AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Âamet Loueseni
› AMBASSADRICE
› AMBASSADRICE


♔ Messages postés : 486
♔ Date d'inscription : 18/04/2013
♔ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

Feuille de personnage
Race : Magicienne
Camp : Sindoria
Capacités : Magie principale de la foudre très entraînée, Soin bon, gravité. Escrimeuse. Force physique plus faible.

MessageSujet: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Mer 28 Déc - 12:44

Sinbad ne tarda pas à revenir, toujours dans son équipement djinn. Âamet commençait à s'habituer. Sa première réaction fut de s'approcher d'Alibaba et de lui demander qu'on le raccompagne et qu'on le soigne, précisant qu'il s'en occuperait personnellement par la suite, avait-il lu dans les pensées de sa diplomate ? Au moins cela signifiait qu'elle avait bien pensé, du moins, c'est ce que l'on pourrait croire. Une fois ceci fait, il se tournait vers Âamet tout en lui disant qu'elle devrait se présenter d'ici une demie heure dans son bureau pour y faire un rapport complet. La jeune femme s'inclina légèrement.

« Oui ! Pendant ce temps je vais suivre les gardes pour en savoir plus sur l'état d'Alibaba. »

Âamet partait ensuite rapidement rejoindre les gardes qui avaient emmenés Alibaba. Celui-ci était encore endormi. Par chance, sa vie ne semblait pas vraiment en danger. Elle n'obtint pas grandes informations sur la marque de la part si ce n'est peut-être qu'il s'agissait certainement d'une malédiction – à cause du rukh noir- mais la défaire n'était pas aisée de l'en défaire non sans avoir plus d'informations. Ils ne pourraient avoir des informations d'Alibaba en espérant qu'il soit bien lui-même à son réveil. Quoi qu'elle ne savait pas ce que Kohana lui avait fait, avec ce sort, peut-être même qu'elle en savait plus… Il serait sans doute important de le mentionner à Sinbad.

L'heure tournait d'ailleurs, et après avoir remercié les mages en leur demandant de prévenir Sa Majesté si problème il y avait avec Alibaba, elle se rendait vers le bureau de celui-ci, passant devant Meluzhianne et les gardes. Âamet souffla mentalement un bon coup et toqua à sa porte. Lorsque la voix du Roi lui demanda d'entrer, elle ouvrit la porte, la refermant. Âamet était juste légèrement tendue. Quoi de plus normal ? Elle ne faisait pas ce genre de rapport à Sinbad tous les jours. Au fur et à mesure de ce genre de choses elle y avait tout de même gagné en prestance. Elle n'était pas trop inquiète, autrement que pour Alibaba. Sinbad lui demanda de s'installer, ce qu'elle fit.

Le Roi de Sindoria lui demanda de parler donc, précisant sans retenue et souhaitait  avoir des nouvelles d'Alibaba. Elle préféra passer de suite sur le sujet d'Alibaba.

« Commençons par Alibaba, je me suis rendue à sa chambre. Il se repose encore et les magiciens-soigneurs ne font pas de mauvais pronostics. Il a surtout utilisé beaucoup trop de magoi. Il doit donc se reposer. Nous pourront en savoir plus lorsqu'il sera réveillé. Ses armes sont en sécurité. Les magiciens disent que la seule explication est une malédiction et qu'ils retrouvent des traces de rukh noir. Si vous voulez mon intuition sur le sujet, je dirai que Kohana semble en savoir plus. Elle ne s'est pas prononcée, mais elle connaît Alibaba. Il semble aussi qu'elle ait effectué une sorte de sort sur lui, c'est celui-ci qui l'aurait fatiguée. Je pense qu'une fois remise, il serait primordial que vous vous entreteniez avec elle, Sinbad-sama. »

Âamet bien évidemment ne donnait que des conseils ou des recommandations sur les choses qu'elle avait pu voir ou constater, elle ne donnait pas d'ordre à Sinbad, il les suivrait s'il le souhaitait. Maintenant, il fallait qu'elle raconte ce qu'il s'était passé… Elle avait pu mettre de l'ordre dans ses pensées et dans les événements, alors elle allait expliquer la chose de manière chronologique.

« Ensuite, je souhaiterai vous informer sur ce qu'il s'est passé avant votre intervention au port, puis je vous parlerai plus des dégâts et enfin, j'aborderai plus en détail ce qu'il s'est passé avec Meluzhianne.

Lorsque je suis arrivée sur les lieux, Kohana et Meluzhianne étaient déjà sur place. J'ai pu entendre des bribes de conversation de Meluzhianne, qui laissait envisager la possibilité de se faire passer pour une représentante pour connaître les raisons de leur présence à Sindoria. J'ai stoppé cette… idée et de toute façon Kohana ne semblait pas le vouloir.
A sa première intervention, l'intrus s'est présenté comme étant un marin perdu nous demandant le chemin. Par la suite, Meluzhianne a ouvertement tenté de séduire cet homme dont le regard s'était un peu trop baissé, le rendant irrespectueux. Quoi qu'il en soit le jeu de l'homme a rapidement été déjoué et vous êtes intervenu. Déjà à ce moment le comportement de Meluzhianne m'a parut un peu trop volubile et opportun.

Concernant l’explosion. Rapidement, tout le monde a été traité, certains emmenés au palais, les travaux pour la construction vont commencer, soyez rassuré pour les habitants, tout ira bien. Les pertes matérielles sont uniquement dans cette zone, aucune victime n'est à déplorer. Certains plus touchés que d'autres se remettront tout de même. Les gardes et les mages s'occuperont de cet endroit, certainement avec brio.

»

Âamet fit une pause à ce moment, laissant Sinbad assimiler les informations données.

« Concernant l'explosion en elle-même, il s'agissait d'une technique de djinn d'Alibaba. Lorsque nous sommes arrivées sur les lieux, celui-ci était en train de tomber dans le ciel, certainement déjà à court de magoi lorsque Kohana l'a hélé et l'a rattrapé. Nous l'avons suivis. Comme vous l'avez vu, certaines maisons sont tombées, des habitants blessés, ceux-ci étaient évidemment énervés. L'un à d'ailleurs légèrement blessé Kohana au bras, mais rien de bien grave.

L'attitude de Meluzhianne vis à vis d'Alibaba était particulière.... «morveux pleurnichards » ont été ses mots. Elle se montrait d'ailleurs particulièrement acerbe sans raison envers Kohana, l'affublant d'un surnom grotesque. Je voudrais aborder son cas en détails, si vous me le permettez, je ne souhaite pas que mon jugement soit falsifié, je vais donc tout vous raconter et vous laisser le soin d'accepter ou non une partie ou la totalité de mon interprétation.

Lorsque j'étais en train d'essayer calmer pacifiquement le peuple, Meluzhianne est soudainement intervenue et a commencé à utiliser sa magie pour les frapper, blessant certains avec des bourrasques. Les insultes prononcées à ce moment, je vous avoue qu'elles ne m'ont pas plu. Si je me souviens bien elle les a traité de « nuisibles » et de « moutons stupides », entre autres.
Je l'ai donc stoppée par la force et l'ait sommée d'arrêter de se mêler des affaires de Sindoria et de brutaliser les villageois. C'est l'une des raisons pour laquelle j'ai appelé deux gardes par la suite, lui confisquant son sceptre. Elle devenait un danger pour les habitants et ne cessait de rabaisser les personnes autour d'elle.  J'ai réussi par la suite à calmer la foule et tous se sont mis au travail pour nous aider, avec les gardes, à les soigner et à dégager les blessés.

Kohana quant à elle à pris la décision d'éloigner un petit peu Alibaba pour éviter une rixe contre lui, en effet Meluzhianne a commencé à se retourner contre nous, ordonnant à Kohana de le lâcher pour qu'il puisse répondre de ses actes alors qu'il était inconscient. Elle a aussi ordonné qu'on lui apporte lui les premiers soins pour l'interroger plus tard. Je l'ai, de fait, remise à sa place. Il était évident qu'elle ne voulait en rien protéger les habitants qu'elle a brutalisé. Elle prenait ceci pour une excuse, c'était une évidence. J'ai classifié son rôle en tant que simple perturbatrice. Je lui ai laissé plusieurs chances de nous aider dans notre tâche ou bien de se poser dans un coin, d'attendre ou de s'en aller. Les menaces qu'elle a ensuite proférée à l'égard de Kohana et de moi-même m'ont fait conduire à appeler les gardes. C'est à ce moment que vous êtes intervenu. Grâce à votre intervention, elle a pu se calmer non sans se montrer encore venimeuse.

Si je peux me permettre à la vue de mes observations de donner mon avis sur elle, Majesté, je dirai qu'il s'agit d'une opportuniste qui ne montre que du respect – ou plutôt de la fausse obéissance- envers ceux qu'elle a catégorisé comme étant ceux importants. A maintes reprises elle a remis en cause mon autorité et statut employant menaces et rabaissements. Si le danger qu'elle représente pour Sindoria est totalement relatif à sa personne, je n'ai aucunement confiance en elle. Il reste tout de même un risque qu'elle vende des informations de notre pays aux autres et que c'est la raison qui la fait ce conduire d'une manière aussi effrontée. Bien évidemment, je vous laisserai prendre la décision quant à son cas, sachez cependant que je doute de la sincérité qu'elle montrera dans l'entretien que vous lui accorderez.
»

Se faisant relative, Âamet inclina la tête respectueusement, concluant son rapport sur les événements, en espérant ne pas avoir trop parlé. Bien évidemment Âamet n'était pas vraiment touchée par les paroles de Meluzhianne. Il fallait plus que les paroles d'une perturbatrice pour briser son estime d'elle-même.  

HRP:
 

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
› GRAND ROI


♔ Messages postés : 168
♔ Date d'inscription : 17/07/2016
♔ Localisation : Dans son palais à Sindoria.

Feuille de personnage
Race : Humain
Camp : Sindoria
Capacités : Sinbad possède le pouvoir de 7 Djinns - Baal, Crocell, Focalor, Furfur, Valefor, Vepar et Zepar.

MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Mar 10 Jan - 15:35





۞  Rapports et Entretiens  ۞



feat. Âamet Loueseni, Méluzhianne Mortys, Sinbad





Après s’être installé, le Roi parut tout d’abord intrigué par le rapport d’Âamet. Les mains jointes sur son bureau, Sinbad repensa alors à cette demoiselle qu’il avait jadis demandé à ses gardes de l’escorter jusqu’à son domicile. Attentif au discours de son Ambassadrice, le Roi acquiesça alors d’un bref mouvement de tête, montrant ainsi son approbation sur le fait qu’il devait impérativement s’entretenir avec cette jeune femme dès qu’il en aurait l’occasion et c’était bien ce qu’il comptait faire après avoir finalisé certains préparatifs.

Sa Majesté avait effectivement l’intention de s’entretenir avec chacun d’entre eux, à commencer par cette jeune magicienne. Par la suite, peut-être ira t-il consulter lui-même, l’état du jeune Prince de Balbadd. En effet, Sinbad était plus qu’intrigué sur cette soi-disant « malédiction ». Il tenait absolument à voir cette marque qui se présumait être la principale cause du conflit. Il espérait donc obtenir quelques informations à ce sujet.



« ... Je vois. Il semble en effet que cette Tran sache quelque chose au sujet de cette marque.
Mais ne vous en faites pas. Tout ceci était déjà prévu. Et ce, bien avant que vous ne me faites part de votre rapport. »
fit-il, tout en écoutant ensuite le rapport des faits d’un regard attentif, bien que neutre.

Il soupira finalement durant un bref instant. Son visage parut alors soudainement sérieux lorsqu’il s’adressa à son Ambassadrice.



« Bien, cela suffira pour aujourd’hui. Merci de m’avoir fait part de ces détails et de vos impressions. Encore une fois, vous m’avez prouvé que j’ai bien fait de vous nommer Ambassadrice. Vous avez fait du très bon travail, Âamet. Quant à cette femme, je m’en occuperais personnellement. N’ayez aucune crainte. »



« ... Si vous n’avez plus rien à me dire, veuillez faire entrer la magicienne.
Ah... ! Et veillez à ce que personne n’entre. Je tiens à ce que personne nous dérange durant cet entretien.
Merci Âamet, vous pouvez disposer. »


« Il n'y a rien qui ne puisse être surpassé ... »
« Je changerais le Destin ! »



۞ Présentation | Fiche Technique | Relations | Chronologie ۞


Dernière édition par Sinbad le Lun 16 Jan - 12:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âamet Loueseni
› AMBASSADRICE
› AMBASSADRICE


♔ Messages postés : 486
♔ Date d'inscription : 18/04/2013
♔ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

Feuille de personnage
Race : Magicienne
Camp : Sindoria
Capacités : Magie principale de la foudre très entraînée, Soin bon, gravité. Escrimeuse. Force physique plus faible.

MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Jeu 12 Jan - 13:14

Le rapport que venait de faire la jeune Âamet était assez long mais elle espérait qu'il soit compréhensible. Elle avait observé les réactions de Sinbad et il n'avait pas semblé en avoir de mauvaises au contraire, majoritairement il restait plutôt neutre et il acquiesçait à ses propositions, notamment celle d'interroger Kohana l'informant même qu'il y avait déjà pensé. La connaissait-elle déjà avant cet événement ? Ou avait-il remarqué quelque chose qui était passé inaperçu à Âamet ? Elle n'en saurait certainement pas plus. Hochant la tête pour lui montrer qu'elle l'avait écouté elle attendait la suite de ses paroles.

Il fini par soupirer un peu et finissait par s'adresser à elle de nouveau, la remerciant et la félicitant même de son travail. Rougissant légèrement, Âamet était heureuse d'un tel compliment et si elle ne s'en extasiait pas, intérieurement l'on aurait pu voir une grande fierté. Il la rassura aussi quant au sort de Meluzhianne dont il allait s'occuper. Elle était certaine que Sinbad arriverait à la déjouer, il était le Roi de Sindoria, après tout.

«  Je vous remercie, et je suis honorée de l'être. Si Sa Majesté s'en occupe alors je ne me ferai aucun souci.  »

Un fin sourire ornait doucement ses lèvres tandis qu'il la congédiait tranquillement, lui demandant de faire entrer Meluzhianne dans la pièce et précisant qu'ils ne devaient pas être dérangés. Or, comme il semblait peut-être le présager, elle avait autre chose à lui demander. Âamet étati ambassadrice, qui plus est directement liée à Magnostadt. Son travail était donc loin d'être terminé.

«  A vrai dire Sinbad-sama, j'ai encore quelque chose à vous demander. En tant qu'Ambassadrice pour Magnostadt, souhaitez-vous que je les joigne pour leur préciser l'affaire ? Que souhaitez-vous qu'ils sachent ?  »

Un pays ne disait pas tout à un autre pays, surtout quand Magnostadt n'appréciait pas Sindoria, ainsi il lui paraissait logique de demander à Sinbad ce qu'il voulait leur annoncer, comme le vol et l'auteur des vols de leur bateau et ce qui devait rester entre eux. Cela avait aussi un intérêt politique, il ne fallait pas que ce pays haïssant déjà les goi n'accuse un autre pays des méfaits commis par ces pirates. Mais qu'en était-il de la possibilité qu'ils soient dans le coup ?


HRP : C'est encore à Sinbad.

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinbad
› GRAND ROI


♔ Messages postés : 168
♔ Date d'inscription : 17/07/2016
♔ Localisation : Dans son palais à Sindoria.

Feuille de personnage
Race : Humain
Camp : Sindoria
Capacités : Sinbad possède le pouvoir de 7 Djinns - Baal, Crocell, Focalor, Furfur, Valefor, Vepar et Zepar.

MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Hier à 16:45





۞  Rapports et Entretiens  ۞



feat. Âamet Loueseni, Méluzhianne Mortys, Sinbad







Le rôle d’un Roi n’était pas de tout repos. Sinbad avait bien des choses à faire... Et c’est en appréhendant la suite qu’il écouta la proposition de son Ambassadrice. Devait-il, en effet, tenir au courant Magnostadt de cet incident ? La réponse paraissait logique, mais quel était ce sentiment qui ne voulait pas quitter son esprit ? Avait-il pressenti quelque chose ? Le Roi parut soudain hésitant... Soupirant à l’idée de devoir régler ce litige, Sin’ demeura cependant très calme. C’est donc avec le regard confiant qu’il s’adressa à elle, les mains toujours jointes sur son bureau.

Après tout, n’avait-il pas confiance en ses capacités et en sa personne ? Il savait aussi qu’elle saurait trouver les bons mots pour leur éviter un conflit diplomatique, ce qui l’inquiéta en revanche, était plutôt Mogamett. Il se doutait qu’un vieil homme, tel que lui, ne sache rien de cette affaire... Encore moins lorsqu’il s’agit d’un pays de goï. Pourquoi diable s’allierait-il à des pirates ? D’autant plus que les magiciens qu’ils avaient capturé affirment avoir été envoyé par Magnostadt. Tout portait donc à croire qu’il s’agissait d’une mascarade, mais que préparaient-ils ? Et surtout, qu’avaient-ils à gagner ? Eux qui ne désiraient que protéger le pays des magiciens... Tout cela paraissait donc surprenant.



« Dîtes-leur que nous avions été envahis et que l’Alliance des Sept Mers mènera une enquête. Précisez-leur aussi que leurs bateaux ont été réquisitionné jusqu’à nouvel ordre, et que les responsables de cet incident ont été capturé. S’ils désirent cependant avoir de plus amples détails... Dîtes-leur que je souhaiterais m’entretenir seul à seul avec le chancelier.
Ça sera tout, Âamet. »

... Quel était ce sentiment ? Il était évident que l’Alliance des Sept Mers ne pouvait se permettre d’envahir les autres pays. Mais concernant cet incident, Sin’ avait bien du mal à savoir les intentions du vieillard. Ne savait-il réellement rien, ou était-il au contraire complice et comploterait-il quelque chose ? Pour se dresser contre l’un des pays appartenant à l’Alliance, il fallait être, soit naïf, soit idiot, et le vieillard n’était pas de ce genre-là. Bien au contraire, ce vieux était plutôt coriace et très perspicace.



« Je doute que Magnostadt n’ait aucun lien avec cet incident. Restez cependant sur vos gardes Âamet, en particulier lorsque vous quitterez nos frontières. Il est indéniable que nous avons beaucoup d’ennemis. Il ne serait donc pas étonnant qu’ils retentent quelque chose d’ici-là. Sachez donc, ne faire confiance en personne d’autres que vous-même. Ni l’Alliance des Sept Mers, ni moi, ne pourrions vous venir en aide, si les choses devaient se compliquer. Soyez donc vigilante lorsque vous vous rendrez à Magnostadt. »

Sinbad se faisait beaucoup de soucis pour Âamet, ainsi que toutes les personnes, dont il avait la charge de protéger. C’est pour cela qu’il voulut lui avertir des risques, avant de lui assigner une toute autre mission. Il paraissait cependant très sérieux. Il était même assez rare de le voir afficher une telle expression, mais quoi de plus normal pour un Roi de réagir de la sorte. Surtout lorsque le pays devait faire face à une crise des plus alarmantes.

Après tout, Sindoria risquait bien d’entrer en guerre. Sin’ devait donc se préparer à toutes éventualités, au risque de devoir rentrer dans ce jeu morbide. Qui était donc réellement derrière tout cela ? S’agissait-il d’Al-Thamen, ou était-ce vraiment l’oeuvre de Magnostadt ? Il y avait beaucoup trop de choses qui restaient en suspens, mais le Roi n’allait pas tarder à le savoir. Rien n’échappait au Roi de Sindoria... Pas même à l’Alliance des Sept Mers. N’était-ce pas pour cela qu’il avait fondé un tel « Empire » si vaste et si influent... ?

Sinbad n’était pas de ceux dont on appelait plus communément un conquérant, mais bien d’un stratège, car oui, Sinbad était, en effet, un meneur d’hommes, et avant de devenir un Roi, ce dernier était surtout un leader. C’est bien pour cela qu’on ne réfutait jamais sa parole, sauf pour le cas d’Alibaba qui était une exception à la règle. Il était d’ailleurs, un peu comme un fils ou un petit-frère pour Sin'. Il était même tout ce dont il désirait lorsqu’il avait autrefois son âge, car oui, le Roi l’enviait beaucoup au sujet de sa lignée... Lui qui était le fils du Roi de Balbadd, Rashid. Alors que Sinbad n’était en outre, que le fils d’un héros de guerre, le fils d’un pauvre petit pêcheur qui vivait autrefois dans une partie du monde que l’on nommait, et qui n’existe plus à nos jours, l’Empire Parthévia.



« Je pense qu’il serait en effet judicieux de les informer de la situation. Ainsi, nous pourrions peut-être trouver une entente, car il est probable que ces pirates ne sachent rien de plus que ce que nous savons déjà. J’aimerais par ailleurs que vous les interrogiez à l’occasion. Lorsque cela sera fait, envoyez votre rapport à Ja’far et nous nous chargerons du reste.
Je compte sur vous. »

Sur ces mots, le Roi resta silencieux. Il lui fallait au plus vite préparer ce qu’il avait en tête, mais avant de faire cela, Sin’ devait d’abord s’entretenir avec une certaine Méluzhianne.


Message de Sinbad:
 


« Il n'y a rien qui ne puisse être surpassé ... »
« Je changerais le Destin ! »



۞ Présentation | Fiche Technique | Relations | Chronologie ۞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âamet Loueseni
› AMBASSADRICE
› AMBASSADRICE


♔ Messages postés : 486
♔ Date d'inscription : 18/04/2013
♔ Localisation : CDD 3/6/1002 Sindoria

Feuille de personnage
Race : Magicienne
Camp : Sindoria
Capacités : Magie principale de la foudre très entraînée, Soin bon, gravité. Escrimeuse. Force physique plus faible.

MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Hier à 23:34

De toute évidence l'ambassadrice avait bien fait de poser la question et Sinbad ne tardait pas à répondre à la question d'une façon calme et attendue. Sans doute qu'une partie de ce texte -la réquisition de leurs bateaux- ne leur plairait certainement pas. Prenant quelques notes dans sa tête – n'ayant de toute façon pas de papier pour écrire-, Âamet retenait ce qu'elle devait divulguer à Magnostadt pour le message qu'elle leur enverrait. Si la situation prenait de l'importance peut-être qu'elle en devrait se déplacer, pour le moment, elle verrait avec le premier de messages.

«  Très bien, je vous tiendrai au courant et vous enverrait leur réponse au plus vite.  »

Tenir sa Maejsté au courant était la base, mais il était toujours plus plaisant de le lui certifier, ce n'était qu'une habitude dans sa façon de s'exprimer, de toute manière. Semblait-il cependant que Sinbad n'avait pas totalement fini son discours. Ne s'étant pas encore retourné, elle l'observait, son regard plu que sérieux annonçait déjà la couleur. Il la priait de rester sur ses gardes et il fallait dire -même si elle ne le montrait pas- que ses paroles touchaient vraiment Âamet, elle n'avait pas l'habitude que l'on se fasse du souci pour elle, surtout venant du Roi en personne.

Il était clair que si elle se rendait en terrain hostile personne ne pourrait venir en aide, sauf associés. Mogamett n'était certainement pas assez bête cependant pour s'en prendre à un ambassadeur, magicien qui plus est.  

«  Votre considération me touche, ne vous inquiétez pas trop, Majesté, je serai bien attentive à n'importe quel signe qui puisse être en ma défaveur et dans le pire des cas, je saurai me défendre.  »

Sinbad était un des hommes le plus fort de ce monde, ou du moins, considéré comme tel. Si ses ennemis souhaitaient l'atteindre, ce n'était pas lui qu'il fallait attaquer, mais ses proches. Âamet n'était pas assez sûre d'elle de ce côté pour se considérer comme une « proche » mais elle restait ce que l'on pourrait appelé une de ses « proches associées », au moins. C'était néanmoins un honneur d'être considéré de cette façon et jamais elle ne trahirait ce genre de sentiment, elle ferait de son mieux pour que la confiance placé en elle et son poste soient à la hauteur de ses capacités, autant diplomatiques que ses habiletés magiques et physiques.

Contre toute attente cependant il lui demandait d'interroger les pirates lorsque l'occasion se présenterait. Elle fut surprise mais évitait d'en laisser quoi que ce soit paraître. C'était néanmoins une demande du Roi et elle comptait bien évidemment obtempérer.

«  Très bien, je m'en chargerai après avoir contacté Magnostadt. Je vous remercie pour vos réponses. Je vais de ce pas chercher Meluzhianne comme demandé. Si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas, vous savez ou me trouver.  »

S'inclinant tranquillement, Âamet fini par quitter la pièce, refermant la porte avant de se diriger vers les gardes et Meluzhianne. Ses yeux émeraudes se dirigeaient d'abord vers la magicienne.

«  Sinbad-sama souhaite s'entretenir avec vous. Vous pouvez y aller.  » Avant de regarder les deux surveillants. «  Il a aussi précisé qu'il n'accepterait d'être dérangé sous aucun prétexte.  »

Les instructions étant passées, Âamet pouvait se diriger vers la rédaction du message mais aussi de quelques rapports écrits précisant les divers incidents. Ja'far allait avoir de la lecture.  

HRP: c'est donc a Meluzhianne

Autres:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méluzhianne Mortys



♔ Messages postés : 241
♔ Date d'inscription : 06/10/2015

Feuille de personnage
Race : Magicienne
Camp : Voyageurs (à évoluer)
Capacités : Magie de Vent et du Feu, Bâton de combat et Arts-Martiaux

MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Aujourd'hui à 9:34

Après d'interminables minutes d'attente entre deux soldats raides comme des piquets et aussi loquaces que des portes de prison, l'attente silencieuse fut brisée. La mage avait pris soin de garder une apparence propre et noble et c'était montrée plus "contenue et aimable" avec tout ceux qu'elle avait pue croiser. l'Ambassadrice Loueseni ressortie du bureau du roi, lui expliquant que ce dernier souhaitait s'entretenir avec elle. Mais chose très intéressante, elle expliqua aux gardes que Sinbad exigeait de n'être déranger sous aucuns prétextes. Chose qui fit réfléchir la jolie brune.

"Très intéressant, Sa Majesté me donne donc suffisamment d'importance pour s'entretenir avec moi en privé ? Voilà qui me donneras plus de maniabilité, mais ...la situation n'en sera pas moins épineuse. Restons concentrée."

En effet la mage gardait à l'esprit que le Roi pouvais parfaitement agir ainsi en toute circonstance, ce qui ne constituerais pas une information particulièrement notoire. Néanmoins, ce genre d'attitude ne sciait guère à une autorité reconnue comme celle du roi. Donc Méluzhianne suivis son intuition : Le roi lui accordait suffisamment de poids ou d’intérêt pour prendre du temps sur la résolution de l'incident que son royaume venait d'essuyer. La jeune femme tâcherais donc de mettre à profit ce bénéfice.

D'un sourire narquois, la jolie brune salua poliment Aamet. La gratifiant d'un : -Merci, Ambassadrice. Je m'y rend de ce pas.

Méluzhianne jeta un coup d'oeil à son sceptre, qu'un des soldats tenait fermement et quasi jalousement, dans sa main. Elle le récupérerait, d'une manière ou d'une autre. Elle ne pouvais pas le laisser derrière elle. Puis la jeune mage inspira profondément, frappa respectueusement à la porte, et quand le roi lui intima le droit d'entrer, elle s’exécuta. Et immédiatement, en pénétrant la pièce, Méluzhianne pris la pleine mesure du défis que représenterait Sinbad. Les mains dans le dos, la jeune femme attendis sans bouger sur le pas de la porte, les indications du Roi. Ce tenant droit, sans insolence, le regard posé sur le Roi, le détaillant avec respect mais intérêt non dissimulé.



Présentation                  Relations                Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}    Aujourd'hui à 18:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapports et entretiens : demêler ce qu'il s'est passé {Sinbad, Meluzhianne, Âamet}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapports psychiatriques.
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» [Rapport de bataille] Rapport du 23 aout
» Symposium sur le scandale des detentions preventives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG :: ♙ OCEAN :: Sindoria :: Palais de Sinbad-
Sauter vers: