AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Sam 17 Sep - 19:23

Vous quatre ainsi qu'une dizaine d'autres personnes se trouvent actuellement dans une petite charrette. Vous êtes un peu entassés les uns contre les autres, ça ne sent pas bon, ce n'est pas propre, vos habits sont un peu sales. Vos sceptres et / ou armes ont disparus.

Lorsque vous vous réveillez vous avez mal à la tête, vous vous souvenez avoir été assommé. Votre corps a ensuite été emmené. Vous avez des fers bien solides aux poignets et aux chevilles. Si vous regardez devant vous pouvez voir deux personnes en train de diriger deux chevaux. Derrière, une autre charrette de futurs esclaves et encore plus derrière, un conteneur en bois. Vous ignorez ce qu'il transporte.
Deux gardes marchent de chaque coté, à gauche et à droite. Il fait nuit et froid dans le désert.


Participants au CDD : Eros, Eliana, Sphintus et Aadyll.
Au total, vous avez 2 semaines pour poster vos premières participations. L'ordre de réponse sera créé à ce moment. Destin peut intervenir n'importe quand.
Par la suite si dans la semaine vous ne répondez pas (sauf absence signalée, votre tour sera passé là en dernier) au 8ème jour si nous n'avons plus aucune nouvelle (connexion, MP à Hilel ect..) votre tour sera d'abord sauté. Si cela se reproduit sans voir de nouvelle nous risquons de vous enlever du CDD pour éviter qu'il ne soit abandonné.

Si vous avez n'importe quelle question, vous pouvez me MP ou me demander sur la  CB ;) Sous Hilel ou Aadyll principalement, évitez de MP Destin on ne passe dessus que quand on doit écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 28/10/2015

۞ Rukhs : 167

۞ Rukh rose : Célibataire (et en recherche)

۞ Localisation : 14/07 Qishan

avatar
Aadÿll Salem Naaman
MAGE

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 18 Sep - 19:41

Un bruit strident de roue mal huilée… Une odeur pas du tout agréable, un corps douloureux… Aadyll ouvrait doucement les yeux… il ne se sentait pas très bien et il avait un certain mal de crâne qu'il ne pouvait imputer à son état de santé… S'il se souvenait bien, il avait été assommé par derrière lorsqu'il était en train de montrer un chemin à un humain non loin de Magnostadt… Il avait froid… Instinctivement il voulait se réfugier dans sa longue veste cependant il ne l'avait plus… Ni son arme, ni son sceptre… Leur présence sur lui avait disparue. Une fois les yeux ouverts, il mis un certain temps à se faire à l'obscurité et put remarquer où il se trouvait : le désert !

Le professeur de magie cligna soudainement les yeux… Il regardait aux alentours, il y avait des barreaux. Assez réveillé il put sentir le contact froid sur ses poignets et ses jambes. Des chaînes. Bien solides en plus. Il tenta de tirer dessus mais c'était peine perdue… Lorsqu'il se mis à regarder plus précisément les personnes kidnappées il pu apercevoir des visages qu'il connaissait bien…

«  Sphintus ! Eliana ! Eros ! Réveillez-vous ! Est-ce que vous allez bien ?  »

Le magicien se mis à secouer ses deux élèves et le haut-mage. Il n'avait pas non plus parler trop fort. Il toussa d'ailleurs un peu kof kof il ne fallait pas que les gardes les remarque… il faisait donc de son mieux pour étouffer les cris… De ce qu'il était en train de comprendre, et vu les gens attachés… Les personnes qui les avait capturé étaient certainement des marchands d'esclaves… Mais qu'est-ce qu'ils venaient faire proche du pays des magiciens ?! Cela dégoûta Aadyll rien qu'à penser que peut-être, les magiciens, se vendaient mieux.


HRP : Je suis parti du principe que vu que ça fait quand même 10 ans voire plus qu'Aadyll est à Magnos, il doit forcément connaître Eros de nom/visu. Si ça te va pas alors je changerai, tu n'auras qu'à me MP.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 13/04/2016

۞ Rukhs : 26

۞ Rukh rose : Ne l'imaginez pas nécrophile, svp~

۞ Localisation : Qishan

avatar
Eros Spades
CHERCHEUR

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 19 Sep - 1:28


ft. Mages
Désert de Qishan
Coup du destin : Les kidnappés de Magnostadt

La cadence saccadée et peu confortable de la cage ambulante ne semblait pas déranger le sommeil d'Eros, du moins aux premiers abords. Bien qu'il était plus évanoui qu'endormi, il ne tilta pas de suite qu'une voix non méconnue l'appelait par son prénom. Peut-être pensait-il rêvait d'abord. Ce n'est que quelques minutes plus tard que le peu de lumière qu'offrait la lune vint éblouir ses yeux.

Le magicien tenta de se lever, mais aperçut rapidement que ses mains et ses pieds étaient liées. Dans l'incompréhension la plus totale, il se mit assis, posant l'intégralité de son poids sur une cuisse mal placée. Quelle position inconfortable... Mis à part être allongé, il ne pouvait guère faire mieux - les chaînes présentes l'entravant dans ses mouvements. Sa tête faisait caisse de résonance et les bruits provenant des vieilles roues lui étaient presque insupportables.

- Où est-ce que je suis... maugréa-t-il en penchant la tête un instant, le temps que la douleur aiguë ne passe. Qu'est-ce qu'il s'est passé au juste...

Le blandinet râla un instant avant de tourner son regard vers une tête qui ne lui était pas si inconnu. Présents dans la même cage, gisaient au sol quelques étudiants, tandis qu'un professeur affichait une mine inquiète à leur égard. Aadÿll était sans doutes son nom.

Fermant les yeux un instant, Eros se remémora l'éventuelle scène qui l'avait mis dans cette situation fort délicate. Suite à quelques disparitions d'élèves bien mystérieuses, le service lui avait donné pour mission de simplement enquêter sur l'affaire. Ayant retrouver deux des élèves en question au find fond d'une forêt abordant Magnostadt, il ne s'attendait pas à se prendre un coup à l'arrière du crâne. Pour une fois, sa magie du son lui avait porté préjudice...

- Vous devez être Aadÿll, n'est-ce pas ? questionna Eros à voix basse, à l'attention du professeur. Voilà une situation bien inconfortable dans laquelle nous nous retrouvons...

Il sourit un long moment comme pour détendre un peu l'atmosphère. Paniquer ne servirait à rien.

- J'imagine que ces brigands n'ont pas pu résister à notre charisme hors-pair. Il ricana doucement, sans pour autant attirer l'attention.

Jetant un coup d'oeil dans les quatre coin de la cage, il finit par tenter de pousser un élève comme pour le réveiller. Eros hésitait à utiliser sa magie par le biais de ses cordes vocales, de peur de les perdre s'il venait à se faire repérer. Autant utiliser la bonne vieille méthode : une petite pression du pied sur le ventre de sa victime du jour.

- Allez, on se réveille...
DDS, NE PAS PLAGIER




Don't be so close to me
I'll risk to kiss you. I'll risk to hurt you. I'll not let you run away. Don't be sad, I'll make you happy. Don't be alone, I'm here forever. Stay with me, now. Un grand merci à Aadyll pour l'avatar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 208

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Jeu 22 Sep - 16:48

L'adolescent marmonnait des choses incompréhensibles car à peine audibles pour les autres personnes enchaînées dans la charrette. Il se remuait plusieurs fois dans son sommeil sans parvenir à trouver une position confortable et en émettant des grognements, inconsciemment, ses chaînes ne lui permettant guère se débattre. C'était assez bizarre de voir que le magicien ne s'était toujours par réveillé alors que sa liberté venait de lui être ôtée.

Même lorsque son professeur les secoua pour leur dire de se réveiller, il n'obtint aucune réponse de sa part. Sphintus dormait comme un bébé, s'étonnant de temps en temps de ne pas parvenir à détendre plus que ça, sans que cela ne vienne troubler son sommeil.

Au bon d'un moment, ses sens s'éveillèrent peu à peu et il se sentit incroyablement serré. Chose bien étrange étant donné qu'il se souvenait de n'avoir demandé qu'une chambre pour une personne dans l'auberge où il pensait avoir passé la nuit. Il ne se rappelait pas avoir voulu de la compagnie.
Un autre détail qui n'avait rien avoir en commun avec l'auberge: l'odeur était insupportable! Immonde!

Ce constat le poussa à ouvrir les yeux que quelqu'un appuya son pied sur le ventre en le poussant, pensant certainement qu'il se trouvait encore dans les bras de Morphée.

- Allez, on se réveille...

Etait-ce un homme qui était rentré dans sa chambre pour l'agresser? L'Heliohapt ne se prit pas le temps de se poser plus de questions et se releva, furieux:

- Hé ! Mais qu'est-ce que vous... Argh !

Sphintus ressentit une vive douleur au crâne. Peut être avait-il trop bu? C'était impossible, il s'était promis de ne plus toucher à un verre d'alcool et il se souvenait avoir été assommé à l'arrière. Il avait véritablement rencontré un agresseur !

Ses soupçons se confirmèrent lorsqu'il vit le visage de l'albinos qui s'était amusé à l'utiliser comme paillasson. L'adolescent le dévisageait, plus confus qu'irrité. Si ce type était son agresseur, pourquoi était-il attaché? D'ailleurs il n'était pas le seul...

En voulant prendre sa tête entre ses mains, il réalisa vite qu'il n'y parviendrait pas à cause des fers accrochés solidement à celles-ci.

- Qu'est-ce que- ?, commençait à murmurer le jeune magicien quand il remarqua que ses pieds étaient aussi liés.

C'était à se demander comment il avait fait pour dormir aussi profondément vu son état. Il devait avoir prit un sacré coup! Sphintus sentit même un frisson parcourir son corps.

Bon sang! Il avait été enlevé... Il se souvenait de ce qu'il s'était passé, maintenant. Depuis qu'il avait envisagé la possibilité de se rendre un jour à Sindoria suite à sa discussion avec Soma, il avait décidé d'en savoir plus sur ce royaume et s'était rendu dans une auberge, non loin de Magnostadt, où les rumeurs circulaient aussi vite qu'elles arrivaient. C'était fou toutes les histoires qu'on entendait quand on se trouvait près du port !

Evidemment, la seule fois où il s'était un peu éloigné du pays durant la période scolaire, il tombait sur des marchands d'esclave. Quel imbécile!

Le blandin frappa violemment son poing contre le plancher, en colère contre lui-même. Une réaction bien stupide puisque ses fers s'entrechoquèrent et lui firent encore plus mal.

Et cette charrette... Une fois arrivés à destination, ils seront vendus ! On lui avait prit son sceptre... Comment allait-il s'en sortir?

Sphintus dévisageait les autres "marchandises" en se demandant dans quel pétrin il s'était fourré lorsqu'il reconnut son professeur. Ce dernier ne semblait pas aller très bien.

- Naaman-sensei! Pourquoi êtes-vous-

Ce n'était pas le seul visage qu'il lui était familier. La magicienne qui se trouvait à côté de lui était aussi l'une de ses connaissances... Pourquoi Eliana était-elle ici, elle aussi !?


HRP: J'adore m'interrompre moi-même quand je parle "Ferme ta gueule, Sphintus ! "




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

magicien orange

۞ 1ère apparition : 23/06/2015

۞ Rukhs : 31

۞ Rukh rose : Pff... quel crétin ce Sphintus ! *rougit*

۞ Localisation : Magnostaltd

avatar
Eliana Natsumi
magicien orange

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 25 Sep - 22:47

Hrp: Désolée si c'est court ! Mais le prochain sera plus long :)

J'étais en train de cauchemarder de toutes ces fois où j'avais dû faire des exécutions pour mon père d'adoption, pour toutes ces fois où j'avais dû tuer pour avoir son amour... Une larme coula sur ma joue quand je murmurai:

-Je ne peux plus...Ils n'ont rien fait!

Lentement, je me réveillai. En fait, j'étais dans un demi sommeil, voyant des gens -ou des objets- bouger et entendant des voix -des bruits- au loin. Je maugréai, la tête endolorie:

-Parlez... moins fort... je ... je dois me concentrer pour travailler !

C'est sur  cette phrase que je me réveillai et tentai de m'asseoir avec beaucoup de difficulté. D'ailleurs, quand je voulus m'aider de mes bras, je me rendis compte que j'étais... attachée?

-Mais relâchez-moi, bande d'idiots ! Je ne vous dirai rien sous la torture ! Et...

Je regardai autour de moi.  En apercevant Sphintus, je me demandai si c'était un mauvais coup de la classe. Je gonflai des joues.Soudain, je vis aussi Adÿll. Il ne participerait pas à une mutinerie de la classe et encore moins une qui implique des chaines et... le cahotement d'une charrette ! Que se passait-il ? Où nous dirigions-nous ?

-Où on va comme ça et... qu'est-ce qui se passe ? Et...

Je pointai l'autre blandin que je ne reconnaissais pas (enfin je pointai du mieux que je le pouvais avec une chaîne) et demandai, en gonflant de nouveau les joues:

-C'est qui lui? Qu'est-ce que tu nous a fait et... pourquoi nous !?! On a aucun lien a part... l'académie et...

C'est alors que je remarquai les autres personnes endormies et je soupirai.

-Enfin, ne paniquons pas, il doit y avoir une solution, Mogamett nous délivra, non ? Il ne laissera pas sa pupille, son chouchou de classe et son meilleur enseignant dans la merde comme ça? À moins que personne ne l'avise ? Quelqu'un ne pourrait pas essayer de le rejoindre ou on tente de défaire nos liens je ne sais pas moi!

J'aurais bien aimé croiser les bras, mais je ne fis que me frapper le visage avecles chaines. Je tombai sur le dos. Non mais... Serait-ce un kidnapping pour obtenir des informations de ma part ? Pourquoi alors impliquer autant de gens différents? Pour les apparences ? Je ne comprenais pas.

*Mais reste que si on est que 2 élèves et un prof de disparu... Mogamett prendra du temps à nous chercher ou?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 26 Sep - 22:09

«  SILENCE  » Dit un garde tout en tapant aux barres de fer.
Celui-ci regardait Aadyll qui réveillait ses amis, apparemment avant d'aller tapper près des barres là ou était la jeune femme qui demandait qu'on la libère :
«  Si tu baisses pas d'un ton ou si tu te la fermes pas je te donne aux vers des sables. !! Vous êtes des esclaves maintenant ! Si vous décidez pas de vous soumettre vous serez tué !  »

HRP : Ordre ; Aadyll, Eros, Sphintus, Eliana
Il ne changera pas sauf souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 28/10/2015

۞ Rukhs : 167

۞ Rukh rose : Célibataire (et en recherche)

۞ Localisation : 14/07 Qishan

avatar
Aadÿll Salem Naaman
MAGE

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 26 Sep - 22:13

Le magicien, inquiet avait commencé à au moins réveillé ses élèves et Eros… Etait-ce vraiment une coïncidence ? Comment ces quatre-là pouvaient-ils se retrouver tous ensemble ici ? Surtout dans cet endroit horrible.… monstrueux… devait-il dire...Lorsque ce dernier lui demandait s'il s'agissait bien d'Aadyll il hocha la tête. Il était mieux de ne pas faire de bruit et ainsi de ne pas trop attirer les gardes vers eux. C'était en effet une situation très inconfortable, il hocha la tête. Il eu presque un sourire cynique lorsqu'il lui disait que c'était certainement leur charme…. Il toussa un petit peu. Son regard croisa celui d'un des gardes. Mince.

Il ne tarda pas plus à la discussion et devait réveiller Sphintus et Eliana. Il s'attaqua tout d'abord à Sphintus, aidé par Eros. Dès qu'il ouvrit la bouche il commençait à parler assez fort et instinctivement le professeur mis sa main sur sa bouche. Un léger cling se fit entendre à cause des chaînes sur ses

«  Chuuuut. Sphintus-kun…  »

Cependant cela ne tardait pas à ce qu'Eliana se réveille et.. gâche un peu son plan de ne pas se faire remarquer ? Elle demandait directement d'être relâchée sans vraiment peut-être comprendre ce qu'il se passait.  Ce qu'il craignait arriva et un des gardes tapa dans le fer en leur hurlant qu'ils étaient  à présent des esclaves et qu'ils seraient donnés aux animaux.  Il le fit doucement, en prenant sa main et en l'emenant plus vers lui, chuchotant.

«  Calme toi Eliana… Eros n'a rien fait… Nous devrions rester calmes… Kof…  » Il se râcla la gorge – il devait arrêter de tousser- et dit plus doucement. «  On va trouver un moyen de sortir d'ici, ne vous en faites pas.  »

Le professeur essayait d'être rassurant… Cela dit il ne savait pas tellement quoi faire. Il y avait peut-être moyen d'utiliser sa magie là de suite cela dit… S'il se loupait – en plus il se sentait mal-  il allait peut-être être assommé… Il doutait que Mogamett savait qu'ils étaient là.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 13/04/2016

۞ Rukhs : 26

۞ Rukh rose : Ne l'imaginez pas nécrophile, svp~

۞ Localisation : Qishan

avatar
Eros Spades
CHERCHEUR

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Jeu 29 Sep - 11:49


ft. Mages
Désert de Qishan
Coup du destin : Les kidnappés de Magnostadt

Eros afficha un large sourire satisfait, accompagné d'une pointe d'arrogance, lorsque le petit élève helioptat finit par se réveiller. Le jeunot parlait fort et sembla pris d'une légère panique. Rien de bien anomal, diriez-vous... Le professeur se hâta alors de leur faire taire pour ne pas plus attirer l'attention de ces gardes à l'allure et à l'humeur peu accueillante. Le chercheur, quant à lui, restait tranquillement dans son coin à les observer. La panique et l'angoisse prenaient peu à peu ces petits moutons de Magnostadt, quelle déception.

Les réflexions visant le jeune blandinet lui arrachèrent un rictus. Lui qui était enchaîné comme tous les autres, présents ici, était accusé à tord et à travers. Décidément, il devait avoir la tête de l'emploi. Eros ne vit cependant pas l'utilité de se présenter à ce moment, il aurait bien plus de temps et d'opportunité de le faire après être sortie de cette situation.

Alors que la jeune fille gémissait, réclamant sa liberté, un garde vint donner de sévères coups dans les barreaux. Ils résonnaient déployant un bruit fort désagréable. Eros grimaça et regretta sa fine ouïe. Il fixa ensuite l'homme barbu et le suivait du regard. Il partait vers l'avant du chariot, près des animaux qui le tractaient. Accrochant son attention sur ce petit détail, il se tourna ensuite vers ses camarades de cellule quand Aadÿll tenta désespérément de calmer l'étudiante du nom d'Eliana.

- Ce monsieur fort sympathique a bien raison, vous êtes bruyants, marmonna Eros à l'attention des trois autres passages, modulant les ondes de sa voix pour qu'eux seuls ne puissent l'entendre. Si vous ne gardez pas votre sang-froid, nous n'arriverons pas à sortir d'ici.

Il ferma les yeux, prenant une grande inspiration.

- Je ne pensais pas la relève de Magnostadt était aussi faible, disons les choses comme elles sont. Vous semblez bien débordés sans vos précieux bâtons, c'en est presque risible... Il soupira un instant et cessa toute réprimande futile à l'intention particulière des deux élèves qui semblaient assez âgé pour avoir accumulé un certains nombre de connaissance en terme de magie. Il était sévère, mais il le fallait. Les événements l'imposaient. Le regard qu'Eros jetait était froid et on ne peut plus sérieux. Je peux nous faire gagner du temps en neutralisant les animaux qui tractent ce chariot. Je peux être amené aussi à manipuler le système nerveux d'un garde ainsi que ses mouvements, même si cette manœuvre s'avère quelque peu... Délicate. Dites moi immédiatement ce que vous êtes capables de faire dans ces conditions, qu'on établisse un plan au plus vite...

Se redressant, Eros afficha un sourire aussi effrayant que charismatique. Il prononça chaque syllabe de manière claire et distincte optant pour une voix mielleuse et peu rassurante, toujours d'un ton bas et à peine audible.

- L'heure est grave après tout, il se pourrait même qu'il y ait des morts si vous ne vous pressez pas un minimum. Il sera bientôt trop tard pour clamer haut et fort votre liberté.
DDS, NE PAS PLAGIER


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 208

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Sam 1 Oct - 22:46

Sphintus ne s'était encore rendu compte que son professeur voulait rester le plus discret possible. A vrai dire, il avait du mal à garder son sang-froid dans une telle situation. Toutefois, ce n'était certainement pas en faisant autant de bruit qu'ils allaient s'en sortir. Il se contenta donc de respecter la volonté d'Aadÿll en hochant positivement la tête pour l'assurer qu'il avait bien compris le message quand celui-ci posa sa main sur sa bouche en lui demandant de se taire.

L'albinos se releva pour s'asseoir, les chaînes l'empêchant de se déplacer convenablement avant de regarder la magicienne qui dormait non loin de lui. Et son rêve ne semblait pas très agréable. En voyant une larme couler sur la joue de cette dernière, il hésita à la réveiller mais c'était déjà chose faite...

Après avoir sorti la pire excuse du monde pour qu'on la laisse tranquille, la violette réalisa qu'elle était attachée. L'Heliohapt fixait l'autre blandin qui lui était inconnu d'un air méfiant, ne comprenant pas ce qu'il avait à les observer comme s'ils étaient des sujets d'expérience. Si son enseignant avait confiance en ce mage, il avait du mal à partager son avis bien qu'il avait tendance à suivre l'opinion d'Aadÿll. Celui-ci vit son objectif de rester discret inachevé quand Eliana commençait à hurler comme une hystérique.

Ça faisait longtemps! "Elle ne peut pas rester silencieuse deux secondes ?, pensait Sphintus qui était la deuxième personne la plus bruyante du groupe. Au moins ce n'était pas la première. "

- Mais relâchez-moi, bande d'idiots ! Je ne vous dirai rien sous la torture ! Et...

Mais qu'est-ce qu'elle racontait encore!? Comment ça elle ne leur dirait rien sous la torture ? Le doyen avait tant de choses à se reprocher que ça? Pour le moment, il devait essayer de faire taire Eliana. Il plaqua rapidement ses mains sur sa bouche, manquant de l'étouffer pour ne pas alerter les gardes:

- Tu vas la fermer, bon sang !? Ce n'est pas possible d'être aussi bruyante au réveil. Et ne commence pas à provoquer ceux qui nous ont capturé sinon...

C'était trop tard pour lui demander de faire moins de bruit car ils venaient d'attirer l'attention d'un homme barbu qui vint frapper aux barreaux :

« Si tu baisses pas d'un ton ou si tu te la fermes pas je te donne aux vers des sables. !! Vous êtes des esclaves maintenant ! Si vous décidez pas de vous soumettre vous serez tué ! »

L'étudiant ravala sa salive et remonta ses jambes jusqu'à son menton en regardant le garde s'en aller. L'idée qu'ils avaient étés enlevés par des marchands d'esclaves venait d'être confirmée. En même temps, il ne voyait pas trop ce que ça aurait pu être d'autre. Les magiciens devaient valoir une sacré somme...

- C'est qui lui? Qu'est-ce que tu nous a fait et... pourquoi nous !?! On a aucun lien a part... l'académie et...

Vu la façon dont l'inconnu les dévisageait, l'Heliohapt n'avait pas envie de le défendre mais l'accuser alors qu'il avait aussi les mains liés n'était pas très juste.

« Calme toi Eliana… Eros n'a rien fait… Nous devrions rester calmes… Kof… »

Donc les deux mages se connaissèrent bel et bien... Aadÿll semblait avoir du mal à s'arrêter de tousser. Aurait-il la force à s'enfuir d'ici avec eux? Car c'était bien là l'objectif. Il était hors de question qu'ils finissent vendus!

La violette comptait sur le doyen pour les sortir de cette situation. L'albinos se retint de lui dire que les véritables chouchous de Mogamett étaient ses amis car ce n'était pas le moment pour débattre là-dessus. Lui qui ne manquait jamais une occasion de raconter sa vie, il devait admettre que le regard d'Eros lui faisait froid dans le dos et qu'il n'avait aucunement envie de s'exposer devant cet homme.

Après que leur enseignant tâchait de les rassurer, l'autre mage se mêla à la conversation, sur un ton moins sympathique:

- Ce monsieur fort sympathique a bien raison, vous êtes bruyants. Si vous ne gardez pas votre sang-froid, nous n'arriverons pas à sortir d'ici.

Sphintus déglutit en croisant le regard de l'albinos. Il n'avait pas tord mais leur réaction n'avait rien d'anormale.

- Je ne pensais pas la relève de Magnostadt était aussi faible, disons les choses comme elles sont. Vous semblez bien débordés sans vos précieux bâtons, c'en est presque risible...

L'adolescent dévisageait le mage d'un air furieux. Il n'était pas plus tiré d'affaire qu'eux alors il ferait mieux de baisser d'un ton! Surtout que l'Heliohapt n'avait jamais entendu parlé de lui avant d'être enlevé alors de quel droit les traitait-il de cette façon? Il n'avait pas l'intention de se montrer plus doux avec eux parce qu'ils étaient des "enfants". Chose que Sphintus comprenait mais Eros n'avait pas besoin de se montrer aussi méprisant alors qu'ils étaient dans le même bateau.

Il rétorquait à voix basse:

- C'est parce qu'on s'est méfiés de vous que vous vous montrez aussi désagréable ?

" ... Ou bien vous êtes toujours comme ça ?, avait-il envie d'ajouter." Mais ce n'était pas le moment de se disputer avec le premier inconnu qu'il voulait baffer. Etant donné la situation, il ferait mieux de se défouler sur leurs kidnappeurs.

- Je peux nous faire gagner du temps en neutralisant les animaux qui tractent ce chariot. Je peux être amené aussi à manipuler le système nerveux d'un garde ainsi que ses mouvements, même si cette manœuvre s'avère quelque peu... Délicate. Dites moi immédiatement ce que vous êtes capables de faire dans ces conditions, qu'on établisse un plan au plus vite..., reprit froidement cette charmante créature.

Le jeune magicien soutint un moment le regard de leur interlocuteur, bien qu'assez impressionné par celui-ci avant d'acquiescer. Que cela lui plaise ou non, ils allaient devoir coopérer. Et sans lui, ils ne pourraient probablement pas faire grand chose. Comme il venait de le dire, ils avaient l'habitude de se reposer sur leurs sceptres et sans le sien, Sphintus ne pouvait même pas endormir les gardes, ce qui aurait été bien utile pour le coup.

- Je peux effectuer quelques sorts de soin et diminuer la fatigue de certains si l'un d'entre vous venait à être à bout de forces mais cela me prendra plus de temps...

Par "quelques", il entendait par là deux maximum. Il rejoignit Aadÿll et s'assied à côté de lui. Il se souciait de la santé de celui-ci et en même temps, sa présence l’apaisait.

- L'heure est grave après tout, il se pourrait même qu'il y ait des morts si vous ne vous pressez pas un minimum. Il sera bientôt trop tard pour clamer haut et fort votre liberté, déclara Eros d'une voix mielleuse.

Ce qui lui valut un autre regard noir de la part de Sphintus. Il n'arrivait pas à apprécier ce mage pour le peu qu'il le connaissait.




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

magicien orange

۞ 1ère apparition : 23/06/2015

۞ Rukhs : 31

۞ Rukh rose : Pff... quel crétin ce Sphintus ! *rougit*

۞ Localisation : Magnostaltd

avatar
Eliana Natsumi
magicien orange

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Sam 15 Oct - 20:08

[HRP: Veuillez m'excuser pour ma première version qui ressemblait plus à un brouillon qu'autre chose. Bonne lecture :p]

Éliana prit une inspiration, deux inspirations, trois inspirations ! Elle devait gérer sa colère, son empressement et son impatience dans cette situation qui, à bien analyser, semblait épineuse. Elle devait faire preuve de tact et enfin montrer à ses semblables à quel point elle pouvait être forte et posée quand elle y mettait du sien.

Sphintus:
 
[color=purple]-Et tu crois que me crier dessus aidera la situation peut-être ? Crétin!/color]

[i]Elle n’avait pas pu s’empêcher de riposter à nouveau et de se reblesser avec les chaines en tentant de croiser les bras.


garde:
 

*Je dois me calmer, que faire, QUE FAIRE? On est dans la merde… je dois me concentrer. Ce sont ces idiots qui m’empêchent de me concentre, pensez moins fort ! Non mais…*

Elle soupira, regardant le garde. Elle se demandait de plus en plus qui pouvait être cette personne. Un goi ou…. Est-ce qu’un magicien ferait d’autres magiciens ses esclaves ? La façon dont il les dévisageait la rendait folle de rage ! Serait-ce une rébellion du 5 ème district ? Mogamett était-il au courant ? Tant de questions… sans réponse. Elle doutait que Mogamett soit au courant de quoi que ce soit.

Aadyll:
 

Évidemment que cette théorie qu’elle avait lancée ne tenait pas la route, elle n’était pas réveillé. Mais maintenant qu’elle y pensait, une révolte contre les magiciens par les gois lui semblait probable ou une mutinerie contre Mogamett, d’où les otages, lui paraissaient tout aussi possible. Deux hypothèses à valider !
Elle soupira encore et regarda Aadyll d’un air complice. Elle lui indiquait silencieusement qu’elle allait tenter une manœuvre, mais ne voulait plus attirer l’attention. Elle espérait avoir du soutien quoique…


*Merde, Aadyll-sama semble malade, on est encore plus dans l’embarras, je dois faire quelque chose.

Éliana écouta d’une oreille distraite les dires d’Eros dont elle n’arrivait pas à faire confiance malgré le potentiel lien qu’il semblait avoir avec son enseignant. Pourquoi avait-t-il l’air si sûr de lui ? Pourquoi parlait-il si ouvertement devant le garde? Qu’il agisse… et nous laisse faire au lieu de nous traiter comme des bébés incapables ! Ses tempes battaient et son sang bouillait…

Elle n’en pouvait plus de ce babillage oisif. Elle serra des poings malgré les chaines à un point tel qu’elle se fit saigner les jointures. Si elle avait pu, elle aurait frappé cette bande d’imbéciles, mais ils étaient coincés et tous dans la même fâcheuse et délicate situation.

Et ils disaient qu’elle était bruyante ? Elle éclata et dit de sa voix forte, les yeux brillants de rage après la discussion de son ami et du mage :


-Vous pourriez aussi lui donner les coordonnées de l’Académie et le point faible du directeur avec ça, non mais et après on dit que c’est moi qui est bruyante ? Vous vous êtes regardés ? Vous vous écoutez parler MONSIEUR je sais tout.?, cracha-t-elle à Eros. Puis, reprenant lentement son calme, elle murmura à l’oreille de Sphintus :

-Pour une fois, il faut travailler ensemble, sans non plus attirer trop l’attention, je suis d’accord avec Aadyll et toi… je dois me calmer.

Elle prit de nouveau une grande inspiration.

- Alors, je vais faire diversion avec ma magie de lumière pendant que toi et l’autre gigolo (Eros) vous allez protéger Aadyll tout en faisant dérailler cette embarcation avec vos pouvoirs…. Il faudra aussi faire exploser ces putains de chaines ! Sinon, on ne pourra jamais s’enfuir… Des idées de comment on pourrait prendre le dessus sur notre situation ?

Les yeux brillants de rage et de tristesse, wlle finit par regarder l’arrogant gardien dans les yeux, le défiant ainsi et déclara :

- Pourquoi ainsi kidnapper des gens sans nous dire ce que vous voulez ? Sans établir une rançon claire ? Peut-être avons-nous le même but et nous ne le savons même pas… Vous voulez atteindre Mogamett-sama, c’est ça ?

Pendant qu’elle parlait, elle concentrait son niveau de mago pour faire une illusion. Réussirait-elle à faire ce tour de magie sans sa baguette ?

Elle tentait de gagner du temps pour voir ce que ce Eros ferait et ce que Sphintus et Aadyll avait derrière la tête. En tout cas, elle entrait enfin en scène!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 16 Oct - 1:05

Aux paroles d'Eliana le garde qui avait parlé toute à l'heure retapait à la cage avec un bout de métal :

«  J'ai dis silence putain ! Vous êtes bouchés ou vous le faites exprès !? Arretez de parler et de comploter entre vous sinon ça se retournera contre vous ! Hahaha.. de toute façon enchaînés comme les animaux que vous êtes vous ne pouvez rien faire !  »

Il commence à rire à la question de la fille qui s'emportait le plus.

«  Mogamett ? Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ce vieux gâteux ! Ce qu'on veut ? C'est très simple rentre ça dans ta petite tête ahurie : on va vous vendre et se faire du fric sur vous c'est tout !  »

Il continuait à rire…

«  Maintenant silence ! OU je te coupe la langue ! On te vendra pas avec le bavardage que tu fais, alors t'en aura pas besoin !  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 28/10/2015

۞ Rukhs : 167

۞ Rukh rose : Célibataire (et en recherche)

۞ Localisation : 14/07 Qishan

avatar
Aadÿll Salem Naaman
MAGE

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 16 Oct - 3:34

Il était clair que la situation n'était au beau-fixe pour personne. Ce n'était cependant pas le moment de se chamailler, de crier les uns sur les autres d'autant plus qu'ils devaient se serrer les coudes pour sortir d'ici et que leurs tortionnaires ne semblaient pas apprécier ces élévations de voix, si Aadyll n'était pas du genre à obéir sagement il en valait de leur sécurité à tous de se faire discret, de se tenir à carreaux pou ne pas les prévenir du coup qui était en train de se préparer. Sans doute pensaient-ils qu'ils allaient se laisser faire ou que des magiciens sans sceptres ne valaient rien.

C'était donc pour cette raison qu'il demandait à tout le monde de se calmer, notamment à Eliana qui commençait à piquer une crise. Il ne la jugeait pas. Elle avait sans doute peur, c'était normal. Il toussait encore un peu tout en les observant. Eros l'appuya même s'il ne le fit pas avec un grand tact. Il en profita pour se moquer un petit peu des étudiants de Magnostadt, chose qui ne faisait pas vraiment avancer la situation non plus. Cependant il ne se contentait pas de ça, il expliquait ce dont il était capable : neutraliser les animaux et s'occupe des gardes.

«  J'apprécie votre sang-froid… kof kof… Cependant il est inutile de les inquiéter encore plus, et pas de cette façon.  »

Dit-il en faisant suite à la réplique de Sphintus concernant l'agréabilité du chercheur. Son élève expliqua ensuite ses dons de soins rapidement.  Aadyll haussa cependant un sourcil à la phrase d'Eliana… Protéger Aadyll ? Son attention fut attirée par Sphintus qui venait de s'installer à côté de lui. Avait-il l'air si faible… ? Il en eut un peu honte… La jeune femme ne tarda plus et vint à poser des questions au garde qui l'envoya balader rapidement en la menaçant même de lui couper la langue. Suspectant une manœuvre magique de la part de la jeune femme il la tira par son habit avant de la placer plus vers lui, il chuchota :

«  Ne décide pas tout comme ça, Eliana ! Comment vas-tu faire une fois que tu auras utiliser ton illusions, pour que nous puissions sortir tout d'abord sortir de cette cage puis enlever ces chaînes ? Y as-tu pensé ? Ne mets pas tout le monde en danger pour essayer d'avoir envie d'être utile!  »

Le professeur ne voulait pas être méchant mais il devait recadrer son élève avant qu'elle ne fasse une grosse bêtise. Il avait néanmoins dit cela gentiment.

«  Nous devons d'abord faire arrêter le chariot. Nous devons les obliger à ouvrir les portes. Avec des bourrasques tranchantes je serai sûrement capable de défaire nos liens. Heureusement nous pouvons nous déplacer avec. Mais pas maintenant. Il ne doivent pas se douter de quelque chose. Faites de l'occasion une chance, je compte sur vous.  »

Il regardait Eros sérieusement.  Il espérait qu'il ait compris son plan. Il ne pouvait pas se permettre de le dire à Sphintus et à Eliana, même s'il ne voulait pas les inquiéter, surtout celui qui avait déjà tenté de le soigner, il craignait qu'ils ne puissent jouer la comédie, ils devaient croire que ce qu'il se passait était réel. Ne retenant plus sa toux, le magicien se mis donc à fortement tousser.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 16 Oct - 3:38

HRP : je préfère poster maintenant que de faire passer un tour complet pour rien. Je vais sûrement poster entre chaque participant pour ce tour, attendez mon MP / approbation pour poster lorsque c'est votre tour.


Un bruit significatif se fit entendre.

«  Hoy hoy hoy ! Arrêtez le chariot !  »

Le fameux garde de toute à l'heure se pointa devant les grilles.

«  Lui, là ! Il est malade !  »

Un autre garde allait vers lui.

«  Merde.  »
«  On en fait quoi ?  »
«  On s'en débarrasse quelle question ! On va pas garder un déchet ! Il risquerait de contaminer tous les autres ! Avec ça, adieu le fric s'ils tombent tous malades !  »

Deux autres personnes venaient avec des fourches, les pointant dans la cage.

«  Le premier qui veut s'échapper est mort !  » Ainsi, ils se préparèrent à ouvrir la cage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 13/04/2016

۞ Rukhs : 26

۞ Rukh rose : Ne l'imaginez pas nécrophile, svp~

۞ Localisation : Qishan

avatar
Eros Spades
CHERCHEUR

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 16 Oct - 16:34


ft. Mages
Désert de Qishan
Coup du destin : Les kidnappés de Magnostadt

Eros ne put s'empêcher de soupirer face à aussi peu de confiance et de coordination. Peut-être seraient-ils sorties depuis une bonne dizaine de minutes s'ils ne perdaient pas autant de temps en bavardage inutile. La jeune demoiselle était bien bruyante et ennuyeuse. Ce genre de personnes risquaient fort de prendre cher à continuer de gesticuler vainement. Le garde vint les réprimander une deuxième fois. Les oreilles d'Eros étaient bien lassé de ce bruit métallique hautement désagréable.

Son rire était gras et répugnant. En plus de sa corpulence lourde et de ses bras poisseux, tout semblait répulsif chez ce garde. Voyant la demoiselle agir en créant une boule lumineuse, le professeur l'arrêta dans son élan.

Restant silencieux, Eros avait bien du mal à concrétiser un plan. Ce n'était pas la motivation qui manquait, mais l'organisation laissait à désirer. Ce fut au tour d'Aadyll de parler et d'invoquer une vague solution. Il commença ensuite à tousser fortement, ameutant quelques gardes autour de la cage. Le chariot s'arrêta net sous les ordres d'un garde.

Il compte agir maintenant, alors qu'il y a encore beaucoup de facteurs à prendre en compte... Eros daigna lever les yeux vers la cage où se trouvait les deux autres magiciennes dont il avait la charge... Sans compter les bâtons qui restaient introuvables, l'évasion semblait périlleuse et suicidaire. Ils devaient agir vite et habillement.

Eros ferma les yeux, alors que la porte de la cage s'ouvrit complètement. Ils venaient chercher le professeur malade pour l'expulser du reste de la marchandise. Cependant, le blandinet n'en tenait plus compte, s'isolant un instant dans sa petite bulle. Souriant tristement, il se rappela une douce mélodie qu'il commença à murmurer.

Le garde qui se tenait juste derrière lui, armé d'une fourche sale et rouillée, entendit l'étrange mélodie. N'ayant pas relever de suite sa provenance, il recula d'un pas. N'ayant le temps de dire un mot, sa vue se brouilla et il tomba en arrière, assommé par le sommeil.

Eros ricana sombrement.

- Ah ! Il y en a un qui vient de tomber comme une mouche, n'est-ce pas ? Cette maladie est une vraie plaie... kof kof...

Le mage attendait sa punition d'une mine arrogante, imitant une toux sèche et douloureuse.

Bien entendu, cette douce mélodie n'était pas destinée initialement à ce simple garde. C'était un coup de chance... Les animaux devant le chariot, plus réceptifs, s'écroulèrent de fatigue à leur tour, les membres soudainement engourdies.

- Oh, quel drôle de bruit, quelques chose de bien lourd vient de tomber aussi ? Comme c'est dommage, kof ! Kof !... Cette maladie se propage vite, très vite... Si seulement les mages de soin que nous sommes pouvaient avoir leurs outils... Cela nous éviterait de nous évanouir les uns après les autres. De plus... Il paraît que la mauvaise marchandise ne se vend pas si bien... Non ?

Il l'avait réclamé, sa baffe, il allait l'avoir. Eros espérait néanmoins que l'un des gardes ne flanche, ne serait-ce qu'un seul instant, pour repérer l'emplacement des baguettes. Une fois localisées, ils pourraient alors... S'amuser ?
DDS, NE PAS PLAGIER




Don't be so close to me
I'll risk to kiss you. I'll risk to hurt you. I'll not let you run away. Don't be sad, I'll make you happy. Don't be alone, I'm here forever. Stay with me, now. Un grand merci à Aadyll pour l'avatar.




Dernière édition par Eros Spades le Sam 22 Oct - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 208

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Mer 19 Oct - 22:23

Si Sphintus s'était montré plutôt bruyant à son réveil, celle qui posait le plus problème c'était Eliana. Lors de leur première rencontre, il avait vite compris qu'elle avait un caractère difficile mais comme c'était aussi son cas, il évitait de faire trop de réflexions pour ne pas en recevoir aussi comme celle que la violette venait de lui faire. Elle n'avait pas totalement tort quand elle disait que lui crier dessus n'arrangerait rien. L'Heliohapt se contenta de lui tourner le dos en croisant les bras, vexé.

Il aurait pu ne pas la laisser faire mais il avait l'impression que les chamailleries gênaient plus les deux adultes qu'autre chose. Mettre Aadÿll dans l'embarras n'était pas son intention surtout que continuer de hurler allait faire revenir le garde, n'ayant aucunement envie de les faire sortir.

Et ce qu'Eros pouvait penser... Il s'en fichait pas mal. Celui-ci semblait contrarié qu'il y ait si peu de confiance. Il fallait se rendre à l'évidence! Les propos du mage ne l'aidait pas à paraître agréable! La seule personne du groupe qui le connaissait était leur enseignant. Il ne prêtait peut être pas importance à ce qu'ils pouvaient penser de lui mais si c'était leur méfiance qu'il voulait voir disparaître, il s'y prenait mal.

A sa remarque sur la situation risible dans laquelle se retrouvait Magnostadt, Eliana, avec qui l'étudiant n'était pas sur la même longueur d'onde, s'énerva aussi contre lui. Elle paraissait bien tendue... Même Aadÿll lui fit remarquer que ses propos n'avaient rien de rassurant.

Sphintus rejeta sa tête en arrière, l'air satisfait, content que d'autres personnes partagent son opinion. Et ce n'était pas la seule fois où lui et la magicienne allaient tomber d'accord. Après qu'elle lui ait dit qu'elle allait se calmer, l'albinos lui sourit avant de lui murmurer:

- Oui. Bonne chance, je peux comprendre que ce soit dur de garder son calme dans ce genre de cas... De toute manière, nous ferions mieux de garder notre énergie pour les gardes au lieu de nous énerver sur un mage auquel Naaman-sensei semble avoir confiance.

Cependant Eliana ne gardait pas son calme très longtemps. Dur de tenir ses bonnes résolutions... La voilà qui remontait sur ses grands chevaux et qui cherchait à diriger l'opération. Il doutait qu'Eros accepte gentiment de suivre ses ordres et lui non plus, d'ailleurs... "Dérailler cette embarcation"... Plus facile à dire qu'à faire sans baguettes... Et non il n'avait pas d'idée pour prendre le dessus ! Il avait besoin de plus de temps pour réfléchir !

- Et comment tu veux qu'on explose les chaînes, là, tout de suite? On n'est pas des fanalis au cas où tu l'aurais oublié... A moins que quelqu'un se sente capable d'utiliser un sort de force ?

Peu convaincu par le plan de la violette, il dévisagea les deux mages. La magie de son n'avait pas d'affinité avec celle de la force... Au fait, ils ne pouvaient compter que sur la demoiselle.

« J'ai dis silence putain ! Vous êtes bouchés ou vous le faites exprès !? Arretez de parler et de comploter entre vous sinon ça se retournera contre vous ! Hahaha.. de toute façon enchaînés comme les animaux que vous êtes vous ne pouvez rien faire ! »

Leur ami, le garde! Il l'avait oublié celui-là. Sphintus se serait bien passé de sa compagnie. Sauf si celui-ci acceptait de répondre aux questions de sa camarade car il était aussi curieux de savoir s'il y avait autre chose que l'argent dans leurs motivations à les kidnapper. C'était un sacré merdier dans lequel ils se retrouvaient là. L'homme se remit à rire comme un porc:

« Mogamett ? Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ce vieux gâteux ! Ce qu'on veut ? C'est très simple rentre ça dans ta petite tête ahurie : on va vous vendre et se faire du fric sur vous c'est tout ! »

Et bien non... Les magiciens devaient valoir une certaine fortune. Pendant un instant, l'Heliohapt regarda ses jambes, abattu. Il ne souhaitait pas se retrouver exploité par les gois... Mais s'ils n'avaient rien contre Mogamett, pourquoi prenaient-ils le risque de capturer des gens de l'Académie?

Eliana tenta quelque chose mais Aadÿll la sermonna doucement avant qu'elle ne pu faire son illusion. Ils n'avaient pas encore donné leur accord pour suivre le plan... Il était peut être un peu tôt pour faire bouger les choses, non? L'adolescent s'abstint de mettre son grain de sel dans leur échange, trop préoccupé par la situation. Il n'avait qu'une envie: sortir d'ici. Mais il avait peur que tout cela n'empire s'ils passaient à l'action maintenant. Et où ces gardes comptaient-ils les emmener?

Leur enseignant fit alors des messes basses à Eros. Son élève fronçait les yeux, légèrement blessé. Pourquoi l'autre albinos avait le droit d'être au courant et eux non? C'était vrai que les adolescents n'avaient pas son sang-froid mais ils étaient tous dans le même cas... Il aurait souhaité qu'Aadÿll cesse de les ménager comme des gamins et leur fasse plus confiance.

Résultat, quand celui-ci se mit à tousser fortement, Sphintus se releva, affolé:

- Naaman-sensei !

Quand les gardes se mirent en tête de se débarrasser du malade, en plus de traiter celui-ci de déchet, l'Heliohapt faillit riposter avant de les voir ouvrir la cage. Était-ce là leur seule chance? Ceci dit, il ne pouvait oublier son professeur. Il le rejoigna en posant ses mains sur son dos.

Puis il tourna sa tête vers Eros, décontenancé quand il se mit à fredonner une mélodie. Comme si c'était le moment de pousser la chansonnette! Toutefois, en voyant un des gardes tomber et en entendant quelque chose s'écrouler non loin du chariot, il se rappelait des compétences du mage et réalisa qu'il s'agissait d'une stratégie pour faciliter leur fuite.

Lorsque l'albinos se mit à parler des sceptres, Sphintus se prit très vite au jeu et fit semblant de tousser lui aussi:

- Kof kof... Raah, il ne manquait plus que ça ! ...




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

magicien orange

۞ 1ère apparition : 23/06/2015

۞ Rukhs : 31

۞ Rukh rose : Pff... quel crétin ce Sphintus ! *rougit*

۞ Localisation : Magnostaltd

avatar
Eliana Natsumi
magicien orange

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 24 Oct - 2:44

Éliana et sa manie de tout tourner autour d’elle-même, de l’école, du directeur et des complots à Magnostaldt. En écoutant les discours du garde, elle se dit que ces idiots ne pouvaient tout de même pas les avoir kidnappé par hasard! Elle ne pouvait le croire...

Comment avait-il fini tous dans ce chariot? Ce flou sur leur situation la tuait, cette incapacité de bouger ou de rejoindre l’académie aussi.


Sphintus:
 
Elle serra des poings. Elle préférait proposer des solutions, même les plus irréalisables pour le moment, que de rester là à ne rien faire ! Ça aussi ça la tuait. Mais bon, rendu à ce stade-ci, Sphintus avait raison, valait mieux suivre les idées de cette personne dont Aadyll avait confiance et se taire pour ne pas mourir. Elle règlerait ses différends avec lui plus tard quand ils ne seraient plus ainsi attachée. Non mais. Elle retroussa le nez et gonfla les joues : elle était énervée de ne pas pouvoir en placer une. Toutefois, quand ils prirent leur professeur pour le faire sortir de la cage, elle éclata de nouveau :

- Lâchez le, il n’est pas malade il…

C’est alors que, pour une fois, elle était heureuse que ce Eros lui coupe la parole. Son dernier plan lui semblait plutôt bien fichu pour une fois.

* Si on nous récupérions nos baguettes, nous serions plus compétents ou même s’ils décidaient au final d’ouvrir le chariot à la marchandise comptaminée, on pourrait partir et avertir qui voulait nous entendre. Et pourquoi ? Ils ne pensaient pas que nous pourrions survivre jusqu’à parler à quelqu’un. Aadyll allait nous sauver sans le savoir… Pour une fois que sa faiblesse allait lui servir. Enfin, j’allais me plier à ce plan… mais si je voyais que ça foirait, j’improviserais un nouveau scénario!*

Pour ne pas faire foirer le plan, elle mit sa main sur sa bouche au moment où elle arrêta de parler et feint de tousser et d’être étourdie, tanguant quelque peu vers le garde aux longs discours (qu'elle contaminerait si ça continuait, huhu~). Ce mouvement apporta évidement quelque saignement au niveau de ses poignets à cause des chaines. Elle feint d’essayer de parler sans en être capable, ce qui alarmerait les gardes qui connaissait sa grande verbosité.


*Quelle histoire! Quand nous sortirons d'ici, on va entendre parler de moi, c'est moi qui vous le dis!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Sam 29 Oct - 23:34

Surpris d'entendre une telle chanson, le garde qui marchait à la base derrière la charrette se sentait vite mal tandis que les animaux aussi finissaient par sombrer, faisant légèrement basculer la charrette, risquant de faire tomber ou légèrement basculer les personnes se trouvant actuellement debout.

«  Putain mais qu'est-ce qu'il se passe !! [/color] » Fit le garde «  Ramenez vous les gars ! Faut s'occuper de ceux là !  » Il tenta d'empoigner Aadyll, le tirant hors de la cage, . Voyant les membres tousser l'un après les autres, le deuxième ne pu que s'affoler.
«  On va tous mourir !! Filons leur leurs sceptres !  »
«  Mais t'es malade ou quoi c'est un piège !  »

Aux premiers cris, les gardes de l'autre charrette rappliquèrent. Ils étaient à présent 6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 28/10/2015

۞ Rukhs : 167

۞ Rukh rose : Célibataire (et en recherche)

۞ Localisation : 14/07 Qishan

avatar
Aadÿll Salem Naaman
MAGE

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Sam 29 Oct - 23:38

Le coeur d'Aadyll battait un petit vite. Ce genre de « petites aventures » cela faisait si longtemps que cela ne lui était pas arrivé. Le professeur avait un passé plutôt sombre sans doute qu'aucun de ses élèves, même Sphintus ne pourrait découvrir. Le vol, les tentatives de kidnapping et les coins les plus sombres avaient fait un jour parti de sa vie. Une chose changeait cependant : il n'était pas du tout seul aujourd'hui et il était bien déterminé à aider ceux qui se trouvaient avec lui, magiciens comme humains personne ne méritait ce sort. Voilà pourquoi il avait choisi de faire de sa faiblesse de santé habituelle une force temporaire. Le garde l'avait regardé à chaque fois qu'il avait toussé. Intentionnellement ou non. Il était donc celui qui devait être le plus cohérent, vu que c'était, en partie, la vérité.

De connivence avec Eros il regardait ensuite ses deux élèves. Eliana avait fini de s'agiter et il fit un léger sourire à Sphintus lorsque celui-ci s'inquiéta. C'était mignon. Il laissait le chercheur s'occuper de ce qu'il devait faire. Eliana n'avait pas l'air d'avoir compris par contre, chose qui l'inquiéta un peu.

Au départ, le magicien se laissa empoigner cela faisait parti du plan. Se mettant eux aussi à tousser un autre garde fini par s'affoler. A ce moment là la charrette bascula légèrement et Aadyll en profita pour en même temps lâcher le garde avant de le pousser vers l'extérieur, sautant – pieds relativement joint – en dehors de l’habitacle. Celui-ci avait laisser tomber ce fameux bout de métal si désagréable aux oreilles de tout le monde. Le professeur en profita et le pris, lorsqu'il tenta de se relever il s'occupa de lui donner un coup au ventre, comme s'il utilisait une lame, il en perdit conscience.

Utilisant un sort de vent sur les chaines, envoyant des vents tranchants, le magicien rompait les chaines avant de se mettre en garde et assomma le deuxième garde d'une manière similaires. Il en restait 4. Heureusement qu'il était aussi professeur d'escrime.

« Eliana, Sphintus ! »

Les appelant, le magicien attendaient qu'ils arrivent pour balancer la même attaque pour rompre leurs chaines.

« Allez dans le dernier bâtiment, nos affaires sont certainement là-bas ! Nous vous couvrons, dépêchez vous ! »

Même si la voix d'Aadyll était pressante, il restait calme et il sourit même à ses élèves. Il avait confiance et puis, avec Eros, cela ne serait pas bien difficile de s'occuper de ces quatre bandits !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 13/04/2016

۞ Rukhs : 26

۞ Rukh rose : Ne l'imaginez pas nécrophile, svp~

۞ Localisation : Qishan

avatar
Eros Spades
CHERCHEUR

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 31 Oct - 16:55


ft. Mages
Désert de Qishan
Coup du destin : Les kidnappés de Magnostadt

Eros claqua de la langue, insatisfait. Il ne s'illusionnait pas, mais il avait tout de même espérer que l'ensemble des soldats ne mordent à l'hameçon. Dommage qu'ils n'étaient pas aussi idiots que le voulait leur réputation de simple garde.

Profitant du basculement occasionné par les animaux qui venait de plonger dans un sommeil profond, le professeur se hâta de neutraliser un garde, puis un deuxième. Eros aurait bien applaudit Aadÿll, mais dans sa situation, tout ce qu'il pouvait faire c'était battre l'air avec ses mains liées - ou au mieux l'applaudir du bout des doigts.

Le blandinet attendait patiemment que les deux jeunots ne sortent de la cage. Il soupira lorsque ce fut son tour. Il n'avait pas spécialement envie de se battre, mais la situation ne lui laissait guère le choix. Bondissant de la cage, il jugea un instant le ciel, comme s'il avait oublié que des gardes se tenait devant eux. Jugeant l'humidité présente dans l'air nocturne, il lâcha un second soupire d'agacement.

- Pas assez d'eau...

Il devait aider Aadÿll, il le pouvait, mais il restait assez limité. Au mieux il pouvait créer des aiguilles d'eau tranchantes... Avec son sang ?

Eros n'était pas enjoué à l'idée de s'ouvrir les veines, mais le temps était compté. Une fois les mains libres, il s'empara d'une petite dague que l'un des gardes, inconscient, avait laissé tomber. D'un geste décidé, il s'entailla le bras - sans pour autant se faire saigner jusqu'à l'os, quand même ! La blessure était moyenne, mais le liquide rouge qui s'en déversait était abondant et suffisant pour créer quelques aiguilles aqueuses. Ne perdant pas de temps, il s'empressa d'en planter chez deux gardes encore debout, au niveau de la tête. Malheureux seraient ceux qui n'aurait pas succombé à cette attaque meurtrière.

- Bon débarras... lâcha-t-il, semblant d'humeur massacrante.

Il ne restait pour le moment que deux gardes, rien de bien compliqué. Mais est-ce que d'autres allaient rappliqué pour venger leurs camarades ? Pour le moment Eros espérait simplement que les deux élèves trouveraient rapidement les sceptres, afin de sortir de cette situation burlesque.
DDS, NE PAS PLAGIER




Don't be so close to me
I'll risk to kiss you. I'll risk to hurt you. I'll not let you run away. Don't be sad, I'll make you happy. Don't be alone, I'm here forever. Stay with me, now. Un grand merci à Aadyll pour l'avatar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 208

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Mar 1 Nov - 11:08

Sphintus retrouva l'espoir de se libérer et de s'échapper de là lorsqu'ils firent tous semblant d'être malades, sauf Aadÿll qui l'était un peu. Du coup, l'adolescent était confus. Est-ce que l'enseignant s'était aussi forcé à tousser car il savait pertinemment que tout le monde ferait pareil ou est-ce qu'Eros en avait eu l'idée en le voyant pris d'une violente quinte de toux? De toute manière, il ne pourra s'assurer que son enseignant est en bonne santé que quand ils seront tous sortis d'ici.

Même Eliana qui ne semblait ne vouloir en faire qu'à sa tête jusqu'à maintenant les rejoignit !  Bien sûr, elle n'avait pas pu s'empêcher d'en rajouter en avançant vers le garde qui avait "répondu" à ses questions. Sans se soucier du saignement qu'il y avait à ses poignets. Mais lui il s'en souciait !

Alors que la demoiselle commençait à tousser, Sphintus fixait ses blessures, la bouche grande ouverte, tétanisé et se remit à tousser brusquer quitte à faire semblant de s'étouffer un peu pour ne pas éveiller les soupçons de leurs adversaires en s'arrêtant d'être malade.

Quand l'albinos voyait une blessure ou une plaie se former, il avait du mal à résister à l'envie de la faire disparaître. Pas seulement parce qu'il était inquiet mais aussi pour s'entraîner à exercer la médecine. Enfin, il ne servait à rien de se laisser emporter par ses émotions. Surtout que pour le moment, il ne pourrait pas grand chose pour la violette sans sceptre.

«  Putain mais qu'est-ce qu'il se passe !!  Ramenez vous les gars ! Faut s'occuper de ceux là ! , s'affolait le premier garde. »

Lorsqu'il essaya d'empoigner Aadÿll, l'adolescent préféra ne faire aucun geste brusque. Déjà parce qu'il ne servait à rien d'avoir deux blessés dans cette charrette mais aussi car il était confiant en ce qui concernait leur libération. Les choses se présentaient tellement bien qu'il était persuadé qu'ils parviendraient à s'échapper et à récupérer le mage s'il lui arrivait malheur. Mais il savait aussi que ce dernier n'était pas aussi faible qu'il paraissait puisqu'il s'agissait d'un excellent professeur, aussi bien en escrime qu'en magie.

Il se sentit déjà libéré lorsqu'un autre garde ajouta:

«  On va tous mourir !! Filons leur leurs sceptres ! »

Mais sa joie s'évanouit aussi tôt à ces paroles:

«  Mais t'es malade ou quoi c'est un piège !  »

Voyant ses espérances se réduire en poussières, il continuait de tousser de plus en plus fort afin de les convaincre qu'ils étaient bel et bien contagieux et que ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils ne les contamine.

Comme s'ils avaient demandé à avoir de la compagnie pour jouer aux cartes, quatre autres gardes rappliquèrent. Il s'était peut être réjouit trop vite... Ils devraient redoubler de prudence.

Mince! Il était persuadé qu'à défaut d'être agréable, les plans d'Eros étaient parfaits. Après réflexion, c'était vrai que cette histoire de maladie était un peu gros. Les magiciens étaient réputés pour manquer de force physique mais pas d'instinct de survie... Néanmoins, il n'eut pas besoin de se forcer trop longtemps à tousser, Aadÿll avait plus d'un tour dans son sac !

Il profita de tout ce remue-ménage pour repousser le garde qui venait de l'empoigner et sauta de l'habitacle avant de prendre son bâton et d'assommer deux de leurs adversaires avec. Sphintus restait immobile, regardant son professeur, les yeux brillants d'admiration... Mais ce n'était pas le moment de se relâcher ! Le mage l'invita, lui et Eliana, à le rejoindre afin qu'il les libère aussi de leurs chaînes à l'aide de sa magie de vent. L'adolescent ne pu s'empêcher de rager intérieurement à l'idée de ne pas pouvoir se rendre également utile en ayant recours à la magie dans leur tentative d'évasion.

Sans plus attendre, il sortit de l'habitacle pour rejoindre leur enseignant, pressé de quitter cet immonde endroit. Une fois libéré de ses chaînes, l'albinos détendit ses mains en les secouant, ravi de bouger à nouveau comme il le souhaitait. De plus, il n'allait pas avoir longtemps cette impression d'être inutile car Aadÿll les avait un peu laissé de côté. Quand il leur ordonna -gentiment car il restait fidèle à lui-même- d'aller chercher leurs affaires, son élève répondit à son sourire en levant le pouce:

- Comptez sur moi !

"Moi" et pas "nous" mais il pensait qu'Eliana serait assez raisonnable pour obéir au mage plutôt que d'essayer de rester sur place alors qu'ils semblaient bien se débrouiller sans eux.

Malgré le fait qu'Eros, qui prit un air si effrayant au point que Sphintus soit soulagé de ne pas l'avoir comme ennemi, s'ouvrit les mains pour lancer une attaque sur deux autres gardes. Le jeune magicien grimaça. Il n'avait pas peur du sang mais voir un second blessé le stressait et le motivait encore plus à retrouver sa baguette. Même s'il sentait que convaincre Eliana et le blandin de les soigner n'allait pas être tâche aisée.

Il faillit se prendre un autre garde de plein fouet quand il commença à courir en direction du bâtiment qui contenait leurs affaires. Celui-ci tentait de l'empêcher de passer mais l'Heliohapt prit assez rapidement les chaînes qui se trouvaient encore à côté de lui pour les balancer dans les dents de son opposant. Ce grand gaillard se remettra assez vite de ce coup mais le choc était assez violent pour l'obliger à passer ses mains sur la bouche et Sphintus était sûr que les deux mages parviendraient à se débarrasser des gardes restant.

Il se contentait donc d'accélérer le pas pour se diriger vers le dernier bâtiment. Il jeta un coup d’œil en arrière pour s'assurer qu'Eliana le suivait.






Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

magicien orange

۞ 1ère apparition : 23/06/2015

۞ Rukhs : 31

۞ Rukh rose : Pff... quel crétin ce Sphintus ! *rougit*

۞ Localisation : Magnostaltd

avatar
Eliana Natsumi
magicien orange

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Mer 9 Nov - 4:09

Sentir les chaines se détacher et mon corps retrouver sa liberté était une vraie délivrance. Elle ricana en pensant comment cette bande de vendeurs de marchands avait pu être aussi crédibles et tant mieux. Elle était fatiguée de partager son espace vitale avec ces gens… surtout dans ces conditions ! Quand elle réussirait à s’enfuir, elle irait vite fait, bien fait avertir le directeur de cette situation pour qu’il y ait enquête sur cette bande de malotrus ! Quelle histoire ridicule quand même…

C’est alors que le regard de Sphintus devint plutôt insistant, elle soupira :


-On dirait que tu viens d’avoir une apparition ! Dis-le-moi si tu veux mon portrait, je vais te le donner quand on rentrera. dit-elle d’un ton cinglant alors que le blandinet voula l’aider. Elle le sentait, elle le savait… mais elle n’arrivait pas à gérer ses émotions concernant la compassion.

Adyll:
 

Le temps qu'elle se demande comment notre professeur pouvait être si certain que notre matériel se trouvait à cet endroit précisément, Sphintus avait déjà répondu qu’on pouvait compter sur lui. Hey, il allait avoir tout le crédit le petit veinard, si ça continuait.  Éliana gonfla les joues, puis mis sa main sur son front d’une manière presque militaire et déclara.

-C’est comme si c’était fait ! Et puis il faut bien quelqu’un pour protéger les arrières de ce gamin.

Mais Sphintus était déjà loin et Adyll et Eros avaient commencé le ménage, lui envoyant carrément un garde sur elle. Elle utilisa son borg et soupira, on ne la considérait pas du tout, en fait. Comme Mogamett le disait, il fallait moins parler et agir plus !  

Ainsi, elle partit en courant en criant :


-Attends-moi, crétin!

Quand la demoiselle arriva à sa hauteur, elle l’attrapa par le bras, lui mit le doigt sur le torse et dit :

-Pas si vite, ''monsieur le révolutionnaire qui veut travailler en solo'' ! L'idée de la coopération avec toi ne m'enchante guère non plus, mais quand il le faut, il le faut! Si on ne veut pas crever ici, il faut réfléchir à un plan, ça ne peut être aussi simple, je sens le piège. Non mais, t’es trop naïf parfois…

Éliana regarda les environs (les dunes et les vautours à  l'horizon déjà prêts à manger leur cadavre), puis le combat en arrière et elle ajouta  de son air prétentieux habituel :

-Je surveille tes arrières pendant que tu entre dans le bâtiment et au moindre signe étrange, on se replie. Je ne compte pas me faire kidnapper une nouvelle fois, mais avant toute chose, il nous faut un plan pour rentrer chez nous que nous les retrouvions ou non. Courir sans avoir un plan est voué a l'échec.

[Son regard brilla d'une flamme vacillante: ellle frissonna. La grande Éliana… avait-elle peur d'affronter l'aventure et l'inconnu  sans sa baguette?


*Je n’ai peur de rien…*

Elle lâcha le bras de Sphintus, serra les poings et déglutis, attendant les idées de ce cher albinos si pressé de servir son enseignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 16/03/2013

۞ Rukhs : 236

۞ Rukh rose : Omnise..scient

۞ Localisation : Partout

avatar
Destin
MAÎTRE DES RUKHS

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 14 Nov - 0:59


Sur les 6 adversaires Aadyll et Eros en ont chacun abattus 2 tandis que Sphintus à tenté de cogner dans un élan héroïque, il s'est prit le borg de la demoiselle et va commencer à péter un cable sous peu.

Il reste deux gardes. L'un fonce sur Aadyll, celui déjà tapé par les deux jeunes gens car il est le plus proche et l'autre s'élance contre Eros avec une vieille fourche.

Coté Sphintus et Eliana, par chance, les gardes de l'endroit sont déjà parti chez Aadyll et Eros et donc il n'y a personne. Vous pouvez voir vos sceptres, vos bijoux, l'épée d'Aadyll et autres choses bien évidence dans plusieurs caisses. Il y a quelques objets relativement rares aussi, deux turbans pour voler, de l'or et d'autres objets. Ah les marchés noirs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labyrinthofmagic-rpg.actifforum.com


۞ 1ère apparition : 28/10/2015

۞ Rukhs : 167

۞ Rukh rose : Célibataire (et en recherche)

۞ Localisation : 14/07 Qishan

avatar
Aadÿll Salem Naaman
MAGE

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Lun 14 Nov - 2:05

Le professeur venait de mettre à terre un des deux des gardes contre lui tandis qu'Eros voulait faire de même. Se plaignant qu'il n'y avait pas d'eau il se coupait les poignets et le magicien cligna des yeux lorsqu'il le vit maîtriser son propre sang pour en faire des aiguilles et les lancer sur ses cibles. Il devait faire attention tout de même ! Il se reconcentrait sur son propre combat, mettant rapidement l'autre garde à terre après avoir demandé à Sphintus et à Eliana de se rendre à la dernière charrette. Son élève d'Heliohapt envoya ses chaines vers l'un des deux autres gardes restant, réceptionné par Eliana avec son borg. Celui-ci se dirigeait vers Eros par la suite.

Pensant qu'il pourrait parfaitement se débrouiller tout seul le magicien s'occupait du dernier qui lui fonçait dessus, toujours sans les tuer bien qu'il les immobilisait grandement, tous étaient à présent évanouis. Au lieu de lâcher la barre de fer l'Heliohapt préférait largement la garder en main. Il se dirigeait vers la première charrette, celle dans laquelle ils étaient prisonniers avant, balançant les clefs de l'autre à Eros. Clefs qu'il venait de trouver sur le corps du dernier garde abattus.

«  Occupez vous de la seconde charrette s'il vous plaît Eros ! Nous allons les faire sortir d'ici.  »

Le magicien se rendait donc à l'entrée de la charrette, la délestant de ses animaux encore endormis. Il toussait quelque peu mais pris la parole ensuite. Il fit quelques signes.

«  Ecoutez moi s'il vous plaît ! Je vous demanderai de vous rassembler entre les deux charrettes, nous allons faire en sorte de vous ramener à la ville la plus proche. Si certains viennent de Magnostadt ou d'autres pays dites le nous ! Ces voleurs ont certainement assez de pièces et autres pour se payer ça !  »

Alors que chacun passaient pour se regrouper là ou Aadyll l'avait demandé, à chaque fois que quelqu'un passait l'ouverture le magicien dévérouillait les chaines avec la chefs.

«  Sphintus, Eliana ! Tout va bien ?  » Fit-il en parlant bien plus fort pour être entendu des deux dans la dernière charrette.


HRP : Eros tu peux dire pendant ton post que toutes les personnes sont au centre et qu'Aadyll et toi vous vous rejoignez.
Autrement si quelqu'un pense que cela va avec son perso, ils ont parlé de leur repaire et y'a possiblement d'autres esclaves là bas. Qui veut aller les sauver ? XD
Peut etre se séparer en 2 ? Comme vous voulez. Par contre ça sera duo professeur / élève évidemment. Genre 2 vont voir plus loin, on voit le batiment tres au loin et les deux autres s'occupent de retourner à Quishan et de rediriger les gens ? Ce sont des propositions =D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


۞ 1ère apparition : 13/04/2016

۞ Rukhs : 26

۞ Rukh rose : Ne l'imaginez pas nécrophile, svp~

۞ Localisation : Qishan

avatar
Eros Spades
CHERCHEUR

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Dim 20 Nov - 13:42


ft. Mages
Désert de Qishan
Coup du destin : Les kidnappés de Magnostadt

Eros jugea ses plaies d'un simple coup d'oeil. Elles n'étaient pas sévères, mais le sang avait bien du mal à coaguler. Il haussa des épaules. Qu'importe... Il y a bien un mage de soin, on ne va pas chipoter sur les détails. D'ailleurs en parlant de ce jeune magicien... Ne vient-il pas de balancer l'un des gardes contre sa coéquipière ? Quel cruel manque de galanterie, ça faisait peine à voir.

Suivant le dit garde des yeux, Eros remarqua que l'homme avait décidé de l'attaquer à coup de fourche. Le mage haussa d'un sourcil en constatant son attaque barbaresque. Lassé et fatigué de tous ces événements, Eros se contenta du minimum. D'un pas en arrière, il s'écarta au dernier moment. Tendant une jambe il fit trébucher le garde vers l'avant, le faisant manger un peu de sable par la même occasion. Il posa rapidement un pied sur la main qui tenait la fourche et l'autre sur la tête de l'homme grassouillet. Ayant besoin de lui, Eros jugea inutile de l'assommer ou de le tuer. Neutraliser le dernier garde lui suffisait largement.

Un tintement, fit tourner la tête du jeune homme. Grâce à ses réflexes, il réceptionna les clefs que le professeur venait de lui envoyer. Toujours bien installé sur le garde, il observait son collègue ouvrir les cages les unes après les autres.

- Est-ce vraiment nécessaire de me les envoyer ainsi ? Enfin bon...

N'oubliant pas la chose qui gisait sous ses pieds, Eros appuya un peu plus fort sur la main. Le garde lâcha son arme en entendant son poignet craquer. Le mage de son se pencha un peu, mais assez pour que seul le garde puisse l'entendre.

- Bien, bien monsieur, vous semblez être dans une situation plutôt délicate. Je vous conseille de rester tranquille ou alors préféreriez-vous avoir le crâne explosé ? annonça Eros sur un ton malicieux. Vous êtes à ma merci et je ferais ce que je veux de vous, gardez-le bien à l'esprit.

Eros susurra quelques mots étrangers avant de finalement se relever et de fouler le sable à nouveau. Son prisonnier ne pouvait bouger ni bras, ni jambes. Seul son poignet valide faisait tourner l'une de ses mains dans le vide et en vain. Bien qu'on pourrait croire le contraire, le blandinet ne bluffait pas tant que ça.

Se souvenant des paroles d'Aadÿll, Eros se pressa à ouvrir les dernières cages avec les clefs qu'il avait en sa possession. Une fois les esclaves libérés, tous se rassemblèrent au milieu des charrettes comme demandé par le professeur. Eros s'avança lui aussi vers le groupe, en faisant rouler le corps paralysé de son nouveau compagnon de jeu à coup de pieds. Peut-être allait-il un peu loin, le mage s'en fichait pas mal pour l'heure.

S'approchant petit à petit de son collègue, il jeta un bref coup d'oeil à toutes ces pauvres personnes.

- Si vous projetez de les emmener dans une ville proche, c'est que vous avez les moyens de le faire, n'est-ce pas ? Puis-je vous laisser vous charger de cette tâche ? D'un coup de tête, il invita Aadÿll à remarquer le garde se trouvant à ses pieds. Pendant ce temps, je projette d'aller vérifier qu'il n'y ait pas d'autres mages de Magnostadt dans leur repère. Ce gentil monsieur veut bien m'aider~

Eros croisa les bras et regarda en direction de la charrette où était supposé se trouver les baguettes et autres accessoires magiques.

- J'aimerais que l'un de vos élèves m'accompagne et assure mes arrières. Des deux, Sphintus me semble être le plus discret et le plus responsable. Puis-je vous l'emprunter ? Je veillerais à ce qu'aucun mal ne lui soit fait, mais j'ai besoin d'un mage de vie au cas où les événements prendraient une tournure plus... Pénible.
DDS, NE PAS PLAGIER




Don't be so close to me
I'll risk to kiss you. I'll risk to hurt you. I'll not let you run away. Don't be sad, I'll make you happy. Don't be alone, I'm here forever. Stay with me, now. Un grand merci à Aadyll pour l'avatar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magicien Violet

۞ 1ère apparition : 20/02/2014

۞ Rukhs : 208

۞ Rukh rose : Célibataire

۞ Localisation : !? TITUS QU'EST CE QU'ON FOUT LA?

avatar
Sphintus Carmen
Magicien Violet

MessageSujet: Re: CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}    Jeu 24 Nov - 18:58

Avant de partir chercher leurs sceptres, l'albinos avait dévisagé Eliana puis Eros, pris au dépourvu. Certes, il ne s'attendait pas trop à ce qu'ils parviennent tous à s'échapper de la charrette sans se blesser mais là ce n'était même pas la confrontation avec les gardes qui les avait mis dans cet état. Ils s'étaient fait ça eux même ! Avaient-ils tenu à s'égratigner/couper au moins une fois pendant cette évasion, jugeant qu'il était impossible que tout se passe pour le mieux? Eros aurait pu attendre qu'il y ait un peu d'humidité puisque le problème venait de là... Le problème était qu'ils manquaient de temps. Sphintus ne savait pas... Le mage aurait pu aussi utiliser les poings ! A moins qu'il ne parvenait pas à se battre aussi bien qu'Aadÿll? Chacun avait ses faiblesses...

L'étudiant n'avait pas beaucoup de force physique lui non plus. Lorsque le garde était venu vers lui, il n'avait pas pris le temps de réfléchir et s'était servi ce qui lui venait sous la main. Il avait un peu paniqué sur le coup car il ne se battait pas avec autant d'aisance que son professeur. Il ne regrettait pour rien au monde d'être un magicien de vie mais avoir une affinité avec la magie de force aurait été plus utile pour cette fois. Tout ce qu'il espérait c'était que le coup porté à son adversaire avec ses menottes soit assez fort mais cela s'était soldé par un échec...

Il s'était pris de plein fouet le borg d'Eliana qui venait juste derrière lui ! Aucun mal mis à part le fait que ça l'avait étourdi sur le coup. Bon sang, comment parvenait-elle à faire un borg sans baguette? En même temps, il pouvait peut être aussi y arriver... Mais il n'y avait pas réfléchi et s'était contenté d'utiliser les chaînes, oubliant qu'il était un magicien, dans le feu de l'action. Alors il n'avait pas vu la violette derrière!

Il s'était retourné vers elle, se mordant la lèvre, l'air penaud. Et détourna immédiatement le regard. L'albinos n'allait pas commencer à lui présenter des excuses juste pour ça tout de même ! Il sentit le regard d'Eros dans son dos. Mais le mage avait d'autres chats à fouetter pour se préoccuper plus longtemps de lui. Puis ça apprendra à la demoiselle à ne pas l'envoyer bouler quand il s'inquiétait pour elle !

Il ne l'avait vu que deux fois et à chaque, elle s'était débrouillé pour se faire saigner et l'avait regardé comme si de rien n'était. Incompréhensible... A croire qu'elle était accro à la douleur ! Si c'était le cas, il n'avait effectivement aucune raison de se soucier de ses blessures surtout si c'était pour avoir le droit à une telle réaction. En plus, contrairement à l'autre blandin, elle aurait pu très bien éviter de se blesser...

Sphintus soupira mentalement en apprenant qu'il allait se trimbaler cette gamine pour le reste de ses actions. Seulement mentalement car même s'ils semblaient tirés d'affaire, il n'avait pas envie d'imposer leurs échanges conflictuels aux deux adultes...

Cette fois, il n'avait pas oublié Eliana et s'assurait qu'elle le suivait. C'était avec un certain empressement qu'il se dirigeait vers le dernier bâtiment sans se demander comment Aadÿll avait deviné que leurs affaires se trouvaient là. Autant faire confiance à l’intuition du professeur.

L'adolescent se précipitait vers l'endroit, pressé de retrouver son sceptre -et Kukulcan par la même occasion- mais également parce qu'il craignait que les deux mages ne rencontrent des problèmes avec leurs adversaires et qu'ils reviennent plus vite que prévu.

Le temps pressait mais il ne devait pas oublier que la violette était blessée et même s'ils ne s'entendaient pas très bien, ça ne se faisait pas de la forcer à courir comme ça. Pour le moment, ils étaient plus alliés qu'autre chose. C'était pour cela et non parce qu'elle le lui en avait donné l'ordre qu'il ralentissait le pas.

La magicienne, même en lui rappelant qu'ils devaient travailler ensemble, ne manquait pas de lui faire regretter ce choix de duo. Ils n'étaient pas encore arrivés au bâtiment quand l'adolescente le jugeait trop naïf et préférait mettre un plan en place. L'Heliohapt se contentait de la jauger du regard en croisant les bras, restant parfaitement calme. Il pouvait comprendre que la demoiselle soit anxieuse mais s'il y avait vraiment des gardes ici, ils se seraient déjà manifestés. Elle sentait un piège qui n'existait pas. Néanmoins, il appréciait l'effort qu'elle faisait pour travailler avec lui alors que la coopération n'était pas son truc.

Lorsqu'elle lui proposait de surveiller ses arrières en le laissant rentrer dans le bâtiment, il eut du mal à adhérer. Pas qu'il s'imaginait qu'elle allait en profiter pour s'en aller -enfin si un peu quand même- mais se séparer n'était pas la meilleure option. S'il arrivait malheur à l'un des deux et que celui-là était incapable de bouger, il fallait que l'autre puisse assister à la scène pour prévenir les professeurs.

Sphintus fronçait les sourcils en la regardant. Elle avait beau prendre un air aussi prétentieux que le sien, elle semblait tout de même craindre le pire. Elle lâcha un de ses bras qu'il avait finit par décroiser.

- Bon, tu as finis de sortir des imbécillités ? , soupirait-il en secouant négativement la tête. On a pas besoin d'avoir de plan, réfléchis un peu ! Tu penses sincèrement que Naaman-sensei nous aurait envoyé quelque part où on risque quelque chose rien que tous les deux? Il est loin d'être irresponsable à ce point... De plus, tous les gardes semblent être partis.

Sur ce, l'albinos tourna les talons pour reprendre sa marche en attrapant la demoiselle par le bras. Il alla ouvrir le dernier bâtiment, l'air confiant:

- Si tu as toujours cette sensation de peur, tu ne peux pas essayer de faire une illusion masquant notre présence au cas où ? Si tu as besoin de ton sceptre pour ça, contentons-nous de rester sur nos gardes et marcher sans faire de bruit...

En arrivant dans la pièce, ils tombèrent sur des caisses regroupant leurs affaires et autres "marchandises" mais personne à l'horizon. Sphintus lâcha à son tour le bras d'Eliana.

- Qu'est ce que je te disais ! , lançait-il fièrement en écartant les bras.

Sa déduction n'avait pu qu'être bonne. Heureusement que tous les gardes étaient occupés avec les mages. Il n'aurait pas eu trop envie de se vanter si la situation dégénérait.

Il s'approcha des caisses et en fouillant un peu, il finissait par retrouver son sceptre. Il l'examina quelques temps pour veiller à ce qu'il ne soit pas éraflé avant de se gratter la tête en voyant toutes ces affaires qui pourraient leur être utiles, donc qui ne concernaient ni les bijoux ni l'or... Comment savoir ceux qui appartenaient aux autres ? Il n'en savait rien.

Ah si! Reconnaissant la baguette d'Aadÿll, au fond de la caisse, il la récupéra. Puis il en fit de même avec l'épée. C'était tellement tentant de prendre les turbans pour s'envoler... Mais en avaient-ils le droit?

Il sursautait en entendant son professeur les appeler et sortit sa tête du bâtiment pour que sa voix soit assez distincte afin que son interlocuteur l'entende.

« Ça va très bien, Naaman-sensei ! J'espère que vous n'avez pas rencontré trop de difficultés avec vos adversaires... En revanche, il y a plein d'objets dans les caisses qui, je pense, pourraient être utiles pour notre évasion. Et comme je ne sais pas trop ce qui appartient à qui... J'imagine que j'utilise la magie pour faire léviter les caisses ? »

Il n'eut pas encore de réponse qu'il s'exécuta en employant la magie de gravité sur les caisses.




Merci à Âamet-san pour le vava & la signa ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CDD] Les kidnappés de Magnostadt {14/07/1002}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Lycée Magnostadt : L'election des délégués de classe de première es [libre]
» Qui a kidnappé M. Jingle, c'est toi ? [Pv Jamie]
» [mission] Essayez de ne pas y passer...
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGI RPG ::  Terres fermes  :: Continent central - ouest :: Qishan :: Désert environnant-
Sauter vers: