AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 crois-tu au destin ? [ pv Judal ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Sam 21 Fév - 2:12



CROIS-TU AU DESTIN ?
Le voyage de Naya au sein du royaume d'Heliohapt prenait désormais fin et la voyageuse reprenait la route vers l'empire Kou et ses alentours. La jeune fille avait, le long de son séjour, acquérit de nombreuses choses dont de nouvelles informations concernant Alma-Torran ainsi que le continent obscure et les créatures qui l'habitait. Elle fut énormément intéressée par cette nouvelle découverte au sujet du continent Isteqa et des dragons d'origine, et ayant désormais la certitude de leur existence, elle était bien tentée par une descente sur ces terres extraordinaires, bien que ce projet pourrait bien attendre plusieurs années. Sur le long chemin du retour, elle s'arrêta dans un petit village au coeur du désert où elle décida de passer la nuit.

Ne trouvant cependant pas le sommeil, la Tran quitta discrètement la chambre, laissant ses compagnons tandis qu'elle se rendit à l'extérieur. La lune resplendissait et se reflétait sur un petit coin d'eau présent non loin de là. Naya leva les yeux vers celle-ci, l'air songeuse. Elle se demandait ce que devenait Hakuryuu depuis leur séparation au village abandonné de Kou, et elle priait pour qu'il soit sain et sauf. Elle ignorait ce qu'il se passait de son côté mais savait qu'elle devait tenté de le revoir avant qu'il ne tente quoi que se soit contre l'impératrice. Un bruit attira soudainement son attention, la tirant ainsi de ses pensées. D'un geste vif, la bleue tourna la tête, cherchant la source du bruit. C'est alors qu'elle reconnut une silhouette familière. N'étant cependant pas sûre de la personne, et souhaitant éviter de prendre des risques, elle recouvra son visage d'un drap et observa discrètement le jeune homme jusqu'à le reconnaître. Son regard se figea à ce moment-là, reconnaissant face à elle l'homme pour lequel elle s'entraînait chaque jours, Judal.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mer 25 Fév - 11:24


   
Crois-tu au destin ?


   

Judal, cet être rempli de surprises, d'imprévus avait encore la fâcheuse envie de comploter. Ce n'était pas avec Hakuryuu cette fois ci, mais toi, Naya. Tu étais la seule chose qui liait le prince déchu à la lumière et cela devait cesser. Il n'allait pas te tuer bien sûre, ça serait trop simple pour lui non ? Il allait faire mieux que ça. Te corrompre. Le magi noir savait pertinemment que c'était très difficile d'avance. Mais qui ne tente rien n'a rien. Il était là, assis sur une branche d'arbre comme si de rien n'était. Il attendu patiemment que tu sortes — même si au début il voulait te ramener à Kô par ses propres moyens et ainsi discuter convenablement. Si tu étais réveillée autant parler ici en tout tranquillité tandis que ces humains sans intérêts dormaient encore. Il descendu avec délicatesse, finesse jusqu'à arriver en face de toi. Ses pupilles sangs transpercèrent les tiennes. Il pouvait lire une peur dans ton regard. C'était tellement amusant de te voir ainsi, ça en était même un délice. Le Magi noir aux allures d'habitude enfantine, était sur le coup on ne peut plus sérieux.


▬ La gamine, j'ai à te parler, que tu le veuilles ou non lâcha t-il d'un ton glacial.  



Il continua à te fixer avec froideur. Lui n'était pas déstabilisé, qui le serait devant toi à vrai dire ? Mais il faut tout de même se méfier de toi. Tu es une tran après tout, tu détiens des informations intéressantes que les grandes puissances essayent de s'accaparer. Il avait fait une promesse à ton égard — on voyait bien qu'il était prêt à tout pour avoir à ses côtés Hakuryuu: Il prendrait soin de toi, du moins, il ne te ferrait pas quitter ce monde plus tôt que prévu. Suite à la dureté de ses premières paroles, il tenta de se rattraper, chose étonnante de sa part. Il soupira puis croisa les bras légèrement ennuyé de faire un compromis, pour que tu acceptes cette discussion. Une discussion était plus agréable quand elle va dans les deux sens non ?



▬ Et en échange, je te donnerai des nouvelles d'Hakuryuu.  



   



   

   
(c) MEI

   

   


Dernière édition par Judal le Jeu 26 Fév - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 26 Fév - 20:11



CROIS-TU AU DESTIN ?
Lorsque la voix du magi parvint jusqu'à ses oreilles, Naya ressentit comme un frisson lui parcourir le corps. Pourquoi le grand-prêtre de l'empire Kou voulait-il lui parler ? Il semblait sérieux, expression que la Tran n'avait pas encore connu au magi. Celui-ci était une personne étrange, et surtout complètement imprévisible, la voyageuse n'avait aucune idée de ce qu'il recherchait en venant à sa rencontre, bien qu'elle se doutait que cela avait un lien avec Hakuryuu, sans doute l'unique personne qui pouvait mener Judal jusqu'à elle. Pendant un bref moment, l'espace de quelques secondes, Naya hésita à faire demi-tour ou a appelé Scylla, mais elle n'était pas seule dans l'auberge et sans doute risquait elle de mettre les autres dans une situation dangereuse si elle faisait quoi que se soit. Judal était un magi, même avec toute la volonté du monde, Naya n'était, pour le moment, aucunement capable de faire quoi que se soit contre lui.

La voyageuse dévia le regard, cherchant à fuir celui du jeune homme qui continuait de la fixer froidement, silencieuse. Mais quand le prénom d'Hakuryuu sortit de la bouche du magi, Naya releva immédiatement la tête, faisant alors face à Judal. Il semblait chercher à donner une bonne raison à la Tran d'accepter une discussion, chose plutôt surprenante de sa part. S'il souhaitait la tuer, il l'aurait certainement déjà fait dès son arrivé. La bleue prit donc un regard plus sérieux et fixa le magi.

   
 
▬   J'ignore ce que vous me voulez. Mais contre des nouvelles d'Hakuryuu et la promesse que vous ne toucherez pas à l'auberge et à ses occupants, j'accepte votre requête. Se sont mes conditions.

Poser des conditions n'était pas une chose simple avec une personne comme Judal, mais Naya devait s'assurer de la protection des autres avant tout, sans quoi elle refuserait toute discussion. Mais si le magi respectait ses deux conditions, elle acceptera de l'écouter sagement. Si Judal souhaité réellement lui parler, il n'avait rien à perdre à cela.
© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 26 Fév - 22:41


   
Crois-tu au destin ?


   

Alors là, il était bouche-bée par ton attitude, du moins ta réaction. Tu semblais plus téméraire, plus sûre de toi. Décidement personne ne pouvait rester qu'il est vraiment ? L'homme est faux et cela devait répugner au plus au point Judal. Regarde le, lui au moins assume pleinement sa personnalité des plus agaçantes sur les bords. Les gens changeaient pour les autres, mais un jour tu verras Naya, tu connaîtras un jour ce que ça fait d'être rejeté par celui qu'on aime. Oui, il espérait vivement que tu rompes réellement avec lui. Il n'aurait pas à faire de réels efforts pour toi. Tout ce qu'il ne devait pas faire pour ce fichu Hakuryuu franchement. Il se retenu de rire posant une main sur ses lèvres. Naya, tu étais vraiment ridicule à être quelqu'un que tu n'es pas. Il te scruta de haut en bas, avec un certain mépris dans son regard. Mais qu'est ce que ce fichu prince te trouvait franchement ? Comme quoi l'amour rend aveugle. Judal espérait ne jamais goûter à ce sentiment qui rendait si.. Faible.


▬ S'il y a bien une chose que je déteste c'est que l'on m'impose quoi que se soit. Je décide de ce que bon me semble est-ce clair ? Mais je vais essayer de faire une exception cette fois-ci, il leva sa main comme pour faire un serment, je ne leur ferai rien du moment que tu restes docile. ~  


Il avait volontairement utilisé le mot "docile" comme pour la caractériser tel un animal qui se devait d'écouter son maitre. Le maitre dans cette situation c'était bien Judal. Il te savait assez futé pour ne pas jouer sur ses nerfs. A vrai dire, tuer des innocents ne dérangeait pas le Magi alors que toi si. Le chantage était le seul moyen pour Judal pour que tu sois raisonnable au sein de cette conversation, tout comme lui l'était — ce qui était la chose la plus étonnante à vrai dire.

   



   

   
(c) MEI

   

   
[/color]
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 26 Fév - 23:19



CROIS-TU AU DESTIN ?
Naya avait pris le risque d'imposer ses conditions à Judal, elle savait cela délicat et avait tout intérêt à surveiller ses paroles. Le magi eut effectivement l'air de ne pas avoir apprécier la réponse de la voyageuse. Il n'y a encore pas si longtemps que ça, la bleue n'aurait jamais répondue de cette façon. Judal semblait la dévisageait avec mépris mais elle préféra ne rien répondre pour l'instant. Puis lorsque le brun fit de nouveau place au chantage tout en prenant soin de rabaisser la jeune fille au rang d'animal, Naya serra les poings et prit sur elle.

Judal avait l'auberge à portée de main et bien que la Tran se sentait en sentiment de faiblesse, presque humiliée, elle ne pouvait pas se permettre d’agacer le magi. Elle baissa alors la tête en signe d'accord, bien qu'énervée de ne rien pouvoir faire face au jeune homme.

   
 
▬   Je resterais docile. Tant que les voyageurs sont en sécurité c'est le plus important. Maintenant je voudrais savoir... Qu'est-ce que le magi de l'empire Kou peut bien vouloir à une humaine comme moi ?

Evidemment, la bleue était surtout pressée de savoir ce qui se passait pour Hakuryuu. Celui-ci était au plus mal avant qu'ils ne soient séparés, et depuis qu'elle avait été mise au courant des intentions du princes vis à vis de sa mère, chaque jour l'inquiétait d'avantage. Et ce que Judal cherchait à obtenir de lui était encore un mystère aux yeux de la Tran, mais à travers les différents portraits qu'on lui fit du magi, elle savait qu'Hakuryuu était dans une situation dangereuse. Mais elle ne pouvait pas poser toutes ses questions tant que Judal n'en avait pas décidé. Elle était en position de faiblesse, obligée d’obéir afin de ne pas blesser les autres une nouvelle fois.  


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 7 Mai - 22:11


   
Crois-tu au destin ?


   

Tu étais si prévisible. Comme si tu allais prendre la peine de sacrifier la vie d'autres humains aussi insignifiants que toi. Un sourire s'esquissa sur les lèvres du Magi Noir. Les humains étaient tellement prévisibles, tu en étais la preuve. Il allait être clément avec toi et ne pas te faire de mal. Après tout il n'était pas là pour ça. Il voulait s'amuser et toi Naya tu allais devenir un de ses pions de son échiquier avec quoi il jouerait jusqu'à se lasser. Il fallait être malin, lorsqu'un frein tel que toi, empêchait au Magi de réaliser ses plans, il devait prendre cette impasse comme atout, et c'est ce qu'il allait faire avec toi. Que tu le veuilles ou non tu allais devenir un objet avec quoi Judal se distrairait. Quelle triste nouvelle pour toi, n'est-ce pas Naya ?



▬ Tu es faible, c'est un fait. Mais Hakuryuu tient à toi, et je n'ai pas l'intention de lui causer du tort à celui là. Rejoins notre cause et tu pourras vivre pleinement ton amour, bien qu'il me donne des hauts-le-coeur. Tu as tout de même du potentiel, tu es une tran après tout. Alors au lieu de vainement t'entraîner pour le retrouver, tu pourrais mener une vie tranquille avec lui à Kô et qui sait tu pourrais devenir.. Im-pé-ra-trice.  


Qui sait, il serait capable à briser cet amour qui liait Hakuryuu à toi. Jalousie ? Bien sûr que non. Possessivité ? Sans doute. Quand Judal trouvait en quelqu'un un grand intérêt, il fait tout pour le préserver et le maintenir dans la dépravation. Hakuryuu ne retrouverait pas la lumière. Personne ne pouvait le raisonner, même pas toi Tran. C'était ainsi et tu ne pouvais rien y faire. Dommage.
   



   

   
(c) MEI

   

   
[/color]
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mer 13 Mai - 14:13



CROIS-TU AU DESTIN ?
Naya attendait. Angoissée et intriguée, elle attendait que le magi se décide à briser le silence qui commençait à s'installer, devenant de plus en plus inquiétant. A la vue du sourire ornant les lèvres de Judal, elle serra les poings. Elle détesté ce sentiment d'infériorité qui la rongeait lorsqu'elle se trouvait face au brun. Pour que lui se soit donné la peine de se déplacer jusqu'à elle, il devait y avoir une raison. Pourtant, elle savait déjà depuis leur première rencontre qu'ils étaient destinés à se retrouver de nouveau face à face, mais elle aurait pensé être la première à faire face à l'autre. Judal se décida finalement à répondre. Il lui rappela de nouveau sa faiblesse, le fait qu'elle n'était qu'une humaine parmi d'autre et ce que cela signifiait face à lui, un magi.

Pourtant, celui-ci semblait avoir remarqué à quel point Hakuryuu tenait à la jeune voyageuse. Ses sentiments étaient sincères. Cette phrase, bien que seule parmi les dires du magi, rassura la tran. Mais ce court instant fut rapidement réduit à néant lorsque Judal invita Naya à abandonner ses objectifs pour le rejoindre dans ses projets. Il lui offrait l'opportunité de retrouver celui qu'elle aime et qui sait, en fonction de ce que le destin lui réservait, devenir impératrice. A cette phrase le regard de la bleue se figea.

   
 
▬   Rejoindre votre cause.... et devenir impératrice ?

A cet instant un frisson parcourra le corps de la jeune fille. Elle baissa la tête, silencieuse. Elle était loin de s’imaginer qu'il viendrait lui demander une telle chose, mais sans doute avait-il quelque chose en tête. Pendant un moment, elle resta comme cela, immobile et silencieuse. Puis elle ferma les yeux un court instant, se revoyant aux côtés d'Hakuryuu. Naya voulait sincèrement le revoir, plus que tout autre chose. Néanmoins, elle avait fait une promesse au prince, promesse qu'elle tiendrait peut importe ce qui se passerait. La tran releva alors la tête, plongeant son regard azur dans celui du magi avant de répondre d'une voix calme et sereine. L'expression de son visage changea alors du tout au tout.

   
 
▬   Au risque de vous décevoir, je n'ai aucunement l'intention de vous rejoindre. Je veux revoir Hakuryuu c'est vrai, mais je ne suis pas tombée si bas au point de m'allier à quelqu'un qui a déjà sombrer dans la dépravation. Judal, j'ignore ce que vous recherchez vraiment, mais je ne laisserais pas Hakuryuu devenir ce que vous voulez faire de lui.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mer 13 Mai - 18:35



   
“ Crois-tu au destin ? ” ▬ PV Ren Naya/Judal.


Alors toi, tu étais un sacré phénomène ! Tu osais répondre comme si tu avais le choix. Tu commençais sérieusement à agacer le Magi. Il ne pouvait pas te tuer, il avait fait une promesse à Hakuryuu - et étrangement il n'avait pas envie de perdre son associé pour des broutilles. Mais au lieu de montrer un sentiment négatif. Il ria. Oui, il ria aux éclats pendant une bonne minute. Il te regarda au bout d'un moment, une larme à l'oeil. Il se moquait totalement de ta personne. A t'entendre il était le "méchant" de l'histoire et Hakuryuu sa pauvre petite victime. Certes l'intérêt que Judal portait à Hakuryuu n'avait pas d'égale, mais il le respectait et ne lui ferait jamais de plans foireux, parce qu'il est son allié, son allié de guerre. Il te sourit de manière aussi candide soit-elle pour ainsi rétorquer tes dires. 
       
     
   
▬ Tu penses sincèrement que je manipule Hakuryuu ? Il veut atteindre un objectif, je ne fais que lui tendre la main. Tu es vraiment naïve, ton amant n'est pas tout blanc, au contraire, il est la personne la plus dépravée que je connaisse !


Il reprit un air des plus sérieux et soupira. Qu'est ce qu'il n'était pas obligé de faire pour satisfaire les désirs de Monsieur le Prince. Si elle était morte tout serait plus simple et au contraire, ses ténèbres s'épanouiraient. Il était vraiment fidèle à Hakuryuu, c'était très surprenant que Judal se lie avec quelqu'un tout de même.. Le Magi s'approcha doucement de toi, d'un pas long et surtout inquiétant. Lui semblait désintéressé tout à coup. Les mains dans les poches, il serra de sa main droite sa baguette prêt à attaquer s'il le fallait. Une fois arrivé à tes côtés, il s'approcha de ton oreille et te chuchota un micro-sourire à peine visible.
       
     
   
▬  Tu sais, Hakuryuu voulait vraiment que tu deviennes sa femme, mais tu n'as pas voulu. Il m'a demandé de prendre soin de toi, mais tu veux jouer les justicières ce qui m'énerve particulièrement. Je n'ai pas le choix, je ferai tout pour qu'il t'oublie Naya-chan. Ainsi lui et moi pourrons conquérir le monde, sans que tu traînes dans nos pattes ! C'est super non ? Avoua t-il sans aucun remords.


   
© By Halloween sur Never-Utopia

   


Dernière édition par Judal le Sam 6 Juin - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mer 13 Mai - 19:47



CROIS-TU AU DESTIN ?
Alors que la jeune fille venait de donner sa réponse, Judal éclata d'un rire moqueur, la larme à l’œil. Il ne semblait absolument pas la prendre au sérieux, loin de là. Naya ravala son agacement, tentant de garder son calme bien que le comportement du magi lui était extrêmement désagréable. Après avoir rit une bonne minute, Judal finit par lui sourire, visiblement amusé. Il expliqua clairement qu'il s'était simplement contenté de tendre la main à Hakuryuu afin de l'aider à atteindre son objectif, sans chercher à le manipuler. Selon lui le prince était une personne dépravée et qui n'avait rien d'un jeune homme doux et sein d’esprit.

Après avoir répondu, il reprit de nouveau son air sérieux et s'approcha lentement de la tran, d'un pas inquiétant. La voyageuse serra de nouveau son poing, elle tentait de contrôler ses émotions comme elle le pouvait, ne voulant pas agacer encore plus le magi que ce qu'elle ne faisait déjà. Pourtant, quand celui-ci vint lui murmurer ce qu'il comptait faire au creux de l'oreille, elle craqua.

Oui, Hakuryuu avait ce côté sombre dont parlait Judal, Naya l'avait déjà ressentit en partie, lors de son duel contre Scylla puis contre Zeno. Mais malgré tout, il tenait réellement à la bleue, il était capable de sourire sincèrement, de vivre normalement, il avait des sentiments. Leur voyage aux archipels en était la preuve. Actuellement, le prince était partagé, sa soif de vengeance prenant le dessus peu à peu. Mais il n'était pas encore trop tard, Naya voulait croire qu'elle pouvait encore éviter le pire. Elle voulait le sauver de la dépravation coûte que coûte. Judal prenait plaisir à se moquer d'elle, ce qui était encore acceptable pour la bleue. Mais qu'il se permette de parler ainsi, de juger Hakuryuu, c'était inacceptable. Instinctivement, sa main vint violemment frapper la joue de magi d'un geste vif.

   
 
▬   Je ne vous permet pas! Et sachez que vous pourrez toujours faire en sorte qu'il m'oublie, je n'ai pas l'intention de vous laisser faire.

Elle le regarda dans les yeux, essoufflée. Puis elle se rendit alors compte de son geste. Elle qui un peu plus tôt baisser les yeux face à lui venait de le gifler, chose qu'il risquait de ne pas apprécier. Se rendant compte de la gravité de son acte, elle recula d'un pas. Au final, elle n'aura pas réussit à retenir son coup. Pourtant bien qu'effrayée de sa réaction elle ne regrettait pas son geste, il avait dit des choses qu'il aurait mieux fait de garder pour lui.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 14 Mai - 10:08



 
“ Crois-tu au destin ? ” ▬ PV Ren Naya/Judal.


Honnêtement, il ne s'attendait pas du tout à ce que tu le frappes - certes le coup était léger, mais tu l'avais tout de même frappé. Il essaya de rester calme fixant le sol, un main posé sur sa joue. Non, mais pour qui tu te prenais ? Tu prouvais de seconde en seconde à Judal que l'amour était le sentiment le plus répugnant sur cette terre. Pendant quelques minutes il se tut. Il réfléchissait, encore et encore. Que pouvait-il faire pour te faire regretter ton affront ? Lui qui voulait jouer les gentleman en ne voulant pas te frapper c'était perdu. Ses pulsions de sang, de meurtre, ou même te voir crier de frayeur lui suffirait. Il voulait simplement s'amuser, et là il ne s'amusait pas du tout. Il fixait toujours le sol pour ensuite sortir enfin des mots.
     
   
 
▬ Ça fait mal, tu avais dis que tu resterais docile ! aboya t-il détestant qu'on le frappe par surprise.


Tu aurais pu être un de ses jouets. Les Tran ne sont pas toujours très forts certes, mais ils avaient des informations clefs qui pouvaient échapper au Magi lui même. Tu es une Tran, donc tu es utile. Il s'approcha de nouveau vers toi et cette fois il n'allait pas être doux, loin de là. Il sortit sa baguette et commença à générer de l'air autour de sa baguette pour ensuite t'envoyer violemment contre un mur, fier de son exploit, il s'était retenu depuis si longtemps ! Ah ! Ça faisait du bien. Ne te laissant pas le temps de réagir, il s'avança de nouveau vers toi te prenant violemment un de tes poignets. Ses actes étaient cruels, violents, or lui gardait un sourire au coin des lèvres.  
     
   
 
▬  Ma patience a des limites et crois moi tu les as déjà dépassées. Si tu veux faire de moi ton ennemi, entendu, je le serai. Alors laisse moi te dire que si tu tentes de ramener Hakuryuu vers la lumière.. , il sourit de toutes ses dents comme si la réponse serait joyeuse, positive, je te tuerai.


 
© By Halloween sur Never-Utopia

 


Dernière édition par Judal le Sam 6 Juin - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 14 Mai - 13:24



CROIS-TU AU DESTIN ?
Son geste lui coûterais cher, elle le savait. Elle avait dit rester docile, mais le magi aura dit un mot de trop. Désormais plus prudente, Naya recula, regardant Judal qui semblait ne pas apprécier le comportement de la tran. Celui-ci plaça sa main sur sa joue, le regard fixé sur le sol, encore sous le coup de la surprise. La bleue baissa finalement la tête. Il avait mal ? Comme si une gifle pouvait égaler tout le mal que lui avait déjà causé. Mais il y avait une chose que Naya ne comprenait pas. Elle connaissait l'origine des magis, la raison pour laquelle ils existaient. Un magi est aimé du rukh et hérite de la volonté du roi Solomon afin de pouvoir choisir un roi, or Judal était loin de posséder la volonté de Solomon. La bleue voulait savoir pourquoi. Pourquoi un magi avait sombrer dans la dépravation. De ce qu'elle savait, Judal était, en plus du magi de Kou, celui d'Al-Thamen. Cela faisait trop longtemps que l'organisation causait des problème.

La voyageuse fut rapidement sorti de ses pensées lorsque Judal sortit sa baguette et généra de l'air autour pour l'envoyer violemment conte un mur. Naya poussa un cri de douleur en sentant son corps frapper brutalement le mur de pierres, la blessant au dos. Elle se releva difficilement mais n'eut pas le temps de réagir que le magi s'approcha pour la prendre violemment par le poignet, désormais de meilleure humeur. C'est avec le sourire aux lèvres qu'il la menaça une nouvelle fois. La tran grimaça lorsqu'il serra son poignet dans sa main, mais malgré tout, elle leva les yeux vers le magi.

   
 
▬   Je suis peut-être faible, mais pour Hakuryuu je suis prête à prendre le risque. Que se soit vous, ou même Al-Thamen... Sachez que je je ne l'abandonnerais pas. Vous pouvez toujours m'en empêcher, je ne reviendrais pas sur ma décision.

Elle était déterminée à ramener Hakuryuu à la raison. Elle était effrayée c'était une vérité, mais pour lui, elle était prête à faire face à n'importe qui. Elle avait finalement trouvé un but, une raison de rester en vie, et ce but c'était lui. Elle n'était pas encore capable de le sauver, mais elle en faisait le serment, elle gagnerait en puissance et ce jour-là, elle retournera à Kou.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Jeu 14 Mai - 23:04



 
“ Crois-tu au destin ? ” ▬ PV Ren Naya/Judal.


Ta détermination était tellement ennuyante que Judal avait eut une envie soudaine de s'endormir - enfin, façon de parler. Devait-il laisser son sarcasme, sa violence de côté pour te faire rentrer dans ton petit crâne, que cette alliance est un avantage pour eux deux. Lui s'amuse à gagner en puissance, à être craint aux quatre coins du monde et Hakuryuu.. Oh.. Hakuryuu.. Il se vengera, il pourra laisser sa famille reposer en paix. Judal s'amusait des autres. Judal n'était jamais sérieux. Il jouait sans arrêt. Il jouait avec la vie des hommes. Il jouait avec sa propre vie. Le danger, la mort, le sang étaient son adrénaline quotidienne. Mais cette fois ci, Judal allait être franc, sérieux voire même convainquant. D'une voix d'étrangement calme il décida à parler à Naya. Il rangea sa baguette comme pour marquer un cessez-le-feu. Tout le monde pense que Judal est insouciant. Oui, il l'est, mais derrière cet air je-m’en-foutiste, se cache quelqu'un de raisonné, qui pourrait vous duper au moment où vous vous y attendez le moins. On pourrait même croire qu'en cet instant présent Judal était bipolaire ! Non, il était juste sérieux. Il recula doucement de ta personne pour te prouver qu'il ne se battrai plus, enfin pas pour le moment, car s'il te frappait une fois de plus, tu prendrais chère !
     
   
 
▬ Connais-tu réellement Hakuryuu ? Si c'était le cas, tu le laisserais sans hésiter se joindre à moi. Vous les Tran vivez en paix, sans savoir ce que c'est de perdre un être cher. Sa mère a causé la mort de toute sa famille, de personnes qu'il aimait. Qui es-tu pour lui empêcher de venger ses frères, son père hein ? Tu n'es rien. Rien qui puisse le faire changer d'avis. Alors oublie ton idée de rebelion. Car si tu continues ainsi, Hakuryuu ouvrira les yeux, et te tuera, comprenant que tu n'es que perte de temps.


 
© By Halloween sur Never-Utopia

 


Dernière édition par Judal le Sam 6 Juin - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Dim 17 Mai - 22:29



CROIS-TU AU DESTIN ?
Naya se surprenait elle-même à tenir tête à un magi comme Judal. Mais celui-ci la surprit encore plus lorsqu'il se décida à la relâcher et à reculer, rangeant sa baguette par la même occasion, marquant alors un cessez-le-feu temporaire. Son comportement changea soudainement, et le brun semblait désormais plus sérieux. La tran le regarda, ne sachant pas comment prendre ce changement. Puis le magi reprit la parole, rappelant calmement à la bleue la raison qui poussait Hakuryuu à agir ainsi, sa soif de vengeance démesurée et la haine qu'il portait à cette femme qui lui servait de mère.

La jeune fille serra le poing, la tête baissée. Judal avait l'air de savoir ce qu'il devait dire pour la calmer. Elle le savait. Hakuryuu et elle étaient différents. Elle n'avait jamais connu la douleur de perdre un être cher, elle avait toujours vécue auprès d'une famille aimante et soudée. Elle menait une vie calme et tranquille, loin des conflits, de la pauvreté, de la mort. Chaque jours était pour elle un cadeau. Hakuryuu quant à lui n'avait pas eu cette chance. La souffrance, la haine... Il connaissait déjà ces sentiments encore inconnus à la tran, et ce depuis son plus jeune âge.

En réalité, Naya ne pouvait que comprendre la haine d'Hakuryuu vis à vis de l'impératrice. Le simple fait d’imaginer ses propres frères mourir de la main d'un être cher la rendait malade. Mais elle trouva cela triste... Elle refusait d'accepter le passé du prince, il n'avait jamais mérité ça. Sa mère... Non, cette femme ne pouvait plus porter le nom de mère. Pourtant, bien qu'une telle personne ne devrait pas exister, la bleue ne voulait pas laisser le jeune homme la tuer. Elle ne voulait pas le laisser suivre aveuglement sa soif de vengeance, car au moment où il la tuerait, il ne pourrait plus revenir en arrière, et cet acte le poursuivrait toute sa vie.

La voyageuse ne savait pas quoi faire. Elle voulait empêcher Hakuryuu de faire une erreur, elle voulait le sauver de la dépravation. Mais en même temps sa famille devait être vengée non ? Elle le savait, mais elle refuser d'y croire. Ses propres pensées la rendait confuse. Elle se retenait de pleurer. Elle ne voulait pas montrer une fois de plus sa faiblesse au magi, se serait lui montrer qu'il avait raison. La tran releva la tête. Hors de question de se laisser abattre par les paroles de Judal.

   
 
▬   Vous avez peut-être raison... Mais je pense que ce n'est pas de cette façon qu'il pourra être heureux. Ses frères voudraient le savoir heureux non ? Ce n'est pas en se laissant guider par sa haine qu'il pourra la faire disparaître.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Sam 6 Juin - 16:16

HRP:
 



 
“ Crois-tu au destin ? ” ▬ PV Ren Naya/Judal.


Il n'aurait jamais cru que ses paroles auraient pu t'atteindre. Tu étais perdue, désorientée. Judal ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire victorieux. Il était fort dans l'art de la manipulation et il devait continuer sur cette voie -même si honnêtement tu commençais vraiment à l'ennuyer, voire même à le gaver. Tes paroles étaient vraiment naïves, comment devait-il faire pour t'ouvrir les yeux. Tu restais noyée dans ton monde illusionniste, utopique. Mais tu ne connaissais en rien la douleur d'Hakuryuu, or Judal était le premier à le comprendre. Il avait les mêmes objectifs que lui. Toi qui pensait que ton amant était tout blanc, cela était une erreur primordiale. Tes derniers dires, il les ignora, les survola. Tout revenait à la même chose avec toi. Mais la vengeance n'était pas l'acte le plus juste dans le monde dans lequel tu vivais ? Que ferais-tu si tu étais confrontée au même problème qu'Hakuryuu ? Tu étais aussi faible que le Prince, tu aurais sans doute laisser ce fond de ténèbres t'emparer et tu te serais vengée toi aussi. Haussant par la suite les épaules, le Magi noir avait compris de rester plus longtemps avec toi serait le pire des calvaires. Alors, il devait abréger votre rencontre qui avait été la plus grosse perte de temps. Il fallait également qu'il crée une distance entre toi et Hakuryuu. Le candide de Prince, il savait comment agir avec lui, quant à toi, la menace était la meilleure solution non ? Enfin, pas vraiment. Tu étais vraiment une tête de mule.

     
   
 
▬  Parler avec une fille aussi bornée que toi est sans espoirs. Alors oublie tout ce qu'on a pu dire jusqu'à maintenant. Et si on parlait sérieusement de la relation qu'entretient Hakuryuu avec toi à présent ? Je serais honnête, je te dirai la vérité, toute la vérité. Pas de coups foireux, promis.


 
© By Halloween sur Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Dim 7 Juin - 14:49



CROIS-TU AU DESTIN ?
Le magi ne semblait pas vouloir aller plus loin dans cette conversation qui semblait ennuyer au plus haut point. Comme si de rien n'était, il se permit d'ignorer les précédentes paroles de la Tran. Il avait l'air d'apprécier la voir en mauvaise position. Au moins, elle avait le mérite de l'agacer, bien que ce n'était pas le plus conseillé en vue du personnage qu'il était. Voyant que Judal gardait le silence, n'ayant aucunement l'intention de répondre à ce qu'avait dit la voyageuse, Naya resta silencieuse elle aussi. Elle s'était déjà permis beaucoup de choses face au magi, continuer serait trop risqué.

Le brun finit cependant par prendre la parole. Il semblait avoir compris que la jeune fille n'avait absolument pas l'intention de lui obéir, cela revenait à baisser les bras et à accepter de laisser Hakuryuu sombrer. Et c'était hors de question. Néanmoins elle ne comptait pas pour autant oublier ce qu'elle avait entendu, elle garderait cette conversation en mémoire jusqu'à la fin. Dans sa situation actuelle, il était important de savoir que Judal était déjà venu une fois vers elle. Peut importe les raisons, il s'était déplacé, la tran l'avait donc intéressé à un moment, bien que ce n'était clairement plus le cas en vue de la tournure de leur rencontre. Le grand prêtre disait vouloir parler de sa relation avec le quatrième prince. S'il comptait de nouveau la menacer c'est qu'il n'avait rien compris. Peut importe ses menaces, elle continuerait d’avancer, elle n'était pas faible au point d'abandonner si facilement.

   
 
▬  Je n'oublierais pas. Mais je vous écoute, de quelle vérité parlez-vous ? 

Naya avait du mal à saisir ses objectifs. Il disait vouloir être honnête, ne dire que la vérité, mais à propos de quoi ? La bleue savait que sa relation avec Hakuryuu déplaisait fortement au magi. Celui-ci devait la detester, et il l'aurait sans doute déjà tuée s'il le pouvait. Il n'y avait qu'une solution pour qu'il se montre aussi clément avec elle. Hakuryuu avait certainement du lui demander de la laisser en vie, il n'aurait sans doute pas voulue que la tran soit mêlée à ses histoires. Désormais Naya comprenait d'où venait ce voile de mystère qu'il avait à certains moments.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Lun 23 Nov - 18:22

HRP:
 



 
“ Crois-tu au destin ? ” ▬ PV Naya/Judal.


Toute cette positivité, ces rukhs purs qui émanaient de toi en étaient presque infligeant pour le grand Magi que Judal était. Cette question qui lui restait constamment en tête était "Mais qu'est-ce que mon Roi lui trouve ?". Car oui, Hakuryuu était SON Roi, il allait le concevoir comme le dirigeant le plus parfait et destructeur que le monde ait connu. Comme quoi la dépravation a des atouts assez intéressants. Lorsque tu lui demandas le pourquoi du comment, son regard se concentra étrangement vers le sol, comme pour donner une réponse simple et concise sans avoir l'envie de te prendre haut, ou que sais-je encore. Il avait promis de ne pas faire de coups foireux ? Serait-il honnête cette fois ci ? Bien sûr que non ! Pourquoi Judal serait bon envers toi, alors qu'il te haïssait sincèrement ? Ce n'était pas logique. Il voulait te montrer que peu importe toutes tes bonnes paroles dites tantôt -enfin bon, il les avait déjà oublié tellement qu'elles étaient "nyan-nyan". Enfin bon. Il se prépara enfin à te répliquer quelque chose.

     
   
 
▬  A vrai dire, je compte lui faire croire que tu es morte. Simple et audacieux n'est-ce pas ? Oh et puis je m'en fou de ce que tu peux bien penser stupide humaine. Quoi qu'il ait pu te dire, sache que son objectif passera avant tout.


Il s'approcha dangereusement de toi, ô fille aux airs si inoffensifs, mais aussi poignant qu'un couteau en plein coeur. Il ne supportait pas que ce prince ait tellement d'admiration envers toi. Voire pire, il te jalousait un peu dans le fond. Comment une fille aussi inutile, faible et sans aucune vivacité pouvait être la femme dont Hakuryuu rêvait depuis toujours. Il ne comprenait pas. Il ne comprendra jamais, après tout, il n'est qu'un Magi qui passe son temps à s'amuser, non ? Mais avec Hakuryuu la situation était différente. Il voulait l'aider tout comme il voulait s'amuser. Il savait qu'en l'aident tous les deux gagneraient quelque chose.

Son regard se fit bien plus transperçant que d'habitude. Tu étais vraiment une plaie il fallait bien l'avouer ! Il ne pouvait pas rester calme face à toi. Il pouvait exploser une ville entière simplement pour se défouler du fait qu'il ne pouvait pas te tuer. Fichue promesse. Il prit cette petite pause pour repenser à tout cela, puis se colla à toi, te fixant de son regard sang. Tu lui donnais la gerbe. Il ne voyait nullement du potentiel en toi. Tu étais un jouet cassé dès ta création, voilà tout.
     
   
 
▬  Avant toi, avant sa raison, avant sa faiblesse, avant ses principes. C'est ce que j'adore particulièrement chez lui. Il veut être puissant au risque de sa vie. Hakuryuu est un jouet particulièrement attachant. Me débarasser de toi serait la solution la plus simple, mais je lui ai promis de ne rien te faire. Alors que choisis-tu ? Te faire oublier, devenir l'impératrice de ton cher Hakuryuu ou que je m'occupe particulièrement de ton cas ? ~


 
© By Halloween sur Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Dim 2 Juil - 14:47



CROIS-TU AU DESTIN ?
Naya écarquilla les yeux suite aux paroles du magi. Lui faire croire qu'elle était morte ? C'était complètement tordu, Hakuryuu ne serait pas assez stupide pour croire ça. C'est ce qu'elle espérait du moins. En tout cas, s'il y avait bien une chose dont elle pouvait être certaine grâce au discours de Judal, c'est que le prince de l'empire lui avait donné l'interdiction de la tuer. D'un côté cela rassurait un peu la jeune fille, toutefois, il fallait rester méfiante, car rien ne garantissait qu'il respecterais sa parole indéfiniment. Comme pour confirmer ses pensées le magi se rapprocha dangereusement de la tran. Cette dernière ne fit rien, se contentant dans un premier temps de prendre sur elle. Que pouvait-elle après tout ? Cet homme était dangereux en plus d'être imprévisible, et elle avait déjà bien agacé jusque là. Son regard finit par croiser le siens. Il n'y avait de doute, il la haïssait, elle savait ne serait-ce qu'en le regardant. Ses yeux couleur sang étaient emplis de haine. Il se colla à elle, ce qui la fit détourner le regard. Pourquoi Hakuryuu avait-il accordé sa confiance à un homme comme ça ?

Le magi finit par reprendre la parole, l'air encore plus menaçant. Il demanda une nouvelle fois à la tran ce qu'elle décidait. Il lui faisait croire qu'elle pouvait choisir. Rejoindre sa cause et devenir impératrice, disparaître en le laissant mettre ses plans à l'oeuvre ou l'affronter, ce qui signerait immédiatement son arrêt de mort, promesse ou non. Naya soupira. Décidément, elle était douée pour se mettre dans des situations délicates. Cependant elle ne comptait pas se laisser faire pour autant et elle allait le lui faire comprendre.

   
 
▬  Je serais avec Hakuryuu avec ou sans votre accord Judal. Dites lui que je suis morte si ça vous chante, je refuse de m'allier à votre cause. Mais je ne compte pas me faire oublier, ni par vous ni par Hakuryuu. Je mettrais fin à votre mise en scène à un moment ou un autre vous pouvez en être sûr.

Elle le regarda dans les yeux, sans montrer aucune forme de peur. Bien qu'elle le craignait, il semblait prendre un plaisir malsain à la voir effrayée ou paniquée. Il était alors hors de question de le satisfaire. C'était assez téméraire de sa part, peut être même stupide. Mais elle refusait d’obéir gentiment à cet homme.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 12/01/2017

۞ Rukhs : 77

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : Dans le Palais Impérial de l'Empire Kou

avatar
Judal
MAGI

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mar 4 Juil - 1:10


   
Crois-tu au Destin ?



feat. Naya et Judal





Judal pouvait certes, être quelqu’un de très tordu lorsqu’on apprenait à le connaître au fil du temps. Mais il était aussi quelqu’un de très dangereux, si l’on ne se méfiait pas -un tant soit peu- de lui. Il n’était d’ailleurs pas certain que Judal respecterait la promesse qu’il avait jadis faite au Prince. Une promesse qui, jusqu’à ce jour, avait pour unique but de le convaincre de devenir l’un de ses alliés. Devenant ainsi l’un de ses partenaires les plus redoutables qui soient.

C’est ce qui le rendait tout particulièrement détestable pour peu qu’on décide de lui faire confiance. Voilà ce qu’était réellement Judal lorsque ce dernier décidait de parvenir à ses objectifs par tous les moyens possibles.

Cependant, il faut savoir que l’indulgence ne faisait pas parti de son vocabulaire et encore moins lorsqu’il s’agissait de compassion. Chose à laquelle semblait décidément croire cette fillette, pensant alors qu’il lui était toujours possible de sauver l’homme qu’elle aimait.

... Qu’est-ce qu’elle était ennuyante et naïve ! Cela en était presque navrant tellement que c’était niais. Cela lui donnait presque envie de lui rendre sa gifle, si bien qu’il aurait voulu la faire taire depuis longtemps. Il trouvait qu’elle jacassait beaucoup trop et qu’elle s’était permise de beaucoup de choses avec lui. Chose qu’il détestait tout particulièrement lorsqu’on osait contester son autorité de Magi tout puissant ~

Selon lui, l’Amour était quelque chose d’incroyablement stupide, si ce n’est qu’elle pouvait tout à fait se montrer cruelle et à la fois mortelle pour l’Homme. Cette simple pensée suffisait à lui faire trembler d’excitation... Mais pas de joie, bien entendu. Judal commençait réellement à ressentir des pulsions meurtrières, malgré qu’il faisait tout pour ne pas trahir l’expression qu’il arborait en ce moment même. Son regard se fit alors d’autant plus froid.

Le Magi n’était pas un homme dont la réputation a été forgée dans l’honneur et la reconnaissance. Il était bien plus méprisable que cela, bien plus pervers que ce qu’on pouvait imaginer de lui. Il en avait d’ailleurs bien conscience. C’est d’ailleurs pour cela qu’il adorait se moquer des autres, les mépriser et les rabaisser à tel point qu’ils n’étaient alors plus capables de croire en eux. L’espèce humaine était -malgré tout- une source de distraction infinie pour lui. Et Naya ne faisait pas exception à la règle, bien qu’il devait reconnaître qu’elle était assez têtue pour quelqu’un dont il aurait qualifié de « faible ».

C’est sur cette pensée des plus sordides qu’il se mit soudain à lui sourire, se tenant alors juste à quelques centimètres de son visage. Il la scrutait de son regard perçant, tel un prédateur qui ne cesserait d’observer sa proie, attendant le moment opportun pour lui sauter dessus à la moindre ouverture. C’était tout du moins le sentiment qu’on pouvait ressentir, tant l’air semblait s’être suspendu. L’ambiance pouvait alors paraître pesante.

Judal continuait de l’observer en silence jusqu’à ce qu’une légère brise vint doucement lui caresser sa tresse avant qu’il ne se décide de murmurer quelque chose à son encontre.



« Tu ne sais rien, gamine... »




... Des Rukhs commencèrent à faire leurs apparitions, tournoyant légèrement autour de lui comme si elles étaient excités par « quelque chose ».

Elles sortirent progressivement du sol pour venir s’enlacer autour du Magi noir, signe d’un très mauvais présage, tant ils paraissaient nombreux. Enveloppant ainsi la frêle petite fille dans leur sillage, tandis qu’il s’apprêtait à tendre sa main vers elle... Et plus particulièrement de son visage...

A cet instant, son regard se fit alors bien plus sombre, bien plus sérieux qu’il ne l’était autrefois. La fillette avait depuis longtemps dépassé le seuil de sa patience et il comptait bien le lui montrer. On pouvait alors croire qu’il la tuerait, étant donné qu’il n’était jamais bon de le voir aussi silencieux. Lui qui d’habitude, paraissait extrêmement violent lorsque quelque chose l’irritait. Mais cette fois-ci, Judal semblait bien différent. Il comptait bien lui faire comprendre ce qu’était réellement la peur. Et c’est en resserrant son emprise qu’il se mit alors à l’étrangler, non pas sans une pointe de sadisme.

Il voulait la voir supplier pour sa misérable vie... Il voulait la voir désespérée... Voire plus. La faire tomber dans la dépravation, elle aussi, étant donnée qu’elle ne souhaitait pas le rejoindre dans ses projets. Elle ne lui était donc plus d’aucune utilité. Pourquoi la laisserait-elle vivre dans ce cas ? Pour une promesse qu’il avait jadis faite à Hakuryuu ? Son regard s’intensifia d’autant plus à cette pensée. Il n’en avait que faire des promesses, voilà ce qu’était réellement Judal. Il n’avait aucune parole et n’avait aucune intention de négocier quoi que ce soit depuis le début. Et dans tous les cas, qui l’empêcherait d’accomplir ses sombres desseins ? Hakuryuu était de son côté. Il pouvait donc bien lui dire que Naya était morte, étant donné que cela lui ferait d’autant plus basculer dans la dépravation. Que pouvait-il faire d’aussi loin qu’il puisse être ? Il n’avait aucune façon de la protéger, ni n’avait la puissance de se confronter au Magi noir.

Judal ricana soudainement à la vision de cette délicieuse expression... Il aimait la voir souffrir... Se débattre tel un insecte que l’on aurait pris au piège et que l’on aurait pris plaisir à écraser... Pourquoi perdre inutilement du temps lorsqu’on disposait d’une solution plus rapide... Plus radicale ? Judal n’avait aucune intention de se répéter. Il détestait d’ailleurs le faire, mais puisqu’il s’agissait de Naya... Il allait faire une exception. Notre Magi semblait avoir d’autres projets pour elle. Il ne pouvait pas la tuer aussi facilement qu’il ne l’avait prévu. Non, au contraire... Il allait se servir d’elle, de gré ou de force. Il allait lui montrer ce qu’était réellement la Souffrance... La Haine que pouvait ressentir tout autre humain qui se confrontait à son Destin !

Lentement, il relâcha alors son étreinte pour la faire retomber au sol. Se délectant au passage de cette vision qu’elle lui offrait de sa personne. Il souriait ensuite de plus belle et la forçait à se relever en lui empoignant quelques cheveux d’un geste ferme. Il serra ensuite sa main pour la soulever à la hauteur de son visage, la laissant alors entrevoir toute la satisfaction qu’il en tirait de cette « petite » torture. Judal s’adressait ensuite à la gamine d’un ton sec, tout en souriant d'un air menaçant.



« Alors... Qu'est-ce qui se passe... Naya ?! On ne dit plus rien... ? Je ne t’entends plus ! Répète-moi ce que tu viens de dire... ALLEZ !!! » lui cria t-il, tandis qu’il ricanait fortement, la sous-estimant quelque peu.



« Crois-tu réellement être de taille à pouvoir te mesurer à moi ? Hahaha... J’en doute. Tu es bien trop faible pour pouvoir exiger quoi que ce soit. Il ne me semble pas t’avoir donné de choix, pourtant ! » fit-il, tandis qu’il lui saisissait le menton de son autre main, la forçant à le regarder, faisant alors preuve de sadisme.



« ... En réalité, tu ne sais rien de lui, ni de moi. Alors, ne parle pas comme si tu savais de quoi il s’agissait ! Tu ne peux pas comprendre, toi qui a été élevé sur les archipels. Tu ne sais rien de ce monde ! Et si tu ne l’avais pas rencontré... J’aurais pu l’aider sans que tu ne viennes tout gâcher ! » lui lâcha t-il, tandis qu’il la fit valser plus loin, la balançant brusquement.


Les Rukhs s’intensifièrent davantage à l’expression du Magi. Judal comptait à présent mettre fin à toute cette plaisanterie. Il n’avait guère l’intention de rester plus longtemps. C’est pourquoi, Judal s’avança d’un air hostile. Bien décidé à lui régler son compte.

La plaisanterie n’avait que trop duré.
Il était désormais temps de lui faire ouvrir les yeux.

Il n’avait plus l’intention de jouer et semblait décidément prêt à la tuer... Qu’elle le veuille ou non, Naya devait alors courir... Fuir... Aussi loin que possible... ! Car Judal n’allait pas lui laisser le dernier mots.

Il serait alors stupide de croire qu’il la laisserait compromettre ses plans.






Cours, petite fille... Cours, tant qu’il était encore temps !

Seul le Destin pouvait désormais décider de ton sort ~






   

   
(c) MEI

   

   


Ⓒ Merci à Hilel et Imraan pour la Signature et l'Avatar ! ♥



۞ Présentation | Fiche Technique | Relations | Chronologie ۞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 293

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: crois-tu au destin ? [ pv Judal ]   Mer 19 Juil - 0:08



CROIS-TU AU DESTIN ?
Naya gardait la tête haute, refusant tout signe de soumission face à l'homme qui se trouvait face à elle. Qui était-il pour décider de son devenir ? Personne. Magi ou non, Judal n'avait en aucun cas le droit de décider pour elle. Si elle avait décidé de rester auprès d'Hakuryuu tout en refusant de s'allier au magi, alors personne ne pourrait l'en empêcher. Et on aurait beau la torturer, la faire chanter, on ne pourrait pas l'acheter. S'il y avait bien une chose que la jeune fille refusait, c'était la soumission. Naya était libre, libre de ses actes et de ses choix et aucun roi, reine, magi ou autre instance ne pouvait s'opposer à cela. La tran savait que sa décision lui attirerait bien des ennuis. Elle avait d'ailleurs accepter d'avoir Judal comme ennemi, malgré les propositions de celui-ci. Mais pour rien au monde elle ne s'allierait à cet homme, qu'importe si elle devait s'éloigner d'Hakuryuu pour une période.

C'était donc déterminée qu'elle observait le magi, sans pour autant baisser sa garde. Ce dernier resta silencieux un moment, silence qui d'ailleurs, mis la jeune voyageuse assez mal à l'aise. C'est alors que le mage d'Al-Thamen murmura quelque chose, un large sourire aux lèvres. Naya n'eut pas le temps de réagir qu'elle ressentit une étrange sensation, comme si elle était paralysée par quelque chose. Elle leva alors les yeux, observant avec terreur l'immense nuage noir qui planait autour d'eux. Jamais de sa vie elle n'avait vu autant de rukhs noir dans un même lieu. Pétrifiée, elle ne fit pas attention à la main de Judal qui s'approcha dangereusement de son visage. Elle aurait voulu reculer, mais trop tard, la bleue était déjà prise au piège.

Le magi resserra le cou de la jeune fille, soulevée à quelques centimètres du sol. Il la serrait encore et encore jusqu'à la faire suffoquer. Naya tenta de se débattre, en vain. Elle chercha à lui faire relâcher prise, mais elle ne faisait pas le poids. Pendant une fraction de seconde, son regard montra un signe de haine envers le magi. Mais elle se ressaisit. Hors de question de sombrer. La douleur se fit de plus en plus insoutenable, elle chercha à parler, mais aucun mot ne sortit de ses lèvres tremblantes. C'est alors que ses yeux vinrent croiser ceux de son bourreau. Il la fixait, visiblement ravi par la vision qu'elle lui offrait. La tran sentit ses forces la quitter peu à peu, il allait la tuer. Elle ne voulait pas. Des larmes se mirent à couler le long de son visage. Elle se sentait faible, c'était humiliant.

Judal finit par la relâcher, la laissant tomber au sol, suffocante. Toutefois la bleue n'eut pas le temps de reprendre son souffle que ce dernier la saisit par les cheveux, la soulevant à sa hauteur avant de lui sourire et de lui faire prendre pleinement conscience de sa faiblesse. Il ria, lui hurlant de répéter ce qu'elle avait eu le courage de dire avant. Naya serra les dents, non pas insensible à la douleur. Toutefois, elle refusa de le regarder dans les yeux.

   
 
▬  J.. J'ai dit que je ramènerais Hakuryuu..

Sa voix tremblait, tout comme le reste de son corps.  Comme si la situation n'étais pas assez humiliante pour la jeune fille, le magi la saisit par le menton, l'obligeant à le regarder dans les yeux, lui montrant alors toute la satisfaction que sa petite torture lui procurait. Il prit par ailleurs un malsain plaisir à lui rappeler qu'elle ne faisait pas le poids, et qu'elle ne le ferait sans doute jamais. Elle venait d'un lieu où la guerre, le désespoir et la peur n'existaient pas, elle n'avait pas sa place ici.

Judal finit par l'envoyer plus loin, la projetant violemment au sol. Naya se releva, tenant à peine sur ses jambes. Elle leva les yeux vers le magi qui marcha dans sa direction, entouré par une quantité terrifiante de rukhs noir qui ne cessaient de se propager. Elle n'avait plus aucun doute quant à la situation, il souhaiter réellement la tuer sans plus attendre.

   
 
▬ Je ne m'arrêterais pas là soyez en certain. Un jour, je le jure, qu'importe le temps qu'il faudra, je reviendrais et vous ferais payer ça. Je suis peut être faible, mais je peux vous prouver à vous et à l'organisation que je suis capable de ramener Hakuryuu à la raison. Je ne le laisserais pas finir comme vous.

Elle ne pouvait rien faire. Hakuryuu ne pourrait pas la protéger cette fois-ci, et elle n'étais pas en mesure de se battre. La seule chose qu'elle pouvait faire était de disparaître. Fuir loin de Kou et de Judal. Le coeur serré, elle se mit à courir, courir aussi loin que ses jambes pouvaient le lui permettre. Judal n'avait pas fini d'entendre parler d'elle.

© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
crois-tu au destin ? [ pv Judal ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Non je ne crois plus en rien, c'est une histoire de destin." { fiche terminée} (me revoilà ♥)
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent Obscur-
Sauter vers: