tu viens aussi t’entraîner ? Je suis surpris de ne pas te voir avec les autres.

Tu ne voulais pas avoir l’air indiscret, tu étais juste curieux. Si le fanalis venait aussi pour cela, peut-être pourrait-il t’aider à t’améliorer ? Si ça ne le dérangeait pas, bien sûr. Le seul responsable de ta faiblesse, c'était toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Dim 19 Avr - 22:26

Natsu était vraiment le genre de personne qui aime taquiner son entourage ou presque, la raison était juste simple comme il adorait Prime même si ça n'avait pas vraiment parlé avec lui, mais il était sans doute attiré par son corps. En effet, notre jeune ami était un garçon qui aime les filles et les garçons, donc ça ne le dérangerait pas de tomber amoureux de Prime par exemple, mais bon l'autre en face était simplement hétéro cela se sentait de loin, enfin bon, il était plongé dans ses pensées un peu perverses et sursautées seulement un peu quand il lâcha un cri et l'écoute un peu.

"Hum, tu aurais dû rester sur tes gardes, après tout, j'aurais sans doute pu faire pire que cela. Enfin, je ne vais pas t'en vouloir pour si peu."

Le jeune homme regarde toujours Prime en se mordant aussi l'intérieur de la joue afin de ne pas lui sauter dessus carrément et le violer, enfin ce n'était pas vraiment son genre bien entendu ou alors faut vraiment le tenter avec des démarches ou gestes précis.

"Je vois, mais après faut pas non pu te pousser trop loin dans tes limites sa risque de se ressentir plus tard, enfin, je me doute bien que tu penses bien faire. Tu ne devrais simplement pas forcer et puis tu devrais savoir que Mû ou Myron ne t'en demanderont jamais trop, après tous tout le monde tient à toi."

Il garda toujours un très léger sourire en étant toujours aussi proche de Prime, mais très vite une question arrive pour lui, alors notre Natsu garda un petit silence ne regardant autour de lui pendant une bonne minute, puis enfin pris la parole.

"Pas vraiment, je me repose un peu comme Schéhérazade-oneesan m'a demandé de le faire, sinon tu te doutes que je sois toujours à ses côtés. Pourquoi tu es aussi surpris que cela de pas me voir avec eux ? Peut-être que je suis venu mater un beau gosse ?"

Natsu garda un léger sourire après avoir dit cela, après tout ce n'était pas très faux ce qu'il venait de dire justement, mais bon, il n'ajoute pu rien par la suite et garda le silence comme pour attendre une nouvelle question ou réaction.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Sam 13 Juin - 16:07

Tu dévisageais Natsu de tes grands yeux intrigués, en passant tes mains derrière ton dos. De temps en temps, tu rapprochais un peu ton visage du sien alors que le fanalis avait l'air pensif comme pour mieux le comprendre. Tu reculais de nouveau ta tête, légèrement mal à l'aise. Le jeune homme avait un regard vraiment étrange. Peut être que tu te faisais des idées? Il avait le même air que d'habitude, non? Mais quel genre de personne était-ce? Voilà la véritable question à laquelle tu ne parvenais pas à répondre. Gêné, tu ne su pas quoi faire à part attendre une quelconque réaction de ton interlocuteur qu'elle soit négative et positive.

Tu pouvais sentir tes bras trembler un petit peu. Tu n'étais pas du genre à être impressionné lorsque tu te retrouvais face à une personne avec laquelle tu n'étais pas habitué à discuter. Pourtant... Avec lui, c'était différent. Cela n'avait strictement rien à voir avec le fait qu'il soit si proche de Myron ou même de Dame Schéhérazade. Ce n'était pas ton genre de jalouser les autres et de refuser de partager tes amis... Après tout, vous étiez une famille. Alors qu'est ce qu'il t'arrivait? Le coup sur la fesse t'avait bloqué à ce point? C'était fort probable. Après tout, c'était la première fois qu'on t'aborde de cette manière sans que la personne soit bourrée. Tu continuais de regarder l'adolescent. Il ne semblait pas avoir bu.

Enfin, il fallait que tu te ressaisisse. Tu agissais comme une vierge effarouchée. Natsu est un être amical et sympathique qui a un humour bizarre mais si cela te gênait, il ne recommencerait pas. Ça ne pouvait pas être ce genre de personne, n'est-ce pas? Ah ah ah... Tu te forçais de nouveau à sourire toujours en observant le fanalis. Pourquoi diable agissais-tu comme si tu étais un enfant qui avait fait une bêtise !? Pour une fois que tu avais enfin pris tes responsabilités et que tu avais voulu t'entraîner sans qu'on te force.

"Hum, tu aurais dû rester sur tes gardes, après tout, j'aurais sans doute pu faire pire que cela. Enfin, je ne vais pas t'en vouloir pour si peu."

... Retire ce que tu viens de dire immédiatement! Cesse d'être innocent! Cesse de lui faire confiance! Tout en voulant garder de bonnes relations avec le jeune homme, tu ne pouvais t'empêcher de paniquer intérieurement. Tu te contentais de hocher la tête en riant de manière un peu exagérée. Il s'agissait encore d'une blague, n'est-ce pas? Rien de mieux pour se détendre avant l'entraînement! Il avait vraiment un drôle de sens de l'humour mais c'était de ta faute si tu ne le comprenais pas. Étrangement, pour une raison que tu ne parvenais pas encore à déterminer, tu avais raison d'être mal à l'aise en voyant que Natsu prenait sur lui... Huh? Prendre sur lui pour faire quoi? Il était malade?

Oubliant tes craintes, tu observais ton interlocuteur, interloqué, te demandant où il avait mal. Cependant, celui-ci paraissait bien plus soucieux en ce qui concernait ta propre santé.

"Je vois, mais après faut pas non pu te pousser trop loin dans tes limites sa risque de se ressentir plus tard, enfin, je me doute bien que tu penses bien faire. Tu ne devrais simplement pas forcer et puis tu devrais savoir que Mû ou Myron ne t'en demanderont jamais trop, après tous tout le monde tient à toi."

Tu ouvrais la bouche, surpris avant de la refermer aussitôt. Tu voyais où il voulait en venir... Bien que vous n'ayez pas eu l'occasion de beaucoup vous voir avant que tu n'ailles à Kou, il ne faisait aucun doute que Natsu était une bonne personne. Loin d'être effrayante, il s'inquiétait pour toi. Comme un grand frère qui prendrait soin de son cadet. Cette approche te fit de nouveau sourire sincèrement. Tu étais touché. Tout comme toi, le fanalis se faisait du souci pour chaque membre de sa famille. A la fois embarrassé d'avoir eu peur de lui et heureux de l'entendre dire ça, tu pris la parole:

- C'est très gentil de ta part, Natsu-san... Sache que je tiens également à vous tous. Vous êtes la famille que je dois protéger. C'est en partie pour cela que je dois prendre mes responsabilités et arrêter de tout vous laisser porter sur vos épaules. Je ne veux pas vous attirer d'avantage de problèmes à cause de ma faiblesse.

Tu pris une pause avant d'ajouter avec ton éternel sourire doux au visage:

- Mais je prendrais en compte ton conseil. J'essaierai de ne pas trop me forcer.

Bien que tu ne savais pas encore comment faire sortir ta force et la mesurer sans avoir bu... Un silence s'installa avant que l'adolescent ne réponde à ta question. Tu retroussais tes manches, décidé à t'y remettre en prêtant une oreille attentive à ce qu'il disait :

"Pas vraiment, je me repose un peu comme Schéhérazade-oneesan m'a demandé de le faire, sinon tu te doutes que je sois toujours à ses côtés. Pourquoi tu es aussi surpris que cela de pas me voir avec eux ? Peut-être que je suis venu mater un beau gosse ?"

Tu redressais de nouveau ta tête vers lui avec un sourire niais. Tu n'étais pas homophobe mais tu ne voyais pas de qui le fanalis voulait parler. Vous étiez seuls que tous les deux, non? Seuls... Tous les deux... Pourquoi cette phrase avait une connotation...

- He-he-Heh-Heeh-Heh-HEH-Heh-Heh-HEHE... HEEEEEEEEH !? HEH?

Reprenant un air nerveux, tu reculais en te cognant brusquement contre l'une des poutres qui tombait. Surpris par le bruit de celle-ci, tu sursautais tout en tentant de garder ton calme. Tu ne voulais pas paraître prétentieux mais cela t'étonnais que Natsu soit narcissique au point d'affirmer qu'il était lui-même un beau gosse. Pourtant cela te surprenait qu'il disait cela de toi. Ah ! Tout cela devenait bien trop gênant! Si tu t'étais trompé sur ses propos, tu espérais ne pas avoir vexé ton interlocuteur.

Tu jetais un coup d'oeil à la poutre avant de la relever, aussi rouge que tes cheveux, en reprenant ton sang-froid:

- Oy... Nana... Natsu-san... P-pourriez-vous... Me donner des conseils pour mon entraînement? Je pense avoir besoin d'aide, héhé... Sauf si cela vous dérange bien sûr, ah ...

... Pourquoi te mettais tu soudainement à le vouvoyer? Vous avez le même âge, bon sang ! Puis cela ne te ressemblait pas d'être aussi timide avec quelqu'un. Ressaisis toi, Prime, ressaisis toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 15 Juin - 8:55

Il se doutait que la discutions pouvait paraitre vraiment étrange sur l'instant présent, mais bon Natsu a toujours été le genre de personne qui aime déconner un peu, enfin pas trop quand il s'agit d'un aussi beau garçon que Prime. Enfin, Natsu savait qu'il n'allait rien lui faire comme Myron lui avait dit que le garçon n'était pas trop attiré par les mecs, bref ça le rend un peu triste même s'il ne le montre pas pour autant et il garde le silence en écoutant Prime parler de nouveau.

"Je te le dirais qu'une fois, personne dans la famille pense que tu es une personne faible, enfin ce n'est pas vraiment ce que tu me disais, mais je préfère te le dire d'avance par précaution peut-être. Enfin bon, je suis quand même heureux que tu penses la même chose envers nous et ils doivent déjà le savoir eux aussi."

Natsu avait aussi répondu à l'autre question du pourquoi je suis là et pas auprès de la prêtresse, ensuite notre garçon avait ajouté une chose qui allait surement surprendre Prime, enfin ce mot était vraiment faible quand on voit la réaction qui suivit. Il ne fit rien et se contente de garder un léger sourire en espérant quand même qu'il avait compris que notre garçon ne parlait pas de lui-même, mais bien de Prime justement.

"Je ne savais pas que j'avais un nouveau surnom de ta part, enfin ça me donne un coter plus fille qu'autre chose, puis tu me vouvoies a présent ça me fait bizarre. Mais bon, tu peux toujours me poser des questions si tu veux tant de conseils de ma part."

Le jeune homme garde à nouveau le silence, puis alla se mettre contre un mur sans faire d'autres allusions spéciales, après tout, il avait finalement compris ce que Myron lui avait dit justement l'autre jour, alors Natsu attendit en silence une nouvelle parole de sa part.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Ven 19 Juin - 18:29

Tu relâchais tes épaules en te détendant un peu. Te connaissant, c'est beaucoup moins compliqué pour toi de retrouver ton calme que de te stresser. Pourtant, Natsu avait réussit à te rendre tendu en quelques instants. Sans doute parce que tu n'étais pas habitué à ce que l'on te fasse ce genre de remarques et que tu avais autre chose en tête en venant sur le terrain d'entraînement. Quelque part, tu enviais le fanalis. Le jeune homme semblait vraiment à l'aise quand il taquinait les autres sur ce genre de sujet alors que toi, tu n'y connaissais rien. Tu te demandais parfois si tu étais normal. Tous les hommes de ton âge avaient déjà effleuré l'envie d'aborder les femmes, les séduire pour ensuite les toucher... Mais cela ne t'avait jamais intéressé. Tu te disais parfois que tu avais encore le temps même si tu avais déjà atteins la majorité. Enfin, tout le monde n'avait pas besoin d'être un gros pervers non plus... Bien que cela t'empêchais de comprendre le sens des allusions des autres membres masculins de la Corpse et cela faisait encore plus ressortir ton côté gamin en public, ce qui avait le don de te complexer.

Bref, là n'était pas le problème! Tu reportais ton attention sur Natsu. Alors que tu commençais à te remettre en cause sur un sujet aussi bête que ton expérience avec les femmes, celui-là était déjà passé à autre chose. Inutile de continuer de penser à ça, tu allais vraiment finir par devenir obsédé à force. Or, ce n'est pas le but de l'entraînement aujourd'hui.

Après que tu ai expliqué plus en détails au confident de Lady Schéhérazade pourquoi tu tenais autant à te renforcer, il t'avait répondu, l'air toujours optimiste au visage:

"Je te le dirais qu'une fois, personne dans la famille pense que tu es une personne faible, enfin ce n'est pas vraiment ce que tu me disais, mais je préfère te le dire d'avance par précaution peut-être. Enfin bon, je suis quand même heureux que tu penses la même chose envers nous et ils doivent déjà le savoir eux aussi."

Sans oser contredire l'adolescent, tu détournais subitement ton regard, baissant un peu la tête. Le fanalis paraissait vraiment penser ce qu'il disait... Quelque part, cela te réconfortait. Au moins une personne ne te considérait pas comme un fardeau. Tu n'allais pas à accuser un membre de la Corpse de te voir comme un boulet, pas directement, du moins. Toutefois... Il y a deux jours, à peine, lorsque tu venais de revenir de ton voyage, des rumeurs comme quoi tu étais un couard qui avait fui l'armée alors qu'il n'en était rien avaient circulé. Tu étais même revenu les bras chargés de cadeaux pour eux mais ce qu'ils avaient dit dans ton dos t'avait profondément blessé.

D'un côté, tu t'en voulais surtout de causer des problèmes à ta famille. C'est pour cela que tu souhaitais devenir plus fort. Pour ne pas faire regretter à Mû de t'avoir sauvé, tu souhaitais plus que tout combattre à ses côtés. Peut être l'avais-tu réalisé trop tard? Tu espères que non. Il n'était jamais trop tard pour bien faire.

Tu continuais de sourire à Natsu en reprenant définitivement un air décontracté. Après que tu aies ramassé la poutre, celui-ci continuait de te regarder, sans avoir l'air trop vexé par ta réaction. Il prenait les choses avec amusement:

"Je ne savais pas que j'avais un nouveau surnom de ta part, enfin ça me donne un coter plus fille qu'autre chose, puis tu me vouvoies a présent ça me fait bizarre. Mais bon, tu peux toujours me poser des questions si tu veux tant de conseils de ma part."

Tu riais de bon coeur suite à la remarque du fanalis. En bégayant, tu l'avais appelé par un nom de fille, même si ce n'était pas voulu. Il était inutile de te concentrer sur tes erreurs du passé à ne jamais bouger lorsqu'il fallait se battre parce que la situation l'exigeait. Maintenant que tu te décidais d'avancer, autant le faire tout de suite au lieu de continuer de te morfondre. Et si le rouge acceptait de t'aider durant son temps libre, tu n'allais pas t'arrêter sur ta lancée.

Les yeux pétillants, tu t'inclinais, infiniment reconnaissant:

- Excuse moi pour ce bégaiement, Natsu-san. Le surnom n'était pas voulu.

Puis tu redressais vivement la tête, l'air enjoué:

- Si tu me le demande, je continuerai de te tutoyer. Je ne sais pas ce qui m'a prit sur le coup... En tout cas, je te remercie de bien vouloir m'aider. Je ferais tout pour te rendre la pareille.

Et tu pensais sincèrement ce que tu disais, sans méfiance vis-à-vis du jeune homme. Tu étais trop heureux qu'il accepte de te rendre service pour te soucier de ce qu'il pourrait faire ou dire par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Sam 4 Juil - 9:29

Natsu avait pu vraiment envie de parler sur le coup, enfin ce n'était pas à cause de Prime bien au contraire, après tout, il faut se dire que notre jeune homme n'était pas très souvent ouvert ou seulement avec ses "sœurs" qui le comprennent bien mieux que les gens autour de lui. Le jeune homme avait donc choisi le silence et regarda Prime dans les yeux avec toujours un léger sourire sur le visage, puis attendit une nouvelle parole de sa part qui ne mit pas très longtemps non pus à revenir.

"Je m'en doute bien, enfin après si je me déguise en fille ça pourrait toujours me servir dans une mission d'infiltration. Mais bon, je préfère garder mon idée idiote pour moi-même que ça ne quitte jamais nos bouches hein ?"

Le sujet de discutions pouvais être banal sur le coup, mais bon d'un autre côté que notre ami garde le silence ou pas ça ne changerait rien, après tous Prime n'allait pas tarder à répondre très vite à son autre parole.

"Attention, je pourrais te demander l'impossible ou un truc qui se rapproche justement et qui tu n'accepterais pas facilement. Enfin, tu fais comme tu le sens, mais j'aime mieux comme tu me tutoies comme nous sommes de la même famille."

Natsu garda à nouveau son regard dans le sien pendant une bonne minute, puis le tourne ailleurs comme ce doute que cela le dérange vraiment sur l'instant, mais ensuite Prime n'allait pas mettre longtemps pour ajouter une remarque sans doute à ce qu'il a dit juste avant.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Mar 7 Juil - 16:53

Après t'être redressé, tu ancrais ton regard rouge dans celui que tu considérais comme ton aîné malgré le fait que vous ayez le même âge. Un silence s'était installé entre vous deux. En temps normal tu aurais braillé ou balancer la première bêtise qui te viendrais à l'esprit pour le rompre mais il y avait des exceptions comme celle-ci ou tu te disais que ce n'était pas le moment. Tu te rendais compte que Natsu promettait vraiment d'être une personne mystérieuse. A chaque fois que tu prenais la parole, il se contentait de répondre sans rien ajouter. Il était normal qu'il n'allait pas commencer à déballer sa vie à la première personne venue surtout quand c'était toi, un fanalis à qui il n'adressait jamais la parole malgré le fait qu'il avait plutôt l'air ouvert... Mais tu ne pu t'empêcher de te sentir égocentrique en racontant tes problèmes sans laisser ton interlocuteur dire ce qu'il veut. Tu te frottais la tête.

Tu paraissais assez insistant avec ces grands yeux curieux bien que ton but n'était pas de tirer les vers du nez du jeune homme ou l'obliger à inventer des problèmes pour qu'il se sente moins seul. Seulement quand un long silence venait s'installer dans la conversation, tu avais l'habitude de penser que la personne cherchait à dire quelque chose mais n'y parvenait pas. Tu attendais toujours mais rien ne vint.

Tu te remis à sourire quand Natsu reprit la parole même si c'était encore pour répondre à ce que tu venais de lui dire:

"Je m'en doute bien, enfin après si je me déguise en fille ça pourrait toujours me servir dans une mission d'infiltration. Mais bon, je préfère garder mon idée idiote pour moi-même que ça ne quitte jamais nos bouches hein ?"

Ton sourire se fit plus sincère en sentant que le fanalis ne semblait ne pas avoir de problème. Le fait qu'il ait gardé la bouche fermée pendant un moment s'expliquait très facilement, après tout. Au début de cette rencontre, tu te reprochais presque de ne pas avoir réussit à avoir une conversation avec le jeune homme jusqu'à là. Toi qui avais pour habitude de toujours aller vers les autres, cela te semblait bizarre de n'avoir jamais parlé à Natsu étant donné tout le temps que tu avais passé avec la Corpse Fanalis. Mais maintenant que tu y pensais, tu n'avais pas vu ce type parler avec grand monde à part Lady Schéhérazade ou Myron. Tu pouvais comprendre qu'il ait du mal à trouver des sujets de conversation avec les autres.

Peut être que tu t'en faisais pour rien et que ton camarade était plus sociable que tu ne le pense et qu'il avait juste l'habitude de parler peu mais tu décidais de le  mettre à l'aise en le taquinant un peu à ton tour. Une sorte de petite vengeance futile, rien de bien méchant. Tu plaçais ta main sur son épaule en lui faisant un clin d'oeil:

- Promis, je ne dirai rien. Mais qui sait? Peut être que tu n'as pas totalement tord et qu'un jour tu te retrouve obligé de porter des vêtements de fille pour t'infiltrer quelque part.

Tu riais un peu en retirant ta main de son épaule. Tu avais dis ça pour plaisanter, détendre l'atmosphère et pour ne pas qu'il pense que tu étais un pauvre fanalis torturé qui passait son temps à s'entraîner parce qu'il se rabaissait. Car une chose est sûre, tu ne l'étais pas. Plus stupide et heureux que toi, ça n'existe pas. Et ton sourire niais faisait encore plus sortir ta naïveté. Qui sait... Il se pourrait que tu ai réussit à effrayer Natsu-san. Mais cela était impossible. Un jeune homme comme lui n'allait pas avoir peur pour une blague aussi idiote.

De toute manière si un jour le fanalis se retrouvait obligé de porter des vêtements de fille pour s'infiltrer quelque part, rien ne disait que tu te trouverais épargné... Des deux, tu restais le moins viril... Gloups ! C'était toi qui avait peur maintenant.

Enfin, laissons la niaiserie et l'innocence de côté... Tu t'apprêtais à te préparer pour l'entraînement alors qu'il ajoutait:

"Attention, je pourrais te demander l'impossible ou un truc qui se rapproche justement et qui tu n'accepterais pas facilement. Enfin, tu fais comme tu le sens, mais j'aime mieux comme tu me tutoies comme nous sommes de la même famille."

Tes yeux s'écarquillèrent légèrement en l'entendant dire ça. Pour quelle condition acceptait-il de te rendre service? Autant lui demander tout de suite avant d'avoir une mauvaise surprise. Il était temps que tu arrête d'agir comme un imbécile bien trop heureux qu'une personne accepte de l'aider à se renforcer. Le jeune homme n'avait peut être pas dit ça que pour te faire peur mais pour te mettre en garde. Il fallait que tu sache ce qu'il désirait en échange de ce cours. Proche de l'impossible, disait-il? Tu ne pouvais pas te faire avoir aussi facilement. Après tout, Natsu avait beau être un membre de ta famille, comme il venait justement de le souligner, ce n'était pas une raison pour laquelle tu devais ignorer ce qu'il allait te demander en échange. Cesse d'être aussi naïf. La confiance, c'est bien mais il y a des moments où il faut laisser les blagues enfantines et amicales de côté pour se concentrer sur le message caché derrière... Il fallait que tu change cette partie de ta personnalité qui avait tendance à accepter les choses telles qu'elles sont et faire confiance aussi facilement:

- C'est d'accord, Natsu-san! Avais-tu répondu, le regard décidé en plaquant ton poing contre ton torse comme Mû avait l'habitude de le faire dés qu'il était déterminé à entreprendre quelque chose. Cet homme... Un vrai modèle...

Mais là n'était pas la question! Pourquoi diable ne lui as-tu pas demandé ce qu'il voulait en échange de l'aide qu'il apportait? On avait pas rien sans rien ! Comme le boulet que tu étais, tu continuais de sourire en retirant ton poing de ton torse tout en continuant d'observer ton nouveau tuteur, sans arrière-pensée et sans douter de lui:

- Alors... Par quoi commence t-on?

Tu avais honte de l'admettre mais tu ignorais de quelle manière devenir plus fort. Il serait plus efficace si tu trouve cela tout seul plutôt que d'accorder ta confiance à n'importe qui comme à ton habitude. Dans un moment de lucidité, tu commençais à redouter ce qui allait se passer... Surprenant, non? Il n'y avait pourtant rien à craindre d'un gars aussi honnête que Natsu. Après tout, il faisait partie de ta famille. On ne devait pas douter de sa propre famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Mar 11 Aoû - 15:54

Il continua de fixer comme si de rien était notre jeune ami qui se trouve devant lui, puis le silence était juste un peu trop lourd sur le coup, alors Natsu garda simplement son regard dans celui de Prime comme pour trouver un sujet. Il ne mit pas longtemps pour trouver, mais ne fut pas aussi rapide que son ami qui lui dit une petite plaisanterie et ce ne fut pas sans surprise que Natsu lui dit avec un petit rire a son tour.

"Ouais sans doute, mais alors je demanderais à ce que tu m'accompagnes, après tout, tu dois vraiment être aussi beau en fille qu'en mec."

Natsu n'ajoute pu rien sur l'instant et se contente de regarder la réaction de Prime, qui n'allait pas trop tarder ou sans doute qu'il se trompe. Il est possible que le garçon accepte ce qui se produira dans l'avenir, bref pour le moment Natsu écoute de nouveau la voix de son ami et ferma un petit moment les yeux pour se plonger dans une réflexion assez intense aussi et chercher quoi lui donner à faire.

"Je pourrais te préparer un petit programme à faire pour voir si tu tiens le coup, mais avant je voudrais bien savoir ce que tu as déjà commencé avant de me demander mon aide si tu veux bien."

Le jeune homme termina sa phrase en regardant Prime dans les yeux juste pour être sûr qu'il a compris et aussi pour attendre sa réponse, enfin d'un autre côté son programme sera sans doute le même qu'il avait eu de la part de Myron. Il ne pouvait pas encore vraiment savoir justement ce que Prime avait déjà commencé ou subi de la part des autres membres de leurs familles, alors se fut un petit silence qui accompagne l'attente de nouveau.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Jeu 20 Aoû - 14:26

[HRP: Comme souvent, je me tape l'incruste /PAN/ Bonne lecture :p]

Quand je m’étais réveillé aux petites heures du matin, tout mon être me faisait encore souffrir. J’avais insisté auprès de Naya pour qu’elle n’arrête que l’hémorragie de mon bras pour me garder dans cet état de faiblesse qui ferait en sorte que le mage ne prendrait pas possession de mon corps pendant la nuit et l’attaque pendant qu’elle dormait. Gentille comme elle était, elle n’aimait probablement pas me voir en souffrance, mais il fallait ce qu’il fallait en attendant que je trouve mieux pour reprendre possession de mon corps comme réussir à être plus fort mentalement afin d’empêcher le mage de m’utiliser, par exemple J'imagine que ça se pouvait...

Somme toute, outre mon corps qui souffrait toujours de cette traversée en bateau plutôt éprouvante, j’étais plutôt heureux d’être à Reim et je n’y croyais pas encore. Je laissai donc dormir Naya et je sortis de l’auberge vite fait après avoir mis une tunique sur mes bandages et après avoir enfilé mes bottes. Je ne remarquai pas tout de suite que Naya avait pris la peine d’enlever ma dague ensanglantée de mes vêtements, quand j’avais fini par m’endormir, de peur que je ne finisse le travail…

Tout sourire je sortis de l’auberge et je me dirigeai un peu à tâton dans cette cité majestueuse! Mais par où commencer ma visite? Oui… j’étais sensé me promener avec Naya pour la visiter, mais dans un sens, je préférais prendre un peu de recul. Me sentant coupable à rien, je m’en voulais encore de ne pas avoir eu le réflexe de sauver la femme au lion des trombes d’eau. Et c’est ça que Sinbad appelait un héros? Mais il avait bien regardé? Enfin, d’ici peu, on saurait ce que je vaux. J’étais arrivé à bon port, à cet endroit où mes capacités seraient mis à rude épreuve, mais par où commencer. Il fallait que je trouve cette fameuse Corpse fanalis et leur chef Magi (que j’avais vaguement entendu parler)…

C’est alors que mon regard fut attiré par le Collisée, cet endroit où se tiendrait mes joutes au moment où je serais fin prêt à devenir gladiateur ou… à mourir. Je déglutis. J’étais bien à Reim, pas possible de se tromper! Les fanalis pouvaient-ils être là-bas si tôt le matin? Intense comme étaient les fanalis, la possibilité était grande. Je m’y rendis donc.

***

Après quelques minutes, voire quelques heures de marche, j’arrivai à cet arène plutôt essouflé, il ne fallait pas oublier que j’étais plutôt blessé. Naya serait fâchée de me voir me balader seul dans la cité sans arme avec un air un peu niais au visage dans cet état de fatigue. Non, cette torture à Magnostaldt ne m’avait visiblement rien appris, j’étais toujours aussi naïf et bienveillant.

J’entrai alors dans l’arène, regardant de gauche à droite, admirant les haut gradins et j’imaginais toutes ces personnes clamant : « Alibaba, ALIBABA, allez tue-le, TUE-LE! » Je m’imaginais déjà en haut de l’échelle des gladiateurs, acclamés par les foules et attirant les filles. D’ailleurs, j’imaginais deux d'entre elles s’avancer vers moi pour fêter l’événement. Je les imaginais me dire : « Ho Ali, comme tu es musclé, c’est quoi ton secret? » « Ho Ali, tu es bien beau, d’où viens-tu? »

Cette vision de pure allégresse fut rapidement coupée par un bruit sourd. Je levai le regard vers ce bruit pour voir un jeune homme aux cheveux en pic claquant la fesse d’un fanalis.

Haaaaaan? On ne m’avait jamais parlé de ce genre de pratique ici. Où était les belles femmes? Les hommes virils qui se battent à la sueur de leur front? J’étais un peu perdu, mais surtout stressé de devoir sans doute faire la même chose à mon futur supérieur pour avoir des faveurs, bien que le fanalis ici présent ne semblait pas bien à l’aise par cette technique. Fallait-il aller plus loin pour assouvir ces soldats assoiffés de contacts physiques? Fallait-il apaiser leur appétit sexuel inassouvi par manque de gentes féminines pour attirer la faveur des bons soldats de Reim? Je devais avouer que des gladiateurs femmes ne devaient pas courir les rues…

Mais… c’était des hommes, non? Je ne comprenais plus rien. Je rougissais à force à force de me poser autant de questions gênantes.

Je finis par tourner les talons, sifflotant niaisement. Peut-être ne m’avaient-ils pas vu et je pourrai retourner voir Naya pour lui parler de mes découvertes…


*Où peut-être que c’est moi qui aie tout halluciné? Je ne dois pas être réveillé après tout…*

[Résumé du visage d'Ali: @@]

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Jeu 20 Aoû - 16:06

Il semblerait que toi et Natsu étiez dans le même pétrin. Trouver de quoi détendre l'atmosphère. C'était vraiment perturbant. Tu ne disais pas ça parce que l'adolescent regardait tes yeux pour trouver quoi dire. Cela ne t'avait jamais troublé qu'une personne te regarde longtemps de cette manière même si tu te sentais qu'il y aurait de bonnes raisons avec cet homme mais parce que tu n'avais jamais été confronté à ce genre de situation avant. Tu ne disais pas que tu étais toujours parvenu à être l'ami de tout le monde. Hakuryuu en avait été la preuve. L'amitié que tu éprouvais à son égard n'était qu'à sens unique même si tu avais toujours de l'espoir. Mais au moins avec le prince, quand vous discutiez, même si vous parliez d'un sujet qui t’écœurais, tu étais parvenu à lire en lui et de la même manière, il avait apprit beaucoup de choses sur toi. Cependant, avec Natsu, tu donnais l'impression de l'ennuyer. Peut être voulait-il partir tout de suite? Tu allais plus te mettre à déprimer qu'autre chose si c'était le cas. Il est vrai qu'un entraînement nécessitait que vous n'agissiez plus que vous parliez. Malgré ça, tu ne reculais devant rien pour sympathiser avec lui. Enfin, tu soupirais presque de soulagement quand cet homme riait avant de répondre à ta plaisanterie:

"Ouais sans doute, mais alors je demanderais à ce que tu m'accompagnes, après tout, tu dois vraiment être aussi beau en fille qu'en mec."

Tu fis de ton mieux pour cacher ta rougeur, plus dû à l'amusement qu'à la gêne mais tu n'avais pas envie que cela prête à confusion. Tu n'avais pas envie de paraître encore moins viril que tu ne l'étais déjà. Comme si être le fanalis le moins fort de la Corpse ne suffisait pas. Il fallait que tu trouves un moyen de libérer ta force qui n'était pas l'alcool où tu allais mettre Myron, Mû et les autres dans l'embarras. Ils n'avaient pas besoin de ça. Sentant que Natsu attendait une réaction de ta part, tu te contentas de répondre, en abandonnant l'idée de cacher la couleur cramoisie de tes joues:

- Je ferai en sorte de ne pas être là ce jour-là pour échapper à cette mission gênante dans ce cas...

Tu tiras la langue après avoir dit cela pour ne pas que ton ami le prenne mal. Tu te demandais si cette mission serait ce que Natsu te demanderais en échange de tes services. C'est vrai que tu n'avais pas vu que des soldats rentrer en bon état des missions. Pour un fanalis, la plupart des combats qu'ils menaient était un jeu d'enfant mais ils avaient aussi leurs limites. Et tu ne pouvais plus penser comme avant. Bien sûr, même dans le pire des cas, tu souhaitais la survie de tous. Tu irais même à t'assurer que ton propre ennemi aille bien, cela venait sans doute de ta faible mentalité. Une mentalité qui refusait de voir des blessés ne pouvait pas permettre au corps de se donner à fond dans ses combats et de sauver des vies. Tu t'étais toujours comporté comme un gamin. Lady Schéhérazade ne t'avait jamais blâmé pour ça et avait attendu patiemment que tu grandisse. Aujourd'hui, tu désirais qu'elle te traite comme les autres et qu'elle ne te confie pas que les tâches les moins lourdes à supporter. Pour le moment, ta résolution pour devenir plus fort était laissée un peu de côté, puisque tu ne savais pas comment réagir au compliment du rose. A moins qu'il ne se moquait de toi? Tu l'observais, perplexe et mal à l'aise. Tu n'étais pas si beau que ça... Et même si ça avait été le cas, l'idée de te travestir ne te plaisait pas des masses. Ta chère magi blonde n'allait pas se montrer sadique à ce point quand même? Non... Tu savais que Schéhérazade pouvait faire preuve d'espièglerie mais tu en avais déjà assez bavé à cause de ton manque de virilité. Un peu de pitié, de grâce!

Alors que le rose commençait à fermer les yeux pour réfléchir, tu préférais te concentrer sur ton entraînement et arrêter de t’inquiéter pour des petites histoires futiles. Si tu voulais vraiment devenir plus fort, il fallait commencer par arrêter de t'éterniser sur ce genre de sujets qui pourrait blesser ton orgueil. Un type comme toi n'avais pas encore d'orgueil. Tandis que Natsu réfléchissait à ce qu'il pourrait bien faire d'une cause perdue comme toi, tu jetas un coup d’œil à tes muscles... Avant de détourner la tête. Cela faisait vraiment pitié. Tu n'avais jamais été très musclé mais te relâcher pendant l'entraînement et partir en voyage dans d'autres pays ne t'avais pas franchement aidé. Et tes sens s'étaient affaiblis aussi... Ce n'est que maintenant que tu sentis une autre présence qui n'était pas celle d'un fanalis à en juger par l'odeur. Étrangement, quelque chose dans l'air te rendais mal à l'aise. Peut être était-ce un ennemi? Mais il était inutile de blesser un innocent en fonçant dans l'état. Pour le moment, tu tendis l'oreille. Tu n'eus pas le temps de distinguer le bruit des pas quand ton coéquipier reprit:

"Je pourrais te préparer un petit programme à faire pour voir si tu tiens le coup, mais avant je voudrais bien savoir ce que tu as déjà commencé avant de me demander mon aide si tu veux bien."

Tu ne pu t'empêcher de gonfler les joues en le fixant, frustré. Tu espérais bien tenir le coup. Tout tes sens ne s'étaient pas endormis, quand même? Il fallait que la petite frappe que tu étais et qui n'a rien pu faire de sa vie se rattrape et reprenne du poil de la bête! Enfin, calme cet enthousiasme et réfléchis à la question de Natsu. La réponse serait tellement pathétique que même un jeune homme sympathique comme lui devrait prendre sur lui pour se retenir de rire. Tu as fuis à tout les entraînements! Tu courais comme un enfant quand il fallait échapper à une fessée! Tout ça parce que Myron avait perdu son temps avec toi. Il y avait peu de temps, elle t'avait fait comprendre pourquoi il était si important d'être fort. Malgré ça, c'était devenu un réflexe pour toi de ne pas attaquer les autres. A chaque fois tu avais peur de blesser ou pire, de devenir incontrôlable. Tu pris un air abattu avant de soupirer et de répondre à ton interlocuteur:

- C'est à dire que... J'ai un peu honte de l'avouer... Mais ma faiblesse ne m'a pas permis de commencer grand chose... Je courais à chaque fois dans la direction opposée quand Myron-chan voulait m'entraîner... Je ne maîtrise que les échauffements... Hé hé...

Pft... Tu te sentais tellement nul que tu sentis une goutte de sueur perler sur ton front. Espérons que ce soit un peu à cause de la chaleur. Tu étais déjà assez humilié comme ça. Et en plus, voilà que tu venais demander de l'aide au fanalis alors qu'il n'y était pour rien dans ton manque de motivation dans tes derniers entraînements. Qu'espérais-tu? Tu n'allais pas jouer aux pessimistes avec cet air enjoué mais tu avais peur de le mettre dans l'embarras. Vous veniez de vous rencontrer et tu lui demandais déjà un service. Tu avais vraiment une dette envers lui. Ah, il était beau le gamin rouge plein d'ambition qui ne ferait même pas peur à un chaton.

Tu le regardais comme un enfant qui avait peur de se faire disputer mais tu laissas ta maladresse de côté... Pour tourner ta tête vers un blond qui allait dans le sens inverse au vôtre.

Était-ce un voleur? Non... Ou si c'en est un, il ne semblait pas effrayant ou imposant. Tu le regardais partir, bouche-bée. Ce gars ne se serait pas un peu perdu? Inquiet, tu le suivais du regard. Il boitait, non? Serait-ce un nouveau venu? Tu étais revenu depuis deux jours donc tu n'étais pas trop au courant de ce qui se passait. Tu t'excusais rapidement auprès du fanalis et lui promis de revenir vite avant de te diriger vers le blondinet. Soit il est blessé, soit il est bourré. Dans les deux cas, le laisser marcher seul créerait des problèmes. En bonne âme compatissante que tu étais, tu le suivais, supposant qu'il se sentait un peu perdu en l'absence de Mû et des autres. Beaucoup étaient partis en mission mais vous étiez restés. Peut être pourriez-vous l'aider?

- Heu... Salut?

Mais... C'est qu'il te fuit !!


Dernière édition par Prime le Lun 19 Oct - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Jeu 20 Aoû - 20:49

Le jeune homme aurait vraiment du mal pour décoincer ce garçon, mais il était timide et ne se sera pas simple de le faire devenir un homme comme sa personne, enfin faudrait seulement prendre beaucoup de temps pour lui. Natsu avait posé une question vraiment très simple sur l'instant présent, mais n'avait pas encore eu de réponse comme s'il était occupé à regarder ailleurs, puis lui-même avait déjà senti depuis longtemps une présence qui le regardait lui en particulier. Sans doute que le garçon au loin se doutait qu'il possédât un Djinn et voulût lui voler le sien, alors Natsu lâcha un très bref soupir juste après avoir entendu la réponse de Prime qui arriva finalement et le regarda dans les yeux directement pour lui répondre à son tour.

"Franchement, tu pourrais tenter de faire un effort quand même non ? Je peux donc te proposer une seule chose qui se trouve être de faire les mêmes exercices qu'on a faits les jours d'avant, mais sans te défiler cette fois comme je te surveillerais !"

Natsu lui avait répondu d'une manière calme pour ne pas être méchant, après tout, il ne voulait pas ressembler à Myron quand elle est en colère ça ne lui irait pas, enfin ça lui arrive quand même parfois de l'être bien entendu. Le jeune homme le regarda ensuite partir sans trop comprendre la raison, peux être qu'il avait été trop loin de lui dire de faire le programme qu'il n'avait pas voulu faire les autres jours, enfin Natsu soupira une fois encore et partir tranquillement à sa suite pour comprendre en partie la raison de son départ de leur discutions justement.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 5 Oct - 17:35

[HRP: Désolé des délais!]

Prime:
 

Merde, merde on m’adressait la parole! Comment j’allais pouvoir m’en sortir. D’un côté, je n’avais qu’une envie, partir le plus rapidement possible et de l’autre, si je voulais devenir le gladiateur que je désirais devenir, je serais mieux de me faire des amis d’entrainement, non? D’ailleurs, ce « salut » avait été lancé doucement. Je décidai donc de m’arrêter dans ma fuite et de sourire poliment en frottant ma nuque comme toujours et de lancer. Je devais m’expliquer si je ne voulais pas que les autorités de Reim me renvoie de son pays en disant que les Sindoriens n’avaient aucune politesse. Imaginez que ça éclate encore en guerre tout ça. Je frissonnai à la seule idée. Naya attendrait, espérons qu’elle ne s’inquiète pas.

-Bonjour… heu…. Oui, je m’appelle Alibaba… et enfin, je viens d’arriver à Reim pour m’entrainer  et j’aimerais devenir plus fort, mais quand j’ai vu que vous sembliez occupé autrement, je me suis dit que j’allais revenir plus tard!, dis-je à celui qui semblait le plus gentil des deux et surtout le moins louche.

J’évitais soigneusement de regarder celui qui paraissait être le sensei de l’autre, mais qui, au fond, ne me disait rien de bon. Je ricanai de nervosité, puis demandai pour détendre l’atmosphère :


-Qui êtes-vous? Des fanalis de la Corpse fanalis, je présume? Je le reconnais à vous cheveux rougeoyants! Et enfin… bon, je sais encore si peu de chose sur Reim. Je n’ai pas encore rencontré votre Magi. Il y a bien une Magi ici? Je ne suis plus certain.

Sinbad m'avait vaguement parlé de Reim, mais je n'avais pas eu d'explications très longtemps étant donné que j'étais parti sans avertir. D'ailleurs, rien de très diplomatique! Je ne savais même pas si on étiat prêt à m'accueillir ou s'il y avait des jouttes en ce moment. Quel imbécile heureux je faisais de fuir ainsi mes problèmes qui me collaient à ma peau. Quelle destin!

J’avais l’impression de me fatiguer à parler pour rien. En plus, avec ce que je venais de leur dire, ces fanalis, malgré mes bandages, risqueraient de vouloir me provoquer en duel et je ne pourrais dire non. Imaginez que je meurs même avant d’avoir rencontré la Magi? Quelle honte je ferais pour mes amis, pour Sindoria. Je demandai finalement :


-Vous pourriez me dire où je pourrais trouver cette Magi? J’aimerais m’informer concernant ce qu’on appelle les combats de gladiateurs. J’aimerais me proposer comme participant et voir ce que je devrais faire pour accéder à ce titre.

Quand je dis ces mots, je serrai mes poings dans une moue qui signifiait toute ma détermination. On le voyait dans mes yeux. Malgré ce mince voile de fatigue, on pouvait voir une profonde lumière d’espoir en l’avenir.

*Pour vous, j’y arriverai, mes amis et pour toi, Eris, si un jour on se revoit, tu verras, je pourrai te protéger cette fois! Je le jure.*

Lentement, je reprenais courage malgré ce mage qui me possédait. Malheureusement, il ne se faisait pas oublier très longtemps. Instinctivement, je portai ma main à mon bras lorsque ce dernier se mis à me brûler.

*Deviens fort Alibaba, deviens ma machine de guerre.*, murmura la voix si doucement, qu’Alibaba ne la remarqua pas dans le brouhaha de ses pensées naïves.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Jeu 22 Oct - 21:52

Tu t'étais empressé de rejoindre ce jeune homme blond qui titillait ta curiosité. Il avait l'air aussi perdu que quelqu'un qui venait de se prendre une cuite et pourtant il ne semblait pas chercher les ennuis. Quelqu'un qui venait de se prendre une cuite... Tu te retins de te mettre une claque. Comme si c'était le moment de faire ce genre de comparaisons alors que tu avais réalisé il y a peu de temps que tu ne tenais pas l'alcool. Franchement, ce n'était pas le moment de t'en rappeler.

De plus, tu ne connaissais rien de ce type. Rien ne te disait qu'il représentait un danger. La plupart des fanalis se seraient mis sur leurs gardes pour en savoir plus sur cet individu sans rejeter la possibilité qu'il soit un espion envoyé par un autre pays. Il ne fallait pas s'arrêter sur l'allure inoffensive qu'avait une personne pour la juger digne de confiance... Comme tu le faisais. Dire que tu avais prévu de changer toi-même afin de devenir plus fort, en commençant par ta mentalité. C'était mal partie. Pourtant, ta détermination restait sans borne. Ce n'était pas des paroles en l'air lorsque tu avais dis à Natsu que tu voulais évoluer.

Et même si la nervosité du garçon pouvait le rendre suspect, tu ne ressentais aucune hostilité à son égard. C'était peut être la seule chose que tes sens de fanalis te permettais de voir dans les moments où ta garde était relâchée. Cette personne n'avait pas l'air mauvaise mais tu pouvais aussi te tromper. Tu ne parvenais pas à avoir confiance en ton propre instinct la plupart du temps et c'était assez problématique. Tu n'arrivais même pas à douter de cet inconnu alors qu'il semblait vouloir s'enfuir. Ça n'aurait pas été la première fois que tu faisais aveuglement confiance à quelqu'un qui ne le méritait pas, pour la simple et bonne raison que tu ne savais rien de lui, et qu'il s'agissait d'une ordure de la pire espèce.

Malgré ces avertissements que tu te lançais, tu continuais de regarder cet homme que tu venais d'interpeller de tes grands yeux. Ce n'est pas d'une manière méfiante ou menaçante que tu l'observais mais légèrement intrigué. Un petit sourire éclairait ton visage quand tu en vis un sur le sien et lorsqu'il arrêta dans sa fuite. Tu ne sais pas trop ce que tu aurais fais si il avait continué de courir. Peut être te serais-tu contenté de hausser les épaules en laissant les autres membres s'en occuper ou tu l'aurais attrapé et bloqué pour l'empêcher de faire un pas de plus. Cela aurait été la première fois que tu attraperais un danger potentiel. Cette idée avait beau être intéressante, tu n'en voyais pas l'intérêt quand le blond se retournait et répondit, plus détendu même si il continuait de trembler. Etait-il frileux?

- Bonjour… heu…. Oui, je m’appelle Alibaba… et enfin, je viens d’arriver à Reim pour m’entrainer  et j’aimerais devenir plus fort, mais quand j’ai vu que vous sembliez occupé autrement, je me suis dit que j’allais revenir plus tard!

Tu jetais un coup d'œil vers Natsu. Intimidait-il Alibaba? C'était une personne plutôt sympathique, tu ne pensais pas qu'il serait contre le fait d'informer une nouvelle recrue. Enfin, oui le fanalis était amicale mais patient, l'était-il?

"Franchement, tu pourrais tenter de faire un effort quand même non ? Je peux donc te proposer une seule chose qui se trouve être de faire les mêmes exercices qu'on a faits les jours d'avant, mais sans te défiler cette fois comme je te surveillerais !"

Avant que tu ne le quitte, le jeune homme avait lancée ça, après un bref soupir. Il ne t'avait pas sermonné comme un autre fanalis l'aurait fait sans doute pour ne pas te mettre la pression encore plus mais ces mots venant d'une personne comme lui étaient plutôt blessants. Tu étais sûrement trop sensible et il n'avait pas complètement tord. Réaliser qu'on s'est comporté comme un fainéant et l'entendre étaient deux choses différentes. La deuxième solution était peut être celle qui te refroidissait le plus.

En sentant que vous étiez occupés, Alibaba avait dû voir de quelle façon tu te soumettais devant Natsu. Tu gardais le sourire figé en imaginant que ce nouveau venu aurait pu aussi très bien voir la tape aux fe... Tu rougissais d'embarras et te mis à rire nerveusement en tendant ta main au blond. Vous n'étiez peut être pas si différents tout les deux.

- Ravi de te rencontrer, Alibaba-san! Je me nomme Prime. Tu n'as pas besoin d'attendre, tu sais. Si tu veux des renseignements, on a bien le temps de t'en donner.

Tu avais dis de la manière la plus chaleureuse qu'il soit... Dans l'espoir que l'adolescent oublie. Oh, oui... Qu'il oublie. Qu'il oublie la manière dont un pauvre fanalis de sang pur déshonorait son titre en faisant preuve d'aussi peu de virilité. Ce cri de fillette que tu avais poussé... Si seulement tu pouvais revenir en arrière. Tu te retins de te tirer les cheveux en secouant la tête pour montrer à quel point tu te sentais rabaissé. Peut être que cette personne avait déjà oublié? Inutile de rappeler un moment aussi honteux. Tu te sentais défaillir après cette première impression catastrophique.

Tu mis du temps à relever la tête vers Alibaba. N'étais-tu pas censé l'aider? Tu es un homme bon sang, pas du bétail! Redresse toi et arrête de fixer tes pieds d'un air bêta. Rien n'y faisait. Tu restais muet et pâlis. Faites que le blond n'ait pas bonne mémoire. Ou il en parlera à tout le monde... Il rira avec tous les fanalis. Tu secouais la tête et repris un air plus calme pour l'observer à nouveau. Tu n'avais pas l'habitude de te trouver indigne, était-ce un signe que tu évoluais? Un abruti qui évolue c'est un abruti qui reconnaît ses propres bêtises, non?

Quoi qu'il en soit, cet adolescent avait autre chose en tête que ta réputation. Cette personne ne se laisse peut être pas distraire par ce genre de choses, car elle ne se concentrait que sur son objectif: gagner en puissance. Tu serrais ton poing en lançant un regard admiratif à ton interlocuteur alors que tu risquais de te tromper et d'être déçu, encore une fois. Non, quelqu'un comme toi ne connaissait pas la déception. C'est les autres qui la côtoyaient quand ils te voyaient.

- Vous pourriez me dire où je pourrais trouver cette Magi? J’aimerais m’informer concernant ce qu’on appelle les combats de gladiateurs. J’aimerais me proposer comme participant et voir ce que je devrais faire pour accéder à ce titre.

Mince! Qu'est ce qu'il avait dit avant, déjà? Tu avais été trop perdu dans tes pensées pour prêter une oreille attentive à ce qu'il disait et ce, même en ayant recours à ton ouïe de fanalis. Tu balançais tes bras de droite à gauche, complètement confus. Tu n'avais pas écouté ce que disait Alibaba! Il fallait... Non, tu ne pouvais pas te résoudre à lui demander de répéter. Pourtant ton air rempli de détresse montrait bien que tu étais perdu et que tu ne suivais plus la conversation. Se forger si vite une opinion sur quelqu'un sans même l'écouter... Ce que tu pouvais être superficiel. Ce n'est pas comme ça que tu évolueras.

Il te semblait que cet homme avait déjà évoqué le terme " magi" avant. Pourquoi était-il aussi pressé? Il venait tout juste d'arriver et il voulait déjà rencontrer la Magi. Enfin, ce n'était pas étonnant. Lady Schéhérazade était assez connue et c'est grâce à elle que Reim est ce qu'il est aujourd'hui. Alibaba n'était pas le premier "nouveau" à vouloir la rencontrer aussi vite... Toutefois, c'est ce que tu te disais. Tu avais quitté ce pays un petit bout de temps, ce qui t'avait valu des remarques désobligeantes. Un fanalis ne quittait pas la Corpse pour s'amuser dans d'autres lieux, la sécurité du pays était sa seule prio... Pff, tu n'allais pas te remettre à déprimer et ignorer cet adolescent. Pour en revenir à ce qu'il disait, tu allais lui demander pourquoi il était si pressé jusqu'à ce que tu vis son regard rempli de détermination.

Tu ne savais pas ce que cette personne avait fait ou qui elle était mais tu ne pouvais pas aller à l'encontre de sa volonté. Tu restais à le regarder, hébété. Peut être que vous aviez plus de points communs que tu l'imaginais et qu'il voulait devenir plus fort pour protéger les personnes qui lui étaient chères. Tu ne pouvais pas le blâmer ou alors il n'était pas aussi bon que tu le pensais et au moment où tu ne l'écoutais plus, il avait dit quelque chose qui t'aurais effrayé. Cesse de t'emballer, tu ne vis pas dans un paradis.

En voilà une bêtise, idéaliser l'image d'un inconnu dés qu'il était plus grand que toi. Tu serais bien embêté s'il se cachait un voleur derrière cet air maladroit.

- Tu veux nous rejoindre?

C'est ce qu'il venait de dire, imbécile. Tu ne savais pas pourquoi tu avais dis "nous" étant donné que tu ne méritais pas de faire partie de la Corpse mais tu préférais ne pas montrer ton malaise.

Tu ajoutais, visiblement de bonne humeur:

- Je m'attends à te voir souvent sur le terrain d'entraînement alors, ah ah... Lady Schéhérazade? Elle doit être au palais. On peut t'y conduire avec Natsu, si tu veux. Je préférais ne pas te laisser y aller seul, j'ai parfois l'impression que les gardes sont trop suspicieux et je doute que tu n'apprécie qu'on te mette une lance sous le cou.

Un petit sourire se formait sur ton visage. Tu jetais un coup d’œil en direction de Natsu. Il était plutôt proche de la Magi et tu espérais qu'il ne t'en voudrait pas si tu lui demandais de compléter tes explications pour qu'Alibaba sache à quel moment il pourrait la voir sans s'attirer les ennuis.
Tu t'apprêtais à l'appeler quand tu vis le blond porter sa main à son bras. C'est vrai qu'il avait quelques bandages. Tu lui demandais, inquiet, non sans trop t'approcher pour ne pas le brusquer:

- Tout va bien?

Tu avais demandé ça calmement. Tu ne voulais pas paraître indiscret ou blesser son orgueil sous prétexte que tu lui demandais si ça allait.


Dernière édition par Prime le Sam 7 Nov - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Mar 27 Oct - 19:52

Il avait choisi de prendre son temps pour comprendre aussi la raison de Prime, après tous pourquoi être parti comme ça, enfin Natsu se doute un peu en aillant ressentit une aura presque comme la sienne, mais il peut aussi très bien se tromper sur le coup et il aurait l'air bête aussi. Il arriva après plusieurs minutes après et remarque Prime en compagnie d'un garçon qui se tenait le bras, alors Natsu se demande si Prime ne l'avait pas pris trop fort par le bras justement, enfin, il peut se tromper aussi quand on regarde notre jeune ami. Il se mit à rire un peu faiblement pour pas se faire entendre et arrive sur le lieu ou se retrouve les deux garçons, mais le jeune homme ne prit pas la parole sur le coup comme pour tenter de sonder le nouveau venu.

*Oh, il a l'air vraiment étrange comme garçon, enfin je ressens quand même une puissance en lui ou alors je me trompe encore comme cela m'arrive un peu trop souvent.*

Le jeune homme soupira un peu en regardant les deux garçons en face de lui comme s'il imagine une chose fausse, mais bon Natsu ne chercha même pas à comprendre non pus sur l'instant présent, puis il prit la parole comme pour avoir une explication justement sur le coup et regardant Prime dans les yeux.

"Bon, tu peux m'expliquer exactement ce qui se passe par ici, ou bien, je dois tenter de deviner ce qu'il lui arrive et surtout ce qu'il veut ici ?"

Natsu porta ensuite son regard vers le blond à côté de Prime comme pour avoir une réponse de sa part, mais sans doute que Prime allait être le plus rapide et direct, enfin ça changerait un peu de ses réponses trop timides aussi.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Jeu 31 Mar - 5:09

[HRP : DÉSOLÉE du gros manque d'inspiration pour répondre et surtout du manque de temps. Voici ENFIN ma réponse. Bonne lecture :p]

Mais je devais avoir l’air d’un véritable taré à babiller ce genre de question sans retenu.  J’étais si gêné de m’être perdu dans ce colisée que je parlais sans arrêt. Si Myron me voyait, elle me ferait valser dans les airs comme un vulgaire boulet. Je déglutis, nerveux.

Prime:
 

Le jeune fanalis parla d’une voix douce et me… sourit. Quand il serra le poing, je fermai le poing, certain qu’il allait me frapper pour me dire de me taire, mais rien de tel, c’était un fanalis doux comme un agneau. Se pouvait-il ? Je lui rendis son sourire et vint déposer une main sur son épaule en le voyant stresser. Intimidait-il… un fanalis ? Ce serait une première !

-Je… je ne voulais pas vous indisposez, calmez-vous. Si vous n’avez pas les réponses que je cherche, je demanderai à Myron-sensei. Mais bon, elle n’est pas très bavarde, il faut avouer.

Je ricanai nerveusement d’un rire cristallin. Nous avions l’air de deux nigauds qui tentaient de faire la conversation. Mais quelle histoire ! Au moins, tu avais l’impression qu’enfin quelqu’un te parlerait au lieu de te sauter dessus.

Prime:
 

-Vous… vous rejoindre, mais comment je pourrais ? Je ne suis pas fanalis et puis j’ai fait une promesse à mes amis, je veux revenir protéger l’île de mes protecteurs, mais pour ça je dois devenir le plus fort que je le peux ! Yosh!

Il regarda le dénommé Natsu après avoir dit ces mots qui me remplirent de bonheur. Depuis que j’avais entendu parlé de cette Magi qui voulait m’aider à devenir plus fort, jamais je n’avais eu la chance de la rencontrer. J’étirai un sourire encore plus grand en levant le pouce.

Prime:
 

-Mieux que jamais ! Enfin quelqu’un qui veut m’aider à comprendre le fonctionnement de Reim et me conduire à dame Shérazade, mais avant tout.

Le dénommé Natsu soupira et demanda à son comparse, évitant de me parler :

Natsu:
 

Je me disais bien que rencontrer deux fanalis qui voulaient m’amener à leur chef sans poser de questions, c’était bien inconscient. Je soupirai, soutenant le regard de Natsu.

-Je suis prêt à répondre à toutes vos questions pour vous prouver ma valeur, je le jure, au nom de Sinbad, mon roi.

Invoquez le nom de Sinbad pour se donner de la prestance était bas… mais quand on voulait quelque chose, il fallait bien tenter le tout pour le tout.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!


Dernière édition par Alibaba Saluja le Sam 28 Mai - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Dim 24 Avr - 20:47

Tu croisais tes mains dans le dos après t'être présenté à Alibaba, avec toujours l'impression que le simple fait de prendre la parole le rendait nerveux. Pourtant, de vous deux, tu étais certainement celui qui étais le moins à l'aise. C'était à se demander comment tu faisais pour continuer à le regarder dans les yeux sans défaillir. Plus le temps passait, plus tu te persuadais que le blond avait assisté à l'étrange scène entre Natsu et toi. Tu t'en voulais de faire tout un drame pour un geste du fanalis qui ne méritait pas un tel scandale. C'était sa manière à lui de saluer quelqu'un tout en montrant son affection. Tu devrais te sentir soulagé qu'il te considère comme un ami malgré le peu d'échanges que vous aviez eu auparavant. Si tu t'inquiétais d'une chose aussi futile, tu allais finir par vexer le jeune homme et agrandir la distance entre vous donc il valait mieux que tu arrêtes d'y penser. Ce n'était rien, vraiment.

Pourquoi t'en faire autant pour si peu? Cela ne te ressemblait pas. Mais même si rien ne garantissait qu'Alibaba soit venu assez tôt pour voir ce qui s'était passé, il t'avait probablement entendu hurler. Maintenant que tu avais parlé, ta crédibilité n'existait plus. Même si ta voix était parti dans les aiguës à ce moment-là, elle n'était pas méconnaissable. Puis en temps normal, elle s'adaptait déjà à ta corpulence. Aucune virilité. Ton interlocuteur était aussi stupide que toi s'il n'avait pas compris que tu étais celui qui avait crié. Mais une telle personne pouvait-elle exister?

Car seul le roi des imbéciles pouvait regarder un homme qu'il ne connaissait pas avec une telle intensité alors que ses joues étaient aussi rouges que ses cheveux. Ridicule. Tu n'avais pas beaucoup d'amour propre. Et le peu que tu avais suffisait simplement à faire prendre cette teinte à ton visage. Hélas, si elle t'avait fait comprendre que tu t'étais couvert de honte devant cette personne, tu ne sus pas à quel point tu t'étais humilié et tu ne déviais même pas ton regard. Tu regrettais de ne pas agir naturellement comme tu avais l'habitude de faire étant donné que toutes les fois où tu te ridiculisais, tes proches rougissaient pour toi. Maintenant tu étais tout seul avec ton sentiment de honte. Personne le prendra pour toi.

Tu savais que Natsu ne pensait pas à mal en faisant cela et tu décidas de te détendre. Quel rabat-joie tu faisais à te tracasser pour ça! Tant que le blond ne reparlait pas de ce qui s'était passé, tu n'avais aucune raison de te mettre dans un tel état. De plus, Alibaba semblait avoir oublié cette histoire. A force de te plonger dans tes pensées, tu ne remarquais pas que l'adolescent s'était approché de toi et eus un petit sursaut en sentant sa main se poser sur ton épaule.

Tu levais timidement les yeux vers lui. Le fait qu'il te dépassait de quelques centimètres ne te donnait déjà pas fière allure mais si en plus tu le regardais comme un animal blessé, tu perdais tout espoir de monter dans l'estime du jeune homme. Tu ne te souciais de ça que trop tard et te remis à sourire d'un air naïf. C'était bien beau de te ressaisir mais il aurait fallut arrêter de te compliquer la vie plus tôt. Celui que tu cherchais tant à impressionner avait eu le temps de s'inquiéter pour toi:

- Je… je ne voulais pas vous indisposez, calmez-vous. Si vous n’avez pas les réponses que je cherche, je demanderai à Myron-sensei. Mais bon, elle n’est pas très bavarde, il faut avouer.

Ton rire se mêla rapidement au sien même si contrairement à lui, ton stress s'était envolé. C'est vrai que Myron n'était peut être pas la première personne vers laquelle il fallait se diriger pour demander des conseils ou des questions. Tu la connaissais assez pour savoir qu'elle parvenait mieux à s'exprimer avec les poings qu'avec les mots. D'un côté, c'était le cas pour tous les fanalis. Excepté toi qui ne faisais que ralentir les autres en préférant parlementer au lieu de te battre. Entre Mû et elle, elle était certainement la moins patiente. A part ça, c'était facile d'avoir une discussion normale avec la rouge car même si elle semblait sévère, tu savais qu'elle n'était pas dénuée de sentiments pour autant et pouvait être très compréhensible.

Tu te demandais d'où pouvait venir le blond. Il se pouvait qu'il n'était pas habitué aux personnes au tempérament explosif. Il risquait d'être gâté avec les membres du Corps Fanalis. Méritais-tu toujours d'en faire partie? Tu devais bien être le seul membre de l'armée à ne pas avoir le sang chaud et tu avais de plus en plus l'impression d'être un intrus. Depuis le temps que tu aurais dû faire tes preuves... Il était impossible d'associer ton image à celle d'une tribu aussi puissante.

Finalement, les rumeurs qui s'étaient propagées durant ton absence n'étaient pas si absurdes. Apparement, tu te serais rendu compte combien tu étais inutile et te sachant incapable de pouvoir progresser, tu avais préféré quitter Reim et délaisser ta famille au lieu de forcer les autres à supporter le fardeau que tu étais. C'était tout à fait plausible. Si tu t'étais montré plus consciencieux, c'est ce que tu aurais fait. Que tu sois là ou pas, ça ne changeait rien. Au moins, en quittant le Corps Fanalis, tu arrêterais de mettre tes supérieurs en colère.

Mais en te rappelant de la réaction qu'avait eu Myron lorsque tu avais déjà parlé de partir de Reim, tu serrais ton poing et te giflais les joues pour te reprendre. Ça suffit! Tu devais arrêter d'avoir ce genre de pensées. Qu'importe ta manière de voir les choses, tu choisissais toujours la solution de facilité. En temps normal, tu raisonnais de façon optimiste en t'obligeant la plupart du temps à croire ce que ton interlocuteur disait même quand tu sentais que quelque chose clochait pour ne pas remettre en cause la confiance que tu portais aux autres. Et voilà que tu broyais du noir pour fuir tes problèmes au lieu de les confronter et avancer. C'était incroyable que tu fasses sans arrêt le contraire de ce qu'on attendait de toi. Toutes ces personnes auxquelles tu tenais mais que tu étais prêt à abandonner pour des raisons aussi stupides... C'était pour ça que tu énervais tes aînés. Mou et pessimiste au mauvais moment...

Tellement mou que tu répondais à côté de la plaque.

- Vous… vous rejoindre, mais comment je pourrais ? Je ne suis pas fanalis et puis j’ai fait une promesse à mes amis, je veux revenir protéger l’île de mes protecteurs, mais pour ça je dois devenir le plus fort que je le peux ! Yosh!

Le sourire que tu avais réussis à garder jusqu'à là disparut en un instant. Tu regardais Alibaba, les yeux écarquillés avec un air désemparé. Tu étais tellement troublé par tes soucis insignifiants que tu ne parvenais même plus à transmettre correctement tes pensées. En plus d'être un idiot, tu perdais la capacité de communiquer avec quelqu'un. Tout compte fait, tu ferais mieux de laisser les adultes faire. Une personne aussi décalée que toi allait certainement donner les pires conseils qu'il puisse exister au blond au lieu de répondre à ses questions.

Pauvre Alibaba... Tu t'emportais trop vite. Tu ne faisais aucun effort pour que les autres interprètent bien tes propos. C'est eux qui devaient être intelligents, pas toi. Tu venais littéralement de proposer au jeune homme de vous rejoindre dans le Corps Fanalis, l'obligeant d'une certaine manière à rester bloqué dans l'armée. Déjà, il n'était pas fanalis.

"Moi non plus donc ce n'est pas grave, ah ah ah!" Mieux valait rire de ta situation qu'en pleurer. Mais rien n'y faisait. Le conquérant ne pourrait pas rejoindre le Corps, c'était évident. De toute façon, tu ne comptais pas le forcer à rester à Reim éternellement. Tous les soldats avaient une liberté que ceux des autres pays n'avaient pas forcément et c'était en partie pour ça que tu aimais l'endroit où tu vivais.

Tu pouvais comprendre que les personnes qu'Alibaba souhaitait protéger n'étaient pas ici et tu voulais, tout comme lui, devenir plus fort pour venir en aide à tes amis. Oui, tu comprenais ce qu'il ressentait... Et à aucun moment tu n'avais voulu le retenir ici:

- Non... Ce que je voulais dire c'est nous rejoindre en tant que gladiateur. Tu n'as pas besoin d'être un fanalis pour rejoindre l'armée ! Enfin si Myron-onee-chan t'enseigne déjà des choses, ça revient un peu au même... Désolé de ne pas l'avoir réalisé plus tôt. J'ai été absent un peu trop longtemps...

Tu te frottais la tête en lui souriant, un peu gêné. Tu passais encore pour un déserteur... Le blond t'assura qu'il allait bien. Est-ce qu'il ne voyait pas à quoi tu faisais allusion en posant cette question ou il évitait juste de parler de son bras? Dans les deux cas, tu ne préférais pas insister.
Natsu ne tarda pas à vous rejoindre. Tu t'en voulais de l'avoir laissé en plan.

"Bon, tu peux m'expliquer exactement ce qui se passe par ici, ou bien, je dois tenter de deviner ce qu'il lui arrive et surtout ce qu'il veut ici ?"

Ouh la... Il semblait assez contrarié. Alibaba n'avait rien fait de mal. Le fanalis n'avait aucune raison de vouloir l'ignorer. Pas de doute. C'était ton attitude qui avait assombri l'humeur de ton camarade. Tu ferais mieux de lui répondre tout de suite, pensais-tu en riant nerveusement à cause de son ton impatient. Tu ne te rendais même pas compte que c'était cette nervosité qui le dérangeait. Connaissait-il le blond? Vite! Faire les présentations! Faire les présentations! Ton regard passa de Natsu à Alibaba qui répondit avant toi:

- Je suis prêt à répondre à toutes vos questions pour vous prouver ma valeur, je le jure, au nom de Sinbad, mon roi.

Tu avais raison. Ces deux-là ne se connaissaient pas. Le nouveau ne ressentirait pas le besoin de faire ses preuves s'il avait déjà sympathisé avec le rose. Quoique... Tu ne pouvais pas en être sûr... L'anxiété le poussait peut être à se mettre la pression même devant des visages familiers. Enfin... Il paraissait trop confiant pour que ce soit le cas.

Il s'exprimait au nom du roi Sinbad mais tu ne relevas pas cette information. D'abord parce que tu n'étais pas le genre de personne à juger quelqu'un sur le pays dont il venait. Bien sûr évoquer "Magnostadt" t'aurait alarmé mais même si Reim n'était pas allié à Sindoria, tu n'avais pas entendu parler de guerre entre ces deux pays. Et tu jugeais que tous les hommes de Reim étaient égaux, qu'importe leurs origines. Tu souris en tentant de détendre l'atmosphère en tapotant l'épaule d'Alibaba.

- Ah ah ah... On ne va pas te faire subir un interrogatoire, non plus. De plus, Myron-onee-chan te connaît, alors j'ai confiance en toi. Puis c'est toi qui avait des questions pour commencer.

Ta naïveté était affligeante. Tu fus quand même pris d'un doute en tournant la tête vers Natsu:

- Natsu-san, Alibaba-san souhaiterait rencontre Schéhérazade-sâma. Je sais qu'elle sort rarement du palais mais je me demande... Tu penses qu'elle acceptera de le recevoir une fois qu'elle sera disponible?

Tu ne voulais pas dire qu'Alibaba était un moins que rien qui n'était pas prêt d'avoir un entretien avec elle mais l'affection que tu ressentais pour la magi ne rivalisait pas avec le respect que tu avais à son égard. Bien que tu la voyais comme une mère, tu avais toujours peur de la déranger. Ces derniers temps, tu avais peur de déranger tout le monde mais avec elle ta crainte se décuplait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 25 Avr - 18:20

Natsu ne voulait pas parler trop froidement, après tout, il n'avait pas vraiment aimé que Prime le laisse comme ça seul sur le terrain en pleine entrainement, enfin bon Natsu avait été récupérer sa grosse hache par sécurité et l'avait sur le dos en regardant les deux gars comme pour avoir une réponse. Il fut très vite surpris de voir le gars inconnu pour lui prendre la parole, alors il le regarde dans les yeux avec comme une petite flamme dans le regard, puis laisse un très profond et long silence pendant plusieurs minutes.

"Je suis juste un garde et soldat, pas obligé de me parler comme si j'étais un noble ou faire genre que je suis moins haut que toi."

Il lui avait répondu sur le coup assez froidement, enfin Natsu ne voulait pas trop pour autant être méchant juste qu'étrangement, il avait une sensation étrange en regardant le gars en face de lui que Prime lui présenta en même temps qu'une demande étrange encore une fois pour lui-même surtout.

"Tu voudrais que je tente une rencontre entre lui et Schéhérazade-onee-chan ? Je pourrais sans doute le faire, mais seulement si je reste avec elle le temps qu'il sera là, car je préfère être méfiant quoi qu'il arrive et rien ne me fera changer d'avis dessus !"

Le jeune homme choisi de garder le silence à nouveau sans pour autant avoir lâché Alibaba du regard comme pour comprendre pourquoi il est aussi méfiant envers lui, mais sans vraiment trouver de réponse pour autant, alors Natsu allait devoir attendre la suite pour voir et décider ce qui allait pouvoir se produire ensuite.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Sam 28 Mai - 3:29

En entendant le fanalis mélanger son rire au mien, je sus qu’il n’était pas en colère contre moi de l’avoir ainsi dérangé dans son entrainement avec l’autre fanalis à l’air un peu plus sévère. Je restais nerveux, je ne savais trop pourquoi. Était-ce le fait de citer le nom de Sinbad alors qu’il ne savait même pas que j’étais parti finalement depuis mon escapade à Magnostaldt ? Était-ce parce que je n’avais pas confiance en ma force déficiente ou… les fanalis me foutaient la chienne ? Je dirais les trois à la fois. C’était absurde, ce Prime avait l’air si gentil, pourquoi je me sentais si mal ?

Je soupirai. Le pauvre semblait encore plus nerveux que moi, ce qui était étrangecomme c'était moi ''l'intrus''. Son regard qu'il m'échangea quand je le pris par l'épaule n'avait pas beaucoup plus de contenance. Je devais le mettre en confiance. Je souris pour l'encourager de ma bonne foi.


Prime:
 

Bien sûr que je pouvais devenir gladiateur ! C’est pour ça que j’étais ici. Quand j'étais nerveux, comme je pouvais dire des trucs idiots parfois. Je me frottai la nuque et ricanai encore. Il se frotta la tête aussi. Était-il gêné aussi ? Lui, un fanalis de la Corpse ? C’était la première fois que je me sentais aussi à l'aise avec l'un de leurs. Il devait être particulier.

-Mais… mais bien sûr ! Où avais-je la tête ! Myron m’en avais glissé un mot et Sinbad aussi. C’est pour ça que j’ai fait le voyage. Je devais avoir mal interprété tes mots.

Restait que… je baissai la tête et lâchai l'épaule de Prime, essayant de me ressaisir et de m,exprimer plus clairement.

*Quel connard je fais…*

Toutefois, je repris assez vite le dessus sur ma nervosité (je voulais devenir fort) et relevai la tête pour leur assurant que je n’étais pas ici pour leur faire du mal, mais bien pour apprendre à me battre. Et que je venais de Sindoria et donc du coup… j’étais un allié. Je serrai des poings, prêt à prouver ma valeur. C’est alors que le fanalis débonnaire ricana encore. Il me répondit :

Prime:
 

J’ouvris grand les yeux, plutôt surpris d’une si grande confiance aussi rapidement, puis me décontracta. Je devais avouer que si Myron te laissait fouler les terres de Reim, c’était un bon début. Restait que je n’avais pas encore mérité sa confiance comme il le disait. Je n’étais qu’une pauvre nuisance encore à l’heure actuelle à ses yeux.

Le fanalis débonnaire du nom de Prime si j’avais bien compris se tourna vers le fanalis au silence pesant dénommé Natsu et demanda s’il était possible de soliciter une rencontre avec Shérazade… Il fallait bien que je sache si je pouvais participer à la fameuse joute même si Sinbad ne devait pas avoir averti de la date exacte de mon arrivée. Je serrais toujours les poings, l’estomac noué.

Ce qui me stressait en fait c’était surtout d’avoir fait un séjour à Magnostaldt avant de venir ici… si ça se savait, on pourrait facilement  croire que j’étais possédé, ce qui était en fait le as et l’autre chose… Shérazade pourrait trouver ça étrange que je me sois ainsi rebellé contre Sinbad dans le but de lui prouver ma valeur avant qu’il ne m’envoie par lui-même. Enfin, on verrait bien. Il fallait que je commence par la rencontrer.


Natsu:
 

Je souris au fanalis qui semblait le plus méfiant, puis répliqua :

-Je comprends ces précautions, mais je vous rassure, je n’ai aucune mauvaises intentions et même dans un tel cas, je ne crois pas que je ferais long feu contre une Magi.

Je ne savais pas comment ce Natsu prendrait mon ironie. Je toussotai et poursuivis:

-Et puis bon, ça risque d’être compliqué… comment expliquez ça, ano… eto...

Mon regard se dévia et je murmurai :

Je ne crois pas qu’on m’attendait aussi tard avant les joutes, j’ai comme qui dirait eu un empêchement. Un petit incident sur les mers qui m'a forcé à retourner à Sindoria quelques jours... Mais... je vais bien maintenant, je vous l'assure !

Je redressai mon regard, le plantant un à un dans celui des fanalis, puis je terminai mon allocution, le poing en l’air :

-Mais je suis prêt à tout, même à mourir pour Sindoria ! Donc, voilà, amenez-moi à Shérazade et on verra bien ce qu’elle en pensera.

Je ne voulais quand même pas qu'on s'attarde sur mon accident à Magnostaldt trop longtemps, je devais recentrer le sujet sur ma détermination. Et puis...

*Elle devait bien connaître Aladdin, non ? Elle saura que je suis gentil dans ce cas. Pourquoi il n’était jamais là quand j’avais besoin de lui.*

Parce qu’il fallait tous les deux devenir fort et donc faire cavalier seul avant de se retrouver.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Sam 11 Juin - 11:49

C'était assez difficile de déterminer quelle attitude adopter quand tu te trouvais entre ces deux là. Le premier étant un membre du Corps Fanalis, tout comme toi, qui était venu armé de sa hache -toi qui avais commencé un entraînement, tu n'avais même pas pensé à ramener quoi que ce soit pour te défendre avec autre chose que tes poings mais tu te persuadas sans mal que c'était sûrement pour compenser le fait qu'il ne soit pas entièrement un fanalis- semblant prêt à bondir à tout moment sur le pauvre Alibaba s'il y avait une parole de travers ou s'il se mettait à bouger de manière suspecte.

C'était vrai que tu n'avais pas eu beaucoup d'échanges avec Natsu, chose qui était regrettable, mais tu l'avais toujours vu aborder un air amical ou avoir un sourire taquin. Alors voir son regard se faire un tant soit peu menaçant et  l'entendre parler froidement au blond te déroutait. C'était peut être la réaction qu'aurait eu tous les fanalis en se trouvant face à un intrus et ça pouvait être encore toi qui n'étais pas normal avec tes doutes qui se dissipaient aussi vite.

Pourtant en croisant le regard d'Alibaba, tu n'avais pas vraiment l'impression qu'il représentait un danger. Ce n'était pas très malin de décider ça sur une impression. Néanmoins, s'il y avait bien une chose à laquelle tu pouvais te fier, même si la force physique et mentale te manquait, c'était ton instinct, qui jusqu'à là ne t'avais jamais trompé... Même si les fois où ils t'incitait à te méfier de ton interlocuteur, tu ne l'écoutais pas. Là, ce n'était pas tout à fait le cas.

Cet homme semblait assez intimidé et sortait des trucs incohérents, tout comme toi.  Il avait l'air très gentil et essayait même de te mettre à l'aise, ce qui marchait sans problème. Un type qui te ressemblait autant ne pouvait pas être dangereux. Sauf s'il lui aussi cassait tout après un verre d'alcool.

-Mais… mais bien sûr ! Où avais-je la tête ! Myron m’en avais glissé un mot et Sinbad aussi. C’est pour ça que j’ai fait le voyage. Je devais avoir mal interprété tes mots.

Ah ah ! Pauvre Alibaba! Vous étiez tous les deux de gros nigauds. Tu étais vraiment nul pour renseigner les nouveaux. Ce problème d'incompréhension venait de toi.

En voyant le blond baisser la tête, perdant son assurance, tu posais à ton tour tes mains sur ses épaules en lui donnant un sourire réconfortant:

- Mes explications n'étaient pas très claires... Désolé... Je suis un peu à bout en ce moment et je n'ai pas l'habitude de servir de guide aux nouveaux membres...

Tu n'allais pas te mettre à raconter toute ta vie non plus même si tu aimais sympathiser avec les autres bien qu'il s'agissait de personnes que tu venais tout juste de rencontrer. Il n'y avait pas de différence. C'était bien beau de rire de votre bêtise avec Alibaba mais il ne fallait pas oublier Natsu qui avait l'air d'exercer une pression involontaire sur l'étranger.

Après que celui-ci ait répondu au rose, ton camarade le regarda avec intensité et un long silence -que tu faillis interrompre car ce genre d'ambiance n'était pas ta tasse de thé-, s'ensuivit jusqu'à ce qu'il prenne la parole:

"Je suis juste un garde et soldat, pas obligé de me parler comme si j'étais un noble ou faire genre que je suis moins haut que toi."

Ouch! Était-ce une attaque? Tout cela te rendait un petit peu tendu mais tu tentais de le cacher en continuant de sourire. Pas sûr que cela marchait mais c'était l'intention qui comptait. En parlant d'intention, tu avais finis par oublier la raison pour laquelle tu étais venu au terrain si tôt. Tu espérerais que cela ne dérangerait pas l'autre fanalis de reprendre l'entraînement plus tard et qu'il ne voyait pas en la présence du blond une excuse pour te défiler. Tu t'étais juré de ne plus le faire et tu tenais toujours parole. Il ne fallait pas que ton camarade se trompe sur ton compte. Ta détermination n'avait pas faiblit.

Le blond semblait quelque peu surpris quand tu affirmais lui accorder ta confiance aussi vite. Malgré cela, une petite part de toi -une minuscule part- te faisait douter. Tu avais comme l'impression qu'Alibaba vous cachait quelque chose. Si ça avait un rapport avec son bras, lui demander la cause de sa blessure était assez délicat. Puis c'était sans doute Myron qui avait un peu trop forcé sur l'entraînement.

Tu te demandais quand même pourquoi cet homme insistait autant pour voir Lady Schéhérazade. Qui était-il? Encore une question indiscrète que tu ne pouvais poser à haute voix.

Lorsque tu demandais l'autorisation à Natsu pour cet entretien, tu attendais également de voir sa réaction:

"Tu voudrais que je tente une rencontre entre lui et Schéhérazade-onee-chan ? Je pourrais sans doute le faire, mais seulement si je reste avec elle le temps qu'il sera là, car je préfère être méfiant quoi qu'il arrive et rien ne me fera changer d'avis dessus !"

Tu te contentais de hocher la tête, ne pouvant le blâmer. Tu tentais même une requête:

- Je peux vous accompagner?

Demandé comme ça, on pourrait croire que tu prenais ça pour un jeu mais ce n'était pas le cas. Tu voulais seulement t'assurer que tes doutes étaient infondés. Si Natsu refusait, tu te soumettrais à sa réponse. Lady Schéhérazade n'allait peut être pas accepter de voir tant de monde. Tu n'avais donc pas essayé de te montrer imposant en demandant cela. Tu préférerais juste venir avec eux en cas de problème plutôt que d'attendre là à te ronger les sangs. Bien que c'était parfaitement ridicule, il n'y avait aucune raison de se méfier d'Alibaba.

- Je comprends ces précautions, mais je vous rassure, je n’ai aucune mauvaises intentions et même dans un tel cas, je ne crois pas que je ferais long feu contre une Magi.

Heu... Tu ne savais pas trop comment Natsu prenait ça mais le rire que tu venais de laisser s'échapper avait quelque chose de nerveux.

- Et puis bon, ça risque d’être compliqué… comment expliquez ça, ano… eto...

De toute manière, le blond n'était pas déjà très à l'aise. Inutile d'en rajouter une couche.

- Je ne crois pas qu’on m’attendait aussi tard avant les joutes, j’ai comme qui dirait eu un empêchement. Un petit incident sur les mers qui m'a forcé à retourner à Sindoria quelques jours... Mais... je vais bien maintenant, je vous l'assure !

Même s'il l'avait murmuré, ton ouïe développée t'avait été d'une grande aide pour entendre ce qu'il disait.

Un incident? Si tout allait bien, pourquoi semblait-il à ce point mal à l'aise? Tu fronçais les sourcils. Tu ne voulais pas lui faire passer un interrogatoire mais tu lui demandais quand même:

- Un incident? Quel genre d'incident?

Ton ton n'avait rien d'accusateur... C'est alors que ce type recommença à s'emporter, défendant à nouveau l'honneur de Sindoria.

- Mais je suis prêt à tout, même à mourir pour Sindoria ! Donc, voilà, amenez-moi à Shérazade et on verra bien ce qu’elle en pensera.

- Ouh la, du calme, du calme...

Ce qu'il était pressé! Tu te plaçais juste derrière lui et tu commençais à lui masser doucement les épaules. Réflexe pour détendre les gens. Tu souriais à Natsu:

- Je crois que monsieur insiste vraiment...

Pourquoi voulait-il à ce point voir votre magi? Tout cela te rendait curieux. C'était sûrement en partie pour ça que tu n'avais pu t'empêcher de poser des questions.












HRP: Ce n'est pas encore sûr mais un PNJ pour jouer Schéhérazade interviendra peut être dans le RP -ce sera plus intéressant!- Dans tous les cas, si elle intervient, je pense qu'on attendra d'arriver jusqu'à sa porte pour qu'elle parle xD Je me permets donc une petite (hum hum) réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Mer 6 Juil - 11:13

Il ne comprenait vraiment pas pourquoi le garçon en face de lui continue de lui parler comme pour un noble, il aurait presque envie de lui coller une bonne droite pour le calmer, mais Natsu ne voulait pas d'histoire sur le coup, alors notre jeune homme se contente de garder un long silence avant d'entendre Prime et le blond prendre la parole presque en même temps. Natsu lâcha un très léger soupir et se doutait que Prime voulût suivre le garçon, sans doute qu'il recommence à être un enfant même si pas vraiment faux sur le coup, alors Natsu se contente a présent de regarder les deux garçons dans les yeux avant de prendre la parole une dernière fois.

"Très bien, alors je vais vous conduire à son bureau, elle doit encore être là-bas ou sinon j'irais moi-même l'a cherché dans ses quartiers."

Le jeune homme aurait très bien pu continuer de soupirer encore et toujours, mais il préfère ne pas écouter les autres choses que lui dit le blond, après tous cela ne le regarde pas les histoires avec son pays d'où il vient, mais Natsu ne voulait juste pas être mêlée dans tout cela, alors il se contente simplement de lui tourner le dos et fit juste un signe de la main.

"Alors, tu préfères rester là a parler de ton pays ou bien, tu vas me suivre pour que je te conduise à ma "sœur" ?"

Il ne mit pas longtemps pour se mettre lui-même en mouvement, Natsu ne voulais pas rester là à rien faire ou écouter se garçon parler de Sindoria, après tous cela n'apporterait rien au monde, enfin pour l'instant, il se mit en mouvement vers la direction du Palais et rester quand même sur ses gardes.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 386

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Ven 12 Aoû - 22:59

J’avais l’estomac noué et je ne cessais pas de frôler du bout des doigts le pommeau de ma dague, non dans le but de m’en servir, mais bien par nervosité. Qu’allait-on me dire. Je serrai des poings, sur le bord d’éclater sous la pression. Le fanalis du nom de Prime, aussi nerveux que moi pour une raison qui m’échappait encore, fit plus rapide que moi et… s’excusa ?C’était moi le retardataire dans les joutes, l’intrus à Reim et il s’excusait. Quel être singulier. Je relevai la tête pour le regarder dans les yeux quand il me prit par l’épaule. Mes yeux luisaient encore. D’inquiétude ? De détermination ? Et si c’était un mélange des deux ?

J’allais me raccrocher à ce gentil fanalis. Je ne crois pas que je devais en attendre plus de l’autre pour ce qui était de la confiance et je le comprenais…


Prime:
 
Natsu:
 

Je regardai du coin de l’œil Natsu, puis soupirai en m’approchant de ce dernier. Esquissant un sourire qui se voulait réconfortant, je me frottai la nuque en lui répliquant :

-Je ne croyais jamais me faire dire que j’étais trop poli… enfin, je vais tâcher de faire attention à la manière que je vous… te parle.

Je ricanai. Natsu devint plus sérieux et finit par enfin répondre à ma requête de la sorte :

Natsu:
 
Prime:
 

À quoi je me pressai de hocher la tête. Je ne voulais pas être seul avec ce Natsu surtout dans cet état où je ne pouvais pas trop me défendre, Prime saurait atténuer les excès de ce fanalis bougon.

Je paraissais encore une fois mal à l’aise. Cette phrase comportait un pieux mensonge, Sinbad ne pouvait avoir écrit de lettre à Shérazade, puisque Sinbad n’était pas au courant de mon exil de petit fugueur en crise. Quelques gouttes de sueur perlèrent sur mon visage. Je commençais à fatiguer, après cet entretien, je devrais bien me reposer avant les joutes. Je me soutins sur un mur non loin. Pourquoi être si nerveux, ils avaient acceptés de m’amener à elle ?  Être aussi nerveux n’aidera pas ma cause…


Prime:
 
-Ah… ano.. eto, par où commencer mon récit…commençais-je à baragouiner en gesticulant.

Moi et ma manie de trop en dire sans le vouloir. Je m’adossai sur un mur commençant à sentir ma fatigue. J’avais enfin eu mon entretien avec Shérazade et voilà que je devais tout gâcher.

Quelle histoire. Comment leur expliquer ça sans les intriguer ? Je ne pouvais quand même pas leur dire que j’étais actuellement possédé par la magie de Magnostald et que Sinbad n’était pas au courant de ma venue ici. Que faire, que faire ? De la sueur perlait sur mon front et mon estomac gronda. Je devais manger bientôt sinon le mage ferait surface. D’ailleurs, je commençais à être étourdi. Voulait-il faire surface. Maintenant ? Ce ne serait pas très stratégique de sa part et puis… je n’avais peut-être que faim. Je ne devais pas essayer de comprendre ce mage. Pas maintenant. Je devais devenir fort avant tout et je pourrais le vaincre et enfin sauver mes amies et mon Eris adorée.


Prime:
 

Je raidis mes épaules, comment, un fanalis me… massait ? C’était une blague ou quoi ? Je n’avais encore strictement rien expliqué et ce fanalis me faisait encore confiance et tentait même de me décontracter. J’étais fasciné. Shérazade avait peut-être parlé de moi au final ? Hum… non j’hallucinais probablement.

[spoiler=Natsu-Très bien, alors je vais vous conduire à son bureau, elle doit encore être là-bas ou sinon j'irais moi-même l'a cherché dans ses quartiers.[/spoiler]

La voix Natsu trancha ma panique, il allait m’y conduire, vraiment ? Mes yeux se mirent à briller d’une hâte mal voilée et je repris mes aplombs, levant le poing dans les airs.

-Vraiment? Et votre sœur… enfin, ta sœur ?

Encore une fois, j’avais l’air d’un taré… C’en était décourageant.[/color]

Natsu:
 

Je hochai la tête à la négative, ne désirant pas plus m’éterniser sur les raisons de ma venue ou de mon retard ou même de l’histoire du roi des sept mers et son île. J’aurais sûrement droit à tout un questionnaire de la part de la Magi.  J’espérais être capable de me vendre correctement sans mettre Sinbad ou moi dans l’embarras.

Enfin.

Nous verrions bien…
Je me retournai vers Natsu, lui desservant un sourire et lui tendant la main .


-Tu nous suis ? Je dois t’avouer que j’apprécierais ta présence auprès de dame Shérazade et…

Je partis alors en courant d’un pas plutôt maladroit. Natsu était déjà si loin! Il nous fuyait au final ou il nous amenait vraiment à Shérazade ? Tant d’intrigues. Je déglutis.
[/i]

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fanalis corps

۞ 1ère apparition : 29/04/2014

۞ Rukhs : 89

۞ Localisation : Je suis en train de vendre des croissants dans le Continent Obscur

avatar
Prime
Fanalis corps

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Lun 22 Aoû - 22:39

- Je ne croyais jamais me faire dire que j’étais trop poli… enfin, je vais tâcher de faire attention à la manière que je vous… te parle.

Visiblement, le blond n'avait pas l'air d'avoir trop mal pris la remarque de Natsu qui se comportait d'une manière étrangement hostile. Tu te demandais si le rose était  comme ça avec tous les intrus ou s'il avait quelque chose de personnel contre Alibaba. Tu penchais pour la première solution. Le fanalis n'était pas du genre à détester quelqu'un avant de le connaître. Et même une personne très souple comme toi ne pouvait nier le fait que le comportement du nouveau venu était curieux.

D'un côté, ce type était un peu sorti de nulle part. Tu n'en avais jamais entendu parler et se retrouver avec aucune information sur une personne en se basant uniquement sur celles qu'il te donnait était un peu troublant. Non, en fait, ça ne l'était pas mais tu cherchais juste à te mettre à la place de Natsu pour comprendre s'il y avait une raison de se méfier du blond. Celle à laquelle tu venais de songer n'était même pas valable. Si tu n'avais pas déserté les lieux pendant si longtemps, tu aurais pu avoir plus de renseignements. Il pouvait se passer plein de choses en deux semaines après tout: comme l'arrivé d'un nouveau gladiateur !

Il était différent de tous ceux que tu avais vu jusqu'à maintenant et c'était plutôt marrant que Natsu ne semblait pas non plus le connaître. A moins qu'il ne soit lui aussi parti explorer de nouvelles terres? Tu en doutais mais pourquoi pas? Enfin, tu avais plus l'impression qu'il était resté plusieurs jours aux côtés de Lady Schéhérazade vu sa relation avec la prêtresse. Tu ne savais pas s'il s'intéressait à tout ce qui se passait à l'extérieur dans ces moments-là mais ça expliquerait pourquoi il n'était pas au courant des dernières nouvelles non plus.

Ou alors Alibaba était très discret et sa présence était juste passée inaperçue. Il existait mille raisons possibles pour que vous ignoriez tout à son sujet avant qu'il ne se présente sans pour autant le rendre suspect!

Il ne fallait pas non plus coller ton opinion sur l'attitude du rose et cette façon dont le blond insistait sur son appartenance à Sindoria et son désir de voir Lady Schéhérazade comme s'il cherchait à prouver son innocence au plus vite devait perturber Natsu autant que toi.

Vous aviez vraiment réussit à rendre le pauvre garçon nerveux ! Surtout Natsu à en voir sa réaction quand il apprit que tu allais les accompagner. Il hocha positivement la tête. A vrai dire c'était surtout à l'autre fanalis que tu posais la question mais tu ne pouvais t'empêcher de rire en voyant l'air soulagé du blond. Ton camarade l'avait définitivement traumatisé ! Il ressemblait à un petit animal pris au piège ! En même temps, tu étais mal placé pour te moquer de lui. Les rares fois où ton instinct de survie se réveillait, tu te ratatinais quand tes supérieurs te faisait une remarque.

Malheureusement tu ne pensais pas être d'une grande utilité s'il comptait sur toi pour calmer Natsu au moment où il lui remettrait la pression, involontairement ou non. Tu n'avais aucune autorité. Bien que tu tenais à venir pour veiller à ce qu'Alibaba ne soit un danger ni pour toi ni pour les autres, tu avais déjà décidé de son innocence et te sentirais vraiment mal pour lui s'il devait subir un interrogatoire.

Et s'il s'agissait bel et bien d'un ennemi... Tu réagirais sûrement de la même manière. Quel simple d'esprit tu faisais !

Avant que tu ne te mette à le masser par compassion, tu lui avais posé une question assez gênante. Disons que ce massage était pour te rattraper de ton indélicatesse. Mais Alibaba ne se rendait pas service en balbutiant comme ça. Tu avais conscience qu'il n'y pouvait rien mais il avait l'air encore plus louche à s'agiter ainsi:

-Ah… ano.. eto, par où commencer mon récit…

En voyant que le blond cherchait d'une manière ou d'une autre à éviter la question, tu poussas un petit soupir désespéré en conservant un sourire amical. Tu demandais juste ça par curiosité mais il était sûrement encore trop tôt pour poser ce genre de questions... Ce que tu pouvais comprendre. Le jeune homme te connaissait à peine, il n'allait pas déballer sa vie au premier venu... Même si c'est le genre de choses qu'un idiot comme toi ferait. Mais toi, tu étais irrécupérable.

Voyons... Un incident sur les mers... Qu'est-ce que ça pourrait être? Le blond avait peut être décider de manœuvrer un bateau et comme il n'avait aucune expérience en navigation, il avait été retardé en faisant n'importe quoi et cette péripétie était trop humiliante pour qu'il accepte d'en parler à qui que ce soit? Pauvre Alibaba... Tu ne voulais pas le mettre mal à l'aise en lui rappelant qu'il ne savait pas naviguer... Tu te promis de ne plus jamais lui poser la question.

Les paroles de Natsu te ramenèrent bien vite à la réalité:

"Très bien, alors je vais vous conduire à son bureau, elle doit encore être là-bas ou sinon j'irais moi-même l'a cherché dans ses quartiers."

Ah oui! L'entretien avec Lady Schéhérazade ! Tu avais faillis oublier. Tu t'éloignais d'Alibaba pour rejoindre le rose.

Le blond posait une question qui resta sans réponse puisque Natsu était déjà loin devant. Tu ne comprenais pas trop le sens de celle-ci donc tu préférais ne rien répondre non plus.

"Alors, tu préfères rester là a parler de ton pays ou bien, tu vas me suivre pour que je te conduise à ma "sœur" ?"

Encore une réplique cinglante. Tu eus un petit rire gêné, te demandant si Natsu ne détestait vraiment pas le pauvre homme.

- Tu nous suis ? Je dois t’avouer que j’apprécierais ta présence auprès de dame Shérazade et…

Tu pris la main que le blond te tendis en hochant positivement la tête sans te séparer de ton sourire. Lorsque tu le vis courir pour rattraper le rose, tu en fis de même en ralentissant un peu pour que le blond puisse suivre.

- En fait, Alibaba-san, quand ton ventre a gargouillé, tu sais... Ben... Il faut nous le dire quand tu as faim, lui chuchotais-tu, les yeux grand ouverts, ne sachant pas pourquoi il prenait autant sur lui.

Tu sortis une miche de pain de ta poche que tu avais pris pour l'entraînement et la lui tendis en accélérant le pas. Vous approchiez du palais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 24/01/2015

۞ Rukhs : 65

avatar
Natsu Yamada
FANALIS CORPS

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   Dim 4 Sep - 9:54

Natsu n'arrive pas vraiment à comprendre le garçon qui venait en pleins dans l’entraînement avec Prime pour lui demander une chose pareil, enfin, il se doute que cela devait vraiment arrangé Prime qui allait encore une fois pouvoir louper une séance. Le jeune homme soupira un peu plus en écoutant Alibaba avoir du mal vraiment pour s'exprimer avec lui, mais bon Natsu tenta quand même de lui donner une réponse par simple politesse comme lui avait appris ses sœurs.

"Je donne juste un point de vue, enfin, je n'aime pas trop être vouvoyé et faut pas me demander la raison pour autant, mais bon sans doute que je peux être étrange sur ce point-là."

Le jeune homme ne voulait pas vraiment écouter les discutions entre Prime et lui, alors il prit le pas pour aller en direction du palais comme promis, mais juste avant il avait entendus le garçon posé une question qui ne pouvais pas vraiment le surprendre surtout pour un nouveau comme lui.

"Oui, la prêtresse, enfin elle et Myron se trouvent être mes sœurs adoptives , mais bon sans doute que Prime t'en parlera comme il est là depuis plus longtemps que toi et il est au courant comme les autres. Enfin, il faut dire aussi que s'est un peu lié à un Donjon aussi et puis cela fera un sujet en allant vers le palais surtout."

Il ne voulait pas vraiment que se soit un secret, après tous cela ne servirait a rien de garder cela pour lui seul, mais bon pour l'instant notre ami se contente de marche tranquillement vers le palais avec les deux autres pas très loin derrière lui qui étaient encore en train de parler entre eux.

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une détermination sans faille et un entraînement spécial. [PV Natsu]
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent Ouest :: Empire Reim :: Base navale :: Terrain d'entrainement-
Sauter vers: