AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 380

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Jeu 21 Aoû - 3:24

Depuis mon retour à Sindoria, on m’avait posé de nombreuses questions, mais voyant que je n’étais visiblement en état psychologique et physique pour répondre, le roi avait fini par comprendre qu’un repos de quelques jours à l’hôpital ne me ferait pas de mal surtout en vue des énormes maux de tête et de la fatigue plutôt inquiétante  que j’avais depuis… mon expérience troublante à Magnostaldt… Expérience que je peinais à me souvenir dans son entirté tant cette aventure avait été... renversante!

Moi qui étais habituellement si énergique et  plein d’ambitions pour devenir plus fort, se voyait alité, le visage pâle, une serviette sur le front et les yeux fermés… Je ne dormais pas, enfin, pas pour le moment… mais je songeais à tout ce qui c’était passé là-bas et avec combien de maladresse j’avais fait du mal à mes amies et… surtout à Aladdin… que j’avais peur de revoir… Je ne voulais pas lui dire… que j’avais tout gâché, que je n’étais pas le héros qu’il estimait que… je n'étais qu’un sale froussard menteur comme avant qui voulait se protéger (ce que je pensais du moins...) À cette pensée, je sers des poings…

Je n’étais pas tant blessé que ça physiquement, je n’avais que quelques bandages par-ci, par-là, la grosse blessure que j’avais était morale et intérieure… et étrangement j’avais l’impression que c’était dans le sens plutôt intégral du terme. Depuis ce voyage, j’avais l’impression perturbante que quelqu’un épiait mon esprit…D’ailleurs, je n’avais jamais élucidé ce que ce mage et son élève m’avaient fait en tant que tel. Quelle était cette marque sur mon bras? J’étais dans le néant… Je toussai encore, signe que je n’étais pas encore tout à fait complètement réhydraté de cette déshydration qui m’a accable depuis que j’ai cette marque étrange au bras.

C’est alors qu’une infirmière entra dans la pièce, m’apportant un plateau contenant un  repas très simple : riz, viande et légumes accompagné d’un verre d’eau… C’est  ce que je décris de mon regard un peu vague en rouvrant mes yeux, intrigué par l’odeur.Forçant un sourire, je pris le verre d’eau que je bus doucement avant d’ajouter :


-Laissez le repas sur la table de chevet, je le mangerai plus tard. Je n’ai pas faim pour l’instant… et ho…

J'ouvris les yeux plus ronds et je rougis quand la dame se pencha sur ma table pour me déposer le dit repas, sa poitrine généreuse se mit à bouger de manière… de manière plutôt difficile à ne pas remarquer et ce même si j’étais un peu dans les vapeurs. La demoiselle me dévisagea au moment où je la regardai… à cet endroit avec insistance. Elle me donna alors un petit coup avec le plateau qu’elle tenait dans les mains sur ma tête et lança, en ricanant :

-Messire Saludja, ce n’est pas parce que vous êtes ‘’malade’’ que vous avez la permission de me dévorer du ‘’regard’’ comme ça… mangez plutôt votre repas et puis…

Je me frottai la tête... ce n'est pas ce coup qui allait arranger mes maux de tête actuelles.

Elle soupira en m'observant, découragée :


-Messire Saludja, vous avez aussi de la visite, qui ma foi… devrait vous plaire, elle est assez… admirative aussi de… mes atouts féminins. À moins que vous en soyez jaloux.Elle ricana un peu.-Mais  je suppose que vous êtes trop fatigué ou malade pour le voir?

Je voyais dans ses yeux qu’elle me suppliait de laisser entrer cette personne pour qu’elle puisse retrouver sa paix… Visite que je devinais être le jeune magi… que j’avais ‘’dénoncé’’.

Je déposai mon verre d’eau et ma serviette humide, puis je froissai un peu mes draps, nerveux de revoir mon meilleur ami... enfin, meilleur ami pour l'instant... Je détournai alors le regard, en disant :


-Qu’il rentre… ça va aller. Je m'ennuie un peu, en fait.

J'avais reconnu les traces sur les onee-chan, qui croisaient sa route, de mon si gentil et... pervers compagnon quelques années mon cadet...

J’essayais évidement de sourire encore, mais le cœur n’y était pas.



Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!


Dernière édition par Alibaba Saluja le Jeu 21 Aoû - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Jeu 21 Aoû - 10:14


Aladdin me pardonneras-tu?  
Cela fessait peu de temps qu'Aladdin était arrivé à Sindria, il y a encore peut il était encore à Magnostadt , mais il se devait d'aller à Sindria … Car, il semblerait que par Simbad que son meilleur-ami Alibaba était très mal … Et bien plus que ça.
Alors, Aladdin étant très inquiet pour lui se rendit à l'endroit en question, le ciel était bien bleu.
On pouvait presque croire qu'il n'y avait aucun problème à cette endroit, mais malgré les apparences ce n'était peut être pas le cas. Mais tout de même cela le rendait heureux de voir la ville aussi animer que dans ses souvenirs, mais il ne pouvait tout de même d'être incroyablement inquiet pour son ami. Se rendant à l’hôpital en marchand un peu plus vite pour voir Alibaba, mais lui voulait t-il vraiment le voir ?

Lorsqu'il était enfin arriver à 'hôpital il vit pleins de magnifiques onee-chan, alors sans hésitait il commença à rougir un peu avant de sauter sur les seins d'une  infirmière qui aller sans doute donner à manger à un malade. Elle regardait le petit magi,, avant de lui donner un coup de plateau pour qu'il le lâche, lorsque cela fait elle posa pour se mettre accroupi pour être à la même taille que lui.

- Qu'est-ce que tu fais ici, mon garçon et qui es-tu ?

Commençant à se lever même si même là il fessait même pas sa taille, en levant un peu la main tout en souriant .

- Je suis Aladdin et je suis venue ici pour voir mon ami.

Lorsqu'il dit son nom les yeux de la femme se pointa sur une certaine porte, elle se retourna vers lui avec un petit sourire.

- Serais-tu la pour voir Messire Saludja ?

Il répondit avec un oui, en fermant les yeux avec un grand-sourire.

- Suis moi je vais t'y conduire …

Le jeune magi la suivait tout en n’arrêtant pas de contempler sa généreuse poitrine en bavant un peu tout en rougissant en marchant un peu de travers, en plus cette onee-chan était incroyablement belle.
Puis elle s'arrêta devant une porte en lui disant de rester ici pour l'instant et de l'attendre.
Patientant pendant quelques minutes avant de voir qu'elle passe et lui fessant signe de la main qu'il pouvait y rentré. Sourire au lèvre il contempla un peu sa généreuse poitrine, avant de rentré dans la chambre de son meilleur-ami en levant le bras bien haut tout en fessant un énorme sourire.

- Salut Alibaba


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 380

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Ven 22 Aoû - 16:40

J’avais un grand vide dans l’estomac, non parce que j’avais faim, mais parce que j’étais de plus en plus nerveux de rencontrer Aladdin… aussi rapidement. Je me demandais si Zarad ne l’avait pas interrogé entre temps ou s’il n’avait pas eu des ennuis…  L’avait-on torturé lui aussi par ma faute? À cette seule pensée, je froissai de nouveau mon drap puis… toujours aussi assoiffé et… à force de réfléchir, un peu étourdi, je repris le verre d’eau que je terminai d’un trait.

-Salut Alibaba.lâcha-t-il de son habituel voix claironnante et affichant son typique sourire… ravageur. Je le lui rendis… mais on voyait que ce sourire était faux, que j’étais triste et surtout un peu fatigué. Je lui envoyai la main en lui demandant:

-Bonjour… Aladdin-kun… tu as fait bon voyage? Tu n’es toujours pas venu que pour moi? Je veux dire… j’ai un peu planté sur cette aventure improvisée, tu n’avais pas à t’inquiéter pour moi…

Je ricanai nerveusement avant d’ajouter :

-Comment vas-tu Aladdin-kun? Tout… tout va bien dans le pays des magiciens?

Je me frottai la tête et je détournai le regard … Je me doutais que mon passage là-bas avait sans doute créer tout un émoi; ma délivrance aussi. Je ne méritais pas autant d’attention, j’avais tout foiré autant politiquement que émotionnellement (pour mes proches). À la pensée de cet échec, mes yeux se remplirent d’eau, mais… je ne voulais pas pleurer devant mon ami, alors je passai mon bras sur mon visage, la tête basse et je murmurai :

-Dis… Aladdin-kun… est-ce qu’on t’a torturé là-bas? Est-ce qu’on t’a demandé des trucs étranges depuis mon passage?[/color]

Je relevai la tête drastiquement et je dis, attrapant les poignets de mon ami :

-Ne leur dis rien sur toi, ok, Aladdin? RIEN et fais-moi porter le blâme… Je m’en moque de souffrir encore si c’est pour… te protéger… vous protéger cette fois…

Mon mal de tête augmenta alors d’un coup à ces mots, me donnant un vertige qui me fit vaciller par en arrière sur mon lit. La main appuyée sur mon front, je me mis à murmurer plusieurs paroles inaudibles….

Qu’est-ce qui se passait? Mes pensées allaient très vite dans ma tête et mon esprit s’embrouillait…. J’avais l’impression de perdre le contrôle… de moi-même. C’était perturbant comme constatation.


-Je t’en prie… va-t-en Aladdin… Je… je ne sais pas jusqu’à quand je pourrai… me tenir tranquille et je ne veux pas te blesser...murmurais-je toujours la main appuyée sur le front, les yeux fermés et la tête maintenant contre le mur derrière mon lit. Une larme coula même sur ma joue. C'était un peu triste à voir.



Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!


Dernière édition par Alibaba Saluja le Ven 12 Sep - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Jeu 11 Sep - 18:26


Aladdin me pardonneras-tu?  
Alibaba-kun … Il ne semblait ne pas très bien aller et le jeune magi le remarqua immédiatement, il le connaissait trop bien après tout ils sont meilleur ami. Il avait souvent vus cette fois et à chaque fois, c'était quelque chose de grave … Étais-ce également le cas cette fois ci ?
Ce qui inquiéter un peu Aladdin, qui ce dernier s'approcher doucement en ce posant au bord du lit de son ami tout en continuant à lui sourire.

- Oui, j'ai fais bon voyage Alibaba-kun …

Mais, ce qu'il dit à la suite l'étonna un peu, un voyage improviser ?
Oui, on lui en avait parler, mais ce jour il n'était pas là pour aider son ami Alibaba et cela le gêner un peu.
A vrai dire au pays des magiciens, il paraîtrait qu'un humain soit rentrer à l'intérieur, mais après ce n'étais qu'une rumeur qui était arriver aux oreilles d'Aladdin, mais il le savait déjà que c'était vrai.
Alibaba avait sans doute beaucoup souffert … En le voyant un peu ricaner son ami, Aladdin le regarda droit dans les yeux.

- A vrai dire il paraît que quelqu'un serrait rentré au pays des magiciens c'était bien toi n'est-ce pas ?

Bien qu'il posait la question, cela semblait inutile, mais vaut mieux savoir que ce donner une fausser idée, mais est-ce qu'il se serait passé autre chose ? Normalement il n'aurait pas l'air aussi inquiet que ça il avait sans aucun doute se passer autre chose en plus Aladdin avait l'impression qu'il y avait quelque chose d'étrange chez son ami.
Soudainement il remarqua immédiatement qu'Alibaba … Pleurait ? Etait-t-il si triste que ça notre jeune prince, il murmurait quelque choses, mais Aladdin ne comprenait pas tout, mais certaine chose … Torturer, des trucs étranges ? Non, il n'y avait encore personne qui lui avait ce genre de chose, au même moment le blondinet releva la tête en prenant les petits poignets du magi …
Mais en entendant ce que disais son ami c'est qu'on lui avait fait certaine chose et l'obligeait de parler de lui et cela il ne pouvait pas l'accepter que quelqu'un fasse du mal à ses amis.
Il nu même pas le temps de dire quelque chose que son ami semblait ne pas aller très bien, il avait l'air de souffrir.
En entendant les paroles de son ami, Aladdin baissa un peu la tête avant de la relevait brusquement en le prenant dans les bras. Étais-ce bizarre ce genre de chose, est-ce que se contact le calmera un peu ? Puis il se détacha un peu de lui en lui tendant la main avec un grand sourire comme il l'avait fait lors de leur première rencontre et qu'il le considérait comme son ami et celui qu'il protégera avec tout ses amis et ses compagnons.

- Je ne partirais pas Alibaba puisque-tu es mon ami !

Quelque chose semblait bizarre quand même, c'était comme si quelque chose essayait de contrôler le prince, mais est-ce vraiment le cas ou pas ?


[size=8]© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 380

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Sam 20 Sep - 3:43

Je sentais que mon ami avait senti ma souffrance… je n’avais jamais été doué pour mentir… Mais… j’avais honte, honte de ce que j’avais fait. Je l’avais vendu… pour me  protéger. J’avais été un ami médiocre : je ne voulais pas qu’il m’aide et… ainsi qu’il souffre encore plus… Je gardais les yeux fermés, tentant de ralentir ma respiration, la tête appuyée  sur  le mur, la main sur le front pour calmer ma migraine.

Aladdin:
 

Qui d’autre que moi pouvait amener autant de tapage dans un pays? J’étais doué pour faire éclater des guerres à cause d’erreur diplomatique… Prenons par exemple cette histoire avec Babylone… Ah… comme j’étais fatigué… Jouant un peu la comédie sur ma condition désastreuse, je souris lentement les yeux et me frottai l’arrière de la tête, laissant planer un sourire gêné sur mes lèvres :

-Oui c’était moi… Ma présence a beaucoup dérangé apparemment, mais… je commence à avoir l’habitude… ahaha.

Rire qui sonnait faux… Je me voulais rassurant, mais j’étais tout étourdi, ma tête était lourde et j’avais si mal à la tête que j’en avais l’estomac tout retourné. Je poussai mon plateau-repas vers Aladdin  et dit, à voix basse pour que l’infirmière ne m’entende pas :

-Te connaissant… tu dois mourir de faim après un tel voyage, mange, j’ai.. j’ai déjà mangé plus tôt et je suis trop fatigué pour manger quoique ce soit de plus...

Un autre mensonge non je n’avais pas vraiment mangé un repas complet depuis mon retour du pays des magiciens. Cette voix dans ma tête qui me lancinait au front me coupait l’appétit. D’ailleurs, cette voix se faisait de plus en plus persistante, elle me disait :

*Tu as déjà trahi ton ami, il ne sert à rien de lui cacher plus longtemps, non? Et puis tu ne veux pas qu’il souffre inutilement, n’est-ce pas? Laisse-moi régler ce petit problème pour toi, veux-tu?*

-Ne touche pas à Aladdin… Je ne te laisserai pas faire…

Mon regard était devenu absent l’espace d’un moment, quand je reviens à moi, je vis mon ami me tendre la main, le sourire aux  lèvres e me disant d’une voix qui se voulait bonne :

Aladdin:
 

Je regardai mon ami dans les yeux, les larmes aux yeux, puis je descendis la tête, repoussant sa main cette fois. Je hurlai, secoué de sanglots :

-Tu ne comprends... comprends pas Ala... Aladdin! Je t’ai trahi! Je...je ne mérite pas que tu... tu me soutiennes encore! Je... je ne mérite plus ton a... amitié, ton pardon…  même. Je... je suis et je se.. serai toujours un lâche!  Tu comprends? À cause de moi, ils savent... savent qui tu es!! ILS LE SAVENT!

Cette dernière phrase, je l’avais dit en attrapant le magi par les épaules, toujours tremblant de sanglots, puis soudainement, je me figeai et… je perdis le contrôle de mes mouvements, ma main qui tenait une des épaules de l’enfant descendit dans ma tunique et… ho non… qu’est-ce que?

-Amon!

*Qu’est-ce que? Non.. NON NE FAIS PAS  ÇA! TUE-MOI AU LIEU!!*

Pendant l’espace d’un moment, je crus voir ce Zarad dans ma tête, tranquille dans son bureau en train de voire un café, bougeant ses lèvres entre chaque gorgé comme s'il murmurait quelque chose, mais il n'y avait personne avec lui et…

...

Ma dague que je venais de sortir contre mon gré se transforma en épée enflammée et, avec les larmes qui coulaient sur mes joues preuve que j’attaquais contre mon gré, je la pointai vers le torse de mon ami et, entre mes dents, je maugréai :


-Pars…

Puis je hurlai en levant mon épée pour l’abattre sur « ma victime », les mains extrêmement tremblantes :

-PARS!!

Il ne comprendrait pas que je suis possédé… Il croirait que je voulais le tuer… Je préférais mourir au lieu de voir ça. Si je le pouvais, je retournerais mon épée vers moi… mais je n’avais aucun contrôle. Je réussis à murmurer :

-Pardonnes-moi…

D’un coup, mon épée redevint une dague, elle tomba au sol et je m'étendis sur l’épaule d’Aladdin : Zarad n’avait pas prévu que son esclave, ne mangeant presque plus, serait en manque de magoi… Pour une fois, ce genre de faiblesse faisait mon affaire…  mon estomac gronda alors.



Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Mar 21 Oct - 16:11


Aladdin me pardonneras-tu?  
Ce qui était sûr c'était bel et bien que son ami n'allait pas bien du tout ... Il semblait comment dire? Perdue dans ses pensées, triste et sembler même un peu malade. Il s'était forcément passé quelque chose d'autre là-bas, mais quoi donc ? Se demander le petit Aladdin.
Lorsqu'il posa sa question, son ami semblait être très triste et se sentir coupable, mais il n'avait pas à l'être après tout ce n'était pas de sa faute. Sont rire sonnait assez faux et cela enleva le sourire du magi, il voulait réellement savoir ce qu'il s'était passé.
Au même moment Alibaba lui proposa son plateau de repas en disant qu'il avait déjà mangé, le magicien le prit, alors avant de manger de la même manière qu'à son habitude.

- Hum, c'était bon merci

Lâcha t-il avec son petit sourire qu'il avait souvent l'habitude de dévoiler à tout le monde.

Soudainement il se tourna vers Alibaba puisqu'il semblait comme plus à ses côtés, sont corps était bien là, mais pas vraiment lui. Mais au même moment il lui demanda de partir ce que le plus petit refusa pertinemment en lui tendant la main.
Mais le prince repoussa sa main les larmes aux yeux avant de commencer à hurler sur Aladdin, il lui expliquait qu'il l'avait totalement trahis à leur ennemi et qu'il ne méritait pas d'être son ami.
Aladdin ne répondait pas, il se contenta de l'écouter en le regardant sans aucun sourire et lors de la dernière phrase son ami le prit par les épaules en disant qu'ils savaient maintenant qui il est vraiment.
Il se mit, alors à lui sourire gentiment et calmement en voyant les mains de son ami le lâchaient.

- Peut importe tu es mon ami Alibaba et ….

Avant même qu'il puisse finir sa phrase, il entendit Alibaba prendre sa dague et crier le nom d'Amon, elle s'était transformer en épée enflammer. Regardant ses yeux il le vit entrain de pleurer, il comprit, alors qu'il était sur le point de l'attaquer contre son gré … Était-il contrôlé par quelqu'un … Mais qui ?!
Se tenant devant lui comme un poteau en lui disant de partir, mais le magi ne bougea pas il reste en face de lui les yeux étonner regardant dans ceux de son meilleur ami. Il n'avait pas peur, mais il ne voulait pas fuir et laisser son ami comme ça … Il était sur le point d'utiliser la sagesse de Salomon quand soudain ….  L'épée enflammer redevint une dague et que le blondinet s'écroula sur les épaules d'Aladdin.

- Alibaba … Alibaba

Disait-il en le secouant un peu tout en entendant son ventre faire un bruit qu'il connaissait bien.
Son ami mourrait juste de faim, le posant sur le lit avec difficulté il sortait de la chambre pour revenir avec un plateau de repas bien chaud.  
Maintenant il n'y avait plus qu'une chose à faire c'était …

- SAGESSE DE SALOMON  

Entrant dans le cœur de son ami, tout était noir et sembler si triste et il entendit aussi une voix … Celle d'un homme, mais pourtant il ne la voyait pas … Jusqu'au moment où il la vit enfin … C'était l'ombre d'un homme sur un siège … Mais il ne pouvait rien voir d'autre, continuant à marcher il aperçut enfin son ami. S'approchant de lui, il lui souriait en se tenant devant lui tout en lui tendant la main.

- Rentrons ensemble Alibaba-kun, tout le monde nous attend



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 380

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Dim 2 Nov - 4:01

[HRP: Cadeau! J'ai posté pour me faire pardonné de ne pas avoir vu ton post et surtout parce qu'il m'inspirait un max. Je te préviens j'avais la larme à l'oeil en l'écrivant :3 Bonne lecture! Et pas rapport, mais je trouve que tes posts s'améliorent point de vue des fautes :p continue comme ça.]

J’avais regardé vaguement le Magi manger, essayant de faire taire mon estomac qui trahissait ce que je venais de dire à mon meilleur ami. Mais je ne devais plus manger si je ne voulais plus vivre pour le laisser faire de moi ce qu’il voulait… Je ne serais sûrement pas le jouet de ce Zarad. S’il me restait ne serait-ce encore un peu d’humilité, je le mettrais échec et mat en forçant mon trépas. Oui, certaines personnes seraient tristes, mais qu’est-ce que ça serait à côté du coup que j’allais leur porter dans le dos et… contre mon gré?

Puis, le noir total…


***


Recroquevillé dans le coin d’une salle sombre, non loin de l’ombre de cet homme faiblement éclairé par une chandelle, je broyais du noir. Non je ne voulais plus sortir d’ici, c’était la meilleure solution pour ne plus blesser Aladdin, Eris, Sindoria. Je n’étais plus digne du garçon que j’avais été. Déjà que je peinas à être quelqu’un de respectable, maintenant que j’avais échoué dans ce pays infernal, je n’étais plus rien.


Aladdin:
 

C’était la voix de mon ami. Il n’allait toujours pas… me ramener à la lumière? Non, j’étais bien ici, je ne faisais pas de mal à personne. Il s'avança vers moi, auréolé de gloire, et me tendit la main, me disant :

Aladdin:
 

Je me mis à trembler et éclatai :

-Qui m’attend? Eris, toi, Sindoria qui, par ma faute, vont se retrouver trahi et en mauvaise posture? Non… Aladdin, pas cette fois… je ne peux pas rentrer. Il est trop dangereux et fort.

Je lançai un regard vers l’homme derrière la chandelle et frémis. Si je pouvais ainsi voir Zarad dans ma tête quand il me contrôlait… qu’est-ce que cela signifiait? Pendant l’espace d’un moment je m’imaginais utiliser ce lien à mon avantage. Mais je ne pensai pas cela longtemps, étant donné que je ne savais pas comment je pourrais renverser cette vapeur.

-Et toi… comment peux-tu vouloir m’aider après tout ça? Je t’ai trahi? TRAHI!

Je revis alors le visage de Sinbad, de Sharkhan, de Morgiana, d’Hakuryuu, d’Eris et… même de Kassim. Est-ce qu’ils voudraient que j’abandonne aussi facilement sans me battre par peur? Non… Je vis alors le sourire d’Aladdin, entouré de sa lumière, en face de moi.

Des larmes se mirent à couler sur mes joues au moment où je me levai pour prendre Aladdin dans mes bras.


-Pardonne-moi et aide-moi! Je t’en prie. Je suis perdu, j’ai peur… je ne sais plus quoi faire…

Je hoquetais à gros sanglots et détrempais la tunique de mon ami, mais je devais déverser toute la peine que j’avais accumulée depuis qu’on m’avait empoisonné l’existence. Depuis cet accident qui n’aurait jamais dû arriver.

Je me reculai un peu, honteux, puis déviai le regard en attrapant la main de mon ami :


-Rentrons, mais à une condition.

Je retournai mon regard humide dans le sien.

-Si jamais je te blesse ou je blesse N’IMPORTE QUI m’entourant… n’hésite pas à faire ton travail et tue-moi, et surtout… n’oublie pas que je t’aime comme un frère.

Ma voix se coupa et nous fûmes entouré par un halo. J’étais encore évanoui sur mon lit, mais je tenais très fort la main d’Aladdin, un faible sourire sur les lèvres.



Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!


Dernière édition par Alibaba Saluja le Dim 28 Déc - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Dim 28 Déc - 16:05


Bien sûr que oui ! 
Le petit magi avait utilisé la Sagesse de Salomon pour pouvoir entrer dans les pensées de son ami et ainsi pourvoir l'aider en le ramenant à la lumière. 

Alibaba avait toujours été en même temps assez ... Comment dire ? Un peu lâche au début voulant fuir, mais il est quand même très courageux et gentil, étant digne d'être roi pour Aladdin.
Mais là il s'en voulait un peu de ne pas avoir pu le remarquer plus tôt que son meilleur ami avait eu de gros problèmes aux pays des magiciens. Malgré les apparences le petit magi s'en voulait énormément de ne pas avoir pu le protéger ... Mais de plus Alibaba pensait que c'était ça faute à lui-même d'avoir donné d'importantes informations à leur ennemi sur Aladdin. Mais il n'y pouvait rien, c'est bel et bien pour ça qu'Aladdin ne lui en voulait pas après tout ... Un jour ils auraient bien appris qu'il était le magi.


C'est pour cela qu'il tendait sa main à son ami une nouvelle voix avec les rucks qui lui tournaient tout autour..
Mais son ami ne voulait pas se pardonner, il lui demandé qui l'attendait ... Il ne voulait pas rentrer avec lui vers la lumière en pensant que celui qui le contrôlait était trop fort pour lui.
Le magi se demandait bien qui cela pouvait être et pourquoi le contrôlait-il ?
Leurs ennemis devaient avoir un but bien précis et s'ils contrôlaient Alibaba ça pourrait devenir la même chose pour Aladdin, alors il devait faire attention .
Maintenant que l'ennemi savait qui il était, il ne pouvait plus le cacher ... Mais temps qu'au pays des Magiciens personne ne sait qu'il est le magi ... Alors, tout ira bien.
Alibaba lui demandait après pourquoi est-ce qu'il continuait à l'aider malgré qu'il l'ai trahi.
Fermant les yeux pendants un instant avant de les ouvrir à nouveaux toujours la main tendut avec un grand sourire.

- Parce que tu es mon ami Alibaba-kun

Aladdin le savait très bien qu'Alibaba n'était pas faible même l'un de cela vouloir protéger ses amis et se battre pour eux prouvait son courage ainsi que sa force. Personne ne voulait qu'il abandonne aussi facilement après tout ce qu'il a vécu.
Puis des larmes se mirent à couler de ses yeux dorer avant de prendre le magi dans ses bras en larme, ce dernier le pris doucement dans ses bras en le serrant contre lui.

- Je vais t'aider

Disait-il avec un grand sourire en lui caressant un peu la tête avec un grand sourire avant de voir son ami un peu gêné de la scène qu'il vient de produire en prenant la main d'Aladdin.
Où il lui dit qu'ils rentreraient ensemble, mais à une seule condition ... C'était de le tuer s'il fessait du mal à quelqu'un.
Le magi ne savait pas quoi répondre, il se contenta de baissait le regard en ce demandant ce qu'il devait répondre. Il ne pouvait pas le tuer, mais non plus le laisser comme ça. Un seul choie s'offrait à lui, c'était de trouver celui qui le contrôlait avant qu'il ne puisse faire du mal à tous ses amis.

- Je ne te tuerais pas Alibaba ..
Je te sauverais !


Disait-il avant de disparaître quand il était revenue dans la réalité, il était allongé à côté de son ami en lui tenant fermement la main.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas

conquérant de donjon

۞ 1ère apparition : 03/06/2013

۞ Rukhs : 380

۞ Localisation : Québec

avatar
Alibaba Saluja
conquérant de donjon

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Jeu 1 Jan - 21:54

Aladdin:
 

Avec son grand sourire habituel, Aladdin me tendait la main et attendait que je le suive sans me juger, sans m’en vouloir. Je ne pouvais croire qu’il me pardonnait, moi qui avaiS utilisé son nom pour pathétiquement me sauver… Si au moins ça l’avait fonctionné, mais non j’avais sali son nom et je m’étais plus enfoncé. J’avais honte, très honte, mais je ne voulais pas mourir… puisque mes amies comptaient encore sur moi; j’allais me rattraper. J’attrapai sa main, les larmes aux yeux et je criai :

-Aladdin, je te promets de me rattraper! PROMIS! Merci, merci pour ton PARDON! Tu es un vrai ami! PARDONNES-MOI!!

Très calmement le Magi que j'enlaçais me répliqua:

Aladdin:
 

Il était si calme... si gentil... je n'étais pas à la hauteur, mais j'essayerais de le devenir...

...

Je tenais la main d’Aladdin comme si j’avais peur de tomber, les yeux toujours clos: je ne voulais pas lui faire face dans la réalité. Je n’étais pas digne de sa lumière. Mais je lui avais promis de me reprendre alors, je m’assis au bord du lit et je me retournai vers Aladdin pour lui tapoter l’épaule et lui demander :

-Est-ce que tout va bien? Enfin…

Je frottai l’arrière de ma tête et lui sourit avant d'ajouter:

-Si ça peut te rassurer, je n’ai plus mal à la tête pour la première fois depuis mon retour grâce à toi. Je crois qu’il a compris qu’il s’attaquait à plus fort que lui.

Je ricanai nerveusement.

-Je suppose que si tu me fais confiance comme ça je peux faire l’effort de me battre contre ce mage pour toi, pour tous, mais avant.

Je souris enfin plus sincèrement.

-Je meurs de faim, je n’ai rien avalé depuis 3 jours, je crois que je pourrais avaler un ours! Bien que j’avoue que mon manque de mago nous a bien été utile sur ce coup, Aladdin-kun. Jamais plus je ne veux te blesser ou t'attaquer... plus jamais... Enfin.

Je n’avais encore rien dit sur les circonstances de ma malédiction, mais j’avais réellement besoin de me changer les idées si je ne voulais pas crouler et puis…. Ce n’était que le début du combat, je sentais que ce dernier serait long et éprouvant et risquait d’amener bien des ennuis. Mais… avec le Magi, j’avais envie d’essayer.

-On va fêter nos retrouvailles à un resto? Ou mieux, on va à un bar de danseuses?dis-je avec un sourire pervers.

Alibaba était de retour /PAN/ Enfin, pour l'instant 8Dé



Merci Hilel pour tous ces beaux graphs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   Sam 16 Mai - 16:14


Alibaba-kun tu n'es pas tout seul 
Tristesse, solitude, peur, inquiétude … Tout cela fessait partie de son ami en ce moment même.

S'il se sentait comme ça, c'était sans doute à cause des informations qu'il avait données à l'ennemi au sujet du magi. Mais Aladdin, ne lui en voulait pas, bien au contraire, il ne s'en fichait pas mais … Il savait bien qu'un jour où l'autre ils auraient découverts la vérité par n'importe quel moyen ... Qu'il est l'un des magi. Mais tant que cette information n'arrive pas aux oreilles des dirigeants de Magnostadt,tout irait bien car si c'était le cas … Le petit magi tomberait sans doute à son tour dans les ténèbres … Comme le Magi noir au nom de Judal.  
Aladdin tendait toujours sa petite main chaleureuse qui attendait juste être prise par celle de son meilleur ami, il attrapa sa main les larmes aux yeux avant de crier. 

Spoiler:
 

 Il sera fermement la main de son ami avec un sourire rayonnant en le regardant d'un air rassuré. En effet il était vraiment rassuré. Aladdin n'aurait pas voulu que son futur roi abandonne aussi facilement après tout ce qu'ils avaient traversés ensembles. Tout le monde était avec lui, il n'était pas seul malgré ce qu'il croyait et surtout … Il n'avait pas besoin de se rattraper, car il n'avait jamais comment dire ça … Equeurer le petit mago ou encore bien plus. Après tout … Il l'adorait plus que tout au monde, pour lui il était comme son frère.
Le petit Magi lui promit, alors qu'il le sauverait et qu'il ne le tuerait pas, car ce dernier choit prouvait aussi un peu de lâcheté il fallait aller de l'avant et non échapper à la réalité. Soudainement une nuet de Ruth tourna autour d'eux avant de se retrouver dans la réalité.  

 Aladdin avait toujours la tête appuyée contre le lit de son ami, il sentit une main chaleureuse s'appuyer sur son épaule. Ouvrant doucement les yeux il vit Alibaba avec enfin un sourire plus sincère. Se relevant un peu en regardant son ami se frottait un peu la tête en disant la fin de sa  phrase accompagnée d'un petit rire nerveux.
En entendant cela le petit magi fit à son tour un énorme sourire en se relavant de poing ferme tout en pointant son poing vers le haut.  

-Oui, il a dû comprendre ça !

Le gamin aux cheveux bleuâtres était vraiment heureux et si soulager il écoutait son ami avec toujours un grand sourire en voyant celui de son ami.

-Puisque tu as faim, il faut aller manger quelque part
Mais, oui, on peut dire que ton manque de mago nous aura bien été utile et surtout ...
Ne t'inquiète pas Alibaba-kun je ne laisserais personne blesser ceux qui te sont chers  


Il ne savait pas vraiment quoi dire, mais il était vraiment heureux en ce moment même, même s'il savait que ce n'était encore que le début du combat … Et que quelque chose d'encore plus monstrueux se préparer, mais quoi donc .
Mais bon ce n'était pas le moment pour l'instant de penser à ça, après tout Alibaba était enfin de retour parmi nous pour faire des trucs pas net. En entendant la proposition de son ami, le magi ne put s'empêcher de faire un sourire encore plus pervers que celui du blondinet.
Il prit, alors la main de son meilleur ami et partit en courant vers le lieu en question avec un grand sourire.

« Je te sauverais Alibaba-kun après tout tu n'es pas seul ...»



[/color]
© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aladdin me pardonneras-tu? [PV Aladdin] TERMINÉ
» (M) Aladdin - mon papa
» Alina, fille d'Aladdin et Jasmine
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Océans  :: Sindoria :: Sindoria Centre-
Sauter vers: