AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Relations d'une rêveuse pleine d'espoirs~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Relations d'une rêveuse pleine d'espoirs~   Dim 14 Déc - 11:43

Statut • âge • ce que tu veux


Description de ton personnage.
☒ ou ☑ Titre du lien. → Description.
☒ ou ☑ Titre du lien. → Description.
☒ ou ☑ Titre du lien. → Description.
☒ ou ☑ Titre du lien. → Description.
☒ ou ☑ Titre du lien. → Description.

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Relations d'une rêveuse pleine d'espoirs~   Dim 14 Déc - 11:48

Espionne • 19 ans • Schizophrène


J’ai tendu mes mains des dizaines de fois devant moi, les flocons disparaissant tendrement au contact de ma peau fiévreuse. Ils disparaissaient silencieusement, de la même manière qu’ils naissaient de ce temps nuageux. Dans ce monde ou tout semblait s’arrêter, cette neige immaculée ne cessait de tomber, recouvrant le sol de son doux manteau hivernale. Alors que mes yeux fixaient un endroit lointain, j’ai soudainement remarquée une lumière perçant les nombreux nuages de ce temps déprimé. Ce que j’ai vu m’invertissait de la venue de nombreux miracles, qui étaient probablement sorties pour profiter de ce temps en noir et blanc. Lorsque j’ai tendu ma main vers eux, je les ai alors entendus prononcés mon nom et une chaleureuse étreinte vint colorée ce monde d’un doux sentiment de bonheur. Ils avaient toujours étés à mes côtés, pourquoi ne m’en étais-je jamais rendue compte ? Dans ce monde immaculé de blanc, je sortais des profondeurs des ténèbres pour passer une journée aux côté de la luminosité.

Espionne • 19 ans • Schizophrène


J’ai tendu mes mains des dizaines de fois devant moi, les flocons disparaissant tendrement au contact de ma peau fiévreuse. Ils disparaissaient silencieusement, de la même manière qu’ils naissaient de ce temps nuageux. Dans ce monde ou tout semblait s’arrêter, cette neige immaculée ne cessait de tomber, recouvrant le sol de son doux manteau hivernale. Alors que mes yeux fixaient un endroit lointain, j’ai soudainement remarquée une lumière perçant les nombreux nuages de ce temps déprimé. Ce que j’ai vu m’invertissait de la venue de nombreux miracles, qui étaient probablement sorties pour profiter de ce temps en noir et blanc. Lorsque j’ai tendu ma main vers eux, je les ai alors entendus prononcés mon nom et une chaleureuse étreinte vint colorée ce monde d’un doux sentiment de bonheur. Ils avaient toujours étés à mes côtés, pourquoi ne m’en étais-je jamais rendue compte ? Dans ce monde immaculé de blanc, je sortais des profondeurs des ténèbres pour passer une journée aux côté de la luminosité.

Espionne • 19 ans • Schizophrène


J’ai tendu mes mains des dizaines de fois devant moi, les flocons disparaissant tendrement au contact de ma peau fiévreuse. Ils disparaissaient silencieusement, de la même manière qu’ils naissaient de ce temps nuageux. Dans ce monde ou tout semblait s’arrêter, cette neige immaculée ne cessait de tomber, recouvrant le sol de son doux manteau hivernale. Alors que mes yeux fixaient un endroit lointain, j’ai soudainement remarquée une lumière perçant les nombreux nuages de ce temps déprimé. Ce que j’ai vu m’invertissait de la venue de nombreux miracles, qui étaient probablement sorties pour profiter de ce temps en noir et blanc. Lorsque j’ai tendu ma main vers eux, je les ai alors entendus prononcés mon nom et une chaleureuse étreinte vint colorée ce monde d’un doux sentiment de bonheur. Ils avaient toujours étés à mes côtés, pourquoi ne m’en étais-je jamais rendue compte ? Dans ce monde immaculé de blanc, je sortais des profondeurs des ténèbres pour passer une journée aux côté de la luminosité.

Espionne • 19 ans • Schizophrène


J’ai tendu mes mains des dizaines de fois devant moi, les flocons disparaissant tendrement au contact de ma peau fiévreuse. Ils disparaissaient silencieusement, de la même manière qu’ils naissaient de ce temps nuageux. Dans ce monde ou tout semblait s’arrêter, cette neige immaculée ne cessait de tomber, recouvrant le sol de son doux manteau hivernale. Alors que mes yeux fixaient un endroit lointain, j’ai soudainement remarquée une lumière perçant les nombreux nuages de ce temps déprimé. Ce que j’ai vu m’invertissait de la venue de nombreux miracles, qui étaient probablement sorties pour profiter de ce temps en noir et blanc. Lorsque j’ai tendu ma main vers eux, je les ai alors entendus prononcés mon nom et une chaleureuse étreinte vint colorée ce monde d’un doux sentiment de bonheur. Ils avaient toujours étés à mes côtés, pourquoi ne m’en étais-je jamais rendue compte ? Dans ce monde immaculé de blanc, je sortais des profondeurs des ténèbres pour passer une journée aux côté de la luminosité.


© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
 
Relations d'une rêveuse pleine d'espoirs~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les relations père/fille
» La secrétaire fait des relations publiques...
» Les relations entre élèves de Durmstrang
» Les Histoires de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: