AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Jouer avec le feu ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Jouer avec le feu ♪   Ven 26 Déc - 23:35


Jouer avec le feu ♪
feat. Lon'zu Vastia

Je ne sais pas grand chose du royaume de Vastia, si ce n'est ce que mes précepteurs m'ont appris quand j'étais enfant. Néanmoins, les choses semblent avoir beaucoup changées depuis lors. Je n'ai pas le souvenir que la cité était aussi tournée vers l'expansion de ses terres et qu'ils avaient une armée aussi bien développée. En me rapprochant de la capitale, Balsora, j'ai capté de nombreuses conservations en m'arrêtant dans des auberges et j'ai bien mieux compris pourquoi je ne reconnaissais pas ce royaume... Leur roi de l'époque n'est plus, apparemment tué par des assassins inconnus de tous, et son fils a pris sa relève, un certain Lon'zu. De nombreuses rumeurs, toutes fort différentes, courent sur cet homme et rien de bien positif de ce que j'ai pu entendre... Enfin, je ne compte pas me faufiler dans le palais royal de toute façon, je veux juste avoir plus d'informations sur le labyrinthe qui est apparut juste à côté de la capitale... Savoir si des personnes se sont déjà rendues à l'intérieur par exemple...

Sans perdre plus de temps, je pose quelques pièces sur la table, remet ma cape en place et sors de l'auberge. Il fait nuit maintenant, mais je ne veux pas dépenser d'argent en auberge et plutôt reprendre la route pour arriver à la capitale. Je me faufile dans l'écurie de l'auberge et remets ses rênes à Etoile avant de sortir et de grimper souplement sur la selle, attrapant ensuite ma veste pour l'enfiler autour de mes étoiles, les nuits étant plus froides qu'on ne pourrait le penser. C'est parti pour une longue chevauchée...

###

Il fait encore nuit lorsque je pénètre dans la capitale, après avoir eu le droit à un interrogatoire de la part des gardiens. Il faut dire que les visiteurs sont bien moins nombreux la nuit, passer en journée eut peut être été plus judicieux. Heureusement, j'ai appris à être convaincante depuis mon exil - j'ai parfois l'impression que cela fait des années et non quelques mois - afin de ne plus me faire avoir comme avant... Les leçons ont été douloureuses, en témoigne le tatouage sur ma joue que je ne pourrais jamais faire disparaître, sauf en me tailladant moi-même la peau... Mais c'est de ma faute, me faire avoir par cette esclavagiste, ne rien avoir vu venir... Je suis restée trop longtemps confiné au sein de mon pays, sans voir l'extérieur. Apprendre ce qui s'y passe est une chose, le vivre en est une autre... Je soupire lourdement, me laissant porter par le pas confortable d'Etoile, la jument blanche ressortant vivement dans les ruelles de la capitale. D'ailleurs, je ne sais pas du tout où je me trouve, l'ayant laissé déambuler en me contentant de la diriger sans regarder ma route... J'aperçois un grand palais un peu plus loin qui doit appartenir à la famille royale, mais l'endroit semble bien plus pauvre, même s'il ne s'agit pas non plus d'un quartier de parias, bien au contraire.

Un cri me détourne de mes pensées. De la panique, mêlée à de la colère. Je presse les flancs de la jument et l'a fait passer au trot, avant de tourner dans une autre ruelle, un peu plus étroite. J'aperçois alors la silhouette d'une femme au sol et celle d'un homme prenant la fuite en tenant quelque chose... Dans ma direction. Notre apparition le surprend et il tente de contourner la jument pour s'éloigner rapidement. Je manie les rênes et fais demi-tour, le rattrapant rapidement. Un coup du manche de ma lance suffit à le faire tomber à terre. Voyant la lame de mon arme, l'homme ne tente pas le diable et prend la fuite, en laissant le paquet au sol. Rangeant la lance, je mets ensuite pied à terre et ramasse les affaires avant d'aller les donner à la femme, qui s'est lentement approchée et me remercie d'une petite voix, encore en état de choc.

- Faites attention à vous.

Je lui souris avant de remettre correctement ma cape le long de mes épaules. Attrapant les rênes, je sors de la zone et m'arrête finalement dans un jardin, à moins qu'il ne s'agisse d'un espèce de parc... Dans tous les cas, de la verdure à l'intérieur de la capitale n'est pas de refus et je laisse la jument brouter, m'allongeant sur un banc pour fixer les étoiles. Mes recherches peuvent bien attendre demain...

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer avec le feu ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: