AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Mer 10 Sep - 16:52





Airin Ophiuchus


Identité



ÂGE : Vingt trois ans (mais en fait 30)
ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel
CAMP : Empire Kou
STATUT : Soldat
CAPACITÉ(S) : Airin étant un Fanalis, il est capable de courir à grande vitesse sur de grandes distances, et possède une force ainsi un sens de l’odorat bien supérieurs à la moyenne humaine. C’est également un amateur de combats à la claymore, art dans lequel il est très bon –en même temps, un ancien gladiateur pas doué en combat à l’épée a un peu de souci à se faire.

Descriptions



Caractère : Si, au premier abord, Airin est un homme dur, intransigeant, brutal, et d’une froideur à faire peur, il suffit de s’accrocher un peu (l’affaire de quelques semaines) pour comprendre que c’est un homme en deuil, que le chagrin et la colère ont rendu amer et violent. Mais en privé et en la compagnie de ses deux meilleures amies, il redevient l’homme qu’il était avant : un homme bon, protecteur, quoiqu’un peu bourru, bien loin de l’image de grande brute qu’il renvoie au quotidien.

Ne craignant nullement les blessures ou la mort, Airin se jette à corps perdu dans les combats, n’y voyant qu’une manière rapide d’expurger sa rage ou de rejoindre honorablement son aimé.

S’il est très difficile de savoir à quoi il pense au vu de son inexpressivité chronique, il a tout de même quelques tics qui permettent de savoir ses émotions. Si vous l’agacez (et c’est assez déconseillé vu le caractère assez explosif du bonhomme), il fera jouer ses doigts. S’il est inquiet, il est plus que probable de le voir caresser machinalement une de ses cicatrices, située sur le dos de sa main droite. Et, dernier cas de figure, s’il s’intéresse à ce que son vis-à-vis raconte, il mordillera quelque chose –de préférence son pouce- en regardant fixement son interlocuteur.

Physique: Airin est un homme très grand, frôlant la barre des deux mètres, au visage taillé à la serpe, aux mêmes marqueurs ethinques que son peuple, et parfaitement inexpressif. Comme tous les Fanalis, il dispose d’une chevelure rouge-rosée, assez rebelle, très reconnaissable et d’une couleur d’yeux assez semblable à celle de ses cheveux. Du fait de son passé de gladiateur et d’esclave, son corps est couturé de cicatrices, et il est très musclé.

L’un de ses autres signes particuliers est une marque de naissance en forme de serpent sur la nuque. Il porte un pendentif en pierre pâle et, en guise de bracelets, trois tresses de cheveux : deux rousses et une noire, appartenant respectivement à son défunt amant et à ses deux meilleures amies.

Histoire



Airin vint au monde sur le Continent Obscur, au sein d’un clan hétéroclite de chasseurs. Ses parents, Gwaladr et Eire, étaient deux anciens esclaves ayant réussi à s’enfuir de l’Empire Reim qui n’étaient jamais revenus dans leur clan d’origine. Malgré ça, le jeune garçon fut capturé par un marchand d’esclave à l’âge de trois ans, alors qu’il était parti chercher des herbes médicinales pour sa mère.

Après deux ans de « dressage » plus ou moins fructueux, il fut vendu à un marchand, afin qu’il serve de garde du corps/compagnon de jeu à ses enfants, Pjaah et Sirius, respectivement âgés de six et quatre ans. Les deux adorables rouquins passèrent rapidement de jeunes maîtres à amis chers, pour qui le petit Fanalis aurait été prêt à tuer. C’était eux qui intercédaient en sa faveur à chaque fois que la grande force d’Airin leur causaient des tracas, et lui les protégeait à chacune de leurs sorties. Puis ils rencontrèrent Shin, une jeune vagabonde, que Pjaah pris sous son aile. Il ne se passait pas un jour sans que le quatuor infernal ne quitte la ville pour aller jouer dans le lit asséché d’un ruisseau, s’imaginant un monde duquel ils étaient maîtres, ou ne s’y rendent pour s’y entrainer. Pjaah refusait de devenir une de ces mijaurées que l’on mariait à un homme trois fois plus âgé qu’elles, Sirius voulait apprendre à se défendre, et Shin se contentait d’escalader un rocher pour aller gratter dans le grès tendre les plans de toutes ses inventions.

C’était dans des moments comme ça qu’Airin oubliait qu’il était esclave, pouvant se permettre de gronder ses deux « maitres » sans craintes de représailles. Car si le père des deux enfants le traitait comme un membre de la famille, comme son propre fils, ce n’était pas le cas de la mère, qui inventait milles et un prétexte pour faire battre ou fouetter le garçon. Tant et si bien qu’a quatorze ans, le corps entier d’Airin était presque entièrement couvert de cicatrices diverses. Brulures, marques de fouet…

Il aurait pu se rebeller, frapper cette femme si méchante avec lui puis s’enfuir. Mais il ne le faisait pas, par égard pour ses amis et pour son maître.

Tout aurait pu continuer ainsi s’il n’était pas tombé amoureux de Sirius, amour que le timide garçon lui rendait bien. Couverts par Pjaah, ils se retrouvaient en tête à tête aussi souvent que possible. Leur idylle dura un an, jusqu'à ce que la mère ne les découvre. Folle de rage, elle obtint de son mari qu’Airin soit revendu le plus rapidement possible après avoir été sévèrement puni. Là encore, c’est son affection pour Sirius et Pjaah qui empêcha Airin de se révolter et de rendre coup pour coup avant de s'enfuit.

C’est ainsi qu’Airin fut vendu à une caserne de gladiateurs, à des centaines de kilomètres plus loin, où il apprit à combattre à l’épée. Fort heureusement, il avait le combat dans le sang, et il se fit rapidement un nom dans le milieu dans lequel il évoluait, bien déterminé à conquérir sa liberté avant de rejoindre Sirius. Il n’avait que dix huit ans, était plein de vitalité, aimait se battre et avait de la force…ça ne lui prendrait pas tant de temps, pensait-il.

Il avait vingt deux ans quand ses amis le retrouvèrent lors d’un combat donné pour une fête. Le soir même, Shin –qui avait toujours été d’une discrétion incroyable- s’introduisit dans sa cellule.

-Tu viens avec moi ?

-Toujours à poser des questions stupides, hein ?

Ils rirent de bon cœur, ne voulant pas se montrer à quel point ils étaient heureux de se retrouver, et Shin força la serrure, Airin se chargeant de les faire sortir après avoir neutralisé les gardes. Ils se retrouvèrent tous les quatre dans le lit asséché d’une rivière. Comme autrefois.

-Comment ça va, grand couillon ?

-Ca ne va pas trop mal, asperge rousse…qu’est-ce que vous fabriquez dans le coin ?

-Coup de bol: on a tous trouvés un travail dans les parages. Sirius est médecin, j’entraine des futurs combattants et Shin est venue avec nous pour avoir un local. Alors, ça a quel goût, la liberté ?

-Arrête de l’embêter, Pjaah, et laisse le moi un peu !, intervint Sirius en sautant au cou d’Airin.

C’était la première fois depuis des années que le Fanalis était aussi heureux. En compagnie de ses amies, avec son amant dans ses bras. Les quelques jours qui suivirent, alors qu’ils remontaient vers un endroit plus à l’abri, furent les plus heureux de la vie d’Airin. Tous les matins, après avoir passé la nuit dans un abri, il se réveillait avec son amant dans les bras, avant de commencer la journée par une dispute amicale avec Pjaah, comme autrefois, avant qu’ils ne reprennent la marche, de préférence en plaisantant ou en se racontant les années que chacun avait manqué.

Mais ces jours de bonheur tournèrent courts quand des gardes les repérèrent dans une ville qu’ils traversaient. La mère de Pjaah et de Sirius ayant signalé la disparition de ses enfants, ils pensèrent que le Fanalis les avait pris en otages. Airin se défendit, avec l’aide de Pjaah et de Shin, et ils parvinrent tous à sortir…avant qu’une flèche ne se fiche dans la nuque de Sirius, le tuant sur le coup. Un froid soudain, plus mortel que n’importe quelle blessure, s’empara du cœur d’Airin, qui s’entendit hurler. Puis plus rien.

Quand il reprit conscience, Pjaah et Shin le tiraient en arrière, la sœur de Sirius soutenant aussi le cadavre de son cadet. Airin avait du sang plein les mains, des larmes plein les yeux, et des cadavres de gardes jonchaient le sol. Son esprit était embrumé, il ne comprenait plus rien. Il avait mal, et c’était tout.

L’incinération de Sirius se passa comme dans un brouillard. Il ne se souvint que d’avoir pris une mèche de cheveux de son amant avant que Pjaah ne mette le feu. Il n’arrivait pas à pleurer, contrairement à Pjaah. La douleur et le chagrin l’anesthésiaient complètement, et il eut plusieurs passages au noir durant les jours qui suivirent.

Ce fut Pjaah qui prit la décision de partir pour l’empire Kou, et Airin ne put qu’approuver. Il aurait approuvé un départ vers la lune si ça lui avait permit de quitter l’empire Reim. Pas qu’il veuille refaire sa vie ailleurs, il savait qu’il ne le pourrait plus –et ne le souhaitait pas. Mais la simple idée de rester au sein du continent où on avait ordonné la mort de son amant, simplement parce qu’il était avec lui, lui faisait horreur.

Dans l’empire Kou, il travailla longtemps pour de lointains cousins de Shin, qui étaient commerçants, avant que quelqu’un ne lui tende la main, lui proposant une situation bien meilleure que celle de bête de somme. Airin accepta. Pjaah était devenue assassin et avait entrainé Shin avec elle, alors il ne voyait pas pourquoi rester travailler pour les cousins de son amie.

Quelques jours plus tard, il entrait au service de la famille royale de Kou, avec pour tous biens les trois tresses qui lui servaient de bracelets, un petit pendentif de pierre blanche qui lui permettrait de rester en contact avec ses amies et sa volonté de mener à bien sa mission. Peu importe où ça le ménerait.

-->

Soi réel



Code du règlement : Code validé par Haku :3
Pseudonyme : Ai
Comment avez-vous connu ce forum : Je suis le DC d’Himiko
Autre chose ? : mangez des pommes ?


MAGI RPG soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Airin le Jeu 11 Sep - 21:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Mer 10 Sep - 19:37

donc re bienvenue Messire airain
Revenir en haut Aller en bas

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 258

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Mer 10 Sep - 19:44

Bienvenue cher Fanalis! (Prime: plein de copaiiins ouais Sphintus: il fait partie de l'Empire Kou -_-" )

Pense à bien relire le règlement en ce qui concerne le code =w=

۞ • ۞ • ۞ • ۞



Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Mer 10 Sep - 20:34

Merci Scylla :)

Sphintus: Mince, ça a encore changé?! Bon, je vais voir ^^
Revenir en haut Aller en bas

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 205

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Jeu 11 Sep - 5:01

Très belle histoire, très touchante. Belle fiche :)

Tu m'expliques seulement ce que tu veux dire par il a 23 ans (30 en réalité) et tu me relis ça une fois pour corriger tes dernières fautes laissées par-ci, par-là et moi ou un autre admin on devrait te valider 8D

Je te souhaite d'avoir encore du plaisir avec nous, mon cher allié et conspirateur fanalis.

Haku~

۞ • ۞ • ۞ • ۞




Merci Naya pour son excellent travail :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Jeu 11 Sep - 10:02

Haku: en fait, j'ai juste voulu dire qu'il faisait plus que son âge ^^" il a vingt trois ans mais semble avoir trente ans
Heu...des fautes de quel genre? Parce que je me suis bien relue, il me semble ne pas en avoir laissé...
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 401

۞ Rukh rose : En quête ~

۞ Localisation : Sindoria

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Jeu 11 Sep - 15:42

Ho pardonne-moi je viens de relire et j'avoue qu'il n'y en a pas tant que ça et pour l'indication de l'âge ça va, ça m'intriguait seulement 8D tu me mets une belle image en haut de ta fiche et je valide. Désolée, hier je n'avais pas remarqué le détail :)


۞ • ۞ • ۞ • ۞


Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

grand prince

۞ 1ère apparition : 08/08/2014

۞ Rukhs : 205

۞ Rukh rose : Naya, je te vengerai...

۞ Localisation : Empire Kou~ et où il y a des emmerdes.

avatar
Hakuryuu Ren
grand prince

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   Jeu 11 Sep - 22:01








Tout est bon !
Eh bien tout est en ordre et tu es finalement validé ! ♥
N'hésite pas te faire une fiche de relation
dans cette partie du forum et de demander un RP ici !
Amuse toi bien avec nous ! 8D.









۞ • ۞ • ۞ • ۞




Merci Naya pour son excellent travail :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Airin, Fanalis au service de l'Empire Kou [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1615]Au service du Cypher Pol 5 [FINI]
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Empire ork de Charadon
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Les maréchaux de l'empire Soult

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: Archives :: Fiches-
Sauter vers: