AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fragments d'histoire [Pv Naya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Mar 13 Jan - 15:30

Le voyage s'était avéré fort éprouvant pour le jeune homme. Que l'on soit magicien ou non ne comptait pas lorsque l'on traversait le désert, Enlil le savait déjà. Ses aptitudes lui évitaient toutefois plusieurs jours de marche. Malgré cela, il était arrivé totalement harassé dans une ville qu'il n'appréciait pas particulièrement. L'organisation l'avait envoyé dans la région de Qishan à la recherche d'une tablette sur laquelle figureraient des écrits à propos d'Alma Torran. La grande prêtresse ne voyait pas d'un bon œil ce genre de rumeurs, car elles pouvaient mettre en danger les objectifs d'Al Thamen. Il s'agissait évidemment du point de vue de l'épéiste, qui se moquait éperdument des ambitions de ses pairs. Malgré cela, le conseiller s'était plié à leur volonté et comptait bien s'assurer de mettre la main sur ces précieuses informations avant de les détruire.

Après une pause dans un luxueux hôtel, où il s'était restauré et reposé durant plusieurs heures juste assez pour récupérer son magoi, l'espion se décida enfin à bouger. Il débuta son enquête dans le centre-ville, posant des questions sans trop attirer l'attention. En réalité, beaucoup de voyageurs venaient autrefois à Qishan dans le but de faire fortune et Enlil passait clairement pour l'un d'eux. Le jeune homme parlait de donjon, de trésor sacré ou encore de tablettes sur lesquelles se trouvaient des inscriptions en langue étrangère. Ses démarches, peu fructueuses, le menèrent tout de même jusqu'au marché des esclaves. L'endroit détenait quelque chose de familier, l'atmosphère à la fois chargée de désespoir et de résignation lui donnait l'impression de se balader dans les districts du cinquième niveau de citoyenneté de Magnostadt.

Le mage ne put retenir une moue écœurée, bien qu'elle fut assez brève pour ne durer qu'une petite minute. Enlil ne ressentait aucun attrait pour la misère humaine, pour dire vrai il n'aimait pas être confronté à l'injustice. Le monde actuel s'en trouvait rempli et le stratège se devait d'y faire face sans sourciller. Cela ne l'empêchait pas de fulminer en silence. Comme pour trahir ses pensées, sa main se posa vivement sur la poignée de son sabre, avant de la lâcher d'un geste plus gracieux. Son visage se faisait un peu plus amical, comme s'il était heureux de se trouver là. Il semblait flâner devant les étals des marchands, comme totalement inconscient de ce qui l'entourait. Enlil saluait les vendeurs avec politesse et sympathie, un sourire aux lèvres. Malgré cela, l'espion observait son environnement dans les moindres détails, chaque nouveau piéton qui s'engageait dans la rue était furtivement scruté et analysé.


Dernière édition par Enlil le Mer 14 Jan - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 264

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Mer 14 Jan - 21:22

FRAGMENTS D'HISTOIRE
C'est accompagnée de son nouveau compagnon de voyage que Naya se rendait à Quishan. La jeune fille avait recement entendu parler de la présence d'une tablette en Torran dans les environs et mena dès lors une enquête qui la conduisit jusqu'à la ville des esclaves : Quishan. Bien que la bleue avait cessé de rechercher les tablettes depuis un moment elle ne put s'empêcher de partir à leur recherches lorsqu'elle en entendait parler, et à l'heure actuelle la voyageuse possédait déjà un bon nombre d'informations concernant Alma-Torran, il lui manquait encore cependant plusieurs pièces de l'histoire qu'elle se devait de retrouver afin d'avoir en sa possession tous les morceaux d'histoire dispersés dans le monde.

La Tran arriva donc au centre-ville au courant de l'après-midi. A la vue des nombreux esclaves présents et du désespoir qui régnait dans la ville, Naya baissa la tête, n'osant pas regarder la réalité en face. Le monde était rempli d'atrocités et d'injustices, et bien qu'il existait plusieurs personnes contre ces principes, les choses n'évoluaient pas. La jeune fille avançait donc la tête baissée, évitant les regards des marchands. Elle finit par s’asseoir sur les marches d'un bâtiment, lançant un regard au loup qui se tenait à ses côtés avant de sortir de son sac plusieurs parchemins. Une calèche passa cependant face à elle, faisant alors s'envoler quelques un de ses papiers qui s’éparpillèrent autour. La bleue se leva soudainement pour ramasser ses affaires. Son regard océan se posa alors sur un homme qui se tenait face à elle. La jeune fille releva la tête pour mieux voir le visage de celui-ci, puis se rendant compte de son comportement un peu suspect, elle inclina la tête et lui tourna le dos.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


HRP:
 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Jeu 15 Jan - 22:33

Enlil souriait malgré la pourriture de ce monde, comme il le faisait devant ces goïs que Matal Mogamett considérait comme du bétail. Cette ère, ce monde étaient emplis d'atrocités. Pour le jeune homme, ces monstruosités venaient uniquement de la nature de l'humanité, celle-là même qui adorait la conquête et le pouvoir. Le chancelier de Magnostadt pouvait se montrer bon et magnanime envers les magiciens, sa haine pour le commun des mortels le rendait clairement inapte à diriger convenablement. En observant les esclaves, le tacticien ne pouvait s'empêcher de penser à ce vieil homme et à la sorcière d'Al-Thamen. C'était à cause de gens comme eux que le monde avançait lentement vers sa perte, il en avait la certitude. Malgré les sombres préoccupations qui tourbillonnaient et tourmentaient son esprit, l'espion paraissait véritablement jovial.

Du haut de son mètre quatre-vingt-treize, l'épéiste dépassait la plupart des passants d'une bonne tête. Cela lui permettait de remarquer certains détails auxquels d'autres n'auraient pas forcément prêté attention. Dans le ciel d'azur, on pouvait apercevoir quelques oiseaux affamés qui s'apprêtaient à se poser non loin des abords de Qishan. Le vol des charognards indiquait la présence d'un charnier à quelques kilomètres du marché, dans le désert. Les corps des esclaves étaient certainement jetés là, abandonnés aux bêtes sauvages et à la force des éléments, balancés comme des déchets. Dans quelques années, si le monde perdurait jusque là, on trouverait sûrement des os humains polis enfouis sous le sable. Alors, l'humanité se souviendrait, pleine de honte, de la manière dont elle traitait ses semblables par pure avidité. Pourtant, Enlil n'était pas si différent de ces êtres qui voyaient l'être humain comme du bétail, de la marchandise.

Se faire bousculer par un client le ramena à la terre ferme. Le jeune homme s'était décalé, puis incliné avec politesse. Machinalement, son regard s'était posé sur le sol. Un parchemin s'y trouvait et instinctivement le magicien le ramassait. Sa curiosité le poussa à lire furtivement les inscriptions avant d'observer les alentours à la recherche de sa propriétaire. Aussi étrange qu'il puisse être, l'érudit ne ressemblait en rien à un voleur. Il ne faisait aucun doute que le document appartenait à l'adolescente à la chevelure bleutée qui, quelque temps auparavant, s'affairait à rassembler ses biens éparpillés sur le sol. À présent, elle lui tournait le dos. D'un geste lent et précis, les doigts du conseiller de l'organisation se posait doucement sur l'épaule droite de la demoiselle pour la saisir délicatement.

« Cet endroit est dangereux pour les jeunes filles... »

Enlil s'exprimait sur un ton laconique et d'une voix mélodieuse, en langage Torran. Il lâchait brusquement l'épaule de l'adolescente, espérant qu'elle ne serait pas effrayée par son attitude quelque peu cavalière. Le mage attendait alors que la jeune femme se retourne, pour lui tendre le papier enroulé. Un simple contact avec l'inconnue lui fit ressentir quelque chose d'étrange, comme si elle était anormale. Bien que l'espion fut intrigué, il n'en laissa rien paraître, se contentant de son comportement habituel.

« ... Peut-être serait-il plus prudent que je vous accompagne, qu'en pensez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 264

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Ven 16 Jan - 22:52

FRAGMENTS D'HISTOIRE
Alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, Naya sentit une main se poser sur son épaule, la saisissant tout en parlant d'une voix qui se faisait calme, sereine. L'homme qui venait de l'interpeller avait cependant une particularité dans son langage, particularité qui surpris la voyageuse et l'obligea à se retourner soudainement après avoir légèrement sursauté à la sensation des doigts sur son épaule. La Tran fut obligée de lever la tête afin d'observer le visage de l'inconnu, contrairement à se que son comportement laisser à penser il ne semblait réellement dangereux à première vue. Une fois que le jeune homme la relâcha, l'adolescente recula d'un pas, son regard océan plongeant ainsi dans celui du nouvel arrivant. Elle inclina la tête en guise de salutation et récupéra son parchemin, remerciant la personne qui se trouvait face à elle d'un mouvement de tête avant de lui répondre dans la même langue qu'il avait utilisé.

- Merci de vous en soucier mais comme vous pouvez le remarquer, je suis déjà bien entourée et ne risque pas grand chose. Cependant je vous remercie de votre proposition.

La jeune fille hésita un moment, se coupant dans ses dires. Le Torran n'était pas une langue qui s'entendait couramment dans les rues, elle était davantage connu de la haute noblesse et du peuple du même nom, à savoir le siens. Curieuse d'en apprendre plus sur l'inconnu et ses connaissances sur sa langue natale, la bleue prit de nouveau la parole, souriant au loup qui se tenait à ses côtés afin de lui faire comprendre qu'elle savait ce qu'elle faisait.

- Je vois que vous parlez le Torran, ce n'est pas courant de rencontrer quelqu'un sachant parler cette langue.  Puis-je vous demander votre nom ?

Après s'être exprimée, Naya observa un peu plus son interlocuteur, sans pour autant paraître indiscrète. La voyageuse avait l'impression d'avoir déjà croiser ce même regard azur autrefois, mais il lui était impossible de savoir quand. Sortant de ses réflexions la jeune fille inclina de nouveau la tête, souriant au jeune homme.

- Pardonnez-moi je ne me suis pas présenter. Naya, ravie de faire votre connaissance.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Sam 17 Jan - 5:44

L'adolescente prétendait ne pas courir de risque avec ce loup qui marchait à ses côtés. Même s'il n'en dit rien, Enlil ne put s'empêcher de penser qu'elle était terriblement naïve. Si les marchands d'esclaves étaient capables de capturer quelques fanalis, il ne faisait aucun doute que neutraliser un loup pour obtenir une descendante du peuple Torran n'avait rien d'insurmontable. Elle était encore assez jeune pour être asservie, puis vendue un bon prix. Peut-être était-elle confiante quant à ses propres capacités. Quelque chose d'anormal semblait provenir de la voyageuse, s'agissait-il d'une quelconque forme de magie ? Elle ne semblait pourtant pas être une magicienne. Les apparences pouvaient se révéler trompeuses, mais les Rukhs ne mentaient certainement pas. L'espion envisageait alors la possibilité d'une quelconque forme de magie octroyant un camouflage efficace pour de potentielles capacités ésotériques. Rien ne semblait impossible dans cet univers. Un bref instant, il songea à la menacer, pour voir ce dont elle était capable.

Il se ravisa néanmoins lorsque la demoiselle commença à éprouver une certaine curiosité à l'égard de sa personne. Le conseiller d'Al-Thamen garda toutefois le silence, constatant qu'elle l'observait. Ce fut seulement quand l'adolescente sourit que le jeune homme eut l'impression de la connaître. Elle lui fit part de son identité et à cet instant, les yeux du magicien s’écarquillèrent de surprise. Il n'aurait jamais pensé revoir cette petite fille un jour, c'était une évidence. L'érudit s'inclina à son tour, souriant derechef tout en s'exprimant.

« Il est encore moins courant de rencontrer quelqu'un de son propre peuple que l'on a, de surcroît, connu au berceau. Vous l'avez probablement oublié, mais je me nomme Enlil. »

Seulement après avoir fini de s'exprimer, le mage se redressa. Même s'il la connaissait de longue date, la société voulait que l'on traite une demoiselle avec tous les égards qui lui étaient dus. Le vouvoiement était donc parfaitement naturel dans cette situation, selon lui en tout cas. Les regards se portaient inexorablement vers eux deux, le langage exotique qu'ils parlaient en était certainement la cause. Peut-être étaient-ils nobles ou bien venaient-ils de ces lointains villages Torran ? Que ce soit pour l'un ou pour l'autre, ils représentaient forcément un intérêt financier. Quelques-uns, les plus curieux et téméraires, tentèrent de s'approcher des deux étrangers, mais le regard azur et désapprobateur de l'espion les poussa à reculer. Cette fois-ci, il s'adressait à Naya dans la langue courante.

« Les personnes de cet endroit sont vraiment dégoûtantes. »

On pouvait aisément ressentir un certain mépris dans l'intonation utilisée pour ses paroles. Il affichait une grimace pleine de dégoût, comme incommodé et écœuré par une mauvaise odeur. Son air jovial refit toutefois surface alors qu'il terminait sa phrase.

« Que diriez-vous de nous rendre dans un lieu plus propice aux retrouvailles ? »

Dans le même temps, il lui indiquait une ruelle toute proche d'un geste lent de la main. Celle-ci paraissait plutôt tranquille et épargnée par le passage fréquent des piétons, un peu plus à l'abri des oreilles et des regards indiscrets. Il aurait tout aussi bien pu l'inviter dans une taverne, mais ce genre de lieu l'incommodait, en plus d'être inapproprié pour une jeune fille. Avant même qu'elle ne réponde, il ajoutait rapidement une dernière chose.

« Vous pourrez ainsi me parler des raisons qui vous ont poussé à visiter un endroit si malsain. »
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 14/06/2014

۞ Rukhs : 264

۞ Rukh rose : Hakuryuu Ren

۞ Localisation : Reim

avatar
Naya
CITOYEN

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   Dim 18 Jan - 16:27

FRAGMENTS D'HISTOIRE
Une fois qu'elle se présenta, l'expression du jeune homme changea soudainement, laissant paraître une certaine surprise dans son regard. A cet instant, le brun s'inclina face à la Tran, un sourire aux lèvres.

- Il est encore moins courant de rencontrer quelqu'un de son propre peuple que l'on a, de surcroît, connu au berceau. Vous l'avez probablement oublié, mais je me nomme Enlil.

Ce fut au tour de la jeune fille d'être surprise à l'entende du nom de son interlocuteur, et elle se souvint immédiatement de l'enfant qu'elle était, alors qu'elle s'amusait à observer son frère qui se tenait aux côtés d'un jeune garçon à la chevelure ebene et aux yeux azur. Son sourire s'aggrandit à cette pensée et regarda le Tran qui se tenait près d'elle.

- Comment pourrais-je oublier l'ami d'enfance de mon frère et un membre de mon village natale.

La voyageuse avait hésité à lui parler de manière un peu plus familière, mais voyant que celui-ci faisait preuve d'un language plus courtois, elle décida de faire de même. Naya eut alors une sensation étrange, remarquant d'un oeil discret les regards posés sur elle et son camarade, sans doute du à la langue qu'elle employait. L'animal qui lui servait de compagnon se mit à grogner, Enlil remarqua egalement l'approche de certains et d'un simple regard, il réussit à les faire rebrousser chemin. Après cela il prit une mine dégoutée et repporta son attention sur la jeune fille, employant la langue courante.

- Les personnes de cet endroit sont vraiment dégoûtantes. Que diriez-vous de nous rendre dans un lieu plus propice aux retrouvailles ?

Il sourit de nouveau en terminant sa phrase, désignant par la même ocassion une petite ruelle tranquille de la main. La voyageuse n'eut pas le temps de repondre que le Tran prit de nouveau la parole.

- Vous pourrez ainsi me parler des raisons qui vous ont poussé à visiter un endroit si malsain.

Naya baissa legerement la tête tout en hochant positivement celle-ci, de manière à donner son accord pour s'éloigner un peu des regards indiscrets. Le loup se rapprocha d'elle, se collant contre la jambe de sa maîtresse avant d'avancer avec elle jusqu'à la ruelle designée, se plaçant entre la jeune fille et le Tran, sans doute méfiant. L'adolescente lui caressa la tête avant de regarder de nouveau le jeune homme.

- Le monde est malheureusement empli de personnes de ce type, nous sommes bien loin de l'idéal du roi Solomon. Heureusement qu'il existe encore des personnes souhaitant préserver ce monde, l'esclavage et la guerre ne devraient pas exister.

Elle se tut un moment puis sourit de nouveau.

- Mais je ne suis pas ici pour observer les atrocités présentes. Je voyage à la recherche de la vérité sur Alma-Torran et je sais que je trouverais quelque chose dans les alentours de Quishan. Et vous ? Qu'est-ce qui vous a poussez à venir jusqu'ici ?



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fragments d'histoire [Pv Naya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragments d'histoire [Pv Naya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - ouest :: Qishan :: Marché des esclaves-
Sauter vers: