AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

SUBORDONNÉ DE KOUEN

۞ 1ère apparition : 20/04/2014

۞ Rukhs : 183

۞ Rukh rose : Célibataire (Kouenmania)

۞ Localisation : En espionnage à Sindoria

avatar
Ahankh K. Fûsoku
SUBORDONNÉ DE KOUEN

MessageSujet: Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}    Lun 21 Avr - 15:30

Kiyo se baladait tranquillement mais non pas totalement sereinement dans les longs couloirs du Palais de l’Empire Kou. Cela faisait deux ans qu’elle était au service de Kouen et elle connaissait ce dédale par cœur, elle ne laisserait personne de non-autorisé y entrer et déranger ainsi un possible entrainement, réunion, méditation ou bien lecture de celui qu’elle servait. Aussi elle s’évitait elle-même de le déranger dans ses occupations, ou quiconque des autres membres de la famille royale présents.

« Hey Fûsoku-san ! » Il y avait mieux comme salutation, mais elle s’en satisfaisait pour le moment, se demandant juste ce qu’il avait à lui dire pour la déranger pendant un tour de garde ( et pourquoi il n’était pas dans son secteur lui ?). « Kouen-sama te demande de venir le voir. »    

Il pouvait probablement lire un peu d’étonnement sur son visage avant qu’elle n’hoche et le remercie pour l’information. Elle marchait d’un pas calme, mais intérieurement, vers le bureau de celui-ci, se posant pas mal de questions, ce n’était pas fréquent qu’on l’appelle de la sorte. Aussi Kiyo évitait de ne pas mettre trop de temps à réfléchir et se perdre dans ses pensées : on ne fait pas attendre Kouen, Premier Prince de l’Empire Kou lorsqu’il vous demande.

Une fois arrivée devant la porte, la guerrière pris une longue inspiration silencieuse. Oui bien évidemment que c’était stressant ce genre de demande… Elle prit soin de toquer à la porte d’une manière distincte, attendant qu’il le lui autorise pour rentrer dans la pièce. Une fois que ce fut fait, elle ouvrit la porte, se tourna un peu pour la refermer et s’avança légèrement, jusqu’à être a une distance normale, ne croisant pas le regard de Kouen, puis posa un genou à terre avant de demander solennellement.

« Vous m’avez fait demandé, Kouen-sama ? En quoi puis-je vous être utile ?   »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}    Dim 7 Sep - 17:54

L'espoir d'une confiance accordée.


Dans une salle aussi spacieuse qu'imprégner de caractère provenant de la dynastie impériale de Kou, se trouve parmi les dragons laqués dessinés dans le mur aux couleurs flamboyantes ; un homme à la prestance opulente, assit d'une façon distingué sur une chaise d'un bois précieux. Kouen Ren ; premier Prince du territoire à la réputation tyrannique, tout comme toi d'ailleurs ; cher conquérant de trois donjons. Ces Djinns t'offrent un pouvoir qui alimente tant ta réputation que ton arrogance. Cette aura une pointe hautaine se ressent même dans ta façon de détailler ce manuscrit face à toi, sur ce bureau plus ciré que la gorge d'un ivrogne brûlée. Ta tête nonchalamment posée sur le dos de ta main viril, une mèche sanguine retombant négligemment sur les traits concentrés de ton visage inébranlable. Jusqu'à ce que ta méditation soit interrompu par l'intrusion dans ton bureau luxueux, de ta fidèle subordonnée que tu avais toi-même désiré voir en cette journée. Pour une occasion plutôt exceptionnelle d'ailleurs, mais tout ceci allait être éclaircit une fois que tu ne daignas l'observer sereinement alors qu'elle te faisais la révérence, telle la plus respectueuse des femmes. Avoues-nous donc que cette vue te faisais jubiler. Mais là n'est pas la question. Ta voix perça le silence bienfaisant de la pièce pour éclaircir cette situation.

J'ai une mission à te soumettre, Kiyo. Durant une recherche approfondie sur les diverses territoires surplombant cette Terre. J'ai rapidement conclu qu'un d'entre eux nous est presque inconnu. Notre inconscience sur cette île à la réputation prospère pourrait nous être fatal même si pour le moment celle-ci ne semble pas être d'une priorité accablante. Le Roi de Sindoria est pourtant le célèbre Sinbad, le fondateur de l'alliance des Sept Mers qui pourrait nous faire de l'ombre, ainsi que l'homme possédant le plus Djinns à son actif. L'histoire de ce monde n'a probablement jamais connut un homme aussi téméraire et manipulateur alors, son territoire, aussi infime soit-il, n'est aucunement négligeable.

Toi, le Prince des lieux marquas une petite pause pour poser son regard effroyablement sérieux dans celui de ta jeune subordonnée, visiblement à l'écoute et pleine de respect.  

Kiyo, je t'ai choisi pour accomplir la mission suivante ; exécuter une période d'espionnage à Sindoria, auprès du Roi pour en récolter le plus d'information possible. Je n'ai pas d'objectif précis à propos de ta mission. Toutes choses qui te sembles propices à me communiquer me suffira. Le but étant de te familiariser avec Sinbad. Il a pour réputation d'apprécier grandement associer les boissons alcoolisés avec la compagnie de la gente féminine. Tout les moyens sont bons pour qu'il s'intéresse à toi. Cependant, restes nous fidèle et armes toi de prudence. La patience sera également ta meilleure amie. Je ne sais vraiment comment anticiper un homme qui m'est inconnu, fais attention à toi. Il serait capable de te découvrir et te manipuler contre ton gré. Tout est réalisable.

Puis tes orbes ardentes redevinrent doucement plus neutre, une sorte de bienfaisance pour la jeune femme face à ton imposante carrure qui, devait se sentir oppresser après tant de contraintes, d'obligations, mais surtout, d'espoirs sur ses fines épaules. Tu terminas alors, en te redressant de ta chaise impériale pour tendre un manuscrit à Kiyo.

Voici ceci, sur ce parchemin est énoncé tous tes devoirs, des explications quant à la hiérarchie de Sindoria,  ton grade et ta fonction une fois là-bas, ainsi que quelques autres précisions. Je souhaiterais que tu prennes ton temps pour te mettre dans la peau de ta nouvelle identité. Aucune erreur n'est admise. Autant pour l'Empire, que pour ta personne. Tu as un laps de temps d'une semaine, avant ton départ pour Sindoria. Préviens moi lorsque tu seras prête. As-tu des questions ?





© Truth.
Revenir en haut Aller en bas

SUBORDONNÉ DE KOUEN

۞ 1ère apparition : 20/04/2014

۞ Rukhs : 183

۞ Rukh rose : Célibataire (Kouenmania)

۞ Localisation : En espionnage à Sindoria

avatar
Ahankh K. Fûsoku
SUBORDONNÉ DE KOUEN

MessageSujet: Re: Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}    Mer 10 Sep - 15:56

Kiyo arrivait dans le luxueux bureau de son Prince, elle s’était agenouillée devant lui, comme à son habitude, puis doucement, lorsqu’il commençait à parler, elle se relevait, restant légèrement inclinée, pas question d’être totalement sauf s’il lui faisait signe du contraire. Il lui parla d’une mission, elle l’écoutait, très attentivement buvant presque ses paroles pour ne rien oublier. Il parlait de Sinbad. Qu’allait-elle devoir faire ? Elle s’en doutait un peu, à vrai dire. Légèrement.

Lorsqu’il la regardait, celle-ci n’osait pas croiser ses yeux, il était même impossible pour elle de penser pouvoir le faire même s’ils ne reflétaient que de la sincérité à son égard, et qu’elle était curieuse de voir les siens, de ressentir de plein fouet toute cette ambition et la prestance qu’il avait. Nul doute qu’elle pourrait aisément s’y perdre et passer plusieurs dizaines de minutes, voir heures, à contempler ces rubis. Mais l’heure n’était pas à la contemplation, elle écoutait toujours attentivement Kouen qui dévoilait clairement sa mission : de l’espionnage.

Elle avait déjà quelque chose à lui dire, mais elle attendrait qu’il finisse de parler, ne souhaitant pas lui couper la parole. Elle venait de recevoir une mission important pour l’Empire Kou et elle l’acceptait avec plaisir même si c’était quelque chose de stressant, jamais Kouen ne lui avait donné pareilles responsabilités. Certes il était imposant et pouvait même en paraître oppressant, mais Kiyo appréciait cette partie du caractère du prince, ses sourires parfois hautains, ses airs, son arrogance, alors qu’il s’agissait parfois de qualités qu’elle n’aimait pas, chez lui, elle trouvait cela normal. Parc qu’il était le premier prince et que cela lui allait parfaitement. Lorsqu’il lui tendit le parchement elle le prit délicatement, ne touchant pas les doigts du Prince. Oui elle faisait attention à tous les détails, c’était bien là le point fort de Kiyo.

« Je vous remercie. » Malgré son attitude professionnelle, Kiyo lui faisait habituellement des sourires et ce n’était pas ce qui allait manquer aujourd’hui. « Soyez certains que je ne trahirai pas l’Empire, ni vous, je préférerai encore me tuer plutôt que de ne penser ne serait-ce qu’une seconde à cette éventualité. » Les paroles de la jeune femme était dures, mais cela montrait sa détermination. « C’est une mission importante, et ma famille m’a déjà préparée à cette éventualité, je pense partir dès demain, dans l’après-midi. » Oui Kiyo n’allait pas rester une semaine, elle avait assez de quelques jours pour potasser cela et se comporter comme une citoyenne normale. Cependant une question lui vint à l’esprit, à laquelle elle eut l’occasion de penser, et lui demandait. « J’ai une question d’ordre pratique… Que pensez-vous qu’il soit le plus judicieux, emmenez ou pas mon arme ? » Arme qui pouvait la trahir, mais qui pouvait aussi lui servir, elle avait pesé le pour et le contre dans sa tête et elle ne parvenait pas à l’alternative satisfaisante, elle trancherait donc avec la réponse du Prince, dont l’intelligence n’était plus à démontrer. Cette question ne la faisait pas passer pour une idiote, elle ne le pensait pas ainsi, elle préférait simplement demander son avis au Prince.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}    

Revenir en haut Aller en bas
 
Avoir juré fidélité, c'est savoir obéir sans poser de question {Kouen&Kiyo}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fidélité ou trahison [Az']
» Fidélité des films par rapport aux livres
» Le mariage au Moyen-Âge
» La peur d'une femme est la plus belle preuve de fidélité [PV Islay]
» Jude - Feunard \ « Ce qu'apporte la fidélité et l'amitié. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - Est - Empire Kou :: Rakushou :: Palais Impérial-
Sauter vers: