AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)   Dim 25 Sep - 16:40


Yami
Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai
21/8/1008

Balbadd, pour la première fois de sa vie Yami se trouvait en cette ville. La blanche avait décidé que pendant quelques jours elle n'irait pas à Magnostadt, elle avait envie de se détendre, car supporter la tête de cet être immonde qu'était Mogamett l'énervait au plus haut point et de ce fait elle avait quitté son école pour faire un petit séjour ici. Yami se promenait tranquillement, elle regardait les marchés avec calme et sérénité. La jeune fille avait tellement l'air d'un ange avec ses cheveux blancs immaculés et ses yeux violets comme l'améthyste.

Quelqu'un avait soudainement bousculé la jeune fille et emporté son sac où ses biens se trouvaient, Yami partait tout de suite à la poursuite de l'homme, qui lui l'emmenait dans une ruelle sombre et où il n'y avait personne. Heureusement pour elle, la blanche avait sa baguette de magie avec elle et cet homme allait payer pour ce qu'il a fait. La magicienne lançait des projections de borg juste histoire de faire tomber sa cible à terre, l'inconnu étant tombé à terre, la blanche prenait son sac avec ses affaires et posait un pied sur le torse de l'homme. Yami était en colère, là-dedans il y avait des choses précieuses pour elle, elle lui disait avec un sourire :

_Ce n'est pas gentil ce que vous venez de faire. Vous savez, je déteste les personnes dans votre genre. Vous êtes lâches, vous fuyez pour ne pas qu'on vous rattrape et vous croyez avoir été discret mais, moi je vais vous dire que ce n'est qu'un mensonge, enfin c'est surtout que vous êtes tombé sur la mauvaise personne.

La jeune fille le voyait tremblé de peur, cela l'amusait tellement, quand il essayait de se relever la blanche lui lançait encore une attaque. Yami affichait alors un grand sourire, ce n'était plus du tout un ange avec ce sourire sadique, elle reprenait parole :

_Il y a des choses précieuses dans ce sac, si tu avais tout gardé pour toi je ne l'aurais pas supporté.

Se baissant un peu vers sa victime elle continuait :

_Au point où on en est, si je t'arrachais les yeux pour les ajouter à ma nouvelle collection. Il est vrai que ça va te faire mal mais, tant pis, après tout c'est une merveilleuse idée que je viens d'avoir.

Yami utilisait sa magie de la vie pour rendre semi-conscient le pauvre homme, elle s'approchait de lui et tendait sa main vers son œil, elle rigolait prenant plaisir de la situation, puis avec délicatesse elle avait arraché un œil de sa victime, avec sa main libre elle avait fait en sorte qu'il ne puisse crier, seul son visage montrait à quel point il souffrait. C'est vrai que ça doit être dur de perdre un œil mais, peu importe, Yami n'en avait pas fini avec lui, c'était tellement amusant pour la jeune fille qu'elle s'en foutait complètement mais, entendant des pas la magicienne pleine de sang se retournait voyant une silhouette au bout de cette rue sinistre.
ft. AMASIS
Mahes
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)   Dim 25 Sep - 19:51



Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai
Feat. Yami

Mahes se mêlait à la foule, avançant calmement en regardant les gens marchander gaiement, sans lui prêter grande attention, sauf peut-être pour lui proposer leur marchandise. Il aimait bien cette république, où les habitants ne manquaient de rien, avec son atmosphère sereine et chaleureuse, à l'abri de l'égoïsme de certains nobles, de l'esclavage et de la pauvreté. Il allait sûrement rester quelques temps ici, il était assez fatigué par son voyage, et un peu de repos ne lui ferait pas de mal, rien ne presse. Il n'a même pas de destination précise, donc bon. Sa vie se résumait à traîner un peu partout, et de visiter le plus de villes possible, en apprendre un peu plus sur leur culture, rencontrant ainsi des personnes aussi différentes les unes que les autres, et c'est ce qui rendait son quotidien si agréable.

Une jeune fille aux longs cheveux blancs tressés attira son regard. L'allure sympathique et calme, elle se promenait entre les marchés. Soudain, un homme vint la bousculer, emportant un sac qu'elle portait. Mahes fut assez étonné de la voir filer à sa poursuite pour récupérer ce qui lui appartenait. Il les suivit, juste au cas où elle aurait besoin d'aide. Il les perdit de vue, ce qui lui fit ralentir l'allure. Il n'abandonna pas pour autant, et continua à avancer. Il s'arrêta quand il croisa une ruelle sombre, et s'y aventura sans hésiter, sans se douter du spectacle macabre qui l'y attendait.

En découvrant la fille de l'instant passé, couverte de sang, près du voleur au sol, à qui il manquait maintenant un œil, il eut pour réflexe d'épuiser une petite quantité de magoï, pour la faire léviter brusquement contre le mur. Il la foudroya du regard, les sourcils froncés.
-Je peux comprendre ce qu'il se passe ? Pourquoi t'en prends-tu à lui de la sorte ? Je ne pense pas qu'il soit mauvais au point de devoir être torturé de la sorte, si ?"

Il pourrait bien sûr comprendre le fait qu'elle soit agacée par le fait d'avoir été volée, mais elle n'avait pas besoin de le punir de la sorte, surtout qu'il ne semble pas vraiment être un mage pour se défendre.
-Il n'est même pas magicien." soupira-t-il.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)   Dim 9 Oct - 15:53


Yami
Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai
21/8/1008

Dans la sombre ruelle, Yami s'était retourné mais,il était déjà trop tard elle fut envoyée contre le mur. Son dos lui faisait quand même mal, après tout elle ressent la douleur, se relevant la blanche voyait un jeune homme sûrement venu pour sauver cet homme. Il avait des cheveux blonds et ébouriffés, des yeux bleus clairs comme l'eau ou le ciel et sa façon de s'habiller était très différente de celle de la jeune fille. Le regard qu'elle lui lançait était noir comme le lieu où elle était née, Yami déteste qu'on l'interrompe pendant qu'elle torture quelqu'un. L'inconnu lui demandait pourquoi s'en prenait-elle à ce pauvre homme. La blanche arrangeait ses cheveux et enlevé la poussière sur sa robe pour ensuite dire au blond :

_Mêlez-vous de vos affaires. Cela ne regarde que cet homme et moi.

Toujours poli même quand la colère l'emporte, le jeune homme lui rajoutait que ce n'était pas un magicien. En effet, Yami le savait mais, importe qui c'est, si elle a envie de torturer quelqu'un elle fera, c'est un caractère qu'elle a forgé en devenant membre d'Al-Thamen. Elle lui disait :

_Magicien ou non, peu importe. J'ai eu envie de lui arracher l’œil, je l'ai fait. Vous êtes l'ami de cet homme ? Ou bien vous agissez ainsi parce que c'est mal ce que je fais fait ?

C'est mal ? Et alors ? se disait la jeune fille. Pour Yami ce monde en lui-même est cruel, ce monde est tout aussi sombre que son acte. Elle s'avançait vers lui tout en parlant :

_Que vas-tu faire ? Me tuer ?

Elle s'était arrêtée devant le corps de sa victime comme un signe de provocation. La blanche s'était néanmoins calmée, son air serein était revenue mais, avec son visage et ses mains pleines de sangs on devinait tout de suite que cette fille venait de faire une chose atroce. Elle reprenait :

_Regarde-le. Dans tous les cas il va mourir d'une hémorragie, c'est toujours comme ça que finisse mes victimes... Sauf si j'abrège ses souffrances.

Yami ramassait l'oeil qui était tombé à terre à cause du coup qu'elle s'était prise, chose horrible, elle léchait le sang qu'il y avait dessus. Autrefois la blanche n'était pas comme ça, au contraire ça l'aurait dégoutée mais, cette Yami là était morte le jour où sa famille a été tuée. Y avait-il un moyen de la ramener à la raison ? La magicienne qui avait arrêté sa scène atroce regardait le jeune homme. Puis avec une pure provocation elle lui disait :

_Alors, jeune homme que vas-tu faire pour sauver cet homme qui est aux portes de la mort.

Un rire s'échappait de ses lèvres, c'est une fille sadique, désormais chaque fois qu'elle torture quelqu'un, elle sourit et y prend du plaisir. La magicienne attendait alors les réponses du blond.
ft. AMASIS
Mahes
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Personne ne peut présenter un visage à la foule et un autre à lui-même sans se demander lequel est le vrai (ft Mahes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'amour? Non impossible , personne ne peut m'aimer...
» « Personne ne peut m'empêcher de faire ce qui est bon pour mon pays »
» La vie est une énigme que personne ne peut résoudre. (Swann)
» [NALA] personne ne peut savoir comment cette soirée va finir ;)
» Personne ne peut nier les liens du sang • Aria Tal Dennar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - ouest :: Balbadd :: Centre-ville-
Sauter vers: