AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Mer 23 Avr - 14:52





Return to Eden


Il y avait une chaleur étouffante dans ce pays bien calé au sud. Un soleil grand et agressif, très peu de verdure et des oasis encore remplies d'eau, malgré cette "canicule". On pouvait dire que c'était normal, je demeurais au fond d'un désert près d'un petit pays. J'avais traversé tout le continent ouest d'afin d'arriver ici, et seule. Je n'avais aucun camarade de route et aucun fanalis pour me rendre dans cette ville. J'ai pus survivre jusqu'ici avec le peu de peu d'eau que je possédais et pour la nourriture, je tenais encore. Mon but était de me rendre Kaltago pour observer cette "gorge" qui se trouvait en compagnie des Trans. Muu m'en parlais, j'avais une envie brûlante de la traversée, mais il me l'a formellement interdit. C'est pourquoi je me retrouvais avec un air agacé, affiché sur mon visage depuis le début du trajet.

Après une longue route, je me retrouvai face à une ville appartenant à Heliohapt, le fameux pays natal de Sharrkan. D'ailleurs, je ne connaissais personne d'autre que lui. J'espérais trouvé une personne digne de m'aider, j'espérais ne trouver personne digne de me kidnapper, pour refaire de moi une esclave. Des fois, je me demandais par quelle envie ces hommes font de l'être humain une marchandise.... Je regrettais vite d'être arrivée ici seule et sans personne. Mais cette vue m'avait remonté le moral, c'est pour cette raison que même étant fatiguée, par manque de force et de sommeil, j'avançais... J'avançais jusqu'à trouver un endroit pour me reposer, sans me plaindre de quoi que ce soit. Je jetai l'oeil sur les passagers, les bâtiments, les marchés... ce pays qui me faisait décidément rêvé, bien que la pauvreté y réside.

Néanmoins, j'ai pus trouvé un petit bar pour détendre une minorité de mon corps. Afin d'être totalement rétablie, j'avais besoin de soin et de repos. Rester ici serait dangereux, tandis qu'un appartenant vieux ou neuf ne serait pas de refus... J'y songeais. Je me relevais de ma chaise pour trouver un hotêl pas cher, après avoir pris une gorgée d'eau fraiche. Cependant, une silhouette vint devant moi, d'où il me bouscule. C'était un jeune homme accompagné d'un serpent doré. Je n'avais pas manqué à crier de faire attention avant de tomber à terre.

« Je ne sais pas si je suis malade, mais j'ai vraiment besoin de repos. » murmurai-je...


© code par Yoru sur Euphemia

Revenir en haut Aller en bas

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 210

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Sam 26 Avr - 12:09

Cela faisait maintenant plus d'une heure que le jeune homme marchait. La chaleur de ce pays pouvait rendre la marche bien vite fatigante et même insoutenable pour les personnes qui avaient perdu l'habitude de vivre avec une telle température et ce fut justement le cas de Sphintus. Ses habits, bien qu'ils ne portent pas spécialement chauds, n'empêchaient pas la sueur de couler.
Heliohapt... Cela devait bien faire plus d'un an qu'il n'avait pas vu son pays. Non pas que la présence d'Aladdin et Titus si il pouvait considérer cet idiot comme un ami, ne lui suffisait plus pour l'empêcher de trop penser à sa famille mais il était tout de même heureux de pouvoir la retrouver. Elle lui avait tant manqué. Mine de rien, une année, ça pouvait passer vite.

Toujours en utilisant sa magie de gravité pour lui permettre de voler sur sa baguette magique, le magicien songeait d'ailleurs à ce qui avait permit sa présence à Heliohapt. Plus il y pensait, plus il trouvait que Mogamett avait vraiment eu un air étrange lorsqu'il avait permit aux élèves à rester, une semaine en dehors de Magnostadt, pour rendre visite à leurs familles. Comme ça, en cours d'année, sans raison particulière. L'adolescent trouvait cela vraiment trop beau. Tellement beau qu'il y avait quelque chose de louche dans les propos de Mogamett.

Pourquoi avait-il autant insisté pour que tout les étudiants aillent voir leur famille? Son sourire suffisait peut être à rassurer certains mais en voyant cette tristesse dans le regard du directeur, on aurait dit que ce serait la dernière fois que ses élèves, ses précieux magiciens, pourront aller voir leur famille en leur disant en face qu'ils allaient bien.

Sphintus fronçait les sourcils. Dans quelle bataille Mogamett voulait-il les entraîner? Avant de quitter sa famille, devait-il réfléchir aux derniers mots qu'il allait devoir leur dire? Il secouait la tête à cette pensée. Il était ridicule. Pourquoi doutait-il ainsi du vieil homme? Ce n'était pas ce genre de personne. Il ferma les yeux. Comment pouvait-il douter du directeur?

Tout en refoulant son inquiétude, le jeune homme se posa délicatement sur le sol. Une fois qu'il n'eut plus besoin de la magie de gravité et qu'il eut enfin les pieds à terre, il se dirigea vers le petit bar qui se trouvait en face de lui. Il avait la gorge sèche. Il pouvait bien prendre de quoi le désaltérer avant de retrouver sa famille. Ses parents, son frère et ses soeurs n'étaient même pas au courant de sa venue.

Pressé de trouver de quoi se rafraichir, l'Heliohapt ne se rendait même pas compte qu'il venait de bousculer une personne, jusqu'à ce qu'il l'entendit crier. Il se retourna avant de trouver une rouquine qui devait avoir à son âge, qui paraissait aussi épuisée que lui.
Sphintus n'avait même pas encore eu le temps de s'excuser que celle-ci tomba à terre.

« Je ne sais pas si je suis malade, mais j'ai vraiment besoin de repos. »

Ce n'était pas très poli de faire tomber une fille comme il venait de le faire. Vite, il posa ses mains sur ses épaules, afin de l'aider à se relever. Une fois celle-ci debout, il la regardait, inquiet:

- Pardon, je ne faisais pas attention! Tu ne t'es pas fais trop mal?

La couleur de ces cheveux, ses yeux... Intrigué, le magicien penchait la tête sur le côté. N'était-ce pas une Fanalis?





Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Sam 26 Avr - 15:13





Return to Eden


C'est vrai, j'avais à peine la force de marcher. J'avais peur de tomber malade, d'autant plus que ça peut être fatale dans mes conditions. C'est la première fois que ceci m'arrivais depuis mes 10 ans. J'étais toujours en bonne santé, je ne me souciais de rien. A chaque fois qu'un de mes proches souffrais de maladie, je ne pouvais m'empêcher de paniquer ou même de pleurer. C'était une honte à me voir ainsi, faible par ce voyage. Je ne pouvais à peine imaginer que cela faciliterait les marchants d'esclaves. "..." Non... je deviai m'enfuir avant que cela ne se produise, mais ... je ne sentis plus mes jambes. J'eus l'impression de flotter, et d'être légère. Soudain, je me rendu compte que l'on me transportait et que c'était trop tard. On alla me vendre comme un vulgaire objet.

- Pardon, je ne faisais pas attention! Tu ne t'es pas fais trop mal?
- ...

J'entais à peine ce qu'il disait. J'ouvrai mes yeux en versant une larme. Mon regard était éteint, mais j'avais encore la force de regarder. Tout ce que je voyais étaient mes pieds, ainsi que d'autres pieds. Je relevai ma tête et la pivote vers cet inconnu qui me transportait. Il possèdait des cheveux blancs comme la neige, un teint foncé et des yeux d'émeraudes. Il avait l'air jeune, était-ce celui qu'il m'avait bousculé ? Je m'en souvenait à peine, mais ce qui était sûr, c'est que ça ne pouvait pas être un marchand d'esclave. Je levai le menton afin de parler. Du moins, j'essayais.

- Qui es-tu ?, disais-je à faible voix, Où m'emmènes-tu ? J'espérais une réponse. Je ne pouvais pas continuer de le regarder comme ça. S'il reste muet, je considère alors qu'il s'agit d'un marchant d'esclave. Si c'est le cas, je m'enfuirais autant que possible, même avec le peu de force qu'il me reste, pensais-je dans ma tête.

© code par Yoru sur Euphemia

Revenir en haut Aller en bas

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 210

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Sam 26 Avr - 23:27

Sphintus ne pouvait pas s'empêcher de s'en faire pour la Fanalis qu'il avait brusquement bousculer dans sa précipitation. Il la tenait toujours par les épaules, voyant que celle-ci était toujours mal en point. Le jeune magicien se mordit la langue. Que faire? Pour l'instant cette fille semblait vraiment mal et le fait que cet imbécile lui soit rentré dedans comme un boeuf n'avait pas l'air d'arranger son état.

Une larme, qui ne faisait qu'empirer l'inquiétude du jeune homme, venait de couler sur la joue de la rouquine qui était vraiment brûlante. La fièvre peut être? Non, la chaleur, essayait de se rassurer l'Heliohapt. Il n'aimait pas vraiment faire de mal à une femme même si c'était involontaire, mais si en plus elle était malade, cela ne faisait que le paniquait encore plus! Il ne voulait pas avoir une mort sur la conscience! Il ne voulait vraiment pas que quelqu'un soit malade par sa faute! Enfin... Pas vraiment par sa faute. La rouquine n'avait pas déjà l'air en forme avant qu'il n'arrive. Et voilà qu'elle le regardait en murmurant des choses incohérentes:

-Qui es-tu ? Où m'emmènes-tu ?

En l'écoutant, le magicien haussait les sourcils, ne comprenant pas pourquoi elle lui demandait cela. Déjà la première question sonnait un peu trop familière à l'oreille. Enfin, vu la manière dont il l'avait poussé, il n'avait pas à la blâmer et il se contenta seulement de répondre à ses questions de la manière la plus simple qu'il soit:

- Sphintus Carmen, originaire d'Heliohapt. Où je t'emmène? ... Sur une chaise, je suppose.

Il haussa les épaules avant de la poser sur l'objet en question, de la manière la plus délicate qui soit afin de ne pas l'effrayer davantage. La réponse lui paraissait pourtant évidente. Et un peu bête d'un autre côté.
Après avoir répondu, il soupirait, gêné. Qu'aurait-il pu répondre d'autre? Ce n'est pas comme si il avait l'intention de l'enlever. Certes, il s'était conduit d'une manière un peu maladroite avec elle mais ce n'était pas une pourriture pour autant. Il n'avait nullement envie de la kidnapper. Pour qui le prenait-il? Un marchand d'esclaves? Le magicien posait sa main sous son menton, réfléchissant à ce qu'il savait sur les Fanalis. Apparemment beaucoup avaient étés enlevés pour être enchaînés à leurs maîtres, sans espoir de retrouver leur famille.

Le garçon observait attentivement la jeune fille. Serait-il possible qu'elle soit aussi une ancienne esclave? A cette pensée, il serrait sa baguette, tremblant de rage, bien qu'il n'en soit pas certain, cela expliquait pourquoi elle avait si peur d'être de nouveau prise au piège, traitée comme une vulgaire marchandise.

- Et toi comment t'appelles tu?

Sphintus essayait de dire cela avec un air rassurant en espérant que cela suffise pour qu'elle ne lui crache pas à la figure à la place de lui répondre. C'était une simple question. Rien de plus qu'un moyen pour rendre la tension qui se trouvait entre eux moins lourde. Il souhaitait seulement que cela puisse marcher.




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Ven 23 Mai - 18:47





Return to Eden


Cette fois, j'ouvris mes yeux. Je semblais être assise, ce qui était le cas. Jamais aussi affaiblie, je ne l'ai été, dut à ma maladie, qui demeure être ma seule crainte pour l'instant. Je regardais ce jeune homme portant un bâton bien particulier et tous ces bijoux dorés. Son expression définissait le doute, mais aussi un effort. Un effort d'énergie et aussi magique. Serait-ce un magicien ? les exclus de la cours d'Heliohapt ou bien... un étudiant de Magnostadt. Il fit de son possible pour me remettre en état, et il n'avait pas l'air d'être marchant. Finalement, je repris mon esprit d'avant. Je me disait que j'avais tord.

- Merci... Sphintus ? Ha ha.., désolée de t'avoir prit pour un marchant d'esclave, ricanais-je faiblement et je repris mon souffle, ... idiote.

Je me sentais mieux. J'en profitais pour me remettre correctement sur la dossier de la chaise. Je lui dois une dette dans tous les cas.

Moi je suis Oumayma, frayais-je un sourire avant de tendre la main, Enchantée.

© code par Anthea



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 210

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Mar 27 Mai - 20:52


En voyant que la rouquine semblait un peu mieux, bien mieux qu'il y a quelques secondes déjà, le jeune magicien ne pu s'empêcher de soupirer, soulagé. Il y avait de quoi. Cette Fanalis l'avait vraiment effrayé au début. Enfin, elle avait l'air en état de dire des choses qui ont du sens. Si elle lui avait donné un nom de nourriture lorsqu'il lui avait demander comment elle s'appelait, ça aurait été trop ! Heureusement ses propos étaient maintenant plus cohérents et plus faciles à comprendre pour le jeune homme. Il l'écouta, toujours d'une oreille attentive, ce qui pourrait lui mettre un peu la pression, peut être:

- Merci... Sphintus ? Ha ha.., désolée de t'avoir prit pour un marchant d'esclave.

Il l'entendit se traiter d'idiote mais préféra ne rien dire et ria nerveusement. Etait-il énervé? C'est sûr qu'être confondu avec des marchands qui traitent des humains comme des objets, et qu'il considérait comme des monstres, c'était assez vexant. Enfin, c'était compréhensible si elle était en état de choc. Et puis il n'aurait pas dû la bousculer comme ça.

-T'en fais pas. Ce sont des choses qui arrivent !

Aucun sarcasme mais peut être un petit peu ironique dans sa voix, rien de bien méchant, une petite taquinerie qui n'était peut être pas amusante mais il ne voulait en rien offenser la demoiselle qui lui donna son nom.

-Moi je suis Oumayma. Enchantée.

Sphintus répondit, non sans ayant un air trop séducteur, même si lorsqu'on croisait une jolie fille comme ça, qui deux minutes avant était en détresse, c'était assez difficile, il avait tout de même prit soin d'éviter de lui adresser un clin d'oeil pour ne pas avoir l'air trop louche. Cette rencontre avait déjà commencé d'une manière bien maladroite. Autant penser à autre chose que de faire son intéressant.

C'est pourquoi il tendit sa mai avec un petit sourire:

- De même.

Puis il se souvint de la raison de sa visite. Il jeta un coup d'oeil vif vers les serveurs et la température n'avait pas baissé dans ce pays. Heliohapt n'était pas un des pays les plus froids, il fallait l'avouer. Il se retourna vers Oumayma, n'oubliant pas d'être polie et lui proposa:

- J'allais acheter une boisson... Tu veux que je te prenne quelque chose?

Cela pourrait être une occasion de se racheter même si il ne l'avait pas poussé volontairement, plus par précipitation.




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Dim 8 Juin - 13:20





Return to Eden



- J'allais acheter une boisson... Tu veux que je te prenne quelque chose?

- Je pense oui et.. merci beaucoup, disais-je en étant gênée du fait que quelqu'un paye un verre à ma place, sûrement parce que c'était encore nouveau pour moi.

Du moins, je me sentis mieux et je me relevai sur pied. Je pris mes affaires de voyage sur le dos et tapotai légèrement mes vêtements afin de retirer un peu de poussière. Puis, je posai le regard sur ce jeune homme, même si je ne pensais presque rien de lui, hormis quelques détails à savoir. Pour l'instant, je voulais en savoir plus sur lui, ce que qu'il était, quelle personnalité et ses ambitions. Ses gestes derniers tels que la guérison semblaient m'éclaircir sur ce qu'il peut être. Un magicien. Je savais que les magiciens de ce pays étaient exclus et discriminés de la cour royale, ou utilisés pour des termes spécifiques. Malgré tout, j'eus confiance en lui. Son regard ne pouvait pas mentir à ce propos.

Peut-être pourrait-il m'aider à poser un terme à mon objectif ? C'est à voir, pour le moment, je profitai de l'occasion et je passerais au moins une nuit ou deux pour me reposer.

- Dis... tu es ici depuis longtemps ? ça te dérange si je reste un peu avec toi le temps de me reposer ? Si ça ne te dérange pas bien sûr.



© code par Anthea

Revenir en haut Aller en bas

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 210

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: « Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen   Ven 13 Juin - 19:06

Les bras croisés, le jeune magicien qu'était Sphintus écouta la rouquine répondre, bien que celle-ci fut peu gênée:

- Je pense oui et.. merci beaucoup

Il appela un serveur, plus épuisé par la chaleur que son voyage, peinant à tenir debout tandis que la Fanalis se releva en prenant ses sacs de voyage, ayant l'air d'aller mieux. Heureusement! Bien que l'idée de le laisser tomber ici l'aurait déplu, il se voyait mal porter une inconnue sur son dos pour le retour. Ignorant les gouttes qui coulaient sur ses joues chaudes, il prit les deux boissons que lui tendit le serveur avant de les poser sur le bar non loin de lui et de le payer. Il se retourna vers la jeune fille qui semblait assez préoccupée.

Tout d'abord, il se demandait pourquoi elle était ici. Bien sûr, revoir sa terre d'origine était une bonne excuse, c'était d'ailleurs ce que l'adolescent était venu faire ici mais est-ce qu'elle allait tenir la route? Mine de rien, il s'inquiétait légèrement pour elle. Après tout ce sera peut être la seule fois qu'ils se verraient mais rien ne dit qu'ils n'auront pas d'autres occasions. Même si il ne sortait pratiquement jamais de Magnostadt à part cette fois-là et que pour rien au monde il ne souhaitait que ce pays ne rentre en guerre avec l'Empire Reim, il y avait de fortes chances. Peut être que cette fille ne faisait pas partie de l'Empire Reim après tout? Elle paraissait bien chétive pour une gladiatrice. Mieux ne valait ne rien conclure tout de suite. Mal en point ou pas, Oumayma restait une Fanalis. Du moins c'est ce que la couleur de ses cheveux et la forme de ses yeux montrait.

- Dis... tu es ici depuis longtemps ? ça te dérange si je reste un peu avec toi le temps de me reposer ? Si ça ne te dérange pas bien sûr.

Etant donné qu'il avait l'air un peu dans les vide, il reposa clairement les yeux sur l'adolescente. En réalité, il était assez pressé de revoir le siens avant de repartir dans la semaine qui suivit celle-ci, il sentait déjà que la séparation allait un peu le bouleverser. Enfin peut être que la jeune fille se remettra avant la fin de ce délai et que si il lui explique tout en détail, elle comprendra. Confiant, le magicien lui répondit tout simplement:

- Non, ça ne me dérange pas. Et en fait je viens d'arriver.

Il se massa doucement la nuque avant de boire une petite gorgée. Le soleil lui avait tapé sur le système et cela lui donnait vraiment soif. Oui, il avait du mal à supporter cette chaleur parfois. Peut être parce qu'elle allait avec les mauvais souvenirs de son enfance et tout ce qui allait avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Je dois le voir pour le croire. » ・ PV : Sphintus Carmen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour pourfendre une veille bedaine, et lui vider ses pleines gibernes. [PV]
» Retrouvailles percutantes...[London]
» La presse haïtienne mal formée et affamée
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» Demande du Comte Datan (Seigneuries et sceaux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent Obscur :: Heliohapt-
Sauter vers: