AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost {18/09/1002}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 17/02/2016

۞ Rukhs : 90

۞ Rukh rose : ... Vraiment ?

۞ Localisation : Reim

avatar
Najma
MEMBRE DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Lost {18/09/1002}   Mer 22 Aoû - 0:04

LostNajmaIt's time for me to breathe. I'm gasping for the air you stole from me. I'm crossing out the eyes and what they've seen. I'm better off, I'm better off, I'm better lost.



Qu'il fasse jour ou nuit, la magnifique Remano ne dormait et ne chômait jamais. Sur la grande place, artisans et commerçants s'activaient à installer leurs étalages alors que les cloches sonnaient tout juste le levé du soleil. L'affluence n'était point encore à son paroxysme, mais les clients entamaient d'ors et déjà leur emplette matinale.

Une chevelure argentée aussi discrète qu'une souris des villes se mêlait à la populace, un panier pendant à son coude droit. Son regard doré et vif prêtait une grande attention aux stands alimentaires, à la quête des produits les plus frais. Il était venu le temps de ravitailler la troupe des voleurs que Najma avait intégré récemment et quoi de mieux que de profiter de quelques courses pour faire bonne impression à ses compères ? Ayant l'impression que ses faiblesses la rendait plus fragile qu'elle ne l'était réellement, la jeune femme souhaitait montré qu'elle pouvait être utile, ne serait-ce que pour des tâches banales. Peut-être avait-elle toujours vécue dans la dépendance d'autrui, mais il fallait bien prouver un jour, que ce soit aux autres ou à elle-même, qu'elle pouvait agir seul et être digne de confiance. Il ne suffisait que d'un seul pas pour avancer... N'est-ce pas ?

Évitant les viandes bien trop coûteuse, Najma garnit son panier de fruits, de légumes et de céréales. Elle prit aussi un peu de farine et une bouteille de lait qu'elle tenait de sa main gauche. Le minois levé vers un ciel bleu-orangé, elle réfléchissait à un met qu'elle pourrait préparer à la troupe. Un bon petit déjeuner pourrait faire l'affaire... La blandinette s'en convaincu et se remémora une recette, les outils et les ingrédients nécessaires à toute création culinaire. Plongée dans ses pensées, Najma baissa à nouveau le regard vers la terre ferme avant de jeter un coup d'oeil vers sa droite. La capuche de sa cape entravait légèrement sa vision, mais ne l'empêcha pas d’apercevoir une femme.  

Une femme au regard perçant et à l'allure sinistre. La petite magicienne n'aurait pas ressentie un pareil malaise, si cette dite dame ne l'avait pas délibérément fixée. Elle ne regardait qu'elle, tel un prédateur guettant sa proie. Najma avala difficilement sa salive, avant de feindre l'ignorance et d’accélérer le pas. Elle devait se faire des idées...

Mais ce regard persistant demeurait. Cette impression d'être surveillée et mise à découvert... Najma tourna brièvement la tête pour vérifier. Ce regard violacé était toujours là. Cette silhouette fantomatique était toujours là. La blondinette sentit son coeur manquait un battement : on la pourchassait.

En temps normal, Najma serait restée au milieu de la foule, réduisant ainsi les opportunité d'attaque de son assaillant - du moins, s'il ne souhaitait pas agir en public. Malheureusement, les conditions nécessaires à cette parade n'étaient guère réunies, il n'y avait tout simplement pas assez de monde sur la grande place. Il était bien trop tôt, il n'y avait pas assez de témoins potentiels... La magicienne préféra s'engouffrer dans la première rue qui se présenter à elle et de prendre la fuite en zigzaguant dans diverses ruelles au pas de course. Elle espérait semer ou désorienter la personne qui la poursuivait avant de rentrer à la planque. Il s'agissait là d'une des règles d'or de la troupe, elle ne devait pas la transgresser.

Najma remarqua un amas de caisses ainsi que de poubelles et s'y précipita, après s'être assurée que l'ombre lugubre n'était pas encore sur ses talons. L'odeur n'était pas fameuse, mais servait de couverture supplémentaire. Soigneusement cachée, Najma retint son souffle quand elle entrevit une ombre passait à son niveau, entre deux planches d'une caisse. L'inconnue semblait passait son chemin et ne s'arrêta guère devant les ordures.

L'adrénaline retomba et le soulagement vint apaiser la magicienne de vent. Tout était presque fini. Il lui suffisait de patienter encore quelques instants avant de s'envoler vers un toit ou de fuir par les ruelles. Juste quelques instants avant d'aller prévenir la troupe de ces agissements étranges.

Juste... Attendre.

Ce fut sa pire erreur, la plus impardonnable de toute. Elle aurait du fuir. Elle aurait du demander de l'aide et se reposer sur quelqu'un d'autre. Mais il était déjà trop tard. Elle n'en ressortira pas.

Le bois présent au dessus de la tête de Najma craqua bruyamment. Surprise et n'y attendant pas, elle n'eut à peine le temps de lever la tête et de se mouvoir de quelques dizaines de centimètre. Un lourd objet traversa le tas de caisse et vint s'écraser sur elle.

Peur, douleur... Le cerveau de Najma ne savait plus trop comment réagir lorsqu'elle constata que sa cheville droite et l'intégralité de sa jambe gauche venait de se faire broyer par un amas de gravas. La tétanie s'empara de sa voix, il lui était impossible de crier. Elle n'avait que ses yeux pour pleurer.

Griffant le sol de douleur et pensant peut-être encore fuir, la magicienne vit la fine silhouette lugubre s'agenouiller devant elle. Son visage était froid et impassible. Ses longues mèches noires venaient effleuraient les joues humides de Najma, mais surtout... Ses pupilles à demi-féline se plongeait dans le regard ambré de la blandinette et ne cachait guère un certain amusement. Ses lèvres pulpeuses bougèrent distinctement et l'inconnue prononça quelques mots.

- Tu te pensais à l'abris dans ces caisses ? Quelle naïveté...

A ces mots, Najma constata que les morceaux de bois éparpillés sur le sol pavé venaient de disparaître en une fine poussière noirâtre. Était-ce une illusion ? Une main froide s'empara de son menton et releva sa tête.

- Où se trouve ton chef Hilel ? Je dois m'entretenir avec lui.

Même si Najma avait eu la force de parler, elle n'aurait jamais trahi sa troupe. Le visage meurtri par la douleur, elle détourna le regard. La noiraude la relâcha délicatement, un fin sourire aux lèvres.

- Bien, si tu ne peux plus parler, j'aurai un message de sa grande majestée Ren à lui transmettre. Qu'il se souvienne quelle est sa place.

Sur ces mots, elle s'empara d'une fine lame et s'empressa d'asséner un coup net et précis au niveau du cou de Najma. Le geste ne montrait aucune hésitation et la blessure témoignait d'une certaine maîtrise. Cette femme ne devait point être à son premier assassinat, loin de là. Elle se releva et essuya brièvement sa lame. Sans un mot de plus, elle tourna les talons, n'ayant plus aucun intérêt pour sa victime. Ses pas résonnait dans la ruelle jusqu'à disparaître au loin.

La douleur qui s'émanait du cou de Najma n'était pas aussi lacérante que celle de ses jambes brisées. Néanmoins, elle se sentait faiblir progressivement au fil des minutes. Chaque instant la rapprochait inévitablement d'une mort certaine. La blessure n'était pas profonde pour la tuer de suite, mais le sang jaillissait à flot. Son visage se baignait dans une fine flaque de sang chaud. Ses paupières devenaient lourdes et ses yeux ne trouvaient plus la force de pleurer.

La magicienne résista quelques instants aux bras de Morphée. Pourquoi faisait-elle cela ? Pourquoi ne répondait-elle pas au doux appel de la mort ? Pourquoi persistait-elle, alors qu'elle souhaitait depuis toujours se libérer des chaînes qu'était la vie.

Najma l'ignorait.

Sa vision se troubla et tout devint noir. La douleur et la peur ne semblaient être qu'un souvenir lointain... Un cauchemar dont il était bon ne plus se souvenir.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 756

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Lost {18/09/1002}   Jeu 30 Aoû - 22:46

Ha.

Cela faisait plus de trois semaines que Naya et Chemsa étaient parties. Et elles ne reviendraient certainement pas avant le même nombre de jours. Hilel avait le temps de s'occuper… et pourtant le voleur ne trouvait plus grand-chose à faire. Al-Thamen ? Il ne leur répondait toujours pas depuis plusieurs semaines. Il s'était dit qu'avec l'absence de Naya, peut-être allait-il les recontacter ? Cela n'avait pas été le cas. En plus de cela, il se sentait suivi depuis un moment, sans avoir réussi à localiser ladite personne, ou en la faisant fuir de façon efficace. C'était compliqué, oui.

Il ne pouvait même pas aller faire les emplettes, non, Najma s'était proposée pour le faire et bien qu'elle n'y soit pas obligée, il l'avait laissé, sentant qu'elle désirait se rendre utile à la troupe. Il ne faisait pas non plus à manger ce matin. Sa seule occupation avait été un peu d'entraînement avec Azzam. Faëlan dormait encore. Néanmoins, elle mettait du temps. Avait-elle rencontré quelqu'un sur le chemin ? Oui, il n'avait rien d'autre à faire, alors autant aller à sa rencontre, mais si elle était juste un peu longue, il se contenterait de rentrer sans rien dire.

C'est donc, armé, avec sa cape qu'il quitta la planque. Il marcha un certain temps avant qu'une animation dans les quartiers à la limite de la zone peu sécuritaire était présente. Il fronça les sourcils. Etait-ce pour cela que Najma n'était pas encore là ? Quelques personnes étaient en rond, autour de quelque chose. Animé d'une certaine curiosité visant à réduire l'anxiété qu'il ressentait face à la non présence des deux autres femmes de la troupe, Hilel s'approcha.

Ha.

Oui.
Physiquement, c'est ce que l'on pouvait voir sur son visage.
Mentalement c'était autre chose.

Il n'avait plus le temps.
Chaque seconde comptait.

Personne ne l'aidait.
Alors il les poussa pour passer.
Najma était étendue là, quasiment inconsciente.
Elle ne pouvait le voir, ou n'en aurait certainement que peu de souvenirs.
Peut-être pour un bien.
Du moins, si elle survivait.

Il devait faire extrêmement vite. Ni une ni deux il pris son sceptre, créa une boule de feu, chauffa un poignard avant de plaquer le métal brûlant contre la blessure. Avec le sang qui sortait, elle ne pourrait survire jusqu'à ce qu'il l'emmène à la planque. Les secondes étaient cruciales.

Ardemment, Hilel prit son corps contre lui, l'auteur de ce crime n'était plus dans les parages. Ou même s'il l'était, peu lui importait à cet instant si précis, seule Najma occupait son esprit.

«  Azzam !!  »

Rarement on l'avait vu hausser le ton, le blondinet savait déjà que quelque chose n'allait pas. Il accouru donc vers lui. Faëlan se réveillait d'ailleurs. Hilel posait le corps fin de la demoiselle ensanglantée sur le sofa. De suite, l'on enleva le sang, tâchant de voir s'il n'y avait pas d'autres blessures, Faëlan et Badr aidèrent aussi.

«  Je vais défoncer le type qui a fait ça !  » Macho comme réflexion du grand bleu de se dire que c'était un homme, mais en général, c'était les hommes qui s'attaquaient aux femmes. « J'ai envie d'en découdre maintenant !  »

Et il n'était certainement pas le seul. Elle avait perdu du sang, il ne savait pas si elle allait vire ou non. La blessure était profonde. Heureusement la cautérisation d'Hilel n'était pas mauvaise, il fallait maintenant soigner, il allait faire tout son possible pour cela. En tête lui venait déjà d'éventuelles personnes avec des remèdes pour récupérer du sang perdu, cicatriser la blessure. Et aussi sur le pourquoi du comment, bien évidemment.

Plus question d'attendre impatiemment le retour des deux aventurières : il avait à présent un tas de choses à faire….


۞ • ۞ • ۞ • ۞


Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 15/08/2018

۞ Rukhs : 9

avatar
Mohana Shanti
MAGICIEN VIOLET

MessageSujet: Re: Lost {18/09/1002}   Mer 3 Oct - 22:03

Cela faisait déjà trois jours que le mage itinérant avait dressé sa tente parmi celles des autres voyageurs faisant halte à Remano. Les petites habitations de fortune formaient un village éphémère en bordure de la cité, qui ne cessait de changer de forme chaque jour, voire même chaque heure.

Comme toujours, les consultations de Mohana s’enchaînaient les unes après les autres, rythmant ses journées et ses heures de repos.

A l’abris des regards curieux, au sein de sa tente, Mohana préparait le remède de son client avec attention. Ce dernier était venue aux aurores, pressé, mais le mage ne prit point en compte son manque de patience. Il ne servait à rien de courir et de tout bâcler… Enfin, dans l’intérêt du client, cela va de soi.

Vêtu de sa belle robe bleue, il ne put s’empêcher de pousser un long soupire après que le fameux client ait passé l’entrée de sa tente. Il souriait comme si rien ne s’était passé. Ce n’était qu’une entrevue parmi tant d’autres, après tout…

Mohana s’assit sur une chaise et fit le compte de ses rendez-vous à Remano. Dans un carnet poussiéreux, Mohana écrit quelques noms et autres inscriptions.

- Morettio… Lucius… Azzam… énuméra-t-il tout en comptant sur ses doigts et en levant les yeux vers les toiles du haut.

Il avait vu au total 12 clients… Il ne lui en restait plus que 5. Avec un peu de chance il pourra se reposer avant de lever le camp dans deux jours… Du moins, c’était ce qu’il pensait.

Son attention se reporta sur les bruits provenant de dehors. Des hoquets de surprise, des messes basses…. Il y avait de l’agitation parmi les voyageurs… Et le centre de cette agitation semblait s’approcher du mage.

Impassible, Mohana se leva de sa chaise lorsqu’une ombre se projeta sur la toile qui faisait office d'entrée à sa caravane. Des rukhs noirs venaient se mélanger aux blancs qui l’entouraient. Qui était donc ce client inconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

۞ 1ère apparition : 04/02/2016

۞ Rukhs : 756

۞ Rukh rose : Personne

۞ Localisation : Empire Reim

avatar
Hilel
CHEF DE LA TROUPE DES VOLEURS

MessageSujet: Re: Lost {18/09/1002}   Jeu 4 Oct - 12:50

 
Ha.

Azzam avait essayé, et pourtant le magicien blond venait d’annoncer à Hilel qu’il n’avait pas les compétences pour s’occuper de la petite blanche. Quoi de plus normal, vu la blessure qu’elle avait mais il n’avait pas pu s’empêcher de demander de l’aide à son ami et au meilleur soigneur du groupe. Le visage d’Hilel, pour une fois, avait l’air grave. Comment sauver Najma ? Heureusement, il savait rester calme mais Faëlan lui s’ambiançait un peu plus. Peut-être pouvons nous dire qu’il extériorisait tout ce que notre mage noir était incapable de dire ou de faire.

Azzam annonça néanmoins quelque chose d’intéressant, voire presque rassurant.

«  Je connais une soigneuse Très bonne dans son domaine. Elle s’appelle Mohana. J’y vais quelquefois. Je l’ai vu il y a deux jours. En bordure de Remano. Tu devrais pouvoir emmener Najma, je vais veiller ici…  »

Azzam l’avait mauvaise aussi, mais il ne pouvait pas partir avec Faëlan qui allait péter la gueule de quelqu’un sous peu. Lui se retenait justement car il connaissait une alternative.

«  Je l’emmène.  »

Ni une, ni deux, Hilel pris Najma contre lui, faisant attention, toujours avec sa cape sur laquelle on voyait du sang, mais peu lui importait : pas le temps de se changer. Sur son sceptre il se mis bien avant de se rendre invisible et de réellement foncer vers le lieu indiqué par Azzam. En bordure de la ville il pouvait voir plusieurs petites tentes de fortunes, des personnes itinérantes et la soigneuse était donc quelque part. Une fois passé les frontières de la ville Hilel décida de se rendre visite, manière de ne pas surprendre tout le monde et de ne pas divulguer ses pouvoirs. Simple habitude que réelle réflexion en réalité, son esprit était occupé par l’état de la demoiselle qu’il avait dans ses bras.

Précipitamment mais assez doucement tout de même,le magicien se posa, enlevant son sceptre et portant Najma contre lui, essayant de ne pas aggraver ses blessures.

«  La soigneuse ?  »

Non pas de bonjour, déjà que de base il ne le disait pas mais en là, pas le temps non. On lui indiqua d’un geste avec une certaine méfiance, la personne qui venait de sortir de sa tente. Se hâtant, Hilel se dirigeait vers elle. Le cas de Najma était très urgent.

«  Elle a besoin de soins en urgence.  »

Le social…

۞ • ۞ • ۞ • ۞


Hilel et Arya, sa soeur plus jeune à Alma Toran, merci Naya !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lost {18/09/1002}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost {18/09/1002}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» Lost in my dream ( pv raven et ginger)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: 
Les terres fermes
 :: Continent Ouest :: Empire Reim :: Remano
-
Sauter vers: