AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]   Jeu 17 Nov - 18:01

Le choc. De la colline où se trouvait le jeune voyageur, il pouvait observer toute la ville de haut, et il faut dire que ses yeux étaient grands ouverts d'étonnement. Au début de son voyage, Kitab était déjà allé à Balbadd, mais la ville était alors toute autre. De grande tours aux toits colorés s'élevaient avant, mais maintenant, plus aucune. Les maisons cubiques aux couleurs de sables ont été remplacées par des maisons avec des toits triangulaires. Kitab avait eut vent du faite que Balbadd avait été annexée à l'empire Kô, mais le jeune voyageur n'aurait jamais cru que la ville est pu changer à un tel point. Kitab se rappelait aussi que lorsqu'il était venu pour la première à Balbadd, les inégalités régnaient en maître sur la ville. Le jeune tourmenté espérait au moins que cela est changé aussi. Kitab descendit donc de sa colline pour entrer à l'intérieur de Balbadd.

Une fois à l'intérieur, Kitab remarqua que les gens portaient des habits de couleurs différentes, mais pas du tout les habits que portaient les gens de Balbadd avant. Il comprit aussi en se baladant dans la ville que le système d'esclavage existait encore, système que notre jeune tourmenté désapprouvé totalement. L'empire Kô dominait alors réellement Balbadd…Quelle dommage, une si belle ville réduite à l'état de copie des autres villes de Kô. Les gens dans la rue regardaient étrangement le jeune voyageur, sûrement en raison de ses vêtements totalement étranger à cette nouvelle ville de Balbadd. Le jeune homme se balada longuement dans la ville et remarqua qu'il ne restait plus aucune trace de la ville qu'il avait connu autrefois.

Il parla avec quelques habitants et comprit vite que malgré le changement d'apparence de Balbadd, cela n'avait pas énormément changé les gros problèmes. Certes, le peuple avait gagné la révolution et le changement de politique était bénéfique aux habitants de Balbadd, mais le jeune voyageur trouva cela étrange que les habitants ne choisissent pas eux-mêmes leur travail. Et puis, le faite de détruire toute la culture de Balbadd en changeant le paysage, en obligeant le peuple à porter les vêtements de Kô était scandaleux aux yeux du jeune voyageur. Mais pire, les couleurs des vêtements qui désignent les classes sociales! Kitab ne pouvait pas accepter une telle chose! Alors qu'il était prit dans ses pensées, Kitab en fut violemment sortit par quelqu'un qui lui agrippa une mèche de cheveux pour tenter de lui couper.

-Hé!

[Hrp:j'ai prit Balbadd annexée par l'empire Kô car je ne sais pas où s'en trouve Balbadd sur le fo', si ça ne va pas, dis le moi je modifie ^^

Et excuse moi, mes débuts sont un nuls :'(
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 17/10/2016

۞ Rukhs : 37

avatar
Katara Azame
VAGABOND ET CHASSEUR

MessageSujet: Re: Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]   Jeu 17 Nov - 22:15

Pour une mèche de Cheveux,An 1002

Feat Kitab Axius



Cela faisait 3 ans maintenant que Katara était installée à Balbadd, Elle s’y plaisait bien. Les saisons étaient agréables et les gens – malgré la pauvreté- étaient accueillant et respectueux. 3 années, Pour le même but au final. La jeune femme cherche sa sœur, dans l’espoir de la résonner. Espoir peut être en vain au final ? Quand elle voyait les nombreuses affiches dans la ville la décrivant comme un ‘’assassin très dangereux et minutieux’’ elle ne pouvait pas spécialement concrétiser cet espoir, pourtant elle voulait le faire, coûte que coûte !

La gamine était posée dans un petit bar, Elle écoutait un peu tout et n’importe quoi, certains parlaient de l’annexion du pays, pensait que c’était bien, d’autre raillait car ils pensaient le contraire… Une journée habituelle à Balbadd. Cela faisait bien trois heures qu’elle était dans se barre, n’ayant pas grand à faire de plus pour le moment. Puis quelqu’un entra, C’était un riche marchand du coin, il semblait prétentieux, droit sur lui-même et légèrement méprisant. Il portait des chaînes à sa main qui reliait cette dernière à des esclaves. Le marchand attacha les esclaves sur le bord de la porte, comme de vulgaire chien. Katara les observa un moment, elle semblait absorbée par les esclaves poser par terre dans la poussière. Pourtant on pouvait difficilement deviner ce qu’elle pensait parce qu’elle ne semblait ni triste ni contente. On la voyait juste extrêmement concentrée. Le marchand se rapprocha de la gamine, et esquissa un sourire malicieux.

- Vous en cherchez madame ? Ils sont à bon prix ! Demande le marchand.

Katara était tellement concentrée – c’était rare- qu’elle n’écouta même pas le marchand. Sans même le regarder, elle se leva de son tabouret et alla vers la porte d’entrée du bar. Enfin elle enleva la chaîne qui était attachée au bord de la porte. Elle se rapprocha des esclaves -bout de la chaîne en main- et dit d’un air insoucieux :
- Bah…. Je me disais ça devait être embêtant pour des gens d’être attachés à une porte ! Votre Gros Copain dans le bar là il n’a pas dû faire attention à la chaîne, elle était accrochée à la porte ! Du coup J’vous ai libérer, faudrait lui dire.

Les esclaves avaient un visage apeuré. Katara ne comprenait pas, c’est vrai ! C’était bizarre. Même si Katara ne savait pas qu’ils étaient des esclaves elle les avait aidées quand même. Pourtant ceux-ci partirent en courant. Une main se posa sur l’épaule de la jeune femme. C’était le marchand, énervé.
- Tu sais ce que tu viens de faire espèce d’imbécile ! Ils m’appartenaient ! TU VA PAYER ! Hurla le marchand.
- HEIN ? Oui bin vous aviez qu’à le dire aussi ! Rétorqua la gamine.
- Non mais…
Le marchand tenta de frapper la blonde, mais celle-ci esquiva facilement. Alors elle riposta en fauchant les pattes du marchand pour qu’il tombe.  
- Tfaçon t’es qu’un pas beau ! Lança Katara tout en grimaçant avec sa langue.

Puis elle partit en courant, allant se cacher prêt d’une extrémité de la ville.

Enfin tranquille, elle se promena un peu et puis … Ce fut un choc, Les yeux de l’intéressée s’écarquillèrent de façon exponentielle. Elle se baissa, Katara venait de voir une ‘’Cible Prioritaire’’. Un jeune homme…

- Des… Des … Des, DES CHEVEUX ! ? cria-t-elle.

Des cheveux oui ! Mais des cheveux blancs surtout ! Et le destin sait que Katara est fascinée par cette couleur de cheveux qu’elle pense logiquement réservée au 3eme âge. Elle se rapprocha furtivement -enfin elle était penchée stupidement et tout le monde la regardait – et sortit un couteau de chasse. Enfin elle prit la mèche du bonhomme. Ce dernier se retourna vite fait pour défendre sa chevelure bénie.
- Hé !
Katara posa le point sur sa bouche.
- Hum Hum… Bonjour monsieur ! En me promenant dans cet Agréable endroit -elle venait de fuir un crime dont-elle était coupable…- j’ai été surprise par votre excellente chevelure ! Puis-je… Hum… -en chuchotant- en prendre un morceau ? hehe. Expliqua-t-elle en se grattant la tête un gênée.
Malgré tout Katara essayait de garder un sourire accueillant pour ne se faire rejeter.  


©️ Miss yellow


HRP : MAIIIIIS NOOOOOON, c'est bon ! c'était parfait, ça me permet d'introduire mon perso tranquillement, on sait où on est et on sait pourquoi, c'est largement suffisant ! DONC MAINTENANT JE VEUX T'ENTENDRE CRIER : ''JSUIS LE/LA BEST''. sinon je te tue Zarad (joke).

۞ • ۞ • ۞ • ۞

I'll find you...A day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]   Mer 23 Nov - 12:08

Kitab n'eut que le temps de dire "Hé!" que déjà une jeune femme à la longue chevelure blonde et aux yeux verts lui avait arraché une mèche de ses cheveux couleur de neige. La jeune femme posa son poing sur sa bouche, comme lorsqu'un enfant a fait une bêtise et qu'il s'en qu'il va se faire gronder. Mais Kitab n'en fit rien. Au contraire, il sourit, comme amusé par les propos étranges de son interlocutrice. Il sortit son poignard et se coupa une mèche de cheveux. Il la tendit alors à la jeune femme, se demandant pourquoi elle voulait une mèche de ses cheveux. Kitab ne put s'empêcher de penser que les gens étaient parfois bien étranges. Il questionna alors sans plus attendre son interlocutrice sur ce sujet.

-Dis moi, pourquoi voulais-tu tellement obtenir une mèche de mes cheveux? Tu sais ils n'ont rien de spécial!

Il remarqua alors que la jeune femme était seule, et se demanda si elle habitait ici. Kitab se souvint que la dernière fois qu'il était venu à Balbadd, se balader seul et sans défense dans les rues de cette ville n'était pas très rassurant, et que n'importe quelle personne pauvre de la ville pouvait surgir d'un coin pour vous piller vos habits ou toute autre chose que vous aviez sur vous, ce qui est certainement assez compréhensible quand on prend en compte la totale pauvreté des gens à Balbadd il y a quelques années, bien que cette pauvreté n'est pas vraiment énormément changé malgré l'implantation du système de Kô à Balbadd.

-Mais dites-moi, vous êtes seule mademoiselle? Se balader dans les quartiers pauvres de cette ville seule n'est pas très prudent, vous ne pensez pas? Ou bien peut-être habitez vous ici?

C'est alors que le jeune tourmenté entendit un cri dont il comprit: "où est cette p'tain de gamine!?!". Toujours aussi tourmenté, les rues de Balbadd. Sûrement une jeune femme avait elle voler quelque chose à un riche marchand ou autre personnage important et hautain. Quelle triste réalité que de voir que certains sont obligés de piller, de voler pour obtenir de quoi se nourrir, de quoi vivre. Kitab fit alors le lien dans son esprit: une jeune femme.

-Ne me dîtes pas que c'est vous que ce fou furieux hurlant à travers les rues de Balbadd cherche?

En tout cas, si ce gars retrouvait la jeune femme qu'il cherchait, elle allait sûrement passer un sale quart d'heure, ce que Kitab n'osa point imaginer. Après tout, le jeune tourmenté était complètement contre toute forme de violence, qu'elle qu'en soit la raison.


HRP: Tues moi dans ce cas Zarad
Revenir en haut Aller en bas


۞ 1ère apparition : 17/10/2016

۞ Rukhs : 37

avatar
Katara Azame
VAGABOND ET CHASSEUR

MessageSujet: Re: Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]   Mar 29 Nov - 20:24

Pour une mèche de cheveux

feat Kitab Axius



Katara était choquée, vraiment choquée ! Faut dire ce n’est pas tous les jours qu’après un cheveuticide volontaire on recevait un sourire gentil ! Cette personne monta vite dans l’estime de la jeune femme. De plus il se coupa volontairement une mèche qu’il donna à la gamine toute contente aussitôt. Ce dernier était curieux… logique en soit.

- Dis-moi, pourquoi voulais-tu tellement obtenir une mèche de mes cheveux ? Tu sais ils n’ont rien de spécial.

- HEIIIIIN ??! s’exclama la gamine, Rien de spécial ? Mais tu rigoles ?!!! Dit-elle avant de posé violemment ses mains sur les épaules du jeune homme. Sais-tu ô combien les cheveux blancs sont bénis ? C’est un miracle de la nature ! Elle s’enleva de lui et partit sur monologue. C’est…. C’est …. Ce n’est pas possible d’avoir des cheveux blancs et et et et et d’être jeune ! affirma-t-elle fermement tout en balançant les bras comme si elle visualisait ses dires.  Vous êtes des perles rares, des cadeaux du destin, des des… des dieux ! sa tête se retourna lentement comme si elle était placer sur un mécanisme grinçant, sa tête semblait…. Comment dire ? flippante, oui c’est le mot !

Un grand courant d’air chaud lui fit revenir à la raison. Katara se remit droite quasi instantanément. ‘’hum’’ fit-elle. Ce dernier sembla intrigué un moment. Mais Katara ne le remarqua même pas, elle se contenta de le regarder droit dans les yeux avec curiosité.


- Mais dites-moi, vous êtes seule mademoiselle ? Se balader dans les quartiers pauvres de cette ville seule n’est pas très prudent, vous ne pensez pas ? Ou bien peut-être habitez-vous ici ?

Elle se retourna, et regarda les personnes sans domicile assit au bord des murs.

- Il est pauvre ce quartier ? Je ne savais pas, dit-elle en revenant à sa position initiale tout en souriant. De toute façon ! fit-elle, je suis pas non plus sans défense ! Elle prit une position de super héros de ses livres d’enfance. Et puis habiter c’est un bien grand mot, je vais bientôt quitter cette ville pour partir plus loin. Elle gardait le sourire.

Un homme cria dans le dos de de Katara, elle ne s’en occupa point. Trop occupée à observer la belle chevelure blanche du monsieur.

- ne me dîtes pas que c’est vous que ce fou furieux hurlant à travers de Balbadd cherche ?

- Hein ? Elle se retourna, remarquant le marchand qu’elle avait fauché y’a moins de dix minutes. Oh mince !
Elle prit le jeune homme par le dos et l’articulation des jambes, le portant comme on porterait une marier.

- On s’en va ! Fit-elle en souriant, amusée.

Puis elle se mit à courir d’une vitesse surprenante. Il faut dire que la vélocité de la jeune femme était bien l’un de ses points fort. Le vent brassait ses cheveux, les deux jeunes gens arrivèrent dans une ruelle un peu plus étroite mais bien à l’abris au-vue de la distance que Katara avait parcourue. Elle posa l’homme aux cheveux neiges.

- BAAP BAAP ! Le tapis volant numéro 3 est arrivé à quai. Fit-elle en rigolant. Oh fait ! Moi c’est Katara enchantée ! Elle tendit la main au jeune homme.


© Miss yellow

۞ • ۞ • ۞ • ۞

I'll find you...A day.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une mèche de cheveux, an 1002 [Katara Axame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 13.000 dollars pour une mèche de cheveux de Napoléon
» Un fruit Bizarre pour une coupe de cheveux Bizarre
» Mon royaume imaginaire pour une brosse à cheveux ! [PV]
» Non Dispo - [Élève] Gustavus Pleckson (Nathan Kress) ~ 4e année à Poufsouffle
» [Validée]The Devil May Cray!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - ouest :: Balbadd :: Centre-ville-
Sauter vers: