AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 17/07/2016

۞ Rukhs : 385

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : Dans son Palais à Sindoria

avatar
Sinbad
GRAND ROI

MessageSujet: Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]   Lun 6 Mar - 10:20






۞ Négociations à Magnostadt ۞

A la recherche d'un pion perdu


feat. Sinbad et Âamet (Survival)





Cela faisait bien des mois que Sinbad n’avait pas eu de nouvelles d’une de ses subordonnées, si ce n’est qu’il s’agissait de Survival, l’une des espionnes attitrées de Sindoria, dont le Roi avait la responsabilité de protéger au même titre que ses citoyens qu’il considérait comme étant de sa propre famille. Il espérait au fond de lui qu’il ne lui est rien arrivé de grave. A cette pensée, Sa Majesté serra les poings, tout en les joignant entre elles. Il réfléchissait. Il n’était décidément pas normal de ne pas avoir de nouvelles de Survival qui était pourtant si talentueuse. Il pensait même qu’elle se serait mise en danger de façon imprudent, mais ces hypothèses ne faisaient que lui faire perdre son sang-froid.

... Douterait-il de ses compétences ? Bien sûr que non. C’est aussi pour cela que son Altesse décida de lui faire confiance, se disant qu’il valait peut-être mieux patienter. Il était évident que Sinbad attendait son retour, malgré que la mission ne découlait pas directement de ses ordres, mais bien celle de Ja’far.

Il espérait cependant qu’elle ne s’était pas faite repérer par l’ennemi et qu’elle rentrerait bientôt pour leur faire un rapport détaillé, car malgré son statut de conquérant, Sinbad restait avant tout, un dirigeant qui se souciait de son peuple. Si bien que pour certains hommes, Sin’ représentait un modèle tandis que de l’autre, le peuple le respecta pour ses prises de décisions.

En effet, le Roi était connu pour prendre soin de son entourage, en particulier envers ses proches et tous ceux qui avait l’honneur de le servir. Survival en faisait notamment partie, étant donné qu’il conservait un certain lien affectif envers la jeune fille. Tel un père qui s’inquiéterait pour sa progéniture, Sinbad se demandait par la même occasion, pourquoi ne lui avait-elle pas informée de son départ, si ce n’est qu’il la trouvait très distante depuis quelques temps, se faisant quelque peu du soucis à son égard. Il n’était guère étonnant que Sinbad gardait un œil sur Survival. Sans parler des rumeurs qui couraient à son sujet ...

Au Palais, tous le monde la trouvait étrange, mais de peur de contrarier les dirigeants de ce pays, tous le monde se garda bien de le crier haut et fort. Elle était vue par certains comme étant une fille asocial, limite sauvage, du fait qu’elle restait toujours sur ses gardes, et que son visage paraissait dans ces moments-là impassible, lui rappelant vaguement Ja’far dans sa jeunesse lorsqu’il exerçait encore la fonction d’assassin. On reconnaissait bien là une tueuse, mais aussi une espionne talentueuse, étant donné qu’elle paraissait pour quelqu’un d’extrêmement froid, mais surtout, très professionnel dans son domaine. Cependant, tout ceci n’était qu’une façade, auquel tout assassin devait se prêter pour paraître crédible. Et tout cela, Sinbad le savait, étant donné qu’il avait l’habitude de côtoyer Ja’far par le passé.

Se situant dans son bureau, le Roi décida, après quelques heures de travail de se lever afin de se dégourdir les jambes, pensant en effet qu’une promenade ne pouvait lui faire que du bien. C’est donc en bâillant tout en se dirigeant vers la sortie qu’un garde vint soudain s’incliner devant lui.

« Votre Majesté ! Pardonnez-moi du dérangement, mais les préparatifs que vous nous aviez demandé pour Magnostadt sont prêts. Mes hommes et moi sommes à vos ordres et attendions vos instructions, votre Altesse. »

Sinbad prit alors un regard sérieux lorsque ce dernier inclina respectueusement la tête.



« Bien... Transmettez ce message à l’Ambassadrice Âamet Louesini de ma part.
Nous partirons dès demain.
Vous pouvez disposer. »

« A vos ordres, votre Majesté ! » fit-il, tout en se relevant pour s’incliner une dernière fois, signe qu’il avait bien pris en compte l’information que lui avait communiqué Sinbad.

Une fois ceci fait, Sinbad sortit du Palais en direction du centre-ville. Il espérait pouvoir se reposer loin des paperasses administratives, ne serait-ce qu’un temps. Il faut croire que tout ceci l’épuisait. Si bien que parfois il n’était pas étonnant de le voir dormir sur son bureau durant des jours entiers, tant il travaillait de nuit. Il espérait alors se distraire avant son départ pour Magnostadt, mais malgré tout, Sin’ ne pouvait pourtant pas s’empêcher de s’inquiéter pour sa subordonnée. Il espérait pour elle qu’elle allait bien, et que rien de grave ne lui soit arrivée. Sinbad attendait effectivement son retour, mais se demandait également s’il aurait un jour l’occasion de discuter avec Survival sans que celle-ci ne fuit constamment sa présence, espérant ainsi améliorer leur relation avec le temps, mais aussi pour la connaître davantage.


Dernière édition par Sinbad le Dim 25 Juin - 1:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 516

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]   Mer 31 Mai - 12:34

Négociations à Magnostadt

Deux mois étaient passés depuis que la pseudo attaque sur Sindoria avait eue lieu. A la suite de la demande de Sinbad, l'Ambassadrice avait contacté, ou du moins tenté de contacter Magnostadt, principalement Mogamett qui était bien sûr leur chef, leur demandant des informations et  les informant en même temps que s'il s'agissait d'un vol, et bien ils avaient retrouvé leurs embarcations. Elle s'était fait patiente, avait envoyé un deuxième message identique au premier, il avait été bien reçu mais pourtant aucune réponse ne lui avait été fournie. Elle en avait informé le roi : il était évident que Mogamett ne souhaitait pas lui répondre.

Plongée dans un livre dans son bureau qui retraçait les principes et l'histoire d'autres pays que Magnostadt Âamet eu la visite d'un serviteur. Celui-ci l'informait que les préparatifs concernant le voyage avait été fais et qu'ils partiraient au lendemain. La jeune femme hochait simplement la tête, l'en remerciant, fermant son livre. Si elle partait demain, elle devrait se préparer. Le voyage en lui même ne l'inquiétait pas. Ce n'était pas le premier qu'elle effectuerait, et en plus, d'habitude, elle les faisait seule, là, elle partait avec Sinbad… Ce qui pourrait être stressant, au final ? Peut-être bien…  

Une fois arrivée chez elle Âamet se contenta de chercher un sac de taille moyenne en tissu. A vrai dire elle n'avait pas vraiment besoin de beaucoup de choses excepté : quelques livres, son sceptre, son épée, quelques habits. Un hululement se fit entendre. Elle regardait en direction de son faucon. Elle allait emmener Seth aussi, bien entendu. Se dirigeant vers lui, elle lui offrit une caresse avant de lui donner un peu à manger. Il vivait en totale liberté alors pouvait chasser ce qu'il voulait mais elle le nourrissait parfois aussi. Elle informa les parents de son voyage et passa le reste de la soirée à s'amuser avec Seth qui visiblement n'était que d'humeur à chercher sa maîtresse.

~~~


Le lendemain matin Âamet s'était réveillée tôt pour prendre un bon bain. Elle vivait de choses simples mais c'était comme un rituel avant chacun de ses voyages, prendre un bain et se détendre. Seth avait apparemment décidé de faire la même chose car il squattait l'eau, se trouvant ainsi tout trempé. Sortant de l'eau Âamet se prépara sommairement,  sa tenue habituelle légèrement modifiée à cause de la chaleur : un faux corset beige, un pantacourt de lin blanc très léger, une ceinture à laquelle trônait sa lame,une attache pour avoir son sceptre dans le dos, son épaulette sur laquelle Seth avait l'habitude de se poser, son sac marron sur l'épaule et deux longues nattes au devant de ses cheveux qui se rejoignaient à l'arrière de la tête en queue de cheval histoire, toujours dans l'idée d'avoir moins chaud.  

Etant donné qu'elle avait le temps, elle marchait jusqu'au port à la place de voler su son sceptre. Première arrivée – étant donné qu'elle était en avance- elle observait les travailleurs remplir le bateau de divers produits visant à être utilisé durant le voyage, dont la nourriture. Elle accosta un garde qui surveillait cette partie du port en le saluant.

«  Est-ce que Sa Majesté est déjà arrivée ?  »  

Celui-ci lui rétorquait simplement que non. Elle le remerciait et se contenta d'attendre devant, les voyageurs n'étaient pas encore autorisés à embarquer -on voyait une petite file sur le côté- et si le Roi ou l'Ambassadrice pouvaient passer outre la règle, Âamet préférait attendre Sinbad ici en évidence.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 17/07/2016

۞ Rukhs : 385

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : Dans son Palais à Sindoria

avatar
Sinbad
GRAND ROI

MessageSujet: Re: Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]   Hier à 1:46






۞ Négociations à Magnostadt ۞

Embarcation pour un Voyage Mémorable


feat. Sinbad et Âamet




Son Altesse avait passé toute la soirée dans une taverne du centre-ville, buvant jusqu’à vouloir oublier toutes les journées de travail qu’il avait faite durant ces derniers mois, notre Majesté sut cependant rentrer sans trop de problème, ce qui pour une fois avait le mérite d’être énoncé, étant donné qu’habituellement, notre Roi se retrouvait souvent incapable de rester sobre au point même de devoir errer, tant il peinait à marcher à travers la pénombre. Il se trouve alors qu’il était possible de le retrouver dans un coin de la forêt, souvent affalé et parfois même tout nu, dormant à poings fermés, tout en empestant l’alcool à vue de nez. Il n’était donc pas rare de le voir sans sa robe habituelle, ou encore destitué de ses innombrables bijoux qui se retrouvaient souvent disparus, bien que l’on se doutait qu’une personne en avait peut-être profité pour le piller durant son sommeil éthylique.

Quoi qu’il en soit, Sinbad parvint finalement au Palais, où d’ailleurs on l’escorta, tant il paraissait en piteux état, riant aux éclats aux côtés des gardes, tandis que ces derniers cherchaient à le ramener dans ses appartements de sorte à ce qu’il puisse se reposer en toute tranquillité.

Ils se relayèrent à chacun leur tour, le soutenant par les bras, tant sa Majesté semblait d’une carrure imposante, ce qui expliquait également pourquoi le Roi était toujours accompagné d’un de ses Généraux pour éviter ce genre de situation, mais ils réussirent finalement à le déposer dans son lit après de multiples efforts ...

Sinbad ne semblait pourtant pas s’en souvenir. C’est donc au lendemain que notre Altesse se réveilla, ouvrant légèrement ses yeux, tandis que la lumière perçait à travers les fenêtres de sa chambre, annonçant une journée des plus ensoleillées.

Un mal de crâne lui prit soudain, ce qui le fit alors maugréer quelques instants avant de finalement se lever, tout en apposant sa main contre sa tête, se frottant légèrement les cheveux, tandis qu’un déclic venait de se faire dans son esprit.



« ...Aargh ! Ma tête... Bon sang... Il me faut rejoindre Âamet... »

En effet, notre Majesté avait si bien dormi qu’il ne s’était pas rendu compte du temps qui s’était écoulé et bien qu’il se prépara, Sinbad ne jugeait pas utile d’apporter quoi que ce soit qui puisse l’encombrer durant son voyage pour Magnostadt. S’étirant alors les bras, notre Roi s’habilla promptement.


Vêtu de soierie légère de couleur orangée, Sinbad s’équipa de sa ceinture, suivi du fourreau dont il rangeait principalement son épée. Il mit par la suite ses divers bijoux, à savoir bracelets, colliers, ainsi que ses deux autres bagues lui servant de réceptacles pour ses différents Djinns, suivi d’un turban serti d’un saphir en son centre, le tout accompagné d’un sarouel noir qu’il avait l’habitude de porter en période d’été, ainsi que d’un bracelet qui ornait à présent son pied droit, car oui, le Roi avait pour habitude de se balader pieds nus surtout lorsqu’il faisait très chaud. C’est aussi pour cela qu’il ne la portait qu’à de très rares occasions.


Sinbad semblait avoir décuvé de la veille, si bien qu’il parut alors enjoué, presque impatient à l’idée de quitter ses innombrables responsabilités, tandis que Ja’far le remplacerait temporairement pour quelques jours, veillant ainsi sur les intérêts du pays jusqu’à ce qu’ils rentrent de leur mission diplomatique.

Son Altesse s’apprêtait désormais à sortir du Palais, afin de se diriger vers la zone de rendez-vous qu’il avait aussitôt convenue avec Âamet lorsqu’il lui avait fait parvenir la lettre. C’est d’une démarche assurée que notre Roi s’approcha du port, accompagné de quelques gardes à ses côtés. L’un des gardes qui semblait être le capitaine se dirigea ensuite vers l’embarcation, faisant signe aux travailleurs de faire place à Sa Majesté, tandis que plusieurs citoyens se mirent à s’incliner devant lui.

« Votre Altesse. » déclarèrent-ils, la tête baissée.

Pendant ce temps, d’autres enfants s’écriaient, tout aussi excités et admiratifs à l’idée de rencontrer le Roi Sinbad. Si bien que l’un d’entre eux s’approcha de lui, le regard empli de joie, alors que ses parents s’empressèrent de l’écarter du Roi, s’excusant par la même occasion du comportement de leur fils, tandis que ce dernier s’exclama.

« Monsieur Sinbad... ! Puis-je venir avec vous ?! »

« Pardonnez-nous... Votre Majesté !! »



« Allons, ce n’est rien. » répondit Sinbad, alors qu’il caressa la tête du jeune garçon, qui lui rappelait quelque peu son enfance lorsqu’il était encore accompagné de ses parents.

Sinbad fit alors signe à son Ambassadrice, la saluant respectueusement d’un hochement de tête, lorsqu’un garde vint soudain à son oreille, lui signalant qu’ils étaient finalement prêt à embarquer, et que leur navire avait bien été approvisionné pour toute la durée du séjour.

Acquiesçant sur ces dires, Sinbad s’inclina une dernière fois, puis se dirigea vers l’embarcation escorté de ses gardes, tandis qu’un cor retentissait, suivi d’un coup de gong, signe que le bateau s’apprêtait à partir au large, alors qu’un marin s’écria de vive voix.
Il était l’heure de partir.


« Levons l’ancre !! »


Dernière édition par Sinbad le Dim 25 Juin - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AMBASSADRICE

۞ 1ère apparition : 18/04/2013

۞ Rukhs : 516

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

avatar
Âamet Loueseni
AMBASSADRICE

MessageSujet: Re: Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]   Hier à 12:30

Négociations à Magnostadt

Si Sinbad était déjà arrivé sur les lieux, sans doute qu'elle le saurait déjà mais Âamet avait préféré demander aux gardes. Ne prenant pas la peine de s'asseoir elle était devant le bateau, à une place qui ne dérangeait pas les marins qui étaient en train d'embarquer les dernières provisions. Machinalement elle tapota son sac de tissu pour savoir si ses affaires étaient encore présentes. Entendant un léger hululement elle levait la tête, Seth était en haut de l'embarcation, tournant en rond.



L'observant tourner, elle se perdait un petit peu dans ses pensées. Il en avait de la chance là haut, cela donnait envie à Âamet de monter le rejoindre, mais elle ne pouvait pas, du moins, pas maintenant. Est-ce que tout allait bien se passer ? C'était la question qui lui venait à l'esprit. Elle n'était pas non plus spécialement anxieuse, ce n'était pas la première fois qu'elle se rendait à Magnostadt, disons qu'elle avait une appréhension légitime concernant l'histoire…

La légère agitation qui se faisait entendre au loin la déconcentra. Observant la source, elle vit Sinbad au loin, haut en couleurs, accompagnés de quelques gardes. La saynète avec l'enfant lui fit avoir un léger sourire. Lorsque Sinbad dirigea son regard vers elle pour la saluer, Âamet en fit de même, s'inclinant légèrement avec un «  Bonjour, Majesté.  » . Il ne fallut que quelques secondes de plus pour que l'on vienne l'informer qu'ils étaient prêt. Suivant le Roi, Âamet ne tarda à entrer sur le galion. Le voyage en la compagnie de sa Majesté pouvait commencer !

Âamet observait le travail des marins qu'elle connaissait par coeur à force de faire des voyages en bateau : ramener l'ancre, lever les voiles, le bateau s'écartait lentement du quai tandis que le capitaine indiquait les différentes démarches à suivre pour les marins présents. Le temps de bien démarrer, le bateau tangait un peu de droite à gauche le temps de prendre une allure et en quelques minutes, il se stabilisait, sortant de Sindoria, quittant l'île prospère.



Le temps qu'ils quittent le port, Âamet était restée relativement proche du Roi, à raison vu qu'un marin vint les aborder :

«  Altesse, Ambassadrice, je vais vous diriger vers vos quartiers pour le voyage.   Fit-il en s'inclinant.

Adressant un regard au marin puis à Sinbad, la jeune femme hocha la tête tandis que le matelot les fit descendre un escalier sur la droite du navire qui menait vers les quartiers des deux voyageurs. Les appartements de Sinbad étaient bien évidemment princiers, leurs chambres se trouvaient juste en face, et celle d'Âamet ne déméritait pas non plus. De toute façon elle avait voyagé dans diverses conditions, elle était sûre que Sinbad aussi avec les légendes qui se racontaient sur lui. Elle remercia le marin qui s'en allait travailler par la suite.

Rentrant dans la chambre sans fermer la porte elle y déposa simplement le sac qu'elle avait pris, puis en ressorti. Adressant un regard à son roi, Âamet réalisait doucement ô combien cela lui faisait étrange de voyager seule à ses côtés. Cela avait encore presque un côté irréaliste. La magicienne s'en trouvait aussi être plutôt curieuse. Comment leur relation allait évoluer, si elle allait évoluer, à bord de ce bateau, durant les deux semaines que dureraient la totalité du voyage.

L'observant toujours Âamet se rendait compte qu'elle voulait lui parler, dire plusieurs choses, mais qu'elle n'était ni totalement sûre de le faire, ni totalement contre.

«  Dites, Majesté…  »  Oups. Bon et bien elle ne pouvait plus vraiment reculer maintenant, cela serait assez bizarre. «  Quelle impression avez-vous de ce voyage ? Vous pensez que le Chancelier acceptera de nous rencontrer ?  »

C'était peut-être une conversation un peu trop sérieuse pour une entrée en matière non… ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Négociations à Magnostadt {Âamet/Aadÿll} [04/08/1002]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lycée Magnostadt : L'election des délégués de classe de première es [libre]
» Brian Gionta débute les négociations avec les Devils
» Martelly revient pour les négociations
» Des négociations du Ponant en pays Missèdois [Viktor de Missède]
» Du sel sur les cicatrices : Négociations autour d'une tête. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Océans  :: Sindoria :: Sindoria Centre-
Sauter vers: